Aller au contenu
  • billets
    187
  • commentaires
    1 386
  • vues
    773 659

Drogues dures

konvicted

188 vues

Drogues dures

Chais pas si le dernier a déjà fait effet

Ni s’il fera effet, étant devenu norme,

Mais je me sens si loin du top de ma forme,

J’en suis pas à un près, je reprends un café.

Je m’en voudrai ce soir, trouvant manquer d’espace

Dans les bras de Morphée, écœuré de compter

Des moutons par milliers, pensif et agité,

Ne pouvant pas fermer les yeux sur cette tasse.

Mais la caféine est une drogue si douce…

Paraît qu’avec le sucre, il faut y’aller mollo

Alors je mets un peu d’eau dans ma grenadine

Mais qu’on ne touche pas au miel de mes tartines,

À mes trois chocolats et à mes marshmallows.

Je m’en voudrai bientôt, quand j’aurai le diabète,

Faisant une croix sur les gâteaux, les bonbecs,

En repentir forcé à l’eau et au pain sec,

On n’regrette jamais à l’avance, c’est bête.

Mais le saccharose est une drogue si douce…

Les dégâts de l’alcool ne sont pas folichons

Alors je mets un peu d’eau dans mon verre de jaune,

Mais pas touche à mon vin, comptez pas sur la faune

Médicale pour me monter le bourrichon.

Je m’en voudrai plus tard, contraint par la cirrhose

À bien vouloir baisser les coudes pour de bon,

Gratifiant l’ancien moi de jurons furibonds ;

En l’attendant pénard, la santé, ça s’arrose !

Car l’apéritif est une drogue si douce…

Et le moment venu de payer l’addiction,

Pour ne pas trop souffrir des effets du sevrage,

Je voudrai une amour dans la force de l’âge

Pour ultime intoxication.


   Alerter


11 Commentaires


Commentaires recommandés

Inspiration est un bien grand mot (Stevie Kenarban en prendrait plus d'une pour le prononcer), ce texte est resté incomplet pendant une dizaine de jours avant aujourd'hui, mais y a du mieux.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

En l'occurrence, si j'avais fait plus vite, le poème aurait des trous partout. Mais si j'étais vraiment consciencieux, je ne présenterais pas ce poème avant qu'il me convienne parfaitement, ce qui est assez loin d'être le cas.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

cool.gif

Allons ! Nous ne sommes pas dans la partie "drogues dures"? tongue.gif

Je disais ça parce que je n'y connais absolument rien à Mallarmé. Si je me permettais un calembour aussi facile, je dirais que j'étais bien mal armé pour te répondre sérieusement.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Mallarmé avait la fâcheuse tendance à ne pas réussir à commencer la rédaction de ses poèmes par excès de perfectionnisme. Voilà tout !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je n'en suis pas encore là, mais je ne me décourage pas d'y arriver un jour, il me reste au moins quelques années à vivre.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité