Aller au contenu

Sarah.Saliba

Membre
  • Contenus

    26
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Sarah.Saliba

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 08/31/2001

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

829 visualisations du profil
  1. Enlève juste cette phrase et le message est parfait, je n'aime pas qu'on essaye de me faire culpabilisé sur mon mal être merci. Au moins je cherches un sens avant de sauter de mon balcon
  2. Trouves les choses qui te donnent le sourire et abuses en. Tout ce qui te stresse tout ce qui te fait du mal bye. Tu aimes te balader dans ce parc en mangeant une glace bah balades toi dans ce parc en mangeant une glace, t'aime ce film regarde ce film, t'aime cette personne passes du temps avec elle... et essaye de nouvelles choses cet endroit a l'air bien vas-y! Trouves-toi des passions des trucs qui t'intéressent vraiment pas comme là m*rde qu'il te donne à l'école. Apprends un instrument, commence un sport n'importe quoi et si tu trouves rien pas grave tu auras essayé et c'est mieux que de pleurer. Certains peuvent dire que c'est fuir son malheur mais à force de vivre seulement de choses que tu aimes y'a même plus de malheur à fuir. J'ai lu les autres messages et ils ont tous raison ok ce que vous dites est vrai mais mon avis c'est que tu dois apprendre à aimer la vie. Pour le moment tu es coincée dans cette vie que tu n'as pas choisie et que tu détestes et c'est frustrant. Tu dis que tu ne comprends pas tes émotions bah arrêtes d'essayer de les comprendre et juste vis les. Si t'étais triste ce matin mais plus ce soir profite de ne plus l'être, si tu en as marre de pleurer et de vouloir mourir fait des choses qui te donnent envie de rire et de vivre. Tu devrais pas te sentir mal pour ressentir des choses, pleurer une à deux fois par jour c'est normal et on le dit pas assez, ne pas pleurer pendant trois mois mais avoir envie de mourir c'est normal aussi pourquoi est-ce qu'on se sent coupable d'être mal c'est débile, tu veux pleurer bah pleures. Tu sais pas encore ce que tu veux faire plus tard c'est pas grave s'amuser c'est apprendre à connaitre les choses qu'on aime et c'est augmenter ses chances de choisir une carrière qui va te plaire. Vous avez le droit de pas être d'accord mais je m'en lave les mains parce que je ne vais pas m'infliger de lire des messages déprimant alors ne perdez pas votre temps à les écrire carpe diem on ne vit qu'une fois et dans cent ans vous serrez tous mort et personne ne se souviendra de si vous avez pleuré ou rit aujourd'hui ALORS RIEZ!!
  3. Touche ton nez avec un doigt, du rouge avec un autre, saute et fais un vœux. Ils ne se réalisent jamais crois moi mais c'est drôle de se dire qu'il y a une semaine je souhaitais qu'il m'embrasse et que maintenant j'attends ces heures "miroir" pour souhaiter qu'il sorte de ma vie.
  4. Bonjour, J'aimerais bien connaitre les raisons qui vous pousse à vous lever le matin, ce qui vous fait ouvrir les yeux et continuer sans vous arrêter. Au-delà du simple réveille qui sonne ce qui vous motive a vivre ?
  5. Bonjour, Ça fait environ un mois que je parles a ce gars par messages, on s'est rencontré sur les réseaux grâce a des amis en commun. Avec le confinement les conditions étaient pas vraiment propice pour plus que des messages mais c'était fun on s'entend vraiment bien et physiquement c'est tout ce dont j'aurais pu rêver. Pendant un mois tous les jours il venait me parler plusieurs fois dans la journée pour parler de tout et de rien. On parlait souvent de la rencontre en prévoyant des choses lui et moi. Mais récemment il s'est mit à envoyer de moins en moins de messages voir même plus du tout certains jours. J'ai essayé de faire le premier pas plusieurs fois mais rien il répond mais il ne vient plus jamais vers moi... j'ai été directe et je lui ai posé la question mais sa réponse c'est soit il y a rien je me fais des idées ou il a une bonne excuse qui l'excuse pour ses six heures d'attente... J'aimerais bien l'insulter et ne plus jamais lui parler mais devinez quoi... je me suis attachée, chaque seconde j'attend un message de sa part pour qu'on oublie, pour avancé et se rencontrer... Je l'ignore mais je passe mes journées misérable a attendre un pauvre message. J'arrive pas à l'oublier le faire partir de ma tète. Est ce que j'étais juste un passe temps de confinement? Pourquoi être autant impliquer alors me parler de choses personnelles pour me faire espérer une rencontre. Est ce que je suis devenu chiante du jour au lendemain? Est ce qu'il s'est mit à parler a une autre? A votre avis je devrais faire quoi? (J'ai un peu la flemme de me relire désolé pour les fautes effrayantes)
  6. Bonjour Et bien oui aucun devoir ni droit mes seuls devoirs sont envers moi-même, ce que je vais manger, essayer de pas me faire mordre pas un serpent. Je veux vraiment appartenir à la terre et pas au monde enfaite. Me construire un maison dans la nature sur une île déserte pêcher pour manger survivre par moi même et avec moi même pas de société de criminalité pas de politique ou de norme. Une vie a la blue lagoon ou comme dans Into The Wild ou encore L’île Mystérieuse de Jules Verne Oui exactement ce que je veux !!
  7. la vidéo est en anglais il y a des sous titre anglais aussi bref j’ai adoré la vidéo c’est un debrief plutôt complet et en profondeur de « la femme fatale » vue à travers le cinéma les hommes et la société en général pas sûr que c’était la question de base mais voilà cadeau pour tous ceux que ça peut intéresser !
  8. Sarah.Saliba

    salade

    Entre César et Pesto le choix et dur
  9. Si vous ne savez pas ce que c’est que d’être apatride c’est normal en gros c’est ne pas avoir de nationalité. Je viens d’apprendre le terme aussi... J’ai toujours fantasmé sur la vie sans devoir et responsabilité la vie où l’on ne doit rien à personne à part se trouver à manger dans la nature pour survivre... Mais à partir du moment où tu appartient à un pays tu vas toujours devoir quelque chose des taxes des impôts peu importe ALORS POURQUOI PAS N’APPARTENIR À PERSONNE Je sais qu’en général les apatrides cherchent et ne veulent qu’une chose une nationalité pour pouvoir avoir des droits et être reconnu. Mais Est-ce que c’est vraiment si tordue comme idée ? Alors bien sûr elle n’aboutira jamais je suis jeune et je déteste ma vie mais je vais finir comme toutes les personnes sur terre avec un job de merde et des dettes à rembourser... le suicide sera donc la solution la plus intéressante à ce moment Mais ne me dites pas que personne n’y a pensé ?? Est-ce qu’on est tous prisonniers de l’état ?? Laissez moi vivre dans la nature et pêcher des poissons pour vivre enfaite il est où le problème SI CEST MON CHOIX LAISSEZ MOI (j’ai la flemme de me relire faites avec les fautes)
  10. J’ai fais ma 6eme dans un collège public ou les élèves étaient pas très futés ou en tout cas se fichaient royalement des notes. J’avais 17,5 de moyenne pendant toute l’année sans forcément me donné énormément en travail personnel je passait pas mes soirée à travailler quoi, je participais pas mal en classe et on avait une bonne ambiance du coup mes profs m’adoraient et m’ont tous écrit des appréciations de malades des romans d’amours. Mes parents détestaient l’idée que je sois dans le public alors en 5eme ils m’ont fait entrer dans une école au top du classement régional à Paris. Premier mois j’étais complètement déprimé tous les élèves étaient des génies j’étais complètement stupide et j’avais 13 de moyenne ce qui pour moi était un choque toute ma cinquième à été une période d’adaptation mais après m’être remise en question et avoir revue mes méthodes de travail j’ai réussi à remonter ma moyenne et à être à un niveau convenable. Je raconte ma vie désolé mais sache que ce n’est pas inédit du tout comme phénomène et que c’est complètement normal, alors mon conseil c’est d’accepter ce fait et après d’y remédier travail plus chez toi vas voir tes profs en fin de classes pour leur demander de l’aide poser des questions et juste donne toi un temps d’adaptation t pas obligé d’être aussi intelligent que les autres mais si tu es dans cette école c que tu le mérites alors restes-y !!!
  11. Sarah.Saliba

    Secret flippant

    Elle doit juste pas comprendre ton délire ça la pas rire et puis c’est tout. Peut-être qu’elle l’aimait juste bien ce prof. De toute façon sache que si elle a un vrai problème elle en parlera quand elle sera prête en attendant sois là pour elle en tant qu’ami avoue lui ta bisexualité ça vous rapprochera elle vera que toi tu te confis et ça l’encouragera à se confier un jour SI un truc c’est passé. En attendant parlez d’autres choses...
  12. En troisième même si c’est la fin du collège et que d’année en année (tu vas le voir) les gens deviennent un peu moins superficielle et plus indépendant il y a toujours une atmosphère toxique. Sache que les personnes dites populaires sont aussi mal dans leur peaux que les autres, se sont même les plus stressés et les plus appliqués à paraître cool ou drôle, ils ont tous obligatoirement déjà ressenti la même chose que toi peut-être moins régulièrement ou même plus... Le truc pour arrêter de stresser devant eux ces de tout simplement les faire descendre de leur piédestal, c’est pas des dieux, souvent pas des lumières avec un humour bête et méchant (au lieu d’être drôle ils se moquent et ça marche) mais surtout se sont tous des ados avec des complex même si ils ont l’air sûr d’eux. Alors destresse et on s’en fou de leur opinion c’est pas tes amis le seul avis que tu dois vraiment prendre en compte c’est celui des gens qui te connaissent et qui t’apprécie si ta pas encore trouvé ton groupe ça viendra juste souviens-toi de regarder partout si t tt seul en classe cherche une autre personne seul et vous le serrez plus. Cherche des gens avec qui tu peux être toi-même et avec qui tu pourra te foutre de la gueule du « gars populaire » mais surtout con de la classe. Bonne chance...
  13. Sarah.Saliba

    Amitié toxique?

    Bonjour, Je me suis récemment "embrouillé" avec mes meilleures amies les trois d'un coup mais surtout avec ma meilleure amie la personne avec qui je m'entend le mieux -normalement- la personnes qui je peux tout dire qui est sensé être toujours là pour moi. Alors j'ai besoins d'avis extérieur. En cinquième je suis arrivé dans une nouvelle école la seul personne que je connaissais était une de mes ancienne amie d'enfance, elle avait déjà ses amies son petit clan quand je suis arrivé a l’époque elle (on l’appellera Kiara) était meilleure amie avec Ella (Ma meilleure amie) et une autre fille Emilie donc je rencontre ces trois filles qui sont meilleures amies et au fur et a mesure je me rapproche d'elle. Dès ma rencontre avec elles il y avait déjà des problèmes Kiara et Emilie qui en avaient marre d'Ella c'était assez compliqué donc après une ou deux années de plus meilleures amies re-meilleure amies on a enfin appris a être un peu plus mature. Aujourd'hui: Ella, Emilie, une autre fille Clara et moi on est devenu meilleures amies toutes les quatre et Kiara avait coupé totalement les pont et vis sa vie avec d’autres personnes dans l’école qu’on apprécie pas trop bref. Je pense que vous avez compris a quelle point on est instable n'importe qui de sensé peut se rendre compte qu’il y a quelque chose qui ne va pas dans notre groupe. Pendant trois ans jusqu'à aujourd'hui j’ai toujours été du côté d’Ella ce qui nous a énormément rapproché. On s’est toujours vue toutes comme meilleures amies inséparables et numéro un l’une pour l’autre. Pour décrire Ella elle est très belle mais vraiment très belle, pour certaines raisons les gens a l’école et un groupe particulier -celui que Kiara a rejoint précisément- la déteste de tout leur cœur, c’est un peu le groupe des leader qui sont suivi par tout le monde alors moi dès mon arrivé et le début de mon amitié avec Ella j’étais catégorisé comme amie de l’ennemie publique numéro un et ça c’est pas facile mais on s’avait lune et l’autre. Elle est ultra à l’aise avec les gens et assez charismatique elle est intéressante et capte l’attention de tout le monde. Après l’avoir rencontré une fois on sait déjà qu'elle est possessive et égocentrique (parce qu’elle se livre facilement.) Elle a aussi une sorte de bipolarité elle s’énerve et se vexe facilement c’est comme si dans notre groupe il y a constamment une favorite et une exclus et ça change tout le temps selon ses humeurs il lui arrive aussi d’être heureuse avec tout le monde bien sûr. Quand elle te fais la gueule ou que tu la soule tu le sais généralement de par ses piques et ses regards noir éventuellement ça lui passe. J’ai l’impression qu’on est toutes dépendantes de son amour et son approbation et on a juste tellement peur de se faire engueulé, comme je décris la situation on dirait une secte sadomasochiste mais il y avait aussi des bons moments on rigole énormément toutes les quatre on se confie et on est la les unes pour les autres on se donne des conseils on se racontes nos vies on fait les mauvaises langues en groupe c’est ni tout noir ni tout blanc. Donc cette dispute, il y a pas très longtemps sur notre groupe ou l'on se parle tout le temps j'ai commencé à me plaindre d’une situation qui m’énervais et lors de mon petit coup de gueule la tension est monté ne me demandez pas comment je visais personne mais j’ai fini par me faire engueulé de tous les coté. Alors j’ai écrit un dernier pavé énervé et j’ai quitté le groupe on est actuellement en vacances alors pour essayer d’arranger les choses c’est compliqué mais je m’attendais à une tentative au moins et la rien silence radio pendant deux jours. J’ai d’autres amies avec qui je peux parler bien sûr mais être coupé comme ça de ses trois meilleures amies avec qui je partage tout c'est dur et en plus avoir aucune idée de si elles avaient remarqué quoi que ce soit c’est juste très dur. Hier soir j'étais à une soirée avec un autre groupe d’amis complètement étranger a ma vie a l’école je me suis bien amusé et hum j’ai fini et bien... heu .. wasted (en anglais ça passera peut-être mieux) vous voyez ce que je veux dire enfin j’espère... Bref j’ai donc pris mon téléphone comme la tradition l’oblige et je vois que j’ai reçu un message d’Ella je me dis enfin elle réagit et j’ouvre le message et la elle me demande si mes parents étaient chez moi le soir d'halloween parce qu'ils sont souvent absent et elle voulait organisé une fête chez moi donc après lui avoir répondu de façon violente que NON je suis partie en monologue j’ai bien dû lui envoyer une dizaine d’audios elle a vite compris mon état et là elle a commencé a me réconforter et a s’excuser et ça semblait sincère je crois que ça l’était... Enfin je me réveille le lendemain, la veille j’avais pris la précaution d’enregistrer toute la conversation j’ai tout écouté et relu puis supprimé tout j'étais ridicule dans les audios en bas de la conversation je vois Ella a pris une capture de la conversation. Plus tard dans la journée j’appelle Emilie avec qui je m’étais expliqué plus tôt et elle me dit que depuis le début elles savaient toutes que j'étais partie elles en avaient parlé ensemble et aucune d'elles n'est venu me voir elle a aussi mentionné que Ella leur avait envoyé ma conversation avec elle sur un groupe. Je n’avais jamais vu Ella comme hypocrite. Susceptible, méchante, égocentrique oui mais hypocrite jamais elle m’avait toujours semblé honnête et puis là d'un coup tout change après il n'y avait aucun commentaire avec la capture alors qu’est-ce que ça voulait dire je sais pas. Quoi pensé d’elle ? J’ai l’impression de la haïr si fort alors que quelques jours avant je l’aimais tellement et je veux juste ne plus jamais lui parler mais c’est pas possible je pourrais pas revenir à l'école et léviter et maintenant je veux juste faire comme Kiara et puis en fini. On est officiellement en bon terme mais officieusement j’en sais rien, tout cet environnement est toxique et juste insupportable au quotidien. J’ai conscience que toute cette histoire est ridicule, que ces justes "des histoires de filles" stupides mais j’aurais vraiment besoin de conseils pour changer cette situation est revenir a une relation saine avec ma meilleure amie parce que au fond je tient énormément a elle et je sais que elle aussi. Merci pour avoir lu... Multi-Citer
  14. Bonjour, je suis un peu perdue et j’ai définitivement besoin de conseils. J'ai malheureusement l'habitude d’être un peu superficiel en terme de garçons, je n’en suis pas très fière, mais il y a quelques mois en classe je me suis retrouvée à côté d'un garçon (qu'on va appeler R) dont je ne n'avais jamais été vraiment intéressée, pour être honnête je ne l'aimais pas trop et étais sur le point de me mettre en couple avec quelqu'un d'autre. Pour vous faire son portrait assez rapidement il est très intelligent du genre premier de la classe et délégué sans vraiment être lèche c** auprès des profs ou non plus passer des heures à réviser ou à parler que de travaille enfaîte il est plutôt drôle et a des sujets de conversation variés et inintéressants qui vont de déconner à des trucs tabou ou controversés peu importe actualité ou n'importe quoi je ne sais pas. Il est si ouvert d'esprit et à l'écoute pour se livrer. Tout le monde l'aime plutôt bien c'est le gars sympa mais pour ma bande d'amie bien sur insupportable superficielle, même si je les adore vraiment ils sont vraiment tout pour moi mais j'avoue qu'ils sont plutôt fermés. Alors quand on s'est retrouvé assis a cote en cours je ne l'aimais pas trop aucunement pour des raisons superficielles mais simplement car savoir que tout le monde l'aimait et qu'il était si je sais pas épanouie ? ça m’a un peu mi sur mes gardes comme si il cachait un truc dont je devais me méfier mais pour être honnête après un après-midi en tant que sa voisine j'étais déjà complémentent conquise. Il m'avais moi aussi ce qui m’énervais mais pas assez pour ne pas lui parler à chaque cours ou rigoler avec lui le plus possible. Comme je l'ai dit quand j'apprenais à le connaitre je me suis mise en couple avec un autre garçon qui lui était amis avec mes amis et assez beau mais je me suis rapidement désintéressé je ne l'aimais pas, finalement j'ai rompu avec lui après quelques semaines. Je me sentais tellement bien avec R il a toujours été très "tactile" avec ses amies pas d'une façon malsaine juste des câlins ou des bisous sur la joue innocent genre affectueux alors il a commencé à faire la même chose sans que ça me déplaise au contraire pour être honnête. Je crois que tout le monde dans la classe savait à quel point on était devenue proche. Mes amis dans la classe se doutaient un peu quelque chose mais pas énormément et les autres dans d'autres classes eux n'en savaient toujours rien. On était vraiment les deux à animer les cours à discuter, à éclater de rire et comme c'est un très bon élève on écoutait toujours le cours on participait on lançait des petits débats en classe. Ma moyenne n’avait jamais été aussi haute sans même tricher simplement grâce à mon implication qui décuplé. Peu à peu moi et lui on est devenu très proche mais malheureusement on a dû changer de places on a été énormément éloigné aux opposés de la classe. D'abords à chaque occasion on se rejoignait pour discuter c’était moins bien qu'avant mais on était toujours proche. Puis est venues les vacances 2 semaines éloigné et j'ai passé 14 jours à ne penser qu'a lui je suis partie en Italie et même là-bas je voulais juste être avec lui matin midi soir des nuits entière c'est là que j'ai réalisé que j’étais vraiment amoureuse de lui et j'essaie vraiment d'utiliser ce mot le moins possible mais c'était devenu obsessionnel. Puis à la rentrée alors que je pensais qu’on allait se retrouver plus proche que jamais rien... juste... rien, pas une parole d'un jour à un autre j'existais plus il venait plus me voir et les quelques fois ou moi j'allais vers lui il était un peu plus réservé je ne sais pas ce qui s’est passé tout le monde s'en est rendue compte dans la classe. Ca fait maintenant 2 semaines je sais, étrangement, que je suis toujours, un peu, dans sa tête par exemple quand je vais parler à quelqu'un à côté de lui et qu'il lui saute dessus après moi pour lui demander ce que je voulais et quand je lui parle il n'est pas froid c'est toujours la même personne que j'ai connue gentil drôle et intelligent mais il se livre moins et ne répond plus avec autant d'attention pour moi. Pourquoi ne vient-il plus vers moi ? Pourquoi on est plus aussi complice ? Comme la plupart de mes amis en classe sont autre part je n'ai pu me livrer à personne et même je n'ai pas la force de supporter leurs remarques sur tout ça. A part une amie en dehors de mon école qui a été de très bon conseille personne ne sait, je voulais plus d'avis. Je deviens folle et je me rends compte de plus en plus à quel point il compte pour moi et à quel point il me manque. S'il vous plait aidez-moi j'ai écrit un roman désole mais ça montre juste à quel point je tiens à lui merci d'avance.
×