les drogues, qu'en pense-t-on?

Petal Membre 78 messages
Forumeur en herbe‚ 109ans
Posté(e)
le shit ne represente quand meme pas la decheance sociale, la decheance scolaire, la violence etc...

Je crois que le shit représente en partie ces phénomènes. En revanche, je ne crois pas qu'il en soit responsable. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)
le shit ne represente quand meme pas la decheance sociale, la decheance scolaire, la violence etc...

Je crois que le shit représente en partie ces phénomènes. En revanche, je ne crois pas qu'il en soit responsable. :o

Perso tous les fumeur de bédo n'ont pas suivi scolairement et a titre d'exemple en Terminal S y a beaucoup moin de gars qui consomment qu'ailleur (sans parler des gars qui fume une pet par semaine)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mike berfield Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
La drogue, tout le monde en parle, mais doit-on condamner les consomateurs?

J'ai découvert recement avec stupefaction que bien loin de reculer face a l'adversité cette tendance s'affirme au contraire.

Le shit est devenu banal, quoi qu'on en dise.

J'aimerais savoir le point de vue des gens, pas celui des medias.

Eh bien je pense que la drogue en général et pas simplement le shit est devenu effectivement banal au fil des siécles! Néanmoins les gens en parlent avec un tabou plus ou moins présent! Je pense que la drogue ne peut et ne pourras jamais être banies , de même pour les conssomateurs! Je pense que c'est un sujet délicat car nous n'avons le droit de punir un conssomateur (aprés tout c'est lui que sa regarde et puis il ne commet aucun crime) ! Mais justement sous l'effet d'inconscience une fois le produit illicite absorbé , les risques d'accident sont fréquent ou du moins peuvent l'êtres! C'est pour cette raison que je n'ai pas d'avis singulier!! Donc désolé de ne pas avoir répondu a ta question !! :o

post-46234-1187900584_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Dans pas mal de culture , africaine, amerindienne, indou.............l'utilisation de la drogue ce fais de maniere banal, comme quoi s'est une question de culture, le probleme avec les jeunes qui en fume en france, s'est en premier temps, la qualité du produit, fumer de la merde provoque le bad trip, il y'a aussi le contexte, quand j'etais au lycée, les éléves fuent souvent , pour de multiple raison, emploi du temps pas adapté, trop de DS, ce n'est pas un club de vacances, s'est clair, mais dans certain cas, il y'a de l'abus.

Y'a un bon livre " l'herbe du diable......." carlos castaneda, quand un mec d'une culture differente des indiens essaye de s'y mette, dans le livre l'indien explique qu'il faut aprivoisé la drogue, on tombe trop dans l'excés sans aprecié les choses, que se soit la cigarette, l'alcool ou bien la drogue, s'est toujour du bourinage !!!!!

Et juis un peu d'accord avec crystal ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)
pas de probléme dépénaliser le canabis c'est un appel d'air pour toutes les autres merdes de deriéres

les marchés sont liés donc en baissant la garde sur la drogue douce on la banalise en elevant en méme temps le niveau de tolérance pour la dur

Sincèrement je ne crois pas.

L'alcool n'entre pas dans le marché des drogues. Je parle là des drogues désignées comme telle ; l'alcool est souvent mis en parallèle avec les drogues mais seulement en parallèle alors que c'est une drogue à part entière. Et cela uniquement parce que c'est légal...

Légalise le cannabis et tu le couperas du reste du marché des drogues parce que son commerce sera surveillé par l'état ainsi que les comptes des entreprises qui auront la charge de le produire et de le distribuer.

En gros le légaliser, c'est l'exclure de la sphère de l'illégalité et donc lui retirer son caractère très rentable pour les trafiquants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

C'est pas forcément un plus.

Parce que la vente du shit fait vivre beaucoup de monde parmi les plus dés¿uvrés et surtout parmis ceux qui sont dans l'illégalité.

Si tu légalise sa vente, la question qui vient tout de suite après, c'est : et les types (voir les quartier entier) qui vivait principalement de ça, il font quoi pour survivre ?

étant donné qu'ils sont totalement en dehors du fonctionnement classique de la société, il y a une chose de sûr, c'est que ça ne les fera pas rentrer dans le "droit chemin" de la légalité. Si c'était aussi facile que ça, ça se saurait.

Et voilà comment tu va te retrouver avec des centaines, (plutôt des milliers) de dilleurs de truc bien plus costaud et plus dangereux que le shit. à moins que cette source financière sois remplacé par des vols, etc...

Tant qu'on aura pas sérieusement diminué le problème de la criminalité ou de la pauvreté en France, je crois pas que légaliser le shit soit à envisager.

Tout ça me fait penser à autre chose aussi. La plupart des jeunes consomment de la drogue pour tester les limites de la "loi". (je met entre guillemet parce qu'il s'agit autant de la loi légale que parentale)

Les humains sont des êtres intelligents, et surtout très curieux. Quand tu leur dis : ça (les drogues) c'est mal, faut qu'il essayent pour se faire une idée par eux même.

Personnellement, j'aurai beaucoup de mal à accepter une limite que je ne me suis pas posé moi même.

Interdire le shit, mais tolérer sa consommation, comme on le fait en France actuellement permet aux jeunes de passer de l'autre côté de la limite, de faire des choses interdites, sans que ça les mettent réellement en danger.

ça leur permet aussi de tester par eux même l'effet de drogues illégales, sans tomber de suite sur des drogues dont ils n'auront jamais la force de personnalité ou l'expérience suffisante pour ne pas devenir complètement camés.

Je pense qu'effectivement, quelqu'un de bien dans sa peau, et qui possède assez de force de personnalité peut se sortir de beaucoup de drogues, mais les jeunes dont la personnalité est entrein de se former, (je dirais au moins jusqu'à vingt ans... voir plus pour certains) vaux mieux pas leur laisser approcher les drogues trop facilement.

(PS : quand je dis vingt ans, je dis pas que quand on a moins, on a pas de personnalité, seulement que beaucoup n'en ont pas encore assez avant 20 ans)

ça peut sembler incohérent, mais j'aime bien cette souplesse vis à vis de la loi qu'offre le fonctionnement Français.

Ici je n'ai fait que réfléchir sur des "si" avec @Tista; un peu d'imagnation n'a jamais fait de mal à personne.

:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cristal-wall Membre 467 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)

sans encore une fois faire des généralité beaucoup de mes potes fumeur dont moi qui en fait partie on dans leur bagage un bac+5 et son aujourd'hui cadre. il est claire que ce n'est pas un exemple à suivre non plus car beaucoup de gens qui galère et non rien fume.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Socialement, ça ne veut rien dire.

Il faut être lucide : les drogues sont des catalyseurs. Et même selon la dose ou la régularité dont on en prend, elle peut déclencher des pathologie latentes.

Nous ne sommes pas égaux devant la prise de drogues et la laisser à porter de jeunes immatures me semble le plus gros problème, au-delà de la dangerosité potentielle du produit lui-même.

Exemple : je suis en état de trip permanent, à jeun. Rien qu'en fixant un objet, en regardant des gens, un paysage, je peux sortir une histoire, une légende, une mythologie cohérente quasiment instantanément. C'est pourquoi je ne prendrai jamais de LSD car je cours le risque d'être perché.

On m'en aurait proposé ado, je ne sais pas si j'aurais eu le même recul. La preuve est que j'y ai déjà goûté.

Jeune + drogue = danger ! C'est ça l'équation principale !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sasori Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Les effets de la drogue, au début, sont cachés , et c' est là le grand piège.C'est quand on s'est suffisamment enfoncé dans la drogue pour être dépendant que les effets nocifs apparaissent.

Au départ, c'est " bon " , bien sûr ." La drogue a parfois la même fonction que le verre d alcool que 1' on prend pour se donner du courage " , nous révèle un psychologue qui travaille depuis vingt ans auprès des jeunes en difficulté .

La drogue, de même que l' alcool ou les médicaments, aide à lutter contre 1 'angoisse . Mais après vient le mauvais, la dépendance . C'est alors que la drogue, devenue indispensable , s'installe et supplante tout le reste sport, réussite scolaire et professionnelle , vie affective... Pourquoi cela ?

Et bien tout simplement car elle agit au niveau des neurones du cerveau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Il existe plusieurs classements différents des drogues, tout dépend du critère.

Selon les classements, les drogues ne sont pas classées dans le même ordre.

Par exemple, si on classe selon la dangerosité sociale, l'alcool est largement au dessus du tabac.

Si on classe selon la dangerosité physique pour les personnes autour (pas le drogué donc, je parle de la consomation passive), le tabac est largement devant l'alccol (5000 morts par ans de tabagisme passif).

Tout dépend donc du critère, tout dépend aussi de si on regarde la dangerosité pour soi ou pour les autres.

Pour ce qui est de la légalisation des drogues, il faut voir aussi que la drogue coûte à la société, il faut réparer les dégâts après.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Je pense qu'il faut tout de même avouer que si les drogues sont illégales, c'est plus pour des raisons morales et culturelles que médicales.

Posez-vous cette question : s'il existait un hallucinogène très puissant, mais qui ne provoquait aucune dépendance (physique ou psychologique), qui serait inoffensif pour la santé et ne provoquerait pas de risque de santé publique, pensez-vous qu'on le légaliserait ?

Moi je suis certain que non, tout simplement car pour les gens, se mettre temporairement dans des états autres que lucides, c'est "mal".

D'ailleurs pour infos, la plupart des hallucinogènes (LSD, champignons, mescaline,...) répondent partiellement à ces critères : sans danger pour la santé, aucune dépendance. Et pourtant ils sont tout de même illégaux, et plus durement réprimés que (par exemple) le cannabis (qui bien que je le considère comme peu dangereux, peut tout dae même entrainer une dépendance). Bien entendu ces substances ont tout de même un risque (celui de déclencher/précipiter/empirer une maladie mentale dans le cas d'un "bad trip" chez des personnes prédestinées).

Beaucoup ici semblent penser qu'une drogue est par définition mauvaise pour la santé. Ce n'est pas le cas : les hallucinogènes ne le sont pas du tout (le LSD moins que l'aspirine ou la caféine par exemple), les opiacés (opium, héroïne) ne sont pas très nocifs (d'ailleurs morphine, codéine, fentanyl et d'autres sont des opiacés fréquemment utilisés en médecine), je pense que le cannabis est moins nocif que le tabac (mais là c'est peut-être plus discutable), etc.

De même toutes les drogues n'entrainent pas une dépendance, et toutes les drogues ne vous font pas vous sentir "bien". Nombreux s'imaginent que dès que quelqu'un se drogue c'est dans le seul but de se sentir "mieux", d'oublier ses problèmes, d'atteindre un état euphorique. Mais ça peut aussi être simplement récréatif, ou alors pour tenter de nouvelles sensations, certains y voient une recherche de spiritualité, d'autres en font une utilisation sociale ou se droguent pour mieux étudier, penser ou travailler (oui certaines drogues permettent de mieux se concentrer).

Sinon je n'approuve pas vraiment cette distinction drogues "douces" et "dures". Il y a des attitudes différentes face aux drogues c'est tout. Certaines personnes consomment occasionnellement une drogue jugée "dure" sans que ça ne leur pose jamais problème tandis qu'ils ne peuvent se défaire d'une addiction à des drogues plus "légères". Tout le monde est différent, le cannabis peut être une drogue "dure" pour certain, de même que l'alcool (qui pour moi est quand même une des drogues les plus dangereuses).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Les hallucinogène peuvent être utilisés de manière offensive (pour violer, ou pour faire perdre le contrôle à quelqu'un...)

De plus, sous l'effet de certains hallucinogènes, certaines personnes peuvent devenir dangereuses

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Depuis quand a t'on decidé que les drogues c'etait pas bon ??

Depuis qu'il faut remplir les maisons de retraites a attendre la mort assis sur une chaise??

Vaux t'il mieux vivre sans drogues est ce shotter aux sports et alicaments,pour vivre vieux et mourrir dans la decheance qu'est la grande viellesse?

Vaut'il mieux vivre en brûlant les deux bouts de chandelle?

Vas t'on faire le choix de l'entre deux?

le choix de vie cela vous dit il qlq chose ? arrêtons de culpabiliser les gens!!(c'est leurs vies)

Vas t'on bientot nous peser le nourriture a force?

Vas t'on bientot a tous nous donner un chapeau de gendarme?

J'aime bien ce que tu dis Mistral ;)

effectivement faut-il passer son temps a essayer de durer plutot que de vivre?

Mistral Gagnant, tu ferais bien de te refaire la totale de Renaud, et reecouter P'tite conne quelquefois...

Quand je lis ca, c'est intolerable pour moi. Pardon, mais pensez une seconde a ceux qui vous lise et ont enterre un proche... C'est insupportable...

Il me semble flagrant que vous n'avez pas la moindre idee de ce que ca peut etre...voir quelqu'un se detruire chaque jour un peu plus, perdre son emploi, ses amis... Passer du cannabis, a l'alcoolisme, puis a la cocaine, parce que contrairement a ce que certain disent, la coke, ca se trouve dans n'importe quel centre ville et c'est loin d'etre juste une drogue de riche... Et finir par une crise cardiaque...a 24 ans...

Je ne vous demande pas de le vivre, de vivre ensuite avec la culpabilite de se dire, "j'aurais pu l'aider, j'aurais du perseverer au lieu juste de m'en ecarter", mais d'essayer de garder un peu de decence quand vous abordez des sujets de ce type !

oui bien en hollande les gens prenne de la CS comme nous on prend un café. mais parce que il n y à pas de différence entre les drogues. des gros blacks viennes te proposer de al coco et des champi en plein milieu de la rue

En France aussi on trouve de la coke partout...aux memes endroits que le shit...

Et faut arreter de prendre le centre ville d'Amsterdam pour "la Hollande", s'il y a autant de marchant de drogue, c'est d'abord parce que c'est le point de RDV de tous les fumeurs des pays alentour...et ceux qui remplissent les coffee shop d'amsterdam ne sont que dans une petite minorite hollandais...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cristal-wall Membre 467 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)

oui quand tu te drogue c'est ton corps et ton probleme. mais quand t es malade parce que tu t es drogué c'est le contribuable qui te paye l'hosto et tes medoc pour guerir.

les drogues sont une chose qui ne rapporte pas d argent pour la société. au contrire elle en rapporte au gens qui avec finance le terrorisme et la violence. ce qui engendre egalement des couts.

donc l'argent pour reparer ces dommages est prise dans des caisses qui n avais à la base pas cette utilité mais peu etre pour soigner le sida ou le cancer.

je suis carrement intolerant concernant heroine, la cocaine et toute sle sdroigues que l ont peut appeller drogue dure. par contre le shit je suis pour ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davidrugby94 Membre 160 messages
Forumeur inspiré‚ 34ans
Posté(e)

en partie plus ou moins d'accord avec ce que vous avez dis. La drogue quelqu'elle soit peut avoir un role néfaste sur le comportement. Bien entendu, il faut prendre en compte les quantité et la periode auquelles il ya consommation de ces produit stupéfiants. si quelqu'un fume un join dans sa vie il n'y aura aucun retour de manivelle à court et à long terme. Par contre celui qu'il fume c'est 10 joints par jour lui aura certains problème sur le long termes. Et il ne doit pas y avoir que le shit qui cause des dégats.

ELAÏS

Sachant que l'OMS a tenté une classification, reprise par la France et qui donnait ce-ci par ordre croissant de dépendance et de tolérance physiologique

1-LSD25, mescaline, cannabis

2-Haschich

3-tabac

4- coca, tranquilisants

5- analgésique non opiacés

6- Hypnotiques non barbituriqueq

7- cocaine, saolvants

8- alcools, amphét

9-barbituriques

10- opium, morphine, héroine

Comment justifier que l'alcool ne subisse pas le meme traitement que le hash? ou inversement?

la je suis d'accord avec toi, l'alcool et meme titre que le hash. c'est une drogue a laquelle on peut y avoir une forte accoutumance. Le seule problème c'est qu'en france on a un lobby sur l'alcool. Tous le monde aime boire un pti ou un gros coup.

Maintenant pour parler de mon cas perso, pdt de longue année c'est consommé de nombreux produit stupéfiant, et pas seulement que tu cannabis :o;):o .

je peux vous assurer que c'est de la merde, c'est truc au début c'est clair tout et beau tout et jolies ( c'est ce qu'on appelel la lune de miel, periode ou les effet de al drogue sont plutot cool et tout est marrant) mais aprés cette période c'est vraiment plus pareil. Quand le substance prend le dessus, c'est plus la meme histoire. Et ca il suffit de regarder autour de nous. J'habite ne banlieue et j'ai vu des amis devenir des zombies. tellement il était à fond dedans. Pour moi j'ai eu plutot de al chance, j'ai reussi à arreter avt qu'il ne soit trop tard. La drogue à forte consommation s'est trés dangeureux.

Maintenant tous le monde est libre de faire ce qu'il veut, mais il faudrait faire une vrai campagne pour montrer les vrai risque des produit. (schizophrènie, perte du comportement, violence, isolement, paranoia et des fois le pire)

si ce n'est qu'occasionnel alors la, ca va il ya pas de problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sheepy Membre 201 messages
Forumeur activiste‚ 28ans
Posté(e)

Quand on parle de drogue ça me fait drasser els cheveux sur le tête.

J'ai lu des anneries que je ne peux pas supporter.

J'avais une amie qui était saine et sérieuse jusqu'a ce qu'elle rencontre quelqu'un qui l'a entrainer. Au début c'était 2 fumette par semaine puis, ça a vite augmenter. Maintenant, elle est skyzo et elle est enfermée. Ca me fout en rogne parceque je l'ai vu dépérire à vu d'oeil. Je me sens à la fois coupable et énervée contre la naiveté des jeunes.

Voila, maintenant tout le monde prend ses responsabilité mais qu'on arrête de se retourner vers les autres quand on va mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davidrugby94 Membre 160 messages
Forumeur inspiré‚ 34ans
Posté(e)

sheepyQuand on parle de drogue ça me fait drasser els cheveux sur le tête.

J'ai lu des anneries que je ne peux pas supporter.

J'avais une amie qui était saine et sérieuse jusqu'a ce qu'elle rencontre quelqu'un qui l'a entrainer. Au début c'était 2 fumette par semaine puis, ça a vite augmenter. Maintenant, elle est skyzo et elle est enfermée. Ca me fout en rogne parceque je l'ai vu dépérire à vu d'oeil. Je me sens à la fois coupable et énervée contre la naiveté des jeunes.

Voila, maintenant tout le monde prend ses responsabilité mais qu'on arrête de se retourner vers les autres quand on va mal.

--------------------

Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout quend il n'y est pas...

Ne culpabilise pas, c'est pas de ta faute. Maintenant tu peux l'aider à sortir de son enfermenent et de sa skyso.Ne la laisse pas si c'est ton ami. IL lui faut juste de la volonté

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
je peux vous assurer que c'est de la merde, c'est truc au début c'est clair tout et beau tout et jolies ( c'est ce qu'on appelel la lune de miel, periode ou les effet de al drogue sont plutot cool et tout est marrant) mais aprés cette période c'est vraiment plus pareil. Quand le substance prend le dessus, c'est plus la meme histoire. Et ca il suffit de regarder autour de nous. J'habite ne banlieue et j'ai vu des amis devenir des zombies. tellement il était à fond dedans. Pour moi j'ai eu plutot de al chance, j'ai reussi à arreter avt qu'il ne soit trop tard. La drogue à forte consommation s'est trés dangeureux.

je plussoie largement ! en precisant qu'il n'y pas que dans les banlieues que ca se passe comme ca... dans les campagnes aussi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Les hallucinogène peuvent être utilisés de manière offensive (pour violer, ou pour faire perdre le contrôle à quelqu'un...)

De plus, sous l'effet de certains hallucinogènes, certaines personnes peuvent devenir dangereuses

Je ne suis pas d'accord.

Donner un hallucinogène à quelqu'un pour le violer compliquerait la tâche du violeur. Sa victime paniquerait beaucoup plus, hurlerait, etc.

L'alcool par exemple est bien plus probable d'être utilisé pour profiter de quelqu'un. Tu dois confondre avec le GHB ou le Rohypnol, des sédatifs qui ont la réputation d'être des "drogues du viol".

Violent à cause d'un hallucinogène... ça pourrait déclencher des actes violents chez des personnes violentes, ça oui, mais là encore ça risque bien plus d'arriver avec de l'alcool ou d'autres drogues qui lèvent les inhibitions. En fait sous hallucinogène on se sent plutôt moins sûr de soi, on aurait pas vraiment envie de "chercher la bagarre".

En gros le risque principal avec ces substances c'est plutôt de prendre le volant ou de se blesser bêtement (genre se faire écraser par une voiture), mais ce n'est pas pour une minorité d'irresponsables qu'il faut interdire ces produits à la majorité...

(Quand je dis hallucinogènes je parle des hallucinogènes sérotoninergiques genre LSD, champis, mescaline, c'est à dire les plus courants, je ne veux pas mettre toutes les substances dans le même sac).

Il me semble flagrant que vous n'avez pas la moindre idee de ce que ca peut etre...voir quelqu'un se detruire chaque jour un peu plus, perdre son emploi, ses amis...

Des gens qui foutent leur vie en l'air bêtement j'en connais aussi. Mais je connais aussi de nombreuses personnes qui consomment sans que ça ne leur pose aucun problème.

Vous citez les pires exemples de consommateurs de drogues, mais il ne faut pas généraliser à partir de ça. On peut aussi trouver de nombreux exemples de consommateurs qui ont réussi. Pour en citer quelques uns : Aldous Huxley (hallucinogènes, il a même écrit un livre sur le sujet), Albert Hoffmann (a découvert le LSD, 101 ans et toujours en pleine forme), Paul Erdös (considéré comme un des plus grand mathématiciens du XXème siècle, accro aux amphets), Bernard Henri Levy (amphets encore), Freud (cocaïne),...

Une consommation contrôlée est beaucoup plus discrète donc évidemment on ne parle presque que des usagers problématiques.

les drogues sont une chose qui ne rapporte pas d argent pour la société. au contrire elle en rapporte au gens qui avec finance le terrorisme et la violence. ce qui engendre egalement des couts.

Justement car les drogues sont illégales... C'était pareil avec l'alcool aux USA lors de la prohibition : commerce géré par la mafia, alcool dangereux à consommer car frelaté et fabriqué maladroitement, hausse de la criminalité,...

Si tu veux des chiffres : en 2002 les conséquences économiques de l'usage de drogues aux USA a été estimé à 181 milliards de dollars, dont 8.7% en soins de santé, tout le reste c'est à cause de la criminalité. (source : http://www.whitehousedrugpolicy.gov/public...economic_costs/)

Si les drogues étaient légales (avec tout de même une prévention pour aller avec), elles ne provoqueraient (presque) plus de criminalité (je suppose environ autant que l'alcool aujourd'hui). C'est possible que plus de gens se mettent à consommer (et encore je ne suis pas certain, la légalisation ça ne veut pas dire les drogues au supermarché, et même l'héroïne serait légale moi je n'en consommerais pas pour autant), mais la consommation sera aussi bien moins dangereuse (plus aucun lien avec le circuit criminel, contrôle de qualité sur les drogues,...).

En Suisse, en Angleterre, en Suède (pas certain pour ce pays-là) et bientôt en Belgique (Liège) ont été tenté des expériences de distributions d'héroïne légale et gratuite. Partout ça a été un succès : les héroïnomanes n'ont plus besoin de voler ou faire d'autres conneries pour payer leur dose, s'injectent proprement avec du matériel stérilisé (voire ne s'injectent plus : les gens ne se piquent pas pour le plaisir mais car ça coute moins cher que fumer ou sniffer), risquent beaucoup moins d'avoir des problèmes de santé ou de faire des overdoses, bref reviennent à une vie normale.

Modifié par Tintagel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Encore quelques chiffres pour montrer que les clichés représentent mal la réalité :

17% des 15-24 ans ont consommé du cannabis sur un an aux Pays-Bas. Pour la France, c'est 28%, en Espagne 24%, en Tchéquie 28%, en Allemagne 22%,... Bref on ne fume pas plus de cannabis aux Pays-Bas que dans le reste de l'Europe, c'est juste la consommation s'y fait ouvertement.

source : observatoire européen des drogues et dépendances, http://ar2006.emcdda.europa.eu/fr/page007-fr.html#6.1

En Belgique (je prend ce pays car je suis Belge, mais on peut sûrement trouver des chiffres semblables pour la France), 7% des personnes qui n'ont aucun diplôme (ou seulement celui de l'enseignement primaire) ont déjà consommé du cannabis, 12% des titulaires d'un diplôme de l'enseignement secondaire et 16% des titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur... Plus les gens ont un haut niveau d'études, plus ils fument du cannabis! Marrant non ?

Les chiffres sont normalisés pour des individus du même âge évidemment, sinon c'est clair que à 11 ans les gens fument moins.

source : institut national de statistiques, http://statbel.fgov.be/figures/d361_fr.asp#5

Modifié par Tintagel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant