La moitié des fonctionnaires ne sera pas remplacée

yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

30 000 à 40 000 fonctionnaires ne seront pas remplacés dans le budget 2008

LEMONDE.FR avec AFP | 21.06.07 | 15h07 ¿ Mis à jour le 21.06.07 | 15h12

Le ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Eric Woerth, a déclaré, jeudi 21 juin sur la radio BFM, qu'entre 30 000 et 40 000 fonctionnaires ne seront pas remplacés dans le budget 2008, soulignant que "chaque ministère" contribuerait "à l'effort".

Suite à lire ici

Est-ce qu'ils sont obligés de prendre leur retraite ? :o :D :o

pas taper. merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Et "supprimer des postes" n'est il pas aussi rénover, réformer et réorganiser pour améliorer la qualité de service?

Je ne vois vraiment pas en quoi ...

Si l'on faisait une étude, un audit sur différents services (car la focntion publqieu, c'est un milieu protéiforme), en vue de réorganiser, on aurait une liste de possibilités, dont peut être (et je dis bien peut-être) des suppressions de poste à certains endroits.

Mais là on part d'un résultat vitrine sans la réflexion auparavant.

Bref, désolé, les mesures non réfléchies, je suis rarement pour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

En faisant preuve d'immobilisme là on est certain que le jour où il ne sera plus possible de laisser les choses en l'état ça se passera mal. Peut-être que c'est le but recherché.

Oh oui on peut toujours faire des audits, qui seront ensuite contestés en CTP -comité technique paritaire - par les syndicats.

Tiens petit paradoxe parmi tant d'autre. Le ministàre de la justice se plaint toujours de ne pas avoir assez de moyens et c'est celui qui dépense le plus de fric en direction des cabinets RH en audit et en appel d'offres.

Je me demande quel cabinet est à la mode en ce moment rue du renard ça change tous les ans.

De toute façon là aussi c'est aux citoyens de dire quelle fonction publique ils veulent. Ce n'est pas aux fonctionnaires de décider ce qui est bon pour les citoyens.

Mais pour commencer, on pourrait souhaiter que le bureau de la légalité - il y en a un par préfecture - fasse convenablement son boulot. A commencer par la vérification d'attribution des logements de fonction et donc des délibérations afférantes.

Puis suite à ce bon exemple on pourrait aussi demander, non pas demander mais exiger que les trésoreries générales et les trésoreries principales vérifient puisque c'est leur boulot la conformité des payes par rapport au statut. Ce serait déjà un bon début.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

C'est surtout une question de volonté politique, c'est sûr.

On peut faire plein d'audit qui ne servent à rien à partir du moment où ils ne sont pas motivés, ou qu'ils ne découlent sur rien.

C'est comme voter des lois non appliquées.

Simplement, entre brasser du vent et ne rien faire, et agir avec détermination mais sans réflexion, il y a, je l'espère, un compromis à trouver.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Une partie des Lois non appliquées attendent les décrets d'application.

Qui les rédige?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)
Je ne vois vraiment pas en quoi ...

Si l'on faisait une étude, un audit sur différents services (car la focntion publqieu, c'est un milieu protéiforme), en vue de réorganiser, on aurait une liste de possibilités, dont peut être (et je dis bien peut-être) des suppressions de poste à certains endroits.

Mais là on part d'un résultat vitrine sans la réflexion auparavant.

Bref, désolé, les mesures non réfléchies, je suis rarement pour.

Les suppressions de postes dans la fonction publique ne sont pas peut-être envisageables, elles sont sûrement obligatoires. Le monde évolue, la technologie évolue, les traitements de données aussi. Là où il y a 20 ans il fallait plusieurs personnes pour faire une tâche précise, il en faut maintenant moins: c'est une réalité. Bien évidemment, ça fait grincer des dents ce genre de constatation car ça supprime certains emplois, mais que faire?

Continuer comme on le fait depuis toujours avec les conséquences que l'on connaît ou bien prendre des mesures que quasi tout le monde ne va pas aimer car ça va toucher à son petit confort personnel. Contrairement à toi Pheldwyn, je doute que cette mesure de non remplacement de fonctionnaires partant à la retraite soit irréfléchie ou sorti d'un chapeau magique, et cette réflexion personnelle n'a rien de politique: C'eût été une mesure de gauche, mon avis aurait été identique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

A voir ou auront lieux ces non remplacements.Jusqu a présent c etait l éducation nationale qui en fesait les frais (je doute que ce retrouver a 40 par classe soit une évolution).

A suivre......... .

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Les suppressions de postes dans la fonction publique ne sont pas peut-être envisageables, elles sont sûrement obligatoires. Le monde évolue, la technologie évolue, les traitements de données aussi. Là où il y a 20 ans il fallait plusieurs personnes pour faire une tâche précise, il en faut maintenant moins: c'est une réalité. Bien évidemment, ça fait grincer des dents ce genre de constatation car ça supprime certains emplois, mais que faire?

Continuer comme on le fait depuis toujours avec les conséquences que l'on connaît ou bien prendre des mesures que quasi tout le monde ne va pas aimer car ça va toucher à son petit confort personnel. Contrairement à toi Pheldwyn, je doute que cette mesure de non remplacement de fonctionnaires partant à la retraite soit irréfléchie ou sorti d'un chapeau magique, et cette réflexion personnelle n'a rien de politique: C'eût été une mesure de gauche, mon avis aurait été identique.

Je pense moi aussi que cette reforme a ete reflechi, ne serais-ce que parce que cela fait pres d'une dixaine d'annee qu'elle aurait due etre faite. Sous chirac, vu qu'il ne foutait rien, ils ont eu tous le temps du monde pour faire ces reformes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wedge Membre 27 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Il me semble que le chiffre est "1 départ sur 2 à la retraite non remplacé", pas un fonctionnaire en activité sur deux non remplacé :o

:o Merci Chameauto !

Je me demandais si quelqu'un allait relever ce "raccourci pratique" et surtout trompeur. Comme il est facile, en ne citant qu'une partie des phrases, d'en changer le sens réel.

Je crois qu'il serait bon de débattre alors sur les "bonnes" données plutôt que de polémiquer dans le vide à partir d'une désinformation (volontaire?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)
La moitié des fonctionnaires ne sera pas remplacée

le nouveau facteur :

pied-a-terre.jpg

:ode rien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Un départ a la retraite sur deux non remplacé : quelles conséquences ?

Conséquence du baby-boom, on estime que près de 40 % des fonctionnaires devraient partir en retraite dans les prochaines années. Dans la seule fonction publique d'état, visée par Nicolas Sarkozy, quelque 80 000 départs sont attendus d'ici à 2015. Décider de n'en remplacer qu'un sur deux reviendrait à programmer une lourde hémorragie d'effectifs, en premier lieu dans l'éducation nationale, qui représente la moitié de la fonction publique d'état. Un secteur déjà durement affecté par les suppressions d'emplois (5 500 sont encore prévues pour la prochaine rentrée). Les nouvelles coupes induites par la règle fixée par le candidat UMP iraient à l'encontre des besoins exprimés par les enseignants eux-mêmes pour mieux remplir leurs missions. Ainsi, venir en aide aux élèves en difficulté, guettés par l'échec scolaire, implique bien sûr plutôt un renforcement qu'un rétrécissement de leur encadrement. L'objectif annoncé par Sarkozy n'est pas seulement « infaisable », comme l'a aussitôt remarqué le leader de la CFDT, François Chérèque, il semble bien relever de l'irresponsabilité. Avant de saisir « l'aubaine » des départs massifs en retraite pour réduire les moyens de la fonction publique, la logique voudrait de faire l'inventaire des besoins, en concertation avec les agents concernés et les usagers. L'éducation n'est pas le seul domaine d'action de l'état concerné. Les cris d'alarme émanant d'une justice engorgée, la nécessité de mettre en place une police de proximité, entre autres exemples, incitent plutôt au développement des effectifs qu'à leur réduction. Tout comme le besoin d'étendre le champ du service public à des domaines comme le logement, l'eau, le traitement des déchets...

Trop chers, les fonctionnaires ?

Sans cesse répété par la droite, pour mieux faire passer ses projets de privatisation, l'argument ne résiste pas à l'épreuve des chiffres : entre 1999 et 2005, indiquent les syndicats, la part des richesses nationales consacrée aux rémunérations des agents de l'état n'a cessé de reculer, passant de 4,38 % du PIB à 3,99 %. Soit un recul équivalent à 6 milliards d'euros, 9 % de la masse salariale.

Réduire les effectifs

pour augmenter

les rémunérations ?

Depuis janvier 2000, le pouvoir d'achat des salaires brut de la fonction publique a reculé de 5,2 % »

L express.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)

Une simple question qui m'est venu en lisant l'article, le PIB "augmente" t-il avec les années?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Je sais pas si c est une reponse claire pour toi mais j ai ceci :

Dans le rapport remis par monsieur CAMDESSUS à Nicolas SARKOZY, il est indiqué que le taux de croissance moyen du PIB sur les treize dernières années (1990-2003), a été voisin de 1,3 % ce qui contraste évidemment avec les taux de croissance de 4 à 5 % enregistrés avant les chocs pétroliers. Que ce soit dans les bonnes années où l'on a approché les 3 % ou dans les mauvaises où l'on est entre 0 et 1, il reste que la population ne ressent pratiquement aucune progression de son niveau de vie

Mesure du P.I.B. Il existe trois grandes façons de mesurer le P.I.B. d'un pays et les résultats de ces trois mesures ne sont pas identiques : - la mesure par la production - la mesure par la consommation - un cocktail des deux destiné à éviter les biais des deux premiers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
:o
Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie77 Membre 11 492 messages
Un certain regard..‚ 54ans
Posté(e)

Une constation un peu inquiétante....fonctionnaires ou pas l'état compte supprimé en un an 35000 emplois!

Un encouragement au sectuer privé pour faire de même?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)

On sait a peu prés où vont s'opérer ces non remplacement? Genre quel % dans l'éducation, dans l'administration etc...?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
utilunjour Membre 59 messages
Forumeur en herbe‚ 58ans
Posté(e)
A voir ou auront lieux ces non remplacements.Jusqu a présent c etait l éducation nationale qui en fesait les frais (je doute que ce retrouver a 40 par classe soit une évolution).

A suivre......... .

Si les profs étaient logés à la même enseigne que tous les français c'est à dire, payés pour un travail effectif de 35h et 5 ou 6 semaines de congés; il n'y aurait pas 40 élèves par classe.

Que personne ne me sorte que pour 15h de cours ils se tapent 20h de préparation ou de corrections car ce n'est vrai que pour une infime minorité. Quand je rencontre des profs qui corrigent les copies lors d'une manifestation sportive ou culturelle quelconque où ils ont accompagné leurs gamins, j'ai bien envie de leur donner un coup de pied aux fesses.

S'il y a un endroit à réorganiser, c'est bien l'Education Nationale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Transporteur je suis tout à fait OK avec toi et pour compléter ta démonstration j'ajouterais que pour des anglais interviewés et concernés par la question , la privatisation des trains n'a pas été une réussite : retard , gares supprimées et hausse des tarifs .

Explication : les compagnies privées louent les wagons aux banques , celles ci veulent un max de passagers pour le moins de wagons possibles.

Selon un anglais , sur les 4 wagons d'un train , 2 auraient été supprimés une fois pour le même nombre de passagers , entassement garanti.

Ca s'appelle en France "rupture" , "modernité" . L'avenir est à la modernité , c'est tellement mieux , le mot est joli en tout cas , mais y'a bien que le mot.

L'interview avait été interdite aussi le journaliste avait utilisé la caméra cachée pour demander l'avis d'un certain nombre de passagers d'un train .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
weaver Membre 255 messages
Forumeur activiste‚ 108ans
Posté(e)

la moitié des fonctionnaires pas remplacés ??

l'autre moitié devra enfin travaillé !! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j.descam
Invité j.descam Invités 0 message
Posté(e)

ce n'est pas le cas dans tout les services publics , a l'hosto où je travail , c'est meme le contraire les effectifs augmentes car la demande explose et le batiments poussent comme des champignons

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant