la nouvelle suprématie du Féminin au XXIème siécle

Hommelibre77 Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

d'une façon général les hommes ne réagissent pas sur le sujet...du moins pas encore..par pudeur.."un homme ça ne se plaint pas"...

C'est marrant pas beaucoup d'hommes pour réagir à ce topic ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)
d'une façon général les hommes ne réagissent pas sur le sujet...du moins pas encore..par pudeur.."un homme ça ne se plaint pas"...

:o:o :D ;)

ça dépend lesquels hein ?! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Tes limites sont plus que floues Hommelibre, tu parles sûrement d'un phénomène hautement médiatisé concernant surtout la condition et les droits de la femme dans les pays occidentaux et dits "riches".

La condition féminine afghane, tibétaine, coréenne, colombienne, etc est toujours archaïque.

Ok notre société actuelle est en pleine mutation : mono-parentalité, matriarchat, femmes carriéristes, etc mais le droit de vote et l'obtention d'un compte bancaire ne nous sont acquis que depuis quelques décennies.

La parité des salaires? que nenni.

La parité dans le monde politique , des affaires ? un mirage.

Alors ne polémiquons pas sur des sujets pouet-pouet de marie claire affirmant que la femme moderne castre physiquement et moralement les hommes.

Un changement s'opère il est vrai, mais hommes et femmes ne sont toujours pas à égalité sur de nombreux domaines, au détriment de la femme bien-sûr.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Eh oui!!!! le XXI ème siécle se conjugera au féminin !!

la domination masculine et le patriarcat sont en perdition et c'est une trés bonne chose !

A partir de là, on aurait pu imaginer, une société plus apaisée, des relations femme/homme plus égalitaires et harmonieuses.....

Mais c'est tout le contraire.....on assiste à l'amplification de rejet de tout ce qui est masculin!

homme = macho = arrogant= sexe négatif=mauvais parent =à rejeter=à combattre= doit perdre ses droits..etc....

Le féminin, lui est à la mode, mis en avant.

femme= victime des hommes= équilibrée=sexe positif= a tous les droits car victime = bon parent... etc....

La parole masculine est devenue un mal a combattre par tous les moyens...

A l'inverse, la parole féminine est source de sagesse, d'équilibre et doit être suivie et acceptée.

Le niveau d'exigence des femmes envers les hommes augmentent tous les jours , et la plupart sont à présent en-dessous de l'acceptable ...mauvais père, mari médiocre, amant passable, fénéant, collègue de travail macho et inapte, débile mental qui s'exite devant un match de football...etc....

Prenez les sites de rencontres.....sur leur fiches, les femmes affichent des critères trés selectifs , trés strictes et n'acceptent de parler qu'aux hommes

"idéaux".....résultats elles ignorent 95 % des hommes qui "osent" leur adresser la parole..ces derniers n'ont même pas droit à une réponse à un message...

Pour 95% des hommes l'avenir est noir...pour les 5 % d'hommes "idéaux " il y a un peu d'espoir

Tu commençais bien et puis en te lisant au fur et à mesure, je t'ai trouvé très amer et je ne partage pas tout ce que tu dis. Je ne suis pas certaine que les rapports entre les hommes et les femmes soient égalitaires dans tous les domaines. Il existe encore beaucoup de branches d'activités où les femmes sont en minorité dans les hauts postes à responsabilités. Dans d'autres domaines, à poste égal, elles n'ont pas le même traitement. Ce n'est pas pour faire ma féministe mais cet état de fait existe toujours et on dira que cela ira mieux quand on verra plus de femmes dans les hauts postes à responsabilités, à commencer par les instances dirigeantes .

Pour ce qui est des sites de rencontres, je ne cacherais pas que je les pratique puisque je suis moi-même célibataire. Je pense qu'il y a du vrai dans ce que tu dis, à savoir que les femmes ont des exigences bien précises concernant la personne qu'elles veulent rencontrer. Je pense que c'est le système des rencontres sur internet qui veut ça. Ne trouve-t-on pas la même chose pour les hommes? On nous donne la possiblité de choisir celui ou celle que l'on veut rencontrer : il n'y a pas de place au hasard, selon moi. Après, je pense qu'internet n'est vraiment pas le meilleur endroit pour trouver sa moitié, j'en sais quelque chose aussi. :o

Pour terminer, je suis persuadée qu'il y a plus de 5% d'hommes intéressants sur cette planète : je ne dirai pas idéaux car cela n'existe pas (tout comme il n'existe pas de femme idéale, entendons-nous bien), et la difficulté est de les trouver. A bon entendeur :D :D :D

Une vraie déconstruction du masculin est en marche.

Et quand on sait que l'enseignement est aujourd'hui de plus en plus féminisé, on imagine le discours et ses conséquences dans le années à venir..

Voilà un exemple concret !!!

Je suis quand même assez sidérée par ce que tu écris et j'aimerais que tu sois plus explicite concernant l'enseignement par les femmes. Enonce clairement ta pensée : es-tu en train de dire que parce qu'il y a une majorité de femmes dans l'enseignement, cela a forcément une incidence sur la façon de penser des futurs citoyens!!!! :o Si je comprends bien, tu distingues la façon d'enseigner d'une femme et d'un homme : en quoi est-elle différente en dehors du sexe ? Je tiens à te signaler qu'il y a des programmes nationaux qui doivent être respectés par tous les enseignants. Vraiment, ton exemple n'est pas probant et frise carrément le ridicule, excuse-moi de te le dire :D ;):o:o :D :( :( :( :( :( :o :D :( :( :( ;) :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SeBoun Membre 596 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)

J'espère vivre assez longtemps pour assister à l'émergence d'une société gynécentrique. Je crois qu'on va bien s'amuser :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
"un homme ça ne se plaint pas"...

ben qu'est ce t'es en train de faire à part chouiner sur la "desconstruction du masculin" ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)

de quoi te plains-tu homme-libre c' est bien les castrats, ça peut chanter des notes trés aigues ou encore trouver des jobs de gardien de harem, ce qui est vachement sympa! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hommelibre77 Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

tout à fait, je me plaint de la façon dont sont traités les hommes pour ce qu'ils sont..on appelle cela la déconstruction du masculin....

ben qu'est ce t'es en train de faire à part chouiner sur la "desconstruction du masculin" ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SeBoun Membre 596 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)

Je pressens une certaine pression vis à vis de la gente masculine entre eux et entre sexes opposés. Peut être est ce seulement les bouleversements qui la perturbe ? En tout cas, chez et selon les hommes, les mérites sexuelles restent un critère de réussite. Peut être que la Femme pourra changer ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
tout à fait, je me plaint de la façon dont sont traités les hommes pour ce qu'ils sont..

ben tu vois, on est d'accord, on traite les hommes pour ce qu'ils sont, ni plus ni moins.

Arfff pénible l'inconscient et ses lapsus révélateurs... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Si ta perception ne repose que sur les sites de rencontre et les magazines, je comprends que tu sois amer... Elargis un peu la zone d'observation. Je suis sûre que si tu rencontres des femmes "en vrai", tu te rendras compte que nous ne sommes pas castratrices à ce point et qu'on s'en fiche que l'homme se féminise. On veut seulement plus de respect. :o :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Oui, nous sommes plus exigeantes... oui, on vous demande de vous hisser jusqu'a notre degre superieur de civilisation. Mais c'est grace a vous si nous sommes devenues si parfaites...nous vous rendons maintenant le meme service :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SeBoun Membre 596 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)

Ah , vous n'étiez pas déjà parfaite ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Non, j'avoue il nous a fallut du travail...mais finalement nous y sommes parvenues: on arrive a manger proprement, pas dire de grossieretes, mettre la main devant la bouche quand on baille ou eternue, s'habiller avec gout, regarder un film sans mettre les pieds sur la table, et mettre ne pas boire quand il faut conduire... mais je vous assure, pour vous aussi c'est possible, il suffit juste d'un peu d'effort :o :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SeBoun Membre 596 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)

Pour ma part, j'ai pas mal d'acquis. Mais le fait que vous y êtes parvenue en premier, prouve votre supériorité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hommelibre77 Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Il est évident que les einseignents influencent la pensée des éléves, cela a toujours été ainsi.

Car en dehors des cours majistraux, effectivement identiques pour tous, il y a le discours, les commentaires, les prises de position, etc...

Alors dans une société où les femmes combattent de plus en plus les hommes, on imagine bien que cela aura de fortes répercutions sur leur façon d'être et d'enseigner...

Je suis quand même assez sidérée par ce que tu écris et j'aimerais que tu sois plus explicite concernant l'enseignement par les femmes. Enonce clairement ta pensée : es-tu en train de dire que parce qu'il y a une majorité de femmes dans l'enseignement, cela a forcément une incidence sur la façon de penser des futurs citoyens!!!! :o Si je comprends bien, tu distingues la façon d'enseigner d'une femme et d'un homme : en quoi est-elle différente en dehors du sexe ? Je tiens à te signaler qu'il y a des programmes nationaux qui doivent être respectés par tous les enseignants. Vraiment, ton exemple n'est pas probant et frise carrément le ridicule, excuse-moi de te le dire :o :D ;):o:o :D :( :( :( :( :( :o :D :( :( :( ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Il est évident que les einseignents influencent la pensée des éléves, cela a toujours été ainsi.

Car en dehors des cours majistraux, effectivement identiques pour tous, il y a le discours, les commentaires, les prises de position, etc...

Alors dans une société où les femmes combattent de plus en plus les hommes, on imagine bien que cela aura de fortes répercutions sur leur façon d'être et d'enseigner...

Je suis quand même assez sidérée par ce que tu écris et j'aimerais que tu sois plus explicite concernant l'enseignement par les femmes. Enonce clairement ta pensée : es-tu en train de dire que parce qu'il y a une majorité de femmes dans l'enseignement, cela a forcément une incidence sur la façon de penser des futurs citoyens!!!! :o Si je comprends bien, tu distingues la façon d'enseigner d'une femme et d'un homme : en quoi est-elle différente en dehors du sexe ? Je tiens à te signaler qu'il y a des programmes nationaux qui doivent être respectés par tous les enseignants. Vraiment, ton exemple n'est pas probant et frise carrément le ridicule, excuse-moi de te le dire :o :D ;):o:o :D :( :( :( :( :( :o :D :( :( :( ;)

A te lire, on dirait que les hommes et les femmes sont en guerre ! Je crois que je suis à "court" d'arguments car quoi que l'on te dise tu restes sur ta position. Je crois en toute sincérité que tes arguments sont bornés et que tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez : il n'y a pas de règne majeur de la femme dans la société occidentale et je ne suis pas certaine que cela soit pour demain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SeBoun Membre 596 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)
il n'y a pas de règne majeur de la femme dans la société occidentale et je ne suis pas certaine que cela soit pour demain.

Snif dommage, mais tant qu'on a droit à des câlins, on va pas se plaindre. Ron ron ron ron ! Je promet d'être très très très sage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Et si vous lisez bien les réponses qui on été faite la plus part veulent juste recadrer avec la réalité en constantant qu'on est loin d'une dictature féminine étant donné que nous n'en sommes pas encore à la stricte égalité.

Et désolée, salade verte, mais le traitement de salaire différent à travail égal n'était pas justifiable il y a un siécle comme il ne l es evidemment toujours pas ... Il ne s'agit pas de noircir le tableau comme il ne s'agit pas non plus de la blanchir. La différence de traitement salarial est un fait avéré.

L'heure n'est pas a la vengeance mais de passer à l'effectivité de nos droits qui ont été reconnus.

Si passer à l'effectivité de nos droits vous fait pensez qu'il s'agit de dénigrement du masculin alors soit, nous dénigrons . Mais c'est bien méconnaitre le sens de ce mot.

Voyons, voyons ! Ces propos sont dénués de sagesse. Pourquoi les femmes devraient-elles percevoir un "salaire" égal à celui que nous autres percevons ? En droit, il ne saurait y avoir traitement égal qu'à situations égales. Or force est de constater que la femme demeurera éternellement et intrinséquement sur un pied d'infériorité.

Contrairement à l'homme qui ne peut se définir que par son sens philosophique profond, son esprit conceptuel, sa modération et sa profondeur de vues sans oublier son calme des vieilles troupes et qui en somme, mérite l'aigle pour armoiries, la femme ne s'appréhende que par sa versatilité, son incohérence, sa futilité et, dans les pires des cas, sa cyclothimie. Aussi son blason ressort davantage d'un mélange de héron, de pie et de poularde criarde.

Il est d'ailleurs scandaleux que les femmes se voient autoriser l'accès à certaines fonctions, nobles entre toutes. Imagine-t-on sérieusement une femme apte à rendre la justice ? Et gouverner un Etat ? Le connétable Gaucher de Châtillon, au XIVe siècle, dans son infinie sagesse, déclarait déjà, s'agissant de la fonction royale, que "femme, impure chaque mois, ne saurait commander à si beau pays" (la France). Car n'oublions pas le vieil adage : "Les lys ne filent point !"

Une Société saine ne saurait se concevoir en dehors du patriarcat, système saint, bon et juste par excellence.

Et loin de revendiquer une "égalité" aussi extravagante qu'inateignable pour leurs faibles capacités, les femmes devraient avoir à coeur de remplir la tâche grandiose qui leur est dévolue par les dieux, la Nature et les hommes : servir leurs maris lorsque ces derniers servent l'Etat !

Enfin, femmes, méditez ce sage conseil de Chrysale qui devrait être pour vous bien plus qu'un mot d'ordre, un art de vivre :

"Il n'est pas bien honnête et pour beaucoup de causes

Qu'une femme étudie et sache tant de choses.

Former aux bonnes moeurs l'esprit de ses enfants,

Faire aller son ménage, avoir l'oeil sur ses gens

Et régler la dépense avec économie

Doit être son étude et sa philosophie.

Nos pères, sur ce point, étaient gens bien sensés

Qui disaient qu'une femme en sait toujours assez

Quand la capacité de son esprit se hausse

A connaitre un pourpoint avec un haut de chausses.

Les leurs ne lisaient point mais elles vivaient bien !

Leur ménage était tout leur docte entretien.

Et leurs livres, un dé, du fil et des aiguilles

Dont elles travaillaient au trousseau de leurs filles."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

:o:o J'en connais un qui ne va pas en ravir certaines !!

Voyons, voyons ! Ces propos sont dénués de sagesse. Pourquoi les femmes devraient-elles percevoir un "salaire" égal à celui que nous autres percevons ? En droit, il ne saurait y avoir traitement égal qu'à situations égales.

Si la tâche demandée est la même, le salaire se doit de l'être aussi, c'est assez logique non. Après, des traitements de faveur ou de défaveur, il y en a partout, entre hommes, femmes, ou hommes et femmes. Le fait que l'on constate des disparités à la source pour un même poste me paraît un des symboles à abattre d'un machisme inutile.

Cela dit, "l'égalité" homme/femme est un concept variable et je n'y crois pas dans l'absolu. Non pas que l'homme soit supérieur ou inférieur, c'est juste le fait qu'il y ait des inégalités normales (aménagement les examens sportifs chez les pompiers, l'armée et divers traitements de faveur...), des inégalités anormales (salaires, embauche,...) et des inégalités illusoires (féminisation des mots, ...).

Faire la part de ce qui est légitime ou non là-dedans, c'est encore des années de débats et des siècles de réformes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant