• billets
    109
  • commentaires
    741
  • vues
    435 874

De la logique

Jedino

86 vues

- Tu l'as foutu où, du con ?

- Elle était juste là...

- J'te demande d'y garder un oeil cinq minutes, cinq foutues minutes, et t'es capable de merder ! C'était pas compliqué : simplement poser tes deux putains d'yeux sur la gonzesse morte !

- Bah, à ce sujet... Si elle n'est plus là, c'est que...

- Elle était morte.

- Sûr ?

- Sûr.

- Tu crois que c'est une morte-vivante, du coup ? Parce qu'on ferait bien de se barrer vite fait, dans ce cas ?

- Arrête tes conneries et suis-moi, elle doit pas être bien loin.

Ils se mettent ainsi à chercher le corps de la morte. Le problème, c'est qu'après dix minutes à balayer les alentours, ils n'ont rien trouvé. Plus aucune trace. Il avait fait attention, pourtant, et il s'était assuré qu'elle ne respirait plus. Et avec une balle dans la cervelle et l'autre dans le coeur, cela ne pouvait pas être possible, qu'elle ait finalement survécu.

- On ferait bien d'y aller.

- Faut la trouver et s'en débarrasser.

- Toi qu'a tiré, je risque rien, moi !

- Tu risques de finir comme elle si tu me fais un plan pareil, ouai ! Alors ramène ton cul et continue de faire ce que t'as pas été foutu de faire.

Mais elle apparait au coin de la rue, bien debout et bien vivante.

- Tu vois ce que je vois..., qu'il lui chuchote.

- Faut vraiment qu'on dégage, que l'autre ne cesse de répéter.

- T'es fou ou quoi ? J'lui ai mis deux balles. Regarde ! Elle est trouée. Et ça a l'air d'aller !

- Elle marche normalement, elle doit pas se souvenir. Allez !

- Non, j'suis censé la buter, alors je vais la buter.

- Va-y tout seul, alors.

- T'as raison : tu vas y aller tout seul, et je t'observe. Correctement, promis.

- Va te faire voir ! C'est pas ma crasse.

- C'est autant la mienne que la tienne. Amène-toi.

Ils s'avancent, la rattrapent. Elle s'étonne d'être suivie de la sorte et d'être interpelée avec si peu de politesse par deux inconnus.

- Pourquoi vous n'êtes pas morte ?

- Je vous demande pardon.

- Pourquoi je vous ai pas crevé alors que votre tête et votre poitrine sont trouées ?

Elle remarque, surprise, qu'il semble dire vrai puisqu'il y a une marque sur son haut.

- Ecoutez, je ne sais pas de quoi vous parlez mais...

- Et toi, mon pote, t'expliques ça comment ?

- Bah ma foi...

- Tu sers vraiment à que dalle.

Il sort son arme, la braque sur la fille et tire à nouveau sur son front. Elle s'effraie, est touchée, mais ne manifeste aucune réaction autre que la peur. Elle se met à courir, pensant qu'il a raté sa cible. Il tire plusieurs coups successifs encore, sans plus de succès.

- J'y comprends rien...

- On fait quoi ?

Il le regarde. Lève son pistolet et troue son ami. Celui-ci s'effondre.

- Y'a vraiment un truc qui m'échappe.

Et il s'en va. Son ami, lui, reste au sol quelques minutes, avant de se relever, l'air de rien. Et il se met à marcher, sans savoir pourquoi il est là. Il sait seulement qu'il y est. Son dernier souvenir, avant cela, est la discussion d'où a émergé l'idée de flinguer une personne, histoire de se marrer.


  • Like 2
   Alerter


7 Commentaires


Commentaires recommandés

Tu tiens vraiment à me faire écrire des choses encore plus courtes qu'elles ne le sont, toi ! fais gaffe, je vais te prendre au mot. Mais ce n'est pas faux.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant