Aller au contenu

Exister

Noter ce sujet


korvo

Messages recommandés

Membre, 50ans Posté(e)
korvo Membre 3 768 messages
Maitre des forums‚ 50ans‚
Posté(e)

Bonjour,

Pour moi exister c'est avoir une dimension, c'est être mesurable, un cube de 3 cm3, ça existe, si on le réduit à 3mm3 ça existe encore, mais un cube de 0cm3 ça n'existe pas. et c'est même pas un cube.

En même temps, dans notre culture on accorde l'existence à des concepts non matériels, comme s'il y avait deux niveaux d'existence..

Est ce que le point géométrique existe?
Est ce que la particule élémentaire existe?


 

  • Like 1
  • Confus 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 50ans Posté(e)
korvo Membre 3 768 messages
Maitre des forums‚ 50ans‚
Posté(e)
il y a 1 minute, bouddean a dit :

Pourquoi tu places ça dans philosophie ? 

Par erreur, je voulais le mettre dans la section jardinage.

  • Like 1
  • Haha 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 5ans Posté(e)
bouddean Membre 6 783 messages
Maitre des forums‚ 5ans‚
Posté(e)
à l’instant, korvo a dit :

Par erreur, je voulais le mettre dans la section jardinage.

Ah je comprends, tu voulais qu'on se creuse la tête .

J'ai lu un texte une fois, d'A . Einstein, sur la lumière, un texte ultra compliqué que j'avais du mal à comprendre . Et à la fin, il dit : " j'ai utilisé cette version philosophique, parce que le version scientifique est trop dure a comprendre pour le profane . 

Bah, de toute manières, les plantes ont besoin de lumière :D

  • Haha 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 153ans Posté(e)
hell-spawn Membre 15 714 messages
Maitre des forums‚ 153ans‚
Posté(e)
il y a 10 minutes, korvo a dit :

Est ce que la particule élémentaire existe?

Et qu'est ce que la matière ?

La théorie des cordes nous dit que tout ce qui existe n'est que vibrations sous differents modes ou fréquences,  ce qui rejoint assez le " au commencement était le verbe".

Meme l'espace serait discret, le temps pourrait avoir une dimension imaginaire ( nombres complexes )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 74ans Posté(e)
G2LLOQ Membre 9 016 messages
Maitre des forums‚ 74ans‚
Posté(e)
il y a 19 minutes, korvo a dit :

Bonjour,

Pour moi exister c'est avoir une dimension, c'est être mesurable, un cube de 3 cm3, ça existe, si on le réduit à 3mm3 ça existe encore, mais un cube de 0cm3 ça n'existe pas. et c'est même pas un cube.

En même temps, dans notre culture on accorde l'existence à des concepts non matériels, comme s'il y avait deux niveaux d'existence..

Est ce que le point géométrique existe?
Est ce que la particule élémentaire existe?


 

Pourquoi après avoir lu ta "question" doigt je prendre un doliprane  ?  :mur:

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 50ans Posté(e)
korvo Membre 3 768 messages
Maitre des forums‚ 50ans‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, hell-spawn a dit :

Et qu'est ce que la matière ?

La théorie des cordes nous dit que tout ce qui existe n'est que vibrations sous differents modes ou fréquences,  ce qui rejoint assez le " au commencement était le verbe".

Meme l'espace serait discret, le temps pourrait avoir une dimension imaginaire ( nombres complexes )

Intuitivement on a l'habitude de considérer qu'une accumulation de 0 même à l'infini, donne toujours 0, mais aujourd'hui on base nos théories sur un principe qui dit qu'une accumulation d'une infinité de 0 donne n'importe quoi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
Éphron Membre 414 messages
Forumeur alchimiste ‚ 32ans‚
Posté(e)
il y a 14 minutes, korvo a dit :

Bonjour,

Pour moi exister c'est avoir une dimension, c'est être mesurable, un cube de 3 cm3, ça existe, si on le réduit à 3mm3 ça existe encore, mais un cube de 0cm3 ça n'existe pas. et c'est même pas un cube.

En même temps, dans notre culture on accorde l'existence à des concepts non matériels, comme s'il y avait deux niveaux d'existence..

Est ce que le point géométrique existe?
Est ce que la particule élémentaire existe?


 

Cela renvoie à la question de l'objet et de sa représentation. Le point géométrique est une représentation abstraite du réel, c'est indiscutable. Nous appréhendons l'existence de la particule élémentaire à partir de ses caractéristiques physiques, c'est aussi une représentation abstraite du réel. Et, il n'y a pas jusqu'au cube dont l'existence ne s'appréhende que par certaines de ses qualités relatives, le cube est donc lui aussi une représentation abstraite. Sous cet angle, le cube, le point et la particule appartiennent tous au même niveau d'existence, celui de la représentation.

En dernière analyse, tout ne serait-il pas représentation ?

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 50ans Posté(e)
korvo Membre 3 768 messages
Maitre des forums‚ 50ans‚
Posté(e)
il y a 9 minutes, bouddean a dit :

Ah je comprends, tu voulais qu'on se creuse la tête .

Non je veux que vous perdez la tête :

Tu prends le compas et tu traces un cercle, puis tu gardes le même centre, et tu traces un cercle plus grand, les deux cercles ont une infinité de points, mais ils sont égaux, il y a une bijection entre les deux infinis, chaque ligne à partir du centre est un rayon pour les deux cercles, et passe par un point unique dans les deux cercles.

En même temps un cercle est plus grand que l'autre, et comme ils ont le même point, ça veut dire que les points du cercle extérieur sont plus grands que les points du cercle intérieur, et on aboutit, à des points de taille 0 plus grands que d'autres points de tailles 0, ce qui est contradictoire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 153ans Posté(e)
hell-spawn Membre 15 714 messages
Maitre des forums‚ 153ans‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, korvo a dit :

Intuitivement on a l'habitude de considérer qu'une accumulation de 0 même à l'infini, donne toujours 0, mais aujourd'hui on base nos théories sur un principe qui dit qu'une accumulation d'une infinité de 0 donne n'importe quoi.

Mais qu'est ce que l'on peut-on définir completement comme existant ?

 

Les bouddhistes proposent a titre d'exercice la table... pour en arriver a la vacuité de toutes choses.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 50ans Posté(e)
korvo Membre 3 768 messages
Maitre des forums‚ 50ans‚
Posté(e)
il y a 12 minutes, Éphron a dit :

Cela renvoie à la question de l'objet et de sa représentation. Le point géométrique est une représentation abstraite du réel, c'est indiscutable. Nous appréhendons l'existence de la particule élémentaire à partir de ses caractéristiques physiques, c'est aussi une représentation abstraite du réel. Et, il n'y a pas jusqu'au cube dont l'existence ne s'appréhende que par certaines de ses qualités relatives, le cube est donc lui aussi une représentation abstraite. Sous cet angle, le cube, le point et la particule appartiennent tous au même niveau d'existence, celui de la représentation.

En dernière analyse, tout ne serait-il pas représentation ?

Oui, tout est représentation, mais il y a aussi des représentations de représentations, plus d'abstraction, plus d'éloignement du réel si ça existe, je ne veux pas devenir Pyrrhon, mais il me semble que nos connaissances ne se basent pas vraiment sur du solide.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 1 536 messages
Forumeur vétéran‚
Posté(e)
il y a 30 minutes, korvo a dit :


En même temps, dans notre culture on accorde l'existence à des concepts non matériels,
 

L'intangible et l'absent sont deux choses différentes.
Par exemple, l'électricité est immatérielle. Elle est énergie, et pas matière.

Mais, en effet, notre culture à tendance à... Vouer un culte à des choses absentes. D'énergie ou de matière.
C'est d'ailleurs le propre de toutes les religions, y compris l'athéisme.
Toutes sont en fait... Absenthéisme.
C'est imposer un comportement à l'individu, en se justifiant avec quelque chose qui n'est pas présent.

Cela dit, tout cela dit, l'énergie peut se ressentir et s'expérimenter physiquement, sensiblement.
La preuve, on met pas les doigts dans la prise.
Et, éventuellement, l'on pourrait admettre que l'on n'a pas encore recensé toutes les variétés d’énergie.




Mais, si je puis me permettre, j'aimerais reformuler l'objet de ton topic.
Car effectivement, si tangible et intangible n'ont rien à voir avec l'absent et le présent.
Il est bel et bien une question autour de l'existant, et du non existant.

Et, c'est amusant, mais plutôt que de parler de l'espace.. Je vais te parler du temps.
En effet, c'est par la chrono-logie, que l'on peut admettre l'existence.
Et, surtout, par la non-chrono-logie que l'on peut reconnaitre la non-existence.
Ou, plus précisément, l'incarnation de quelque chose sorti du néant.

Et c'est extrêmement simple.

Il faut admettre, et c'est rébarbatif, l'outil de l'être humain.
En effet, si l'animal n'a pas le choix de la fonction de ses outils, l'être humain l'a.
Et tout est rapport à l'imminence.

Ainsi dirais-je que l'animal réagit, en cause de quelque chose passé.
Et que l'humain agit, en conséquence de quelque chose futur.
En ce sens, je dirais que l'animal consomme l'imminence, et que l'humain possède l'imminence.
En fait, si l'imminence ne laisse pas le choix à l'animal de sa réaction.
Et, hiérarchiquement, domine son comportement.
L'être humain, lui, maitrise le temps, il lui est, hiérarchiquement supérieur.

Vulgairement, l'animal est l'outil du temps, le temps est l'outil de l'être humain.

Maintenant, si l'on admet une chrono-logie dans le comportement chaotique animal, et cette chronologie est déjà admise.
L'on peut considérer que leur comportement est pré-déterminé, pré-destiné.
En ce sens, que le temps est leur dieu.
Et que l'homme, qui peut altérer la chrono-logie, est un dieu pour dieu.


Maintenant.
Et pour en revenir à tes moutons.
Si le comportement animal est une réaction en chaine.
Un cause entraine une conséquence, qui entraine une cause.. Ect.
Alors il se justifie par l'existence, l'experience.

Mais le comportement humain est une genèse perpetuelle.
Qui ne se justifie d'aucune confrontation sensible à l'adversité.
Qui ne se justifie pas par l'existence.
Puisque justifié par l'inavéré.


Voilà ce qui est néantique.
La prédiction. La synthèse.
La politique de l'anticipation.
Tout simplement, car demain n'existe pas.

Tu peux faire prendre une assurance à ton calendrier.
Rien ne peut se porter garant de l'avenir.
L'avenir n'existe pas.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Voyageur, 67ans Posté(e)
Plouj Membre 89 329 messages
67ans‚ Voyageur,
Posté(e)
il y a 50 minutes, korvo a dit :

En même temps, dans notre culture on accorde l'existence à des concepts non matériels, comme s'il y avait deux niveaux d'existence..

Le grand R. Devos avait donné la réponse

Mesdames et messieurs…, je vous signale que je vais parler pour ne rien dire. (…)

Mais, me direz-vous, si on parle pour ne rien dire, de quoi allons-nous parler ?

Eh bien de rien ! De rien !

Car rien… ce n’est pas rien !

La preuve, c’est qu’on peut le soustraire.

Exemple :

Rien moins rien = moins que rien !

Si l’on peut trouver moins que rien, c’est que rien vaut déjà quelque chose !

On peut acheter quelque chose avec rien !

En le multipliant !

Une fois rien… c’est rien !

Deux fois rien… ce n’est pas beaucoup !

Mais trois fois rien !… Pour trois fois rien, on peut déjà acheter quelque chose… et pour pas cher !

Maintenant, si vous multipliez trois fois rien par trois fois rien :

Rien multiplié par rien = rien.

Trois multiplié par trois = neuf.

Cela fait : rien de neuf.

Oui… Ce n’est pas la peine d’en parler !

  • Haha 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 12 817 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
il y a 52 minutes, korvo a dit :

Pour moi exister c'est avoir une dimension, c'est être mesurable, un cube de 3 cm3, ça existe, si on le réduit à 3mm3 ça existe encore, mais un cube de 0cm3 ça n'existe pas. et c'est même pas un cube.

Pour moi, ce qui caractérise l’existence, c’est la vie, le mouvement, c’est un phénomène dynamique et sensible observable, avec un renouvellement continu des vies, par des naissances et des morts.

Une forme géométrique, tel que le cube, c’est d’abord une convention mathématique, permettant de spécifier et de reconnaitre immédiatement, une forme ayant certaines caractéristiques.

Dans la vraie vie, il y a des formes cubiques palpables, mesurables, taillables, un pavé de rue par exemple, mais une pierre, un bloc de granit est inerte dans son état naturel, et n’existe (selon mon point de vue) que par la lecture que nous en avons.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 50ans Posté(e)
korvo Membre 3 768 messages
Maitre des forums‚ 50ans‚
Posté(e)
il y a 10 minutes, QuatreEtCinq a dit :

L'intangible et l'absent sont deux choses différentes.
Par exemple, l'électricité est immatérielle. Elle est énergie, et pas matière.

Mais, en effet, notre culture à tendance à... Vouer un culte à des choses absentes. D'énergie ou de matière.
C'est d'ailleurs le propre de toutes les religions, y compris l'athéisme.
Toutes sont en fait... Absenthéisme.
C'est imposer un comportement à l'individu, en se justifiant avec quelque chose qui n'est pas présent.

Cela dit, tout cela dit, l'énergie peut se ressentir et s'expérimenter physiquement, sensiblement.
La preuve, on met pas les doigts dans la prise.
Et, éventuellement, l'on pourrait admettre que l'on n'a pas encore recensé toutes les variétés d’énergie.

Mais, si je puis me permettre, j'aimerais reformuler l'objet de ton topic.
Car effectivement, si tangible et intangible n'ont rien à voir avec l'absent et le présent.
Il est bel et bien une question autour de l'existant, et du non existant.

Et, c'est amusant, mais plutôt que de parler de l'espace.. Je vais te parler du temps.
En effet, c'est par la chrono-logie, que l'on peut admettre l'existence.
Et, surtout, par la non-chrono-logie que l'on peut reconnaitre la non-existence.
Ou, plus précisément, l'incarnation de quelque chose sorti du néant.

Jusque là je suis d'accord, j'aimerais juste dire que la notion de la non-existence, est une construction culturelle, pour un enfant de 3-4 ans, tout ce qui n'existe pas là ici, existe quelque part, mais bon, ça c'est juste mon expérience personnelle, et mon observation de ma fille, quand elle avait 3-4 ans.

Le reste je te cache pas que ça me parle pas, je considère que l'homme est un animal comme les autres, qui utilisent massivement ses instincts, il a juste la capacité de raconter un récit autour de ses impulsions pour se convaincre que tout est sous contrôle.

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
Éphron Membre 414 messages
Forumeur alchimiste ‚ 32ans‚
Posté(e)
il y a 8 minutes, korvo a dit :

Oui, tout est représentation, mais il y a aussi des représentations de représentations, plus d'abstraction, plus d'éloignement du réel si ça existe, je ne veux pas devenir Pyrrhon, mais il me semble que nos connaissances ne se basent pas vraiment sur du solide.

 

Oui, c'est vrai. Même dans les sciences, les connaissances sont très fragiles, et nous ne pouvons avoir aucune certitude. En cosmologie, nombreux sont les objets, et pas des moindres, qui manquent à l'appel. En physique, la coupure épistémique entre la relativité et la quantique est un abîme de perplexité. En biologie, beaucoup de processus sont très mal compris voire inconnus. La psychologie scientifique n'en est qu'à ses balbutiements. Je ne parle même pas des sciences sociales. Bref, nos représentations, pour scientifiques qu'elles soient, sont de toute évidence très incomplètes et imparfaites.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Doctor feel good, 56ans Posté(e)
brooder Membre 5 182 messages
56ans‚ Doctor feel good,
Posté(e)
il y a 3 minutes, Éphron a dit :

Oui, c'est vrai. Même dans les sciences, les connaissances sont très fragiles, et nous ne pouvons avoir aucune certitude. En cosmologie, nombreux sont les objets, et pas des moindres, qui manquent à l'appel. En physique, la coupure épistémique entre la relativité et la quantique est un abîme de perplexité. En biologie, beaucoup de processus sont très mal compris voire inconnus. La psychologie scientifique n'en est qu'à ses balbutiements. Je ne parle même pas des sciences sociales. Bref, nos représentations, pour scientifiques qu'elles soient, sont de toute évidence très incomplètes et imparfaites.

J'ai bien peur que la science s'émancipe de la volonté humaine comme les dieux se sont détournés de l'esprit des hommes. Bien trop grands pour les hommes comme la science bien trop puissante pour les forces humaines.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 50ans Posté(e)
korvo Membre 3 768 messages
Maitre des forums‚ 50ans‚
Posté(e)
il y a 20 minutes, Enchantant a dit :

Pour moi, ce qui caractérise l’existence, c’est la vie, le mouvement, c’est un phénomène dynamique et sensible observable, avec un renouvellement continu des vies, par des naissances et des morts.

Une forme géométrique, tel que le cube, c’est d’abord une convention mathématique, permettant de spécifier et de reconnaitre immédiatement, une forme ayant certaines caractéristiques.

Dans la vraie vie, il y a des formes cubiques palpables, mesurables, taillables, un pavé de rue par exemple, mais une pierre, un bloc de granit est inerte dans son état naturel, et n’existe (selon mon point de vue) que par la lecture que nous en avons.

Donc pas de caillasse, que du vivant ... :hum:

J'aime bien le fait que tu essayes de simplifier à l’extrême, mais il faut bien se rendre compte qu'il n' y a rien de vivant dans un être vivant.

Modifié par korvo
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 12 817 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
il y a 1 minute, korvo a dit :

mais il faut bien se rendre compte qu'il n' y a rien de vivant dans un être vivant.

Admettons ?

Exister c'est communiquer, donc, comme nous n'existons pas, a quoi bon écrire et dire ce que l'on pense ? :D

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
Éphron Membre 414 messages
Forumeur alchimiste ‚ 32ans‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, brooder a dit :

J'ai bien peur que la science s'émancipe de la volonté humaine comme les dieux se sont détournés de l'esprit des hommes. Bien trop grands pour les hommes comme la science bien trop puissante pour les forces humaines.

 

Pour la science, je ne sais pas, mais pour ce qui est des dieux, je ne les trouve franchement pas si grands. Ils sont même, tous autant qu'ils sont, plutôt minuscules.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×