Aller au contenu
  • billets
    110
  • commentaires
    751
  • vues
    441374

Le petit train dans la prairie

Jedino

487 vues

J'ai oublié de dormir. D'écrire. De vivre.

A trop manger arrive l'opulente satiété. Les bons mets amènent bien souvent à l'excès : la panse se remplit d'une faim de bonheur, sans jamais cesser. Comment ne pas se sentir mal, après?

J'aurais aimé avoir les dés en main, pouvoir les jeter comme je jette dans ma vie le doute.

Placer des phrases ne diffère pas tant de nos existences : il nous faut placer, placer, placer encore, afin d'être en position de force, avoir nos pions prêts à écraser ceux des autres, l'idéal étant de ne pas le laisser penser.

J'ai eu vent d'une philosophie de vie, d'un besoin de logique qui rendrait l'ensemble à la fois supportable et cohérent. Elle ne résolvait cependant pas ce qui, à mes yeux, était essentiel : pourquoi?

Certains sont affamés : ils sautent sur les occasions, deviennent des gens importants, laissent leurs empruntes sur la face de l'humanité. Ils éclipsent complètement le reste, ce petit monde des hommes ordinaires.

Puis-je simplement croire possible que chaque balle lancée amène à son revers, que le jour précède immuablement la nuit?

Un esprit retord comprendra que rien n'empêchera ce qui ne peut être empêché. Il faut être optimiste ou fou pour se laisser berner par l'idée que le dé finit immanquablement par tomber sur l'autre face, la bonne face. L'espoir est le poison du coeur car l'espoir est penser ce qui n'est pas. Une pensée, aussi juste soit-elle, est toujours fausse.

Je ne pense plus, je n'écris plus, mais me perds.

Ce texte est un non sens. Il affiche sa présence pour dénoncer son existence. Aucun lien ne glisse dans les méandres de ces mots, hormis une folie : le besoin d'exprimer l'ineffable, celui-là même qui reste inconnu à l'intuition et la raison. Peu importe sa qualité, sa longueur, sa réception ou sa puissance. Quel que soit le texte, il ne cherche jamais à être compris. Il se contentera d'avoir été lu. S'en satisfera.



Annonces
Maintenant

6 Commentaires


Commentaires recommandés

"Et le petit train dans la prairie, qu'est-ce qui lui arrive ?"

"Ce texte est un non sens", mais qui dit non sens dit "A => B" = False.

Or il est bien connu que A => B si on le veut bien, et que l'Homme voudrait plein de choses car l'espoir fait vivre.

Par la conjonction de mon existence et de ma contingence, j'en déduis que la vie n'a pas de sens.

Ca c'est du non sens et c'est, je pense, ce qui illustre notre rapport aux autres, ce qui nous mène vers l'avant.

A => Bsurde...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Le petit train a fait une overdose!

J'ai compris, je suis étonné!

Pourquoi serait-ce illustré par nos rapports avec les autres?

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

J'aimerais bien avoir la même justesse des mots et la même intensité de dialogue dans mes textes ! C'est très bien en tout cas, j'aime bien !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×