Pour ou contre l'avortement

Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
Il est triste de voir ramener systématiquement le choix d'avortement à de l'égoïsme et du confort. :cray: La grande majorité le fait pour l'enfant.

On avorte dans l'intérêt de l'enfant ? je comprends pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Avortement parce que l'enfant n'aura pas les conditions d'un développement psycho-affectif normal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)

Son développement psycho-affectif sera toujours plus "normal" (ce mot n'a aucun sens) que si il finit dans un aspirateur non ?

Et puis il y a la possibilité de l'abandon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

c'est vrai que pour le coup quesque la normalité

ne serat il pas plus heureux dans uen famile d'acceuille que mort

on retombe dans cetet question purement philosophique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Arsenic504
Invité Arsenic504 Invités 0 message
Posté(e)

La question n'est pas l'enfant, si ce n'était que ça l'avortement serait interdit...

L'avortement empêche la grossesse. C'est ça, le principe de l'avortement. La possibilité d'accoucher sous X existe.

Ce que je veux dire c'est que le problème c'est la grossesse et ses conséquence sur la santé, la psychologie ou l'intégrité social de la femme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pocahontas59
Invité pocahontas59 Invités 0 message
Posté(e)
La question n'est pas l'enfant, si ce n'était que ça l'avortement serait interdit...

L'avortement empêche la grossesse. C'est ça, le principe de l'avortement. La possibilité d'accoucher sous X existe.

Ce que je veux dire c'est que le problème c'est la grossesse et ses conséquence sur la santé, la psychologie ou l'intégrité social de la femme

Non. :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Arsenic504
Invité Arsenic504 Invités 0 message
Posté(e)

Ton avis ne concerne que toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
La question n'est pas l'enfant, si ce n'était que ça l'avortement serait interdit...

L'avortement empêche la grossesse. C'est ça, le principe de l'avortement. La possibilité d'accoucher sous X existe.

Ce que je veux dire c'est que le problème c'est la grossesse et ses conséquence sur la santé, la psychologie ou l'intégrité social de la femme

je suis assez d'accord

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pocahontas59
Invité pocahontas59 Invités 0 message
Posté(e)
Ton avis ne concerne que toi.

Le tien aussi. Ton assertion est fausse : l'avortement n'empêche pas la grossesse, car dans ce cas il n'aurait pas lieu d'être. Il met un terme à la grossesse, c'est très différent. :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)
ne serat il pas plus heureux dans uen famile d'acceuille que mort

Un foetus n'est pas un être humain il ne peut donc pas être mort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)

Tu sais : il n'y a pas que les êtres humains qui vivent et qui meurent... Il y a des cellules, des embryons aussi par exemple...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Arsenic504
Invité Arsenic504 Invités 0 message
Posté(e)
Le tien aussi. Ton assertion est fausse : l'avortement n'empêche pas la grossesse, car dans ce cas il n'aurait pas lieu d'être. Il met un terme à la grossesse, c'est très différent. :cray:

Aucun intérêts encore une fois un détails de mon post mais pas de matière à réflexion de ton coté.

Je répondrais que le fait qu'un foetus soit un être humain n'exclue pas la possibilité de le "tuer"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Toto75019
Invité Toto75019 Invités 0 message
Posté(e)

En Chine:

Un bébé né le 24 décembre 2011, par exemple, aura 2 ans le 1er janvier 2012, car il aura parcourru 2 années 2011 et 2012, alors que son âge grégorien sera d'une semaine.

En fin de compte, vous aurez toujours un an voire 2 ans de plus en âge chinois en calendrier lunaire chinois que votre âge grégorien en calendrier solaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pocahontas59
Invité pocahontas59 Invités 0 message
Posté(e)
La question n'est pas l'enfant, si ce n'était que ça l'avortement serait interdit...

L'avortement empêche la grossesse. C'est ça, le principe de l'avortement. La possibilité d'accoucher sous X existe.

Ce que je veux dire c'est que le problème c'est la grossesse et ses conséquence sur la santé, la psychologie ou l'intégrité social de la femme

Non, le problème n'est pas seulement la grossesse et ses conséquences sur la santé, la psychologie ou l'intégrité sociale de la femme. Ceci est l'argumentation développée par les pro-life, qui leur permet d'arguer qu'une fois ces " problèmes " pris en main, il n'y a plus de raison d' autoriser l'IVG; c'est d'ailleurs ce qu'ils font déjà en envoyant des fanatiques dans les salles d'attente des cliniques pour convaincre des femmes de renoncer à leur IVG, en échange d'une prise en charge de leur part. C'est dire leur détermination, c'est dire qu'ils sont prêts à tout.

La question est aussi l'enfant, et non l'avortement n'est pas interdit, quand bien même il s'agit seulement de se débarasser d'une grossesse non voulue. Oui, on a le droit en france de ne pas vouloir d'un enfant, l'enfant n'a aucun caractère obligatoire, encore heureux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité blackbox
Invité blackbox Invités 0 message
Posté(e)

Ce sont les tabous qui font avorter, la faute au gens biens nés et bien mariés toujours prompts à juger, comme ceux-là qui manifestent.

Mais 9 mois c'est à peine l'ancien service national, après il y a x et les familles d'accueil, c'est quand même pas compliqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
Non, le problème n'est pas seulement la grossesse et ses conséquences sur la santé, la psychologie ou l'intégrité sociale de la femme. Ceci est l'argumentation développée par les pro-life, qui leur permet d'arguer qu'une fois ces " problèmes " pris en main, il n'y a plus de raison d' autoriser l'IVG; c'est d'ailleurs ce qu'ils font déjà en envoyant des fanatiques dans les salles d'attente des cliniques pour convaincre des femmes de renoncer à leur IVG, en échange d'une prise en charge de leur part. C'est dire leur détermination, c'est dire qu'ils sont prêts à tout.

La question est aussi l'enfant, et non l'avortement n'est pas interdit, quand bien même il s'agit seulement de se débarasser d'une grossesse non voulue. Oui, on a le droit en france de ne pas vouloir d'un enfant, l'enfant n'a aucun caractère obligatoire, encore heureux.

La question n'est évidemment pas celle de l'enfant puisque celui-ci n'existe pas...

Je comprends pas pourquoi tu n'es pas d'accord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pocahontas59
Invité pocahontas59 Invités 0 message
Posté(e)

J'entend l'enfant au sens l'enfant à venir. L'enfant qui existera ou pas, en fonction du droit de la femme à choisir. J'entend arsenic dire que le problème est les conséquences pour la femme. Non, on peut vouloir avorter sans avoir aucun problème par ailleurs, parce-qu'on ne veut pas d'enfant, c'est ce que les pro-life appellent l'avortement de confort, ce que moi j'appelle le libre choix.

Présenter les femmes qui avortent comme uniquement en galère, c'et ouvrir la porte à : trouvons d'autres solutions, et l'IVG disparaîtra. Non, parce-que ce n'est pas pareil de mettre un terme à une grossesse et de la mener jusqu'au bout et ensuite abandonner l'enfant. Personne ne peut demander ça à une femme, de mener une grossesse à son terme contre son gré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Toto75019
Invité Toto75019 Invités 0 message
Posté(e)

Elle a 12 semaines = 3 mois pour prendre une décision, c'est suffisant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité blackbox
Invité blackbox Invités 0 message
Posté(e)

C'est sur que c'est du boulot pas cher payé de l'amener à son terme, et en plus les gens ils sont méchants alors que c'est vital quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Toto75019
Invité Toto75019 Invités 0 message
Posté(e)

Si je suis sur l'autoroute et que ça me soul de rouler dessus, j'ai plusieurs choix qui s'offrent à moi:

-descendre de ma voiture et traverser les barrières de sécurité pour retrouver ma liberté dans la nature (aiguille à tricoter)

-attendre la prochaine sortie (respect des délais légaux)

-appeler un ami qui a un hélicoptère (aller en Angleterre pour dépasser les délais légaux)

-assumer mon choix de prendre l'autoroute et finir mon trajet malgré la pénibilité ressentie (aller au terme de la grossesse)

Modifié par Toto75019

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant