Réactions sur le débat du 2 Mai

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Mais il ne s'agit pas uniquement de critères. Il s'agit d'avoir une vision de l'Europe. De lui donner une cohérence. Le Japon répond aux critères des droits de l'Homme. On va l'intégrer ?

Donc elle souhaite continuer la politique d'entre 2 qui depuis 1964 laisse un miroir aux alouettes à la Turquie tout en sachant que son intégration est impossible ou qu'alors si elle avait lieu, du haut de ses plus de 70 millions d'habitants, tout équilibre serait rompu et que l'Europe politique serait mort né !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)
Elle a été plus incisive, certes, mais il a par moment perdu un poil de patience. A deux ou trois reprises, lorsqu'elle insitait sur son bilan, qu'il ne répondait pas , qu'elle insistait, hop, il se tournait vers PPDA pour demander "Alors, le logement ?"

J'y vois plus une volonté de respecter les règles d'un débat qu'une manière détournée d'échapper à la question. Je te rappelle que le débat n'était pas sur le bilan du gouvernement (Les journalistes ont posé une question dessus?) mais sur les propositions de 2 candidats à l'élection présidentielle. A ce sujet, j'ai trouvé les réponses de Mr Sarkozy tout à fait pertinente, lorsque Mme Royal l'a accusé d'avoir annulé les aides pour les enfants handicapés: "Je n'ai pas été ministre de l'éducation nationale" " Oui mais c'est votre gouvernement" "je n'ai pas été premier ministre". Elle fait l'amalgame entre l'individu et le parti politique. Je ne pense pas que ça lui plairait qu'on lui dise ceci à elle qui est "une candidate libre" et souhaitant se démarquer du PS.

Je ne trouve pas qu'elle ait particulièrement coupé la parole. Enfin pas plus que d'ahbaitude, et lui non plus ne s'en est pas privé, mais c'est loin d'avoir été manifeste.

Regarde un peu un débat avec Rachida Dati, tu sauras ce que c'est quelqu'un qui coupe la parole à tout bout de champ.

Ensuite, Sarkozy qui insiste pour dire "vous voulez ma réponse maintenant", c'est purement de la rhéthorique. D'ailleurs, elle a juste dit qu'elle voulait finit ses questions, car elle avait la parole.

J'ai trouvé plus choquant qu'il la reprenne son le contenu de son intervention lui donnant "des conseils" sur les sujets à aborder, mais elle a très bien répondu : "laissez moi le choix de mes interventions".

Je parle du débat du 2 mais et ce que j'ai vu, pas d'un autre débat. Je réitère mon avis là dessus: Mme Royal a été agressive et a coupé la parole beaucoup trop de fois. Elle a également été la seule à rire et se moquer ouvertement, ça promet de beaux échanges politique internationaux avec une présidente pareille.

En revanche je te rejoinds sur le fait que Mr Sarkozy a usé d'un stratagème bas en tentant de lui donner des conseils...visiblement son sparing partner portait bien son nom, tant elle était agressive.

Là aussi, c'est une sortie purement de forme. Elle a vu là l'occasion de s'indigner et de "remettre" Sarkozy à sa place. Elle était certainement sincère, mais elle ne s'est pas énervée, car en fait je pense qu'il s'agissait d'une colère de façade, uniquement destiné à marquer des points.

Oui, d'ailleurs elle avait les larmes aux yeux à un moment. Si elle n'était pas sincère, je me poserai la question de qui jouait la victime entre les deux. Il n'empêche qu'elle a vraiment perdu son sang froid, ne serait-ce que lorsqu'elle a attrbué à Mr Sarkozy personnelement, la disparition de l'aide aux enfants handicapés. A ce propos, le candidat UMP n'a sorti qu'un "C'est faux" quelques instants plus tard en guise de réponse, pas très convaincant je le concède.

Il y a également la manière dont elle a envoyé bouler PPDA qui n'est pas à son honneur.

A quel moment ?

A deux reprises. Elle l'a regardé et avec un geste de la main lui a dit "Vous me laissez finir?" Elle n'y a pas mis les formes et n'a pas été diplomate. Je veux bien que PPDA soit de TF1 et donc de droite, mais traiter ses "ennemis" avec agressivité et dédain n'est pas selon moi le comportement normal d'un chef d'état.

Elle a également trop montré son côté féministe.

Uniquement lorsqu'elle a parlé des retraites, et de l'injustice des lois Fillon entre autre à cet égard, et à la fin, lors de sa conclusion (bon, c'est vrai que le couplet mère de famille, elle aurait pu s'en passer, mais ça doit plaire à certains).

Sur deux heures 30 de débat ça fait beaucoup. Je ne suis pas mysogyne, mais entendre sans arrêt "je ferai ci pour les femmes...je ferai cela pour les femmes", ça a plus tendance à me mettre à l'écart qu'autre chose. Je repenses également à sa proposition de raccompagner les femmes flics chez elle. Honnêtement, ça vous a pas choqué? C'est carrément sexiste! ça fait passer les femmes flics pour des incompétentes qui ne savent pas se défendre. Et les hommes flics qui se font agresser, ils attendent sagement l'ambulance? Je n'appelle pas cela "rassembler" mais diviser et en plus sur des critères sexistes.

Oui, pour la question cruciale des retraites et des 35h, elle a en effet insisté sur le fait que la démarche devait à tout prix être la concertation des différents acteurs, car toute décision arbitraire d'un gouvernement dans son coin déboucherait à une impasse, comme c'est souvent le cas.

Ce n'est pas difficile à capter : son programme consiste à remettre le débat au coeur des institutions, et non pas seulement avoir des "électeurs" ayant un parti pris à l'assemblée.

Il y a une place au dialogue, c'est évident, mais baser ses futures mesures sur des discussions avec les partenaires sociaux ne m'apparaît pas clair. Et passer 5 ans à discuter ne me semble pas être la meilleure manière de passer son temps et son mandat à l'Elysée. De plus, elle base son budget et sa solution au problème de l'emploi sur une une reprise de la croissance. Seulement et si la croissance ne reprend pas comme elle le souhaite, comment va-t-elle faire? Mr Sarkozy a présenté sa vision de la résolution du problème de l'emploi par un moyen beaucoup plus clair et logique à mes yeux. Il ne met pas la charrue avant les boeufs, si la croissance reprend, ça découlera de la création d'emploi et par la diminution des charges patronales. C'est sans aucun doute la différence majeure dans leurs programmes qui a fait pencher la balance. S'il y a à parler de candidat dangereux pour la France c'est sur ce point: Mme Royal est dangereuse avec ses (non)propositions.

Elle s'est contredite à plusieurs reprises (sur la loi Fillon et le nucléaire par exemple),

Sur le nucléaire ? Elle ne s'est pas du tout contredite, c'est Sarko qui s'est trompé, et en insistant il a vraiment tendu sa joue à la réplique "Vous accumulez des erreurs, ça arrive à tout le monde, mais vous devriez réviser votre leçon sur un sujet aussi majeur".

Elle ne s'est pas contredite ni même hésité sur ce sujet, car ce qu'elle a dit, je l'avais personnellement entendu lors de 2 précédent meeting/interview.

Mr Sarkozy ne s'est pas trompé en parlant de prototype de 4ème génération, étant donné que l'EPR est à mi-chemin entre la 3ème et la 4ème. En revanche, il s'est planté sur la part du nucléaire en France, il me semble qu'il a parlé de 50% (ce qui me paraissait énorme) alors qu'apparemment elle est de 16%.

Pour le reste, je constate également qu'elle se permet de donner des leçons à Mr Sarkozy.

n'a pas hésité à mettre sur le tapis des ralliements de certaines associations (bonjour la modestie) et a scolarisé la partie écologique des programmes en disant "Moi j'ai 16/20 et toi 8" à la manière d'une première de la classe prétentieuse.

C'est la réponse du berger à la bergère, Sarkozy a fait exactement de même en citant l'étude qui donnait son programme gagnant d'un point de vue économique (par une association liée au Medef selon Royal).

Tu resitue ?

Je resitue tout à fait. Elle a tenté de discréditer les prévisions d'une personne que Lionel Jospin avait choisi pour être un expert et conseiller dans son gouvernemet en arguant le fait que l'association est celle du Medef. Je vois un peu mieux d'où viennent les moyens utilisés par les gens de gauche sur le Forum: Discréditer et salir des informations car elles viennent du Patronnat.

Il a fait de même à un moment, et à chaque fois ces coupures sont volontaires.

Soit pour empêcher un candidat de développer une idée gênante (Sarko l'a fait), soit pour éviter la mise en scène misérabiliste de son interlocuteur (c'est là qu'elle a tenu tête à Sarko, le reprenant à la volée dans ses petites mises en scènes).

Là ce sont des différences de visions qui nous opposent. De mon côté et pour reprendre une citation de Hervé Chabot dans le journal l'Union: "La candidate socialiste a maitrisé des fiches bien apprises mais cela a donné un ton scolaire à ses propos, la situant dans le rôle du maître certain d'avoir raison et qui s'adresse à son élève... Le martellement agressif de Ségolène Royal a restitué un cliché de passionara plutôt que celui d'un chef d'Etat..."

Le discours de Ségo, avant ce débat, était si elle était élue, de stopper le chantier EPR, et de le remettre au débat à l'assemblée (apparemment ce débat n'a pas vraiment eu lieu) afin de décider :

- s'il ne serait pas plus intéressant de passer à la IVème génération, justement

- s'il ne serait pas plus intéressant de travailler conjointement avec la finlande pour réduire les coûts.

Ainsi, rien ne m'a choqué dans son intervention de ce soir, et du coup, je savais même qu'elle allait reprendre Sarko avant qu'elle le fasse.

Comme je l'ai dit plus haut, l'EPR n'est ni une génération 3 ni une génération 4. Le terme de prototype de génération 4 utilisé par Mr Sarkozy me semble plus pertinent pour ce réacteur qu'Areva qualifie de génération III+.

L'idée de Mme Royal d'arrêter un projet en marche et de nouveau le repasser devant l'assemblée me gêne assez: encore une fois, on arrête, on parle avec les partenaires sociaux donc on attend.

Cependant, ton idée de coopérer avec la Finlande sur ce protoype ne me paraît pas une mauvaise idée, d'ailleurs pourquoi cela n'a pas été envisagé plus tôt? Peut-être pour une question d'argent, Mr Sarkozy a précisé que la France avait "vendu" l'EPR à la Finlande. De ce fait, je trouverai comme lui, étrange de vendre un produit que la France n'a même pas expérimenté.

Pour conclure, ce qui ressort de ce débat c'est que les électeurs de chaque partie ont vu leur débat. Pour ceux qui votent Royal, cette dernière a fait une démonstration et a défoncé Sarkozy et pour ceux votant Sarkozy, il a su faire preuve de calme, ne pas monter sur ses grands chevaux être poli et courtois, apporter des solutions réelles et pas se baser sur une reprise de la croissance pour financer son pacte présidentiel.

Bref, chacun aura beau donner les plus beaux arguments, ces derniers seront toujours réfutés par l'autre camp, qui seront à leur tour reréfutés par l'autre camp...Etc...etc.

Au suivant :o

Edit: Oh la vache le pavé...moi qui déteste ça en plus :o Désolé

Modifié par Chameaulo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamidu67 Membre 4 733 messages
pas membre +‚ 107ans
Posté(e)
Debat lénifiant aux antipodes de ceux de 1974 ou de 81 ........

Ben je n'ai pas trouvé ce débat lénifiant du tout justement à cause de la surprise causée par la combativité de Sego....Faut dire aussi que je n'ai plus aucun souvenir des débats de 74 et de 81....

pour ce qui est du score je dirai match nul avec un leger avantage pour Segolene Royal qui a su creer la surprise en devoilant une combativité qu'on ne lui connaissait pas .

D'accord pour le match nul!!!

Cependant le manque de précision de ses reponses , son renvoi systematique aux partenaires sociaux a pu parfois agacer .

Et comment!!! rien sans eux... ça n'en finira pas de digresser;;;

Les deux candidats ont cumulé les fautes de français et de liaisons (scandaleux pour des postulants au poste de président ).Apparement les chiffres ne sont pas non plus leurs amis: mention spéciale pour Segolene royale pour qui les centrales nucleaires ne fournissent que 17 % de la production globale d'electricité en France (Elle ose pointer du doigt la sotise de son adversaire en disant cette enormité ) au lieu de .........71% (elle a simplement lu le chiffre à l'envers apparement ).Sur la meme question Sarkozy donne la reponse approximative de 50% ........c'est à peine mieux .

Alors là c'est le pompon!!!! entre elle qui à lu ses chiffres a l'envers et lui qui se demande combien diable les centrales fournissent d'electricité à la France et lance un chiffre au hasard... c'était la séquence "tu n'y connais rien moi non plus"

Au final je ne pense pas que ce debat influence grandement le choix des electeurs .

OK Acharon je suis ton avis!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titoutophe Membre 199 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)

LOL ségoléne agressive, j ai meme entendu qui fait peur arreté c l hopital qui se fou de la charité, sa se voit que nicolas est faux cul, a certain moment il commencer a s enerver m il ses retenu pour essayer de casser son images d exiter qui aurrais besoin de calmant.

Je suis désolé y a certain sujet ou on a besoin de se faire entendre, est quand segolene parler des personne handicaper, se n etait pas de l enervement c etait pour se faire entendre qu il fallais pas enleverles fond pour les handicaper

Est je suis désolé m Le candidat de L UMP a des compte a rendre sur le bilan des 5 dernieres années,

C lui qui se prente sou l ump si il voulais pas qu on lui parle des bilan il avait cas ouvrir un nouveaux partie politique au lieu de l ump.

facil de prendre le nom d un grand partie est dans refuser les erreur, donc c normal que segolene le mete devant cette responsabilité.

il sont eu les plein pouvoir pendant 5 ans est il n ont pas fait les reformes propose par nicolas sarkosy.

Pourquoi il les frais dans les 5 prochaines années.

Mr sarkosy dois repondre de se bilan mediocre.

Modifié par titoutophe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flex VIP 4 909 messages
Nettoyeur‚ 36ans
Posté(e)

J'imagine qu eles guignols vont se régalé se soir.

Sarkosy sous exomil ^^

Sinon j'ai pas regardé le débat (juste la conclusion)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Donkey Membre 55 messages
Forumeur en herbe‚ 37ans
Posté(e)
Je suis désolé y a certain sujet ou on a besoin de se faire entendre, est quand segolene parler des personne handicaper, se n etait pas de l enervement c etait pour se faire entendre qu il fallais pas enleverles fond pour les handicaper

Il ne faut pas non plus croire tout ce qui est dit :o

Le gouvernement sous Chirac n'a jamais enlevé de fonds pour les handicapés, il y a même eu une loi en leur faveur.... Ce sont les emplois jeunes qui ont été supprimés, mais ça n'a jamais été ciblé spécifiquement vers les handicapés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)
Elle a été plus incisive, certes, mais il a par moment perdu un poil de patience. A deux ou trois reprises, lorsqu'elle insitait sur son bilan, qu'il ne répondait pas , qu'elle insistait, hop, il se tournait vers PPDA pour demander "Alors, le logement ?"

J'y vois plus une volonté de respecter les règles d'un débat qu'une manière détournée d'échapper à la question.

Je te rappelle que le débat n'était pas sur le bilan du gouvernement (Les journalistes ont posé une question dessus?) mais sur les propositions de 2 candidats à l'élection présidentielle. A ce sujet, j'ai trouvé les réponses de Mr Sarkozy tout à fait pertinente, lorsque Mme Royal l'a accusé d'avoir annulé les aides pour les enfants handicapés: "Je n'ai pas été ministre de l'éducation nationale" " Oui mais c'est votre gouvernement" "je n'ai pas été premier ministre". Elle fait l'amalgame entre l'individu et le parti politique. Je ne pense pas que ça lui plairait qu'on lui dise ceci à elle qui est "une candidate libre" et souhaitant se démarquer du PS.

Je suis en parti d'accord là dessu, mais je trouve tout de même que l'utilisation des handicapés par sarkozy était quand même un peu déplacé...

Il y a également la manière dont elle a envoyé bouler PPDA qui n'est pas à son honneur.

A quel moment ?

A deux reprises. Elle l'a regardé et avec un geste de la main lui a dit "Vous me laissez finir?" Elle n'y a pas mis les formes et n'a pas été diplomate. Je veux bien que PPDA soit de TF1 et donc de droite, mais traiter ses "ennemis" avec agressivité et dédain n'est pas selon moi le comportement normal d'un chef d'état.

Oui le pauvre PPD il s'est fait rembarer plusieurs fois c'était assez comique...

Elle a également trop montré son côté féministe.

Uniquement lorsqu'elle a parlé des retraites, et de l'injustice des lois Fillon entre autre à cet égard, et à la fin, lors de sa conclusion (bon, c'est vrai que le couplet mère de famille, elle aurait pu s'en passer, mais ça doit plaire à certains).

Sur deux heures 30 de débat ça fait beaucoup. Je ne suis pas mysogyne, mais entendre sans arrêt "je ferai ci pour les femmes...je ferai cela pour les femmes", ça a plus tendance à me mettre à l'écart qu'autre chose. Je repenses également à sa proposition de raccompagner les femmes flics chez elle. Honnêtement, ça vous a pas choqué?

Pour ma part ca m'a choqué en effet parce ca me parait plutôt stupide...

En revanche, lorsque sarkozy annonce qu'il serait prés à régulariser toutes les femmes battues qui proviennent de l'association qui avait été cité, sous pretexte qu'il connais trés bien sa directrice, pour ma part je suis bien plus choqué par ce genre de chose... Et esperons qu'il n'applique pas ce genre de principe a tous les domaines :o .

Oui, pour la question cruciale des retraites et des 35h, elle a en effet insisté sur le fait que la démarche devait à tout prix être la concertation des différents acteurs, car toute décision arbitraire d'un gouvernement dans son coin déboucherait à une impasse, comme c'est souvent le cas.

Ce n'est pas difficile à capter : son programme consiste à remettre le débat au coeur des institutions, et non pas seulement avoir des "électeurs" ayant un parti pris à l'assemblée.

Il y a une place au dialogue, c'est évident, mais baser ses futures mesures sur des discussions avec les partenaires sociaux ne m'apparaît pas clair. Et passer 5 ans à discuter ne me semble pas être la meilleure manière de passer son temps et son mandat à l'Elysée. De plus, elle base son budget et sa solution au problème de l'emploi sur une une reprise de la croissance. Seulement et si la croissance ne reprend pas comme elle le souhaite, comment va-t-elle faire? (...) S'il y a à parler de candidat dangereux pour la France c'est sur ce point: Mme Royal est dangereuse avec ses (non)propositions.

Pour ma part, en effet je trouve ca dommage que ses propositions soient ausis flou. En même temps, dire qu'elle est dangereuxe ca me parait un peu abuser: c'est pas elle qui sera premier ministre ou ministre des finance,et le fait qu'elle n'arrive pas a "vendre" le projet socialiste ne veux pas dire que celui-ci sera forcément dangereux à l'avenir... De plus l'idée d'un DSK en premier ministre ou en ministre des finance me parait un peu plus rassurante...

Ensuite, qu'elle dise constament qu'elle en discutera avec les partenaires sociaux, dans le fond elle a raison, mais le pb c'est que (a moins que je n'ai aps entendu) elle ne précise pas de quoi elle va discuter :D .

n'a pas hésité à mettre sur le tapis des ralliements de certaines associations (bonjour la modestie) et a scolarisé la partie écologique des programmes en disant "Moi j'ai 16/20 et toi 8" à la manière d'une première de la classe prétentieuse.

C'est la réponse du berger à la bergère, Sarkozy a fait exactement de même en citant l'étude qui donnait son programme gagnant d'un point de vue économique (par une association liée au Medef selon Royal).

Tu resitue ?

Je resitue tout à fait. Elle a tenté de discréditer les prévisions d'une personne que Lionel Jospin avait choisi pour être un expert et conseiller dans son gouvernemet en arguant le fait que l'association est celle du Medef. Je vois un peu mieux d'où viennent les moyens utilisés par les gens de gauche sur le Forum: Discréditer et salir des informations car elles viennent du Patronnat.

Sarko a fait exactement la même chose en balancant que l'organisme qui a noté le projet socialiste niveau environnement n'était pas indépendant... Y'a rien d'étonnant a ce genre de chose et c'est pas vraiment spécifique des socialistes :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Easy Membre 59 messages
Forumeur en herbe‚ 65ans
Posté(e)

Depuis les 30 glorieuses, qui sont maintenant très loin derrière nous, nous n'avons cessé d'être une Nation où chacun est en souffrance (même les très riches ne pensent qu'à se tirer ailleurs) alors que (ou parce que?) notre système de protection sociale est devenu le plus couvrant du monde

Or, malgré ce malaise constant et cette totale absence de projet enthousiasmant, nous avons, par deux fois, réélu des sortants.

NS est au gouvernement depuis longtemps et il y a toujours été un des membres les plus influants. Au terme de son exercice, il y a 100% des Français qui trouvent que rien ne s'est arrangé (et surtout pas en matière de sécurité physique) mais il réussit encore à danser et à nous faire croire que demain il nous apportera enfin les solutions.

Et nous le croyons!

Ils sont très forts ces grands prestidigitateurs de la politique

sorcier8.jpg

Ce dessin illustre la caractéristique des grands magiciens:

Tout est dans la concentration du pouvoir

Tout est dans l'inverse du partage, de la dispersion, de la communion

Le truc des sorciers consiste à se faire valoir comme étant des concentrateurs de forces et de pouvoirs. C'est fascinant la force concentrée!

Et il suffit qu'ils réussissent effectivement à en persuader quelques uns, qu'ils se retrouvent mandaté et nantis du pouvoir ordinaire de quelques uns pour que l'effet boule de neige commence

Boule de neige, boule de cristal, boule de pouvoir

"Par moi, par mes mains, par mon intelligence, par tous les pouvoirs en moi concentrés je ...bla bli bla blo "

Concentré de lessive, concentré de tomates, concentré de lait, concentré c'est toujours mieux n'est-ce pas?

Face à ces maîtres de la concentration, ceux et celles qui se contentent de dire que les solutions pour TOUS ne peuvent être résolues que par TOUS, semblent donc ne pas posséder en eux ce concentré de pouvoir tellement fascinant et fantasmatique

Les candidats vraiment démocrates qui disent

"Je vous permettrai de participer aux décisions"

outre leur côté "dilué" ont le défaut de renvoyer chacun à la réalité de ses limites très ordinaires:

  • "Ou la la, si on m'avait demandé combien on a de SNLE, j'aurais pas su répondre"

  • "Ou la la, si on me demandais comment fonctionne un EPR, je serais mal"

  • "Ou la la qu'est ce que j'en sais moi de comment on va régler le problème des retraites"

C'est vrai que les choses sont hyper compliquées (rien que la question de la part nucléaire de l'énergie consommée en France est complexe car il existe plusieurs façon de la calculer) mais nous avons bien vu que tous les candidats, tous, sans exception, s'emmêlent les pinceaux dans ces complexités. Alors pourquoi faire des complexes de nos limites de gens ordinaires?

Face à nos propres limites nous préférons abandonner notre participation directe à la recherche des solutions et en laisser la responsabilité à un grand sorcier qui ne demande qu'à décider à notre place (et qu'il nous sera facile de critiquer ensuite)

Si les gens avaient confiance en leur propres capacités, ils seraient très démocrates et exigeraient de participer directement aux orientations

Mais les gens se sentent incapables de comprendre et de gérer eux-mêmes les problèmes complexes, alors c'est volontiers qu'ils délèguent à des chiromanciens, à des grands prêtres, à des magiciens

Et la réalité des compétences c'est quoi?

La réalité c'est que les écarts d'intelligence et de compétence entre le Français moyen et le Président est de l'ordre de 10 à 40% maximum

Un Président n'est pas 70 000 000 de fois plus compétent que les autres

Alors le fait que chacun baisse les bras et abandonne sa part de décision à une poignée d'élus est absurde mais ce trait est effacé par l'aspect culturel et ancestral de la question du chef qui ne se pose plus.

Il nous faut un Chef!

Evidemment!

abraracourcix.gif

Malgré leur réputation de coqs, les Français souffrent réellement d'un complexe d'infériorité et ça se voit très bien dans les Conseils Municipaux où la plupart des élus laissent les plus agités d'entre eux (les têtes de la liste municipale élue) faire ce qu'ils veulent.

Allez-y faire un tour, allez voir comment se passe un CM si la question du pouvoir vous intéresse.

La question qui est posée à chacun de nous pour dimanche prochain, est peut-être:

"Moi-même, mes parents, mes amis, mes voisins nous sommes capables de participer, au jour le jour et à tous les niveaux, aux décisions politiques, auquel cas je vote pour le candidat qui prône la participation à tous les niveaux"

ou

"Moi-même, mes parents, mes amis, mes voisins, nous sommes incapables de participer valablement aux décisions, auquel cas, je vote pour le candidat qui dit qu'avec plus de pouvoir, il saura faire ce qu'il n'a pas été capable de faire jusque là"

Modifié par Easy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rouzies
Invité rouzies Invités 0 message
Posté(e)

Tout a fait d accord avec l analyse de pheldwyn .

J ai trouvé qu elle était tres bien tout le monde la donnais perdante et je trouve que c est elle qui a dominé ce débat.

L idée de négocier avec les partenaires sociaux est indispensable plus tot que de prendre des descisions unilaterales le concertation ne peux que etre positive.

Les accords de branches sont indipensables il faut savoir demander l avis des concernés avant toutes descisions.

Elle a su affirmé son caractere de femme d état et je n ai pas trouvé si floue que ça son programe moins que celui de Sarkozy qui sort des cxhiffres qui ne parle a personne.

Il me semble que avant de donner des chiffres il est judicieux de voir la conjoncture et les eventuelles concerations certe donné des chiffres sa fait bien mais ça sert surtout a rien.

Franchement jétais mitigé mais elle a reussie a me convaincre de mon futur vote.

Que du positif pour Royal qui j espere arrivera a l emporter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)
mais je trouve tout de même que l'utilisation des handicapés par sarkozy était quand même un peu déplacé...

Avant le débat, je me suis dit que Mr Sarkozy allait essayer d'énerver Mme Royal et visiblement c'est ce qu'il a fait. Je trouve ça navrant qu'il ait choisi le thème des enfants handicapés, mais si la candidate socialiste est élue, elle recontrera des piques bien plus grandes que celle-là. Le poste de chef de l'état est lourd, très lourd en responsabilité.

En revanche, lorsque sarkozy annonce qu'il serait prés à régulariser toutes les femmes battues qui proviennent de l'association qui avait été cité, sous pretexte qu'il connais trés bien sa directrice, pour ma part je suis bien plus choqué par ce genre de chose... Et esperons qu'il n'applique pas ce genre de principe a tous les domaines :o .

Je suis d'accord avec toi.

Pour ma part, en effet je trouve ca dommage que ses propositions soient ausis flou. En même temps, dire qu'elle est dangereuxe ca me parait un peu abuser: c'est pas elle qui sera premier ministre ou ministre des finance,et le fait qu'elle n'arrive pas a "vendre" le projet socialiste ne veux pas dire que celui-ci sera forcément dangereux à l'avenir... De plus l'idée d'un DSK en premier ministre ou en ministre des finance me parait un peu plus rassurante...

Ensuite, qu'elle dise constament qu'elle en discutera avec les partenaires sociaux, dans le fond elle a raison, mais le pb c'est que (a moins que je n'ai aps entendu) elle ne précise pas de quoi elle va discuter :D .

Si un VRP se présente à ma porte et ne sait pas vendre son produit, je ne l'achèterai pas, un point c'est tout. C'est ce qu'il se passe avec le programme de Ségolène Royal.

Sarko a fait exactement la même chose en balancant que l'organisme qui a noté le projet socialiste niveau environnement n'était pas indépendant... Y'a rien d'étonnant a ce genre de chose et c'est pas vraiment spécifique des socialistes :o

Justement, je n'ai pas entendu Mr Sarkozy polémiquer sur l'indépendance des organismes qu'a cité Mme Royal. Je ne dis pas qu'il l'a pas fait, je ne l'ai pas entendu voilà tout. Peut-être l'a-t-il dit pendant que la candidate PS lui coupait la parole.

@Titouphe: si tu la jouais plus argumentaire et non préjugés et sentiments, je porterai plus d'intérêt à tes interventions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)

Si mes souvenirs sont bon, il l'a dit pendant que les journalistes parlaient. Mais c'est a vérifier. Mais je suis certain qu'il l'a dit en tout cas :o (sans insister autant que ségo du reste...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Wolf Membre 234 messages
Forumeur activiste‚ 51ans
Posté(e)
Ce dessin illustre la caractéristique des grands magiciens:

Tout est dans la concentration du pouvoir

Tout est dans l'inverse du partage, de la dispersion, de la communion

Le truc des sorciers consiste à se faire valoir comme étant des concentrateurs de forces et de pouvoirs. C'est fascinant la force concentrée!

Et il suffit qu'ils réussissent effectivement à en persuader quelques uns, qu'ils se retrouvent mandaté et nantis du pouvoir ordinaire de quelques uns pour que l'effet boule de neige commence

Boule de neige, boule de cristal, boule de pouvoir

Tu as appris ça où ? On dirais de la culture de supermarché ou de dessin animé!... :D

Je sais que c'est hors sujet mais je ne peux laisser passer une énormité pareille... Le sorcier, comme tu dis est avant tout un médiateur et un membre de la société chargé aussi des trouver soit des solutions rationnelles, soit des solutions surnaturelles à ce qui relève de l'aléatoire. Et ce n'est pas exhaustif en ce qui concerne sa fonction, il est aussi guérisseur, psychologue, etc. En tant que sympatisant et pratiquant chamaniste, je ne peux accepter qu'on laisse la culture de supermarché et de dessins animés affirmer ses fadaises au grand jour... :o

A bon entendeur... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titoutophe Membre 199 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)

je n attend pas que tu y porte de l interet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rouzies
Invité rouzies Invités 0 message
Posté(e)

Moi elle a reussie a me le vendre son programe et meme plus que ce que j aurais pu penser.

Mais bon c est sur que pour un gars de droite on dois y etre insensible.

J etais mitigé je suis emballé a present elle a été tres bien pour ma part.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)
je n attend pas que tu y porte de l interet

Aucun soucis.

Moi elle a reussie a me le vendre son programe et meme plus que ce que j aurais pu penser.

Mais bon c est sur que pour un gars de droite on dois y etre insensible.

J etais mitigé je suis emballé a present elle a été tres bien pour ma part.

Tout comme le programme de Sarkozy ne t'emballe pas car tu es de gauche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Mamidu trinquons en l'honneur de ce statu quo :o et je salue au passage Simplicius pour son excellente analyse :o .

Modifié par Acharon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Easy Membre 59 messages
Forumeur en herbe‚ 65ans
Posté(e)
En revanche, lorsque sarkozy annonce qu'il serait prés à régulariser toutes les femmes battues qui proviennent de l'association qui avait été cité, sous pretexte qu'il connais trés bien sa directrice, pour ma part je suis bien plus choqué par ce genre de chose... Et esperons qu'il n'applique pas ce genre de principe a tous les domaines :o .

Voilà une preuve, surgie au hasard d'un sujet à fond altruiste et généreux, que NS organisera les choses par copinage, par coterie.

Même des questions de sauvetage, surtout des questions de sauvetage, ne devraient pas fonctionner selon la préférence du chef. Louis XIV, Mitterrand, Chirac, Saddam Hussein, ont fait fonctionner les choses selon leur préférence, parfois très futile.

Le système de cour et d'allégeance est une monstruosité qui domestique les gens qui en dépendent. Or aucun endroit, aucune personne n'échappe aux effets du pouvoir central.

Elstine, je ne le connais vraiment pas

De loin, il me paraît très autocrate, très inflexible, très peu démocrate, mais également incorruptible. Il ne me donne pas l'impression de chercher à se constituer une cour de lêcheurs. Il ne semble pas favoriser la coterie.

Avez-vous la même impression que moi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mystic Membre 427 messages
Forumeur survitaminé‚ 40ans
Posté(e)

Aprés hier une chose est sure : Mr Sarkozy vas être notre President y a pas photos , ca ne fait aucun doute et pourtant je suis "de gauche"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 146 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
J'y vois plus une volonté de respecter les règles d'un débat qu'une manière détournée d'échapper à la question. Je te rappelle que le débat n'était pas sur le bilan du gouvernement (Les journalistes ont posé une question dessus?) mais sur les propositions de 2 candidats à l'élection présidentielle.

Pour moi, c'était manifeste qu'il recherchait une échappatoire.

Les journalistes n'ont pas posé de questions sur le bilan, ce qui n'empêche nullement Royal de l'utiliser.

Elle l'a fait avec la délinquance (là difficile de dire que ce n'était pas la responsabilité de Sarkozy).

Sur les handicapés, en effet elle dénonce plus le gouvernement et l'UMP, mais c'est ce que fait également Sarkozy lorsqu'il évoque Hollande, ou justement comme tu le dis l'expert nommé il y 10 ans par Jospin.

Je parle du débat du 2 mais et ce que j'ai vu, pas d'un autre débat. Je réitère mon avis là dessus: Mme Royal a été agressive et a coupé la parole beaucoup trop de fois. Elle a également été la seule à rire et se moquer ouvertement, ça promet de beaux échanges politique internationaux avec une présidente pareille.

La politique internationale, et le jeu du débat-spectacle pour une présidentielle, ce sont deux choses différentes. Elle l'a certes titillés, mais personnellement j'ai trouvé souvent toutes ces coupures opportunes.

Sarkozy fait de même parfois, mais là il avait choisi la stratégie du "zen cool calme".

A deux reprises. Elle l'a regardé et avec un geste de la main lui a dit "Vous me laissez finir?" Elle n'y a pas mis les formes et n'a pas été diplomate. Je veux bien que PPDA soit de TF1 et donc de droite, mais traiter ses "ennemis" avec agressivité et dédain n'est pas selon moi le comportement normal d'un chef d'état.

Je ne pense pas que l'on va revisionner le débat, mais des politiques qui insistent pour finir leur développement, c'est souvent le cas. Si tu vas par là, j'ai trouvé que PPDA était souvent apte à dire à Royal "attention vous avez 3 minutes d'avance", moins à Sarko lorsque c'était le cas. Bon, peut-être avait-elle souvent de l'avance sur le temps de parole.

Sur deux heures 30 de débat ça fait beaucoup. Je ne suis pas mysogyne, mais entendre sans arrêt "je ferai ci pour les femmes...je ferai cela pour les femmes", ça a plus tendance à me mettre à l'écart qu'autre chose. Je repenses également à sa proposition de raccompagner les femmes flics chez elle. Honnêtement, ça vous a pas choqué? C'est carrément sexiste! ça fait passer les femmes flics pour des incompétentes qui ne savent pas se défendre. Et les hommes flics qui se font agresser, ils attendent sagement l'ambulance? Je n'appelle pas cela "rassembler" mais diviser et en plus sur des critères sexistes.

D'accord sur ce dernier point.

Par contre, parler des femmes sur les retraites, c'est loin d'être choquant.

Il y a une place au dialogue, c'est évident, mais baser ses futures mesures sur des discussions avec les partenaires sociaux ne m'apparaît pas clair. Et passer 5 ans à discuter ne me semble pas être la meilleure manière de passer son temps et son mandat à l'Elysée.

Qui a parlé de 5 ans ?

Mais il est difficile de tirer des enseignements d'un débat qui n'a pas encore eu lieu. L'inverse serait assez choquant, on pourrait même se demander à quoi servirait un débat si les solutions sont déjà gravées dans le marbre.

De plus, elle base son budget et sa solution au problème de l'emploi sur une une reprise de la croissance. Seulement et si la croissance ne reprend pas comme elle le souhaite, comment va-t-elle faire? Mr Sarkozy a présenté sa vision de la résolution du problème de l'emploi par un moyen beaucoup plus clair et logique à mes yeux. Il ne met pas la charrue avant les boeufs, si la croissance reprend, ça découlera de la création d'emploi et par la diminution des charges patronales. C'est sans aucun doute la différence majeure dans leurs programmes qui a fait pencher la balance.

Je crois que leur deux programme s'appuient sur une reprise optimiste de la croissance (enfin, je n'affirme pas).

Mais effectivement que la différence est là, et c'est l'habituel clivage droite/gauche, une politique libérale contre une politique sociale

(c'est pour cela que les doux rêveurs qui pensent que droite et gauche c'est du tout au même, ou que l'on peut "unir" les deux, je pense que vous vous trompez).

Pour éviter de "polluer" ce topic, je me propose de créer un sujet comparant les deux démarches des candidats en matière d'économie et d'emploi, c'est un sujet crucial. J'y vais de ce pas, je vous y attend pour en débattre.

Mr Sarkozy ne s'est pas trompé en parlant de prototype de 4ème génération, étant donné que l'EPR est à mi-chemin entre la 3ème et la 4ème. En revanche, il s'est planté sur la part du nucléaire en France, il me semble qu'il a parlé de 50% (ce qui me paraissait énorme) alors qu'apparemment elle est de 16%.

Pour le reste, je constate également qu'elle se permet de donner des leçons à Mr Sarkozy.

Mais comme il l'a fait. Et comme on l'a fait pour les sous-marin nucléaires, tu le sais bien.

Sinon, au lendemain du débat, a priori 17% c'est la part du nucléaire dans l'énergie mondiale (et donc 71% en france). C'est vrai que là dessus, Ségo n'a pas été rigoureuse en expliquant où elle se plaçait (la france ou le monde ? c'est vrai qu'elle parlait de coopération avec la finlande et de la pénurie mondiale en même temps, mais elle aurait pu mieux cadrer).

Les 50% cités par Sarkozy existent aussi, mais indiquent une autre donnée du sujet.

Et sinon, si c'est un III+, difficile de dire que Sarkozy a "raison" en parlant de IVème génération. A priori, il y a des différences notables entre les 2, comment les amalgamer ?

Je vois un peu mieux d'où viennent les moyens utilisés par les gens de gauche sur le Forum: Discréditer et salir des informations car elles viennent du Patronnat.

Ben tu avoueras que ce n'est pas très neutre ...

Cependant, ton idée de coopérer avec la Finlande sur ce protoype ne me paraît pas une mauvaise idée, d'ailleurs pourquoi cela n'a pas été envisagé plus tôt?

Ce n'est pas MON idée, c'est celle de Royal.

Et si cela n'a pas été envisagé, c'est justement parce que le débat n'a pas vraiment eu lieu à l'assemblée.

D'où la volonté de repasser par celle-ci pour en discuter, et que l'orientation énergétique de la France soit réfléchie.

Pour revenir sur le débat, je pense que Ségo a marqué des points sur les quelques indécis qui pensaient que non Ségo ne pouvait pas être présidente, qu'elle n'avait ni la carrure, ni la compétence, etc ...

Bref, elle s'est affirmée en tant que candidate. En effet un peu tard à 3 jours du scrutin :o

Sinon, sur le plan des idées, en effet, difficile de se mettre d'accord, surtout si on a déjà un parti pris.

Je dirais juste que si l'on reproche à Ségo d'avoir un programme flou, je dirais de celui exposé par Sarko qu'il est bien creux.

Certes il a exposé quelques mesures de façade, mais peut-on résumer une politique de l'emploi aux seules heures supplémentaires, par exemple ?

Ou pour reprendre l'exemple de Simplicius, les suppressions de fonctionnaires pas très bien expliquées ...

Bref, je ne l'ai pas trouvé précis ou concret, ou du moins pas plus que Ségo, qui même si elle ne donne pas de détails avec des chiffres arbitraires pour faire illusion, expose un véritable système de gouvernement, axé sur le dialogue et l'expertise, bref sur le pragmatisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)
Aprés hier une chose est sure : Mr Sarkozy vas être notre President y a pas photos , ca ne fait aucun doute et pourtant je suis "de gauche"

Les élections de dimanche sont annulées alors?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant