Aller au contenu

Aurore234

Membre
  • Compteur de contenus

    905
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de Aurore234

  • Rang
    Forumeur accro
  • Date de naissance 01/01/1961

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

4 533 visualisations du profil
  1. Réchauffement climatique : +5°C si on ne fait rien

    A ce sujet j'invite à consulter cet article: Les 6 gestes simples contre le réchauffement climatique Quelques gestes simples peuvent participer à la lutte contre le réchauffement climatique.[LIONEL BONAVENTURE / AFP] Lutter contre le réchauffement climatique, ce n’est pas seulement organiser des sommets, signer des accords, ou investir des millions d’euros. Chacun, à son échelle, peut apporter sa petite pierre à l’édifice pour tenter de préserver notre planète, notamment en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, qui sont responsables d’un réchauffement climatique aux conséquences alarmantes. Et depuis que Donald Trump a décidé de faire une croix sur la bonne santé de Mère Nature en se retirant des accords de Paris, il est grand temps que chacun se relève les manches pour contrer les effets néfastes de cette decision. Faire le tri Certes, trois poubelles différentes occupent l’espace, et mettre les bouteilles de verre au conteneur après une soirée arrosée prend du temps. Ce sont pourtant des gestes très simples à l’impact non négligeable. via GIPHY En France, le recyclage des déchets permet d’éviter l’équivalent de 5 % des émissions nationales annuelles de CO2. Ça n’a l’air de rien, et pourtant, cela représente l’ensemble du transport aérien de l’Hexagone, et 20 % des émissions automobiles, selon Jean-Philippe Carpentier, président de Federec, un groupe d’industriels. Le traitement des déchets permet également de produire des matières premières recyclées, évitant ainsi d’avoir à les extraire. Une transformation qui fait économiser 124 térawattheures, soit l’équivalent de la production de 18 réacteurs nucléaires. Ce qui revient à 80 % de la consommation électrique des foyers français. SUR LE MÊME SUJETENVIRONNEMENT10 conséquences concrètes du réchauffement climatique Economiser l’électricité Plusieurs petits gestes très simples permettent d’économiser l’électricité. Si l’énergie en elle-même n’est pas néfaste, les effets de sa production sont, eux, très dommageables. D’une part, l’électricité issue du nucléaire (77 % de la production totale d’énergie française) produit des déchets radioactifs, nocifs tant pour l’Homme que pour l’environnement. D’autre part, les centrales thermiques, à gaz ou à charbon génèrent des émissions de gaz à effet de serre. Pour tenter de peser sur cette lourde industrie, il suffit de changer quelques petites habitudes à domicile. D’abord, en remplaçant ses ampoules classiques par des « basse consommation ». Les lampes à LED sont la meilleure solution puisqu’elles consomment peu, durent longtemps, et éclairent bien. Elles ont un coût financier relativement important mais qui peut être amorti si elles sont garanties pour au moins 20 000 heures. Dans la même veine, et encore plus simple, en éteignant les lumières après avoir quitté une pièce. Certes l’éclairage n’est pas le principal pôle de consommation d’électricité au domicile (seulement 2 %, selon EDF, 5 % selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Mais autant faire tout ce qui est possible. Surtout quand c’est aussi simple qu’appuyer sur un interrupteur. Pour voir les autres gestes: http://www.cnewsmatin.fr/france/2017-06-12/les-6-gestes-simples-contre-le-rechauffement-climatique-757540
  2. Une nouvelle analyse des modèles climatiques montre que le réchauffement climatique le plus probable pourrait être encore pire que ce que le GIEC avait prévu. La canicule assèche une rivière en Chine, en juillet 2017. © JNDSB / IMAGINECHINA / AFP 0 RÉACTIONS "Si les émissions (de CO2) suivent un scénario habituel, il y a 93% de chances pour que le réchauffement climatique dépasse les 4 degrés Celsius d'ici à la fin de ce siècle", se rapprochant de 5°C. Telle est la conclusion alarmante d'une nouvelle étude statistique réalisée par deux chercheurs Patrick Brownet Ken Caldeira de la Carnegie Institution for Science à Standford en Californie (Etats-Unis) publiée par Nature. Leurs résultats suggèrent en effet que dans la fourchette de température proposée par les modèles les plus pessimistes du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), ce serait la plus haute valeur qu'il faudrait prendre en compte, et non la moyenne. Les modèles climatiques sont des algorithmes qui travaillent à partir des équations physiques simulant le comportement de l'atmosphère et des océans. Ils sont utilisés pour prédire le réchauffement climatique futur pour une augmentation donnée de la concentration en CO2 et des autres gaz à effet de serre. "Il existe une quarantaine de modèles climatiques mondiaux qui projettent tous différents niveaux de réchauffement climatique pour un changement donné des concentrations de gaz à effet de serre, explique ainsi Patrick Brown co-auteur de l'étude, principalement parce qu'il n'y a pas de consensus sur la meilleure façon de modéliser certains aspects du système climatique". Le plus pessimiste des scénarios, simulé par les modèles dans le 5e rapport du GIEC est appelé RCP (représentative concentration pathway) 8,5. Il correspond à la prolongation des émissions de CO2actuelles et projette de 2081 à 2100 une fourchette d'augmentation de température possible entre + 2,6°C et + 4,8°C par rapport aux niveaux pré-industriels (1860). Les modèles qui simulent le mieux la période actuelle ont tendance à projeter, pour le futur, un réchauffement proche de 5°C ! https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/climat/rechauffement-climatique-un-scenario-a-5-c-se-profile-si-on-ne-fait-rien_119191 12 conséquences concrètes du réchauffement climatique Risques sanitaires, augmentation de la pauvreté, espèces et lieux menacées... Les exemples de l'impact du réchauffement climatique sont nombreux. La COP21, en décembre 2015 à Paris, s'était fixée pour objectif de maintenir le réchauffement climatique à moins de 2°C. Si nous ne changeons pas notre mode de vie pour y parvenir - et le temps presse dangeureusement - les conséquences seront dramatiques. Pour voir les 12 points: https://www.google.tn/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://www.cnewsmatin.fr/monde/2017-12-14/12-consequences-concretes-du-rechauffement-climatique-715454&ved=0ahUKEwjtu5DL2ozYAhXSy6QKHZ_xA1UQxfQBCEgwAw&usg=AOvVaw0NvNDQcaCUSNNl37lCg-qW
  3. Par AFP le 15.12.2017 à 12h3 Image d'artiste fournie le 13 novembre 2017 par l'Observatoire européen austral de la plantère Ross 128 b avec la naine rouge dont elle dépend en arrière-plan EUROPEAN SOUTHERN OBSERVATORY/AFP - M. KORNMESSER 0 RÉACTIONS Une nouvelle planète vient s'ajouter à la liste encore restreinte des bonnes candidates pour la recherche de signes de vie au-delà du système solaire, a annoncé mercredi l'Observatoire européen austral (ESO). Cette petite dernière, prénommée Ross 128b, a été découverte autour d'une étoile de la constellation de la Vierge, située à seulement 11 années-lumière du Système Solaire (une année lumière équivaut à 9.460 milliards de km) de la Terre. "Ross 128b est très proche, ce qui nous permettra de la voir avec un télescope tel que l'E-ELT en construction pour 2025", explique à l'AFP Xavier Bonfils, astronome du CNRS à l'Observatoire des sciences de l'Univers de Grenoble. Image fournie par l'Observatoire européen austral le 24 août 2016 de la planète Proxima b en orbite autour de la naine rouge Proxima du Centaure, étoile la plus proche de la Terre après le soleil (EUROPEAN SOUTHERN OBSERVATORY/AFP/Archives - M. Kornmesser) Détectée par le spectrographe HARPS, installé sur le télescope de 3,6 mètres de l'ESO au Chili, la planète orbite autour d'une étoile naine (Ross 128) en 9,9 jours. Selon les chercheurs, Ross 128b est susceptible d'héberger des signes de vie: elle a une masse similaire à celle de la Terre (1.35 plus massive) et "sa température de surface pourrait également être proche de celle de la Terre", donc peut-être compatible avec la présence d'eau à l'état liquide indispensable à la vie telle qu'on la connaît. https://www.sciencesetavenir.fr/sciences/decouverte-d-une-nouvelle-planete-susceptible-d-heberger-de-la-vie_119201
  4. Istock Suivant En cette période d’Halloween, où l’on fête les morts, et où la crainte est parfois que ceux-ci reviennent à la vie, Planet s’est penché avec beaucoup de sérieux sur les bons gestes à avoir en cas d’attaque. Armes, véhicule, équipement, soyez prêts. Les armes Les armes à feux sont une première option plutôt évidente. Dans son ouvrage, Guide de survie en territoire zombie, Max Brooks explique que la meilleure reste l’AK-47. Rapide, elle permet de balayer une large foule. Suite: http://www.planet.fr/insolite-zombie-conseils-pratiques-pour-survivre-en-cas-dattaque.1452951.1470.html D'autres conseils?
  5. De la bière sur Mars

    Tu est bien le seul à y penser, pour tous les autres une bière suffit
  6. Dans un rapport publié en cette fin novembre 2017, Terra Nova (un laboratoire d'idées proche de l'actuel président de la république) nous appelle à diviser par deux notre consommation de viande et de poisson durant les vingt prochaines années. Pour des raisons tant sanitaires qu'environnementales. L'occasion de revenir sur un rapport du Programme des Nations unies pour l'environnement, publié il y a quelques années et qui alertait déjà sur le fait que 80 % des engrais sont utilisés pour le bétail. Les quantités d'azote rejetées dans l'environnement ayant doublé en 100 ans, réduire la consommation de viande semble bien devenir un impératif. Article paru le 21/02/2013 La composition de l'atmosphèrerésulte des échanges entre différents réservoirs (l'atmosphère, l'hydrosphère, la cryosphère et la biosphère). Les échanges se caractérisent par les cycles biogéochimiques. Le cycle du carbone est le plus connu parce que l'Homme interfère dans les échanges entre les différents réservoirs et rompt l'équilibre de ce cycle. Si bien qu'une grande quantité de CO2, gaz à effet de serre, s'accumule dans l'atmosphère. Pourtant, le carbone n'est pas le seul élément dont le cycle est affecté par les activités humaines. Les échanges naturels des nutriments comme l'azote ou le phosphore sont largement altérés par les activités humaines. Ils le sont même beaucoup plus que le carbone : en 100 ans, les quantités d'azote rejetés dans l'atmosphère ont doublé. Dans un rapport commandé par le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), les scientifiques de l'International Nitrogen Initiative (INI) fournissent une analyse complète des problèmes causés par l'Homme dans les cycles naturels des nutriments. http://www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-manger-moins-viande-proteger-environnement-44770/ On va tous devenir végétariens, ensuite ....? Il nous reste toujours la farine d'insectes comme alternative
  7. Qu'est-ce que le temps?

    En plus c'est gratuit...
  8. Les merveilles de la nature

    https://jack35.wordpress.com/2017/12/07/bathynome-geant-video/
  9. Qu'est-ce que le temps?

  10. Qu'est-ce que le temps?

    ...et quand on dort, on fait comment ?
  11. De la bière sur Mars

    Le brasseur américain Budweiser veut lancer sa boisson sur la planète rouge. Cette semaine, des graines d’orge vont être envoyées dans l’espace. Ce n’est pas un gag: Budweiser veut que sa bière coule à flot sur Mars. Pour y parvenir, la marque de bière collabore avec des scientifiques et va lancer cette semaine une phase de tests. Vingt grains d’orge, l’un des ingrédients clés de la bière, vont être envoyés par SpaceX à la station spatiale internationale. Les grains seront ensuite stockées en microgravité. https://jack35.wordpress.com/2017/12/06/de-la-biere-sur-mars-video/ On va pouvoir se soûler sur mars... Qu'est-ce qui manque encore pour y aller?
  12. Qu'est-ce que le temps?

    Pas vraiment encouragant.....
  13. À vendre, mammouth, peu servi

    https://jack35.wordpress.com/2017/11/29/a-vendre-mammouth-peu-servi-video/ Une idée de cadeau pour Noël, un "petit" décor pour le salon...
  14. Mike Hughes en est convaincu: la Terre est plate et entourée d’un mur de glace. Il est prêt à risquer sa vie pour le prouver. Mike « Mad » Hughes n’en est pas à son premier coup d’essai. En 2014, il avait déjà effectué un vol avec une autre fusée fabriquée « maison ». L’engin avait décollé sur une quinzaine de mètres avant d’exploser en plein vol. Il avait réussi à s’échapper en parachute, rappelle le Sun. Mike Hughes est aujourd’hui convaincu que notre planète est plate. Il veut aussi le prouver dès ce week-end grâce à sa fusée artisanale, qu’il doit faire décoller depuis le désert de Mojave en Californie. Il espère atteindre les 550 mètres d’altitude à près de 800 km/h, durant 1,6 km de distance. https://jack35.wordpress.com/2017/11/24/convaincu-que-la-terre-est-plate-il-construit-une-fusee-artisanale-pour-le-prouver-video/ On aura tout vu......
  15. Dans un texte signé il y a 25 ans par 1.700 chercheurs, les auteurs exhortaient à réagir face à la destruction de l'environnement, craignant que « l'humanité ne pousse les écosystèmes au-delà de leurs capacités à entretenir le tissu de la vie ». Mais la situation s'est encore plus aggravée et devant l'ampleur du phénomène, plus de 15.000 scientifiques ont signé un cri d'alarme sans précédent. Si nous ne réagissons pas, nous allons droit dans le mur, expliquent-ils. Le temps presse. CE QU'IL FAUT RETENIR Ils soulignent non seulement l'urgence mais aussi l'importance de réduire le réchauffement climatique et la destruction des espèces vivantes. Plus de 15.000 scientifiques, dans tous les domaines, ont signé un appel à réagir face à l’état de la planète. Jamais un article publié dans une revue scientifique n’aura eu autant de signataires. Ils soulignent non seulement l'urgence mais aussi l'importance de réduire le réchauffement climatique et la destruction des espèces vivantes. Plus de 15.000 scientifiques, dans tous les domaines, ont signé un appel à réagir face à l’état de la planète. 1 2 3 En 1992, 1.700 scientifiques, dont près d'une centaine de prix Nobel, lançaient à l'occasion du Sommet de la Terre à Rio, premier du genre, le « World Scientist's Warning to Humanity ». Cet avertissement à l'humanité décrivait la destruction de l'environnement, peu conscientisée à l'époque, et soulignait combien notre espèce est « sur une trajectoire de collision avec le monde naturel », si elle ne réagit pas. Vingt-cinq ans plus tard, les scientifiques constatent que la situation ne s'est pas améliorée. Au contraire, elle a empiré dans tous les domaines en crise, avec une exception, l'affaiblissement de la couche d'ozone, réduit grâce à une forte mobilisation internationale. Alors 15.364 scientifiques du monde entier (184 pays) ont signé un nouveau cri d'alarme, d'une ampleur sans précédent. Le texte a été publié le 13 novembre dans la revue scientifique BioScience et dans Le Monde (« Il sera bientôt trop tard »titrait en Une lundi le quotidien), alors que se déroule jusqu'au 17 novembre, la COP23, sur le climat, à Bonn. http://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-inedit-15000-scientifiques-lancent-cri-alarme-etat-planete-69220/
×