Aller au contenu

azed1967

Membre
  • Contenus

    2 955
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de azed1967

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 10/08/1967

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

6 867 visualisations du profil
  1. azed1967

    Que se passe-t-il en Palestine

    il y a bel et bien colonisation de terres palestiniennes c'est le libellé même que les israéliens donnent aux colonies. sinon il y a toujours eu des amer indiens en amérique à quand le retour des européens sur leurs terres ??? pour l'australie idem et la nouvelle zélande
  2. azed1967

    Que se passe-t-il en Palestine

    je sais pour anatole mais je ne perd plus mon temps avec lui ! il hait les musulmans car il vit parmi eux à bruxelles alors que lui même est étranger en belgique (français). toujours la même chanson, ...
  3. après l'urss les usa avaient un problème, plus d'ennemi pour justifier l'industrie militaire ce sont al qaida et après daesh qui ont remplacés l'urss. les experts en terrorisme aprèsle 11/9, disaient qu'on en avait pour 30 ans de combat contre ces malades. là il reste 13 ans à tirer. mais qui remplacera daesh et al qaida ??? les fachos d'europe. et les usa préparent bien le terrain , la montée de l'extrême droite est bien réelle. ce n'est que mon analyse. mais j'ai une très bonne mémoire. un rapport militaire belge sur l'après urss qui date de 1996 et on voit le scénario de ce que l'on vit ces jours si. ils ont une machine à voyager dans le temps. L'ARMEE CRAINT UNE MENACE IMMIGREE L'ARMEE TISSE UN NOUVEAU RESEAU D'ESPIONS LA JUSTICE ET LE COMITE R ENQUETENT Réagir Mis en ligne le 30/07/1996 à 00:00 Alain Guillaume et Sylvain Piraux Une note d'un nouveau et discret réseau de renseignement L'armée craint une menace immigrée La suppression du réseau Gladio et la restructuration des Forces armées ont modifié ou détruit des pans entiers de la structure de défense du territoire comme elle s'était patiemment bâtie depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Rien d'étonnant, dès lors, à ce que l'armée redéfinisse ces plans. Mais depuis l'effondrement du bloc de l'Est, quelle est la menace qui pèse sur le territoire et qui mérite qu'on s'en protège ? Un document classifié, daté d'août 1995 et intitulé Plan de base de la défense militaire du territoire, dont nous avons pu prendre connaissance, permet de craindre que l'armée considère qu'il sagit, par principe, des communautés immigrées. On peut ainsi y lire que Nombre de communautés immigrées se sont fixées dans les grandes agglomérations. Si ces groupes de population devaient entrer clairement en désaccord avec la politique belge, ils pourraient déclencher des actions visant à contrarier cette politique ou visant à faire connaître leurs mécontentements (...) Nous considérons qu'il n'existe aucune menace ouverte en Belgique (...) Mais il existe bien une menace clandestine avec un caractère permanent. http://www.lesoir.be/archive/recup/l-armee-craint-une-menace-immigree-l-armee-tisse-un-nou_t-19960730-Z0CEUE.html
  4. Scandale en Allemagne après le "soutien" de l'ambassadeur américain à la droite dure européenne Martin Schulz a accusé Richard Grenell d'agir "en officier colonial d'extrême droite". AFP REUTERS TV / REUTERS Scandale en Allemagne après le "soutien" de l'ambassadeur américain à la droite dure européenne. INTERNATIONAL - Jusqu'où un ambassadeur est-il habilité à commenter les affaires politiques du pays dans lequel il réside? Un membre du gouvernement allemand a accusé mardi 5 juin le nouvel ambassadeur américain à Berlin d'ingérence dans les affaires intérieures et les partis de gauche ont réclamé le renvoi de ce fidèle de Donald Trump, mais Washington a défendu sa "liberté d'expression". Richard Grenell "s'immisce dans nos affaires intérieures", a critiqué Peter Beyer, coordinateur des relations transatlantiques au sein du gouvernement d'Angela Merkel, dans un entretien à un journal régional, le Rheinische Post. "Il devrait être attentif au fait que nous considérons ses débuts en tant qu'ambassadeur comme difficiles", a ajouté ce responsable conservateur, qui sera présent mercredi lors de la visite -prévue de longue date- du diplomate au ministère allemand des Affaires étrangères. Richard Grenell est dans le collimateur pour avoir déclaré dimanche au site américain d'extrême droite Breitbart vouloir "soutenir" la droite dure en Europe. "Nous vivons un réveil de la majorité silencieuse, ceux qui rejettent les élites et leur bulle", a-t-il ensuite précisé sur Twitter, jugeant que ce moment est "mené par Trump", tout en niant vouloir appuyer des partis ou candidats lors d'élections dans le Vieux Continent. https://www.huffingtonpost.fr/2018/06/06/scandale-en-allemagne-apres-le-soutien-de-lambassadeur-americain-a-la-droite-dure-europeenne_a_23451966/
  5. lis ceci et tu comprendras ce que je dis ! la guerre d'irak, des milliers de morts et l'état islamique en prime. Un petit scoop sur Bush, Chirac, Dieu, Gog et Magog En 2003, le professeur de théologie de l’Université de Lausanne Thomas Römer reçoit un coup de téléphone du palais de l’Elysée. Les conseillers de Jacques Chirac souhaitent en savoir plus sur Gog et Magog... Deux noms mystérieux qui ont été prononcés par George W. Bush alors qu’il tentait de convaincre la France d’entrer en guerre à ses côtés en Irak. Dans sa livraison de septembre, la revue de l’Université de Lausanne (UNIL) » Allez savoir » révèle cette histoire qui pourrait sembler rocambolesque si, comme le souligne le rédacteur en chef d’ » Allez savoir » Jocelyn Rochat, elle ne révélait pas les soubassements religieux de la politique de Bush. Prophétie apocalyptique Bush aurait déclaré à Chirac que Gog et Magog étaient à l’œuvre au Proche-Orient, et que les prophéties bibliques étaient en train de s’accomplir. C’était quelques semaines avant l’intervention en Irak. Stupéfaction du président français, à qui les noms de Gog et Magog ne disent rien. En 2003, le professeur de théologie de l’Université de Lausanne Thomas Römer reçoit un coup de téléphone du palais de l’Elysée. Les conseillers de Jacques Chirac souhaitent en savoir plus sur Gog et Magog... Deux noms mystérieux qui ont été prononcés par George W. Bush alors qu’il tentait de convaincre la France d’entrer en guerre à ses côtés en Irak. Dans sa livraison de septembre, la revue de l’Université de Lausanne (UNIL) » Allez savoir » révèle cette histoire qui pourrait sembler rocambolesque si, comme le souligne le rédacteur en chef d’ » Allez savoir » Jocelyn Rochat, elle ne révélait pas les soubassements religieux de la politique de Bush. Prophétie apocalyptique Bush aurait déclaré à Chirac que Gog et Magog étaient à l’œuvre au Proche-Orient, et que les prophéties bibliques étaient en train de s’accomplir. C’était quelques semaines avant l’intervention en Irak. Stupéfaction du président français, à qui les noms de Gog et Magog ne disent rien. Dans » Allez savoir » , Thomas Römer précise : Gog et Magog sont deux créatures qui apparaissent dans la Genèse, et surtout dans deux chapitres des plus obscurs du » Livre d’Ezéchiel » de l’Ancien Testament. Prophétie apocalyptique d’une armée mondiale livrant bataille finale à Israël. » Cette confrontation est voulue par Dieu, qui veut profiter de ce conflit pour faire table rase des ennemis de son peuple, avant que ne débute un âge nouveau » , poursuit Thomas Römer. Pour lui, George W. Bush n’est pas le premier à chercher une incarnation de Gog et Magog sur terre. Ronald Reagan avait estimé que la guerre froide et l’existence de la bombe atomique rendaient réalisable la prophétie d’Ezéchiel... Si l’Université de Lausanne révèle aujourd’hui les explications fournies par Thomas Römer à Jacques Chirac, c’est que ce dernier a quitté l’Elysée. Pour Jocelyn Rochat, ce petit secret d’alcôve de la politique internationale soulève une vaste question : notre inculture religieuse, la méconnaissance des Ecritures, à l’heure où les soubassements religieux sont beaucoup plus déterminants que l’on voudrait bien le croire dans les décisions politiques et militaires. Le religieux n’est pas confiné à la sphère privée, conclut Jocelyn Rochat. Un paramètre à prendre en compte, » sous peine de ne plus rien comprendre à la marche actuelle du monde » . https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-chirac/20070917.RUE1698/un-petit-scoop-sur-bush-chirac-dieu-gog-et-magog.html
  6. j'ai cité anatol car hier il me disait qu'on est au 21ième siècle et que le religieux faisait parti du passé, c'est faux d'où cet article. macron se rend au vatican le 26/6/18 pour voir le pape comme l'ont fait avant lui les autres présidents français, car la france est la soeur ainée de l'église. le président obtient un titre du vatican, je ne sais plus le lequel en russie un groupe de punk de femmes ont chanté dans une église en russie, directe la sibérie. le monde n'a jamais été autant religieux la guerre d'irak idem, les usa se sont basé sur la bible pour tuer saddam.
  7. en dieu nous croyons devise des usa. quand un président des usa est élu i jure sur la bible pas sur le journal le monde
  8. azed1967

    La Création de Plusieurs Monde Par Dieu.

    DES ARCHÉOLOGUES PENSENT AVOIR LOCALISÉ L’ARCHE D’ALLIANCE FRED | 16 février, 2017 at 21:49 0 COMMENTAIRE L’Arche d’Alliance est souvent évoquée dans la Bible, mais elle n’a pas encore été retrouvée. Des archéologues pensent cependant l’avoir localisée. Elle se situerait en effet à Kyriat-Yéarim, un village installé sur les monts de Judée. Des fouilles vont être prochainement menées sur place. http://www.fredzone.org/des-archeologues-pensent-avoir-localise-larche-dalliance-554 t'es loin du compte mon pauvre anatole. je te laisse dans tes certitudes
  9. azed1967

    La Création de Plusieurs Monde Par Dieu.

    mais la bible relate une partie de l'histoire humaine. les arabes ismailiens n'existe pas puisque haggar et abraham n'ont jamais existé. pourtant j'en suis un ismailite, descendants d'ismail et d'abraham. en fait je suis un roibot
  10. azed1967

    La Création de Plusieurs Monde Par Dieu.

    encore une fois désolé mais un couple originel est dans TOUTES les cultures même amerindienne. les anciens voulaient peut être se foutre de notre gueule , ... ils se sont cassé le cul pour se foutre de nous ! Koush Koush, Kouch ou Cush, de l'hébreu כּוּשׁ (kûš), est un personnage de la Genèse dans la Bible. Il est le fils de Cham et petit-fils de Noé, il est le père de Seba, Havilah, Sabtah, Raamah, Sabteca et Nemrod1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Nimroud#Origines Nimroud Nimroud (en arabe : النمرود, Nimrūd) est un site archéologique tirant son nom du héros biblique Nimrod, sur lequel se trouvent les ruines de la cité assyrienne appelée Kalkhu (Kalḫu, Calah dans la Bible). Ce tell est situé à l'est du Tigre, quelques kilomètres au nord de sa confluence avec le Zab supérieur. Kalkhu était située à 35 km de Ninive (un faubourg de l'actuelle ville irakienne de Mossoul). Il s'agit de l'une des plus grandes métropoles de la Mésopotamie antique, s'étirant sur environ 360 hectares à son apogée, lorsqu'elle fut capitale de l'Assyrie à partir du règne d'Assurnasirpal II (883-859 av. J.-C.). Ce dernier a en effet entrepris de la reconstruire complètement et de l'étendre pour qu'elle reflète la puissance de son royaume. Elle eut le rang de capitale jusqu'à la fin du viiie siècle av. J.-C., où elle fut supplantée par Dur-Sharrukin (Khorsabad), puis Ninive. Elle fut détruite dans les années 614-612 av. J.-C., lors de la chute de l'empire assyrien sous le coup des attaques conjuguées des Babyloniens et des Mèdes. Les fouilles de l'ancienne Kalkhu, concentrées essentiellement sur le tell de Nimroud, mais également sur le tell Azar voisin, correspondant à un ancien arsenal (« Fort Salmanazar »), débutèrent dans les années 1840, en même temps qu'étaient découvertes plusieurs autres capitales de l'ancienne Assyrie (Ninive, Dur-Sharrukin). Ces fouilles furent poursuivies à plusieurs reprises depuis, sous la direction de plusieurs équipes d'archéologues, principalement britanniques et irakiennes. Elles permirent la mise au jour de plusieurs bâtiments remarquables, dont en premier lieu le palais sud-ouest d'Assurnasirpal II et plusieurs temples, ainsi que d'autres palais sur le tell de Nimroud, et un autre édifice servant d'arsenal aux armées assyriennes de Fort Salmanazar. Les archéologues y ont exhumé des nombreuses sculptures sur pierre, notamment des statues colossales de génies gardant les portes de ses édifices (taureaux et lions androcéphales ailés) et des bas-reliefs représentant d'autres génies protecteurs, ainsi que des scènes de victoire des troupes assyriennes. Parmi les autres trouvailles notables, on compte des milliers d'objets en ivoire sculpté, provenant pour la plupart de Syrie et de Phénicie. On a aussi retrouvé des bijoux finement ouvragés en or et en pierre précieuse, provenant des tombes de plusieurs reines assyriennes mises au jour dans le palais sud-ouest. De nombreuses tablettes cunéiformes ont également exhumées. Après avoir été reconstruit par les autorités irakiennes à partir des années 1950, le site a subi de nombreuses dégradations, à la suite de la déstabilisation de la situation politique du Nord de l'Irak dans les années 1990 et 2000. Il a ensuite été l'une des cibles de la campagne de destructions d'anciens sites archéologiques par l’État islamique, en mars 2015. Les principaux monuments et œuvres d'art demeurés sur le site de Nimroud ont été détruits au bulldozer et à l'explosif à cette occasion. https://fr.wikipedia.org/wiki/Nimroud#Origines koush étant le fils de cham père des africains. la ville de nemrod existe et nemrod est le fils de koush donc arrière petit fils de noé. mais bon , la ville n'existe pas puisque noé, cham, koush et nemrod sont dans la bible.
  11. azed1967

    La Création de Plusieurs Monde Par Dieu.

    ba jérusalem n'existe pas car c'st dans la bible, tout comme pharaon , un personnage de disney dans la bible, ça n'existe pas. pour info, la bible peut servir les archéologues qui grâce à elle ont pû trouver des tas de lieux historiques. l'épopée de gilgamesh parle de noé et pourtant c'est pas al bible. grâce à cette épopée, on remonte à dix génération avant le roi gilgamesh. Ancien Testament et archéologie L'archéologie orientale est née à la suite de l'expédition militaire de Bonaparte en Égypte, en 1799, qu'accompagnait une commission de savants. Celle-ci publia une Description de l'Égypte (1809-1829) dont le retentissement engendra un engouement général pour les antiquités orientales. De grands chantiers de fouilles furent ouverts dans les pays d'anciennes civilisations mentionnées dans la Bible. Des résultats spectaculaires furent obtenus et des institutions spécialisées furent créées sur place, tels le Palestine Exploration Fund (1869), l'École pratique d'études bibliques (1890), la Deutsche Orient-Gesellschaft (1898), les American Schools of Oriental Research (1900), la British School of Archaeology (1919). Plus récemment, l'université hébraïque de Jérusalem (1925), puis les universités de Tel-Aviv (1956) et de Haïfa (1967), ainsi que l'Institut fran [...] https://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-bible-et-archeologie/
  12. azed1967

    La Création de Plusieurs Monde Par Dieu.

    mdr par contre la tour de babel on l'a trouvée La véritable tour de Babel: un mythe biblique ou une réalité archéologique. Première partie Notre article sur "la tour de Babel" découverte à Mari étant un des plus visité, il était de bon ton de parler de la plus célèbre des ziggourats de Mésopotamie, à savoir celle qui, selon la Bible, a répandu le trouble et le désordre dans la société humaine! La construction de la tour de Babel est un des épisodes les plus marquants de la Genèse. Là, Dieu confondit le langage des hommes et les dispersa aux quatre coins de la terre. L’histoire de la tour de Babel fait encore débat entre historiens, archéologues et théologiens. Née de l’imagination des populations juives déportées dans la grande Babylone à partir d’un énorme édifice ayant réellement existé, quelle a été la véritable image de la tour de Babel? L’histoire d’une tour bien réelle. La tour de Babel, telle qu’elle est nommée dans la Genèse, était en fait un édifice emblématique de la civilisation mésopotamienne, à savoir une ziggourat. A Babylone, cette ziggourat était vouée au culte du dieu Marduk. Construite en étages, l’édifice était fait de briques crues (séchées au soleil) recouvert d’un parement en briques cuites plus résistantes aux aléas du temps. La ziggourat trouve ses origines en Mésopotamie pendant la période des rois de la Troisième Dynasties d’Ur (plus communément appelée Ur III) entre le règne du roi Ur-Nammu vers 2112 av. notre ère et la destruction de cette empire vers 2004. Édifice cultuel, la ziggourat marquait l’orgueil et la puissance d’une cité et de son dieu poliade. Babylone est une cité que l’on mentionne pour la toute première fois dans les écrits des tablettes du milieu du IIIe millénaire mais qui ne devient réellement une puissance dominatrice que sous le règne du puissant conquérant et législateur Hammurabi (1792-1750). Marduk devenait ainsi le dieu le plus haut dans la hiérarchie du panthéon mésopotamien dès lors que sa ville dominait toute la Mésopotamie. Le sanctuaire du dieu à Babylone date probablement de cette période, car l’archéologie a révélé que le souverain avait été l’investigateur de plusieurs chantiers colossaux, comme des constructions de ziggourats, dont on retrouve des traces dans certaines cités, à Kish notamment, appartenant à son grand empire. Il faudra attendre le règne plus tardif, mais au combien tout aussi riche, du roi Nabuchodonosor II (vers 630-562 av. notre ère) pour que la ziggourat de la ville atteigne ses lettres de noblesses et qu’elle ne passe à la postérité par les écrits bibliques. Archéologie de la ziggourat de Babylone. Lorsque les premières fouilles furent menées par une mission allemande, celle de Robert Koldewey sur le site supposé de Babylone au début du XXe siècle, les archéologues espéraient découvrir de grandes richesses enfouies et plus particulièrement les jardins suspendus, une des sept merveilles du monde antique, ainsi que la tour de Babel décrite dans la Bible. Les excavations ne permirent pas de découvrir les mythiques jardins ou le moindre édifice qui eut ressemblé à la tour de Babel, mais assurèrent de bien belles découvertes, comme la porte d’Ishtar et les monstrueuses murailles de la ville qui avaient émerveillé Hérodote. Cependant, la recherche de la tour de Babel ne resta pas infructueuse. Les fouilleurs dégagèrent les traces imprimées dans le sol d’un très grand édifice de forme carré qui s’avéra être, au fil des recherches, la grande ziggurat du dieu Marduk. De cette imposante structure il ne restait que quelques briques de fondations en sous-sol, mais la trace au sol est tout de même assez remarquable pour que l’on puisse, avec des photos satellites, la voir très distinctement. La tour fut détruite, nous racontent les sources, par Alexandre le Grand, qui ayant fait de Babylone la capitale de son immense empire, voulut la faire reconstruire. Les calculs d’aujourd’hui, réalisés à partir de relevés topographiques, de mesures sur le terrain et d’informations puisées dans les tablettes et autres inscriptions, tendent à définir la ziggourat comme ayant été un édifice carré de 90 m de côté, constitué de 7 étages construits en terrasses, ce qui portait l’édifice à une hauteur comprise entre 66 et 90m. Les dimensions cyclopéennes de la ziggourat la rendaient visible à des kilomètres de la cité et devaient émerveiller et impressionner les visiteurs ainsi que les étrangers qui se rendaient à Babylone. http://lesitedelhistoire.blogspot.com/2010/11/la-veritable-tour-de-babel-un-mythe.html
  13. azed1967

    La Création de Plusieurs Monde Par Dieu.

    désolé mais le site est un site archéologique, et les archéologues sont des scientifiques. ce site prouve les écrits de la bible. ce qui est décrit correspond à ce que l'on a trouvé. on savait qu'eden se trouve en turquie mais là on a trouvé le site qui relate les débuts d'adam et eve.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité