Aller au contenu
  • billets
    110
  • commentaires
    751
  • vues
    441374

Tototoura

Jedino

531 vues

Chacun le mît sur la table, bien en face. Nous tenions tous deux un poignard dans la main droite, brandis en l'attente du duel. Tout l'art consistait à être vif et précis. Ne pas rater sa cible. Nous allions en découdre. L'instant tardait. Comment en étions-nous arrivés là, je ne le savais plus. Sans doute avions-nous sauté quelques étapes essentielles. Il n'y avait que ça pour expliquer qu'un amour devienne haine. D'ailleurs, ton regard m'avait déjà tué. Je le voyais en toi. Ta rage, sourde, criait ma mort. Tu me vomissais. Moi, et tout ce que j'étais. Tout ce que nous avions été. Mais, étais-je la seule faute? Avais-je vraiment égorgé le chantre de notre bonheur? Peut-être. Je l'ignorais. Fallait-il vraiment que cette histoire termine ainsi? Dans le regret et l'oubli? Dans la destruction de l'autre? L'autre qui était pourtant soi. Pourquoi devions-nous nous assassiner nous-mêmes? Je me sentais hargneux, impatient. Ma volonté ne tergiversait pas. Mon amour non plus. J'oscillais entre la colère et le désespoir. Pouvais-je seulement le faire, aller au bout de mon geste de menace? Le pouvais-tu, toi? Tant de questions se bousculaient en un temps qui s'arrêtait. C'était sûrement dû à ça, la sueur : le chaos des pensées qui ne parvenaient pas à s'échapper, passant d'un présent interminable au passé. Comment en étions-nous arrivés là? Peu importait. La fracture grandissait à mesure que l'intensité s'intensifiait. Encore un peu, et les larmes apparaîtraient sans nul doute sur l'un de nos visages. Nous devions l'éviter. Ne pas risquer de flancher. En finir avec cette velléité. Nous avions chacun notre bras gauche dans le dos. En direction d'hier. A l'abri de nos vues. Nos coeurs battaient difficilement sur le bois. Ils semblaient déjà mourir, ne plus nous appartenir. L'ultime mouvement. Deux saignées. J'avais manqué mon dernier souffle.



Annonces
Maintenant

10 Commentaires


Commentaires recommandés

" You don't know how sick you make me fuckin' sick to my stomach everytime I think of you, I puke... "

Tu dois connaître ;)

Je ne sais pas pourquoi ton texte me fait penser à celui-ci... :)

A part le : Fallait-il que cette histoire SE termine ainsi ? ;)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Hahaha! J'ai beau en avoir la photo, je ne connaissais pas la chanson en question, non, même pas!

Moi non plus, je ne sais pas vraiment pourquoi, là, comme ça :)

Il ne faut rien. Mais c'est ainsi.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×