• billets
    114
  • commentaires
    376
  • vues
    688 518

Où va le vent ?

existence

22 vues

Petite exception de ma part, je vais commencer par une citation de la Bible.

Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit, mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Jean 3-8

On peut noter que le vent est personnifié puisque il "veut" aller où il va. Mis à part cela, cette phrase exprime que les informations que nous avons sur la réalité sont limitées. En effet, quand nous sommes à un endroit et que nous observons, nous obtenons des informations sur une portion limitée de l'espace. Concernant la vision, à un instant donné il s'agit d'un cône dont les bords sont flous, et si l'on regarde autour de soi, on peut regarder dans toutes les directions d'une sphère. Concernant l'ouïe, cela est semblable à une sphère sans qu'on ait besoin de se tourner.

Nous construisons une représentation de la réalité en fonction des informations que nous avons, ainsi on peut avoir une idée de ce qui se passe dans la portion d'espace sur laquelle nous avons des informations. Mais concernant les parties que nous ne pouvons pas observer, nous ne pouvons être complètement sûr. Quand il fait beau ou quand il pleut, on peut en déduire que le temps est semblable jusqu'à une certaine distance puis nous sommes de moins en moins sûr, cela devient des probabilités, et ces probabilités deviennent de moins en moins spécifiques. Quand il y a du vent, nous pouvons interpoler le mouvement du vent et déterminer d'où il vient et où il va jusqu'à une certaine distance, puis cela devient moins certain, des probabilités qui finissent par être "le vent va dans une direction" sans qu'on sache laquelle.

Notre représentation subjective du monde est donc certaine sur une petite portion et pour l'essentiel, le monde n'est qu'un ensemble de probabilités. Quand nous nous déplaçons, nous transformons une partie de ce monde de probabilité en certitude, le temps que nous restons à un endroit particulier. Pendant ce temps, l'endroit d'où nous venons redevient un ensemble de probabilité.

Concernant les personnes, rapidement, on ne sait pas où elles sont ou bien ce qu'elles font pour peu qu'elles aient plusieurs activités possibles. On a alors un ensemble de possibilités et tout un continuum d'espace où elles peuvent se trouver. Selon ce dont on parle, on aura tout de même plus ou moins de certitude. On sera toujours sûr que la gravité va vers le sol, et on a des cartes en mémoire de différents lieux. On a tendance à considérer que ces cartes sont la réalité jusqu'à preuve du contraire, par exemple s'il y a des travaux, qu'une rue est ajoutée ou transformée, qu'un maison est construite ou détruite, qu'une pièce est réarrangée ou que des objets sont déplacés. Comme il est facile de déplacer un objet, on sera moins surpris dans ce cas. Nous mettons à jour nos cartes en fonction de nos nouvelles observations.

Comme nous avons un accès réduit au monde par notre perception, nous tentons d'en apprendre davantage grâce à autrui, en l'écoutant, en lisant, en regardant la télévision, etc. Cela pose la question de la confiance qu'on peut accorder à une source d'information. Selon le crédit qu'on accorde à quelqu'un, ce qu'il nous raconte sera considéré comme plus ou moins probable.

Pourquoi y a-t-il cette phrase au sujet du vent dans la Bible ? Eh bien quelques lignes plus loin, on peut lire :

En vérité, en vérité, je te le dis, nous disons ce que nous savons, et nous rendons témoignage de ce que nous avons vu ; et vous ne recevez pas notre témoignage. Jean 3-11

En d'autres termes, Jésus demande à ce qu'on le croit sur parole, parce qu'il témoignerait de ce qu'il a vu. Cette belle phrase sur le vent sert à impressionner pour convaincre. Et les gens qui se laissent impressionner et convaincre sont considérés comme étant born-again, né de l'Esprit. Ce qui donne au complet :

Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit, mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit. Jean 3-8

Le vent en question est donc la croyance en dieu, qui est propagée par les croyants, sur la base du témoignages, mais sans avoir aucune source. La croyance se base donc sur un pur phénomène subjectif et social, et l'on s'en voit glorifié comme "né de l'Esprit" et comme égal à ce vent qu'on propage. Pourtant, il est tout à fait banal qu'on ne sache pas d'où quelqu'un vient ni où il va. Nous sommes pour autrui un sujet d'observation et comme tout sujet d'observation, nous ne sommes visible à autrui que lorsque nous sommes à côté de lui, et nous disparaissons dans les probabilités quand nous nous en éloignons.

Mettre un E majuscule à esprit, c'est un peu comme mettre un S majuscule à subjectivité, de considérer que la subjectivité est maitre de ce qui est, et donc que toute activité de notre esprit est en soit la preuve de l'existence de quelque chose d'autre que l'activité de l'esprit.




4 Commentaires


Euh, c'est peut-être sans le moindre rapport, mais le fait que tu me parles me rappelle que fût un moment, j'avais l'impression que la zone sur la carte où on me disait habiter, c'était du pipeau, tout comme le fait que d'autres subjectivités puissent exister me paraissent (une idée très égocentrique, je le conçois, mais voilà, je le sentais ainsi).

Il est vrai qu'en y réfléchissant, on pourrait voir mathématiquement les rencontres probables que l'on fait ou que l'on fera. Que l'on a faite, aussi. En fait, je l'imagine, là, comme un plateau où différents points se déplacent selon une direction fixe jusqu'à la rencontre d'une subjectivité autre qui va déplacer d'une façon ou d'une autre la nôtre (vers l'arrière, ou l'avant, ou autrement, selon son apport).

Bref, voilà ce que m'a inspiré ton billet, aujourd'hui.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Ton titre m'a fait penser au sketch de Boujenah (et m'a accessoirement donné l'idée d'un sujet ;) ).

"Dis papa, d'où vient le vent?"

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant