Aller au contenu

azed1967

Membre
  • Contenus

    3 248
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de azed1967

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 10/08/1967

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

7 256 visualisations du profil
  1. non! certains mangent plus que d'autres et pillent plus que d'autres.
  2. comme je le disais hier, c'est l'occident qui est la cause de tout cela. ils ont donné les moyens à la chine d'avoir une classe moyenne et là les chinois peuvent faire deux enfants au lieu d'un. le problème n'est pas la population mondiale mais la répartition des richesses. l'afrique est pillé pour info et ça ne profite pas aux africains mais à nous ici et maintenant la quetion est est ce que l'occident est prête à changer de mode vie ? là est la vraie question,... voici un article pour illustrer ce que je dis et cela concerne juste la petite belgique pas demander les usa ou la france L’empreinte belge sur la déforestation dans le monde continue d’augmenter En cause principalement: le soja brésilien et argentin, le cacao ivoirien, l’huile de palme indonésienne ainsi que le bois et la pâte à papier provenant de Russie. Les surfaces mobilisées dans le monde pour le bois, le soja, le bœuf, le cacao, l’huile de palme, le café et le caoutchouc importés en Belgique équivalent à plus de trois fois la superficie du pays. Cette empreinte a bondi de 30% entre 2013 et 2017, ressort-il d’une étude publiée jeudi par le WWF. Or 40% de ces importations proviennent de pays «ayant un risque de déforestation élevé ou très élevé». Les importations belges de sept matières premières liées à la dégradation des forêts représentent 10,4 millions d’hectares par an, dont un tiers est destiné à la consommation belge (le reste étant réexporté). Un peu moins de la moitié, soit 4,2 millions d’hectares, sont situés dans des pays à haut niveau de déforestation, d’après l’étude réalisée par le cabinet 3Keel pour le WWF-Belgique. En cause principalement: le soja brésilien et argentin, le cacao ivoirien, l’huile de palme indonésienne ainsi que le bois et la pâte à papier provenant de Russie. Le soja à haut risque de déforestation importé en Belgique représente à lui seul près de 1,3 million d’hectares. Cette légumineuse sert principalement pour l’alimentation animale mais une part croissante est dédiée à la production d’agrocarburants. Privilégier le local, le bio, la senconde main... Le rapport ne permet pas de savoir combien d’hectares ont effectivement été déforestés pour les importations belges, mais, dans les pays pointés,«la destruction de forêts et de savanes naturelles riches en biodiversité au profit de l’agriculture ou de la coupe de bois est largement documentée et souvent associée à des faits de corruption, d’accaparement de terres, de non-respect des droits des peuples autochtones et de violation des droits des travailleurs», précise le WWF. L’association environnementale demande aux pouvoirs publics de soutenir«une loi européenne contre la déforestation importée» et de mettre en oeuvre une stratégie nationale. Les entreprises devraient exiger «une production zéro déforestation». Quant aux consommateurs, ils manquent d’informations mais peuvent néanmoins agir en privilégiant la viande issue d’un élevage local, biologique et extensif, les produits de deuxième main ou recyclés ainsi que ceux issus du commerce équitable. https://www.lesoir.be/213636/article/2019-03-21/lempreinte-belge-sur-la-deforestation-dans-le-monde-continue-daugmenter je vou slaisse à demain !
  3. faut savoir ce que tu veux , tu dis toujours qu'il y a trop d'humains sur terre et lui voulait justement en tuer 50. alors ??? normalement ça devrait être ton héros !
  4. par ce qu'ils les prenaient pour des dieux ! vient me dire que tu le savais ! si les incas ou aztèques ne les avaient pas pris pour des dieux , ça aurait été autre chose
  5. relis toi stp ! fatiguant avec tes oui et ? tu parlais de quelques conquistador, or , non, ils étaient des milliers d'amerindiens avec les espagnols.
  6. ce n'est pas el nombre la terre peut supporter le double de al population de ce jour c'est la répartition qui ne va pas. les usa et l'europe consomment plus que leurs besoins, c'est là le problème pas ailleurs
  7. les conquistadors ont utilisés d'autres ameribndiens pour vaincre les autochtones. ils étaient bien plus que trois cents contre l'empire incas par exemple, en comptant les amerindiens qui se sont alliés aux nouveaux dieux.
  8. Fusillade dans un tram et "en plusieurs endroits" à Utrecht: 3 personnes décédées, 9 autres blessées, l'acte "potentiellement terroriste" RÉDACTION (AVEC AFP & BELGA) Publié le lundi 18 mars 2019 à 11h34 - Mis à jour le lundi 18 mars 2019 à 15h02 https://www.dhnet.be/actu/monde/fusillade-dans-un-tram-et-en-plusieurs-endroits-a-utrecht-3-personnes-decedees-9-autres-blessees-l-acte-potentiellement-terroriste-5c8f7555d8ad5878f01487e7
  9. usillade à Utrecht: la police diffuse la photo d’un suspect originaire de Turquie (direct) La fusillade qui a eu lieu lundi matin à Utrecht a fait « plusieurs victimes ». La police néerlandaise a rendu publique lundi la photo d’un homme originaire de Turquie qu’elle recherche dans le cadre de l’enquête sur la fusillade dans un tramway à Utrecht, au cours de laquelle une personne a été tuée et plusieurs blessées. « La police recherche Gokman Tanis, 37 ans (né en Turquie) en lien avec l’incident de ce matin », affirme la police d’Utrecht sur Twitter, enjoignant au public de « ne pas l’approcher ». Une image d’une caméra de vidéosurveillance montrant un homme vêtu d’un blouson bleu dans le tramway accompagnait le tweet. On sait peu de choses sur le passé de Tanis. Selon le quotidien Algemeen Dagblad, le suspect a comparu le 4 mars devant un tribunal à Utrecht dans le cadre d’une affaire de viol. Selon la chaîne NOS, la police lance un assaut dans la Beneluxlaan à Utrecht. Plusieurs victimes, le niveau de la menace relevé La fusillade qui a eu lieu lundi matin à Utrecht a fait « plusieurs victimes », a indiqué le NCTV, l’agence nationale pour la sécurité et le contre-terrorisme, lundi midi. Tous les blessés sont hospitalisés. Un homme armé a ouvert le feu lundi dans un tramway à Utrecht, dans le centre des Pays-Bas, tuant au moins une personne et en blessant plusieurs autres avant de prendre la fuite, un acte « potentiellement terroriste », selon la police. Parmi les blessés, certains sont gravement atteints, selon la police qui n’a pu donner le nombre de blessés. La ville d’Utrecht conseille à chacun de rester confiné à l’intérieur, d’autres incidents n’étant pas à exclure. Le trafic des trams et des bus de la ville est pour le moment interrompu. Le niveau d’alerte pour la province d’Utrecht a été placé au stade 5, le plus haut niveau possible. https://www.lesoir.be/213004/article/2019-03-18/fusillade-utrecht-la-police-diffuse-la-photo-dun-suspect-originaire-de-turquie
  10. Des milliardaires américains financent discrètement des campagnes de désinformation en Europe Un petit groupe de très riches américains soutient indirectement plusieurs sites de « réinformation » et de campagnes publicitaires en ligne en Europe. Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par e-mail Il n’y a pas que les Etats qui mènent des opérations de désinformation. Depuis plusieurs années, un petit groupe de milliardaires américains, qui financent dans leur pays l’aile droite du Parti républicain, ont aussi soutenu des campagnes de diffusion de fausses informations dans plusieurs pays de l’Union européenne. Contrairement aux agents de l’Internet Research Agency – l’organisation russe de propagande en ligne –, ces hommes d’affaires ne disposent pas d’équipes nombreuses, ni d’armées de faux comptes sur Twitter ou Facebook. Mais leur argent leur permet de financer de petits groupes d’activistes et des entreprises de communication politique spécialisées, dont l’action est ensuite démultipliée en ligne par l’achat de publicités sur les réseaux sociaux pour diffuser leur message. Au cœur du dispositif se trouve notamment Robert Mercer, le codirigeant du puissant fonds d’investissement Renaissance Technologies, et sa fille Rebekah, qui ont financé le lancement de Breitbart News, le site conspirationniste fer de lance de l’« alt-right » (« droite alternative », mouvance d’extrême droite) et de la campagne de Donald Trump. Steve Bannon, l’ancien conseiller du président, en était le rédacteur en chef. « Ce sont les Mercer qui ont posé les bases de la révolution Trump, expliquait M. Bannon en 2018 dans un entretien auWashington Post. Si vous regardez qui sont les donateurs politiques de ces quatre dernières années, ce sont eux qui ont eu le plus grand impact. » Vidéos des « gilets jaunes » Mais la générosité des Mercer ne s’arrête pas aux frontières des Etats-Unis. Ils financent également l’institut Gatestone, un think tank néoconservateur orienté vers l’Europe, qui publie des articles dans de nombreuses langues, dont le français. Mais aussi le média canadien The Rebel, qui s’intéresse beaucoup à l’actualité du Vieux Continent. En 2017, l’un de ses salariés, Jack Posobiec, avait très largement contribué à la diffusion des « MacronLeaks », ces e-mails volés à plusieurs membres de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron publiés en ligne deux jours avant le deuxième tour de la présidentielle française. M. Posobiec avait été l’un des premiers à évoquer la publication des documents, et permis leur diffusion très rapide dans les sphères de la droite américaine. La suite est réservée aux abonnés. https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/03/07/des-milliardaires-americains-financent-discretement-des-campagnes-de-desinformation-en-europe_5432486_4408996.html
  11. les uns alimentent les autres, ce sont les mêmes jihadistes = extrême droite, c'est la même haine.
  12. Fusillade dans un tram à Utrecht: au moins une personne décédée, les autorités évoquent une fusillade "à plusieurs endroits" RÉDACTION (AVEC BELGA) Publié le lundi 18 mars 2019 à 11h34 - Mis à jour le lundi 18 mars 2019 à 13h44 Une fusillade a eu lieu ce lundi matin (aux alentours de 10h45) à Utrecht, aux Pays-Bas, faisant au moins un mort. Le tireur est en fuite, la police conseille aux habitants de rester chez eux car "de nouveaux incidents ne sont pas à exclure". Les autorités évoquent une fusillade "à plusieurs endroits" Le tireur a ouvert le feu dans un tram avant de prendre la fuite, "probablement en voiture" selon le porte-parole de la police. Un témoin a évoqué au micro de la chaîne régionale RTV Utrecht que quatre hommes avaient tiré sur une femme dans le tram. Selon d'autres sources, la police rechercherait une voiture rouge. Les victimes ont été sorties du tram et emmenées à l'hôpital. On ne connaît pas encore le nombre de blessés mais une personne est décédée selon l'agence ANP. La section anti-terrorisme ainsi que les secours sont sur place. Trois hélicoptères survolent la zone et la police recherche activement le suspect. "Fusillade sur la place du 24 octobre (NDLR: ainsi nommée en écho à la date de la création de l’Organisation des Nations Unies, le 24 octobre 1945). Plusieurs blessés signalés. Une opération de secours est en cours", a déclaré la police dans un tweet, précisant qu'il s'agissait "d'une fusillade dans un tramway" et que plusieurs hélicoptères médicaux ont été déployés. La police a affirmé dans un tweet qu'elle étudiait une potentielle piste terroriste. L'agence nationale pour la sécurité et la lutte contre le terrorisme (NCTV) a également indiqué sur Twitter qu'un "motif terroriste (n'était) pas exclu". Plusieurs journalistes présents à Utrecht indiquent observer des policiers des services d'intervention spéciale de la police néerlandaise rassemblés dans la Trumanlaan, à environ 500m du lieu où la fusillade a eu lieu. La raison de la présence de ces agents à cet endroit précis n'est pas claire. Un journaliste d'AD, via son compte Twitter, affirme que des "équipes d'arrestation" sont arrivées sur place. Le niveau d'alerte dans la province d'Utrecht (Pays-Bas) a été placé, pour la première fois, au plus haut possible, lundi, à la suite d'une fusillade dans un tram. La sécurité a été renforcée dans les aéroports et les bâtiments clés du pays https://www.dhnet.be/actu/monde/fusillade-dans-un-tram-a-utrecht-au-moins-une-personne-decedee-les-autorites-evoquent-une-fusillade-a-plusieurs-endroits-5c8f7555d8ad5878f01487e7
  13. la charité comme les autres aumônes, entretiennent la pauvreté sans Jamais l'éradiquer, ... tout un programme hypocrite !
  14. Après l'attentat de Christchurch, un message anonyme menace la Belgique de représailles Un message anonyme de menace d'attaque à l'arme automatique sur une "gare centrale" du pays a été reçu samedi vers 14h00, en représailles des attaques perpétrées dans deux mosquées vendredi à Christchurch (Nouvelle-Zélande). La Direction centrale de la lutte contre la criminalité grave et organisée (DJSOC) a estimé opportun de faire remonter l'information à tous les niveaux compétents, rapporte lundi Sudpresse sur la base de ses sources. "Un message anonyme a été envoyé (ce samedi) à 13h56 (...) Il s'agit d'une menace d'attaque à l'arme automatique sur une 'gare centrale' avec la photo de la gare centrale d'Anvers en guise d'illustration. Le message est en anglais et parle de vengeance de 'my innocent fellow muslim brothers' (mes frères musulmans innocents, NDLR). Il se conclut par 'Allahu akbar' etc.", précise le quotidien. "C'est la PJF d'Anvers, avec l'appui des autres services de sécurité compétents, qui mène actuellement l'enquête. Nous suivons cela de près", a répondu l'Organe de Coordination et d'Analyse de la Menace à Sudpresse. Toutefois, le niveau de la menace (de 3 sur une échelle 4) n'a pas été revu à la hausse dans les gares. Un jeune inculpé pour avoir relayé la vidéo du carnage Un jeune de 18 ans a été inculpé lundi par un tribunal de Christchurch pour avoir relayé la vidéo diffusée en direct par l'auteur du carnage de Christchurch, où 50 fidèles ont été tués vendredi. La justice n'a pas autorisé la publication du nom de cet homme, également poursuivi pour avoir mis en ligne une photographie de la mosquée al-Nour de Christchurch avec la mention "cible atteinte", et pour incitation à la violence. Chaque chef est passible de 14 années de détention. Le juge a refusé de libérer sous caution le jeune homme, qui demeurera détenu jusqu'à sa prochaine comparution le 8 avril. Vendredi, l'extrémiste australien Brenton Tarrant, fasciste autoproclamé, avait abattu 50 personnes dans la mosquée al-Nour et celle de Linwood. Les enquêteurs ont indiqué que le jeune homme inculpé lundi n'était pour l'heure pas soupçonné d'être directement impliqué dans la tuerie. Mais le juge Stephen O'Driscoll a précisé que tous les détails des poursuites visant le jeune homme étaient également couverts par une "ordonnance de suppression" ("suppression order"), qui interdit aux médias d'en faire état. Le tireur présumé a acheté ses armes sur internet L'auteur présumé des fusillades à Christchurch en Nouvelle-Zélande vendredi avait acheté armes et munitions sur internet. Le fournisseur Gun City confirme lundi que Brenton Tarrant, 28 ans, a commandé quatre armes au moins sur internet. Selon le responsable de l'entreprise, David Tipple, tout s'est déroulé légalement. "Nous n'avons rien repéré de spécial chez cet homme qui possédait un permis de port d'armes", a expliqué M. Tipple. Le gouvernement néo-zélandais travaille désormais à un durcissement de la loi sur les armes, a assuré la Première ministre Jacinda Ardern. Un habitant de Christchurch âgé de 18 ans est soupçonné d'avoir relayé la diffusion en direct des fusillades, ont précisé des médias locaux. Les premières funérailles de victimes ont lieu ce lundi. Le gouvernement d'accord sur le principe d'un durcissement des lois sur les armes La Première ministre de Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern a annoncé lundi que son gouvernement avait donné son accord de "principe" au durcissement de la législation sur les armes et présenterait prochainement des mesures en ce sens. Mme Ardern a déclaré que les détails de la nouvelle législation seraient annoncés avant un nouveau conseil des ministres lundi prochain. "C'est maintenant que nous devons agir", a-t-elle expliqué. La Première ministre a également annoncé l'ouverture d'une enquête sur l'attaque contre les mosquées qui a fait 50 morts vendredi à Christchurch, sur l'île du Sud. De nombreuses questions se posent sur le fait que le suspect, faciste autoproclamé, n'ait pas attiré l'attention des agences de renseignement. La rapidité de la réaction du gouvernement néo-zélandais tranche avec le maintien d'une législation laxiste sur les armes aux Etats-Unis, les Américains étant plus divisés sur la question. "Nous avons pris une décision en tant que gouvernement, nous sommes unis", a déclaré Mme Ardern, qui était flanquée de Winston Peters, son vice-Premier ministre et partenaire au sein de la coalition au pouvoir. Le parti de M. Peters, New Zealand First, qui s'était opposé jusque-là à un tel durcissement, a apporté son soutien total aux réformes annoncées. "La réalité c'est qu'après 13H00 vendredi, notre monde a changé à jamais et nos lois feront de même", a-t-il lancé. Belga https://www.dhnet.be/actu/monde/apres-l-attentat-de-christchurch-un-message-anonyme-menace-la-belgique-de-represailles-5c8f350f7b50a60724c827c9
  15. Pays-Bas: plusieurs blessés dans une fusillade dans un tram à Utrecht (photos) Une unité anti-terroriste est en route pour le lieu des faits, de même que plusieurs hélicoptères de secours et de police. Une fusillade a fait plusieurs blessés, lundi sur une place d’Utrecht, aux Pays-Bas. Le nombre de personnes atteintes n’est pas encore connu. Les secours sont arrivés sur place et le périmètre a été bloqué, indique la police. Selon le quotidien De Telegraaf, une unité anti-terroriste est en route pour le lieu des faits, de même que plusieurs hélicoptères de secours et de police. « Fusillade sur la place du 24 octobre. Plusieurs blessés signalés. Une opération de secours est en cours », a déclaré la police dans un tweet, précisant qu’il s’agissait « d’une fusillade dans un tramway » et que plusieurs hélicoptères médicaux ont été déployés. https://www.lesoir.be/212978/article/2019-03-18/pays-bas-plusieurs-blesses-dans-une-fusillade-dans-un-tram-utrecht-photos
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité