Aller au contenu

Garde des enfants après le divorce : pourquoi revient-elle plus souvent à la mère

Noter ce sujet


Doïna

Messages recommandés

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 14 454 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

Bonjour,

Voilà, si ça vous intéresse, je vous propose ces sources :

Citation

Dans les trois quarts des cas, parce que les parents, le père et la mère, s’accordent pour que les choses se passent comme ça. Donc il faut essayer de comprendre pourquoi, et pour cela, il faut revenir à la manière dont s’est passée la vie commune quand les parents vivaient ensemble. Les enquêtes emploi du temps de l’Insee nous le montrent : il y a une inégalité de répartition des tâches à la maison. Le travail domestique et le travail parental est encore aujourd’hui principalement assuré par les femmes. Par conséquent, les mères, dans leur esprit, mais aussi matériellement, sont davantage préparées à s’occuper des enfants tandis qu’un certain nombre de pères estiment ne pas vraiment savoir le faire, en particulier quand les enfants sont jeunes. Ils ne se sont pas du tout projetés dans des tâches parentales quotidiennes.

Un autre facteur à regarder, c’est la situation sur le marché du travail. Les femmes qui vivent en couple et qui ont des enfants travaillent beaucoup plus souvent à temps partiel que les pères. Pendant la vie commune, les mères se sont organisées pour que leur travail parental soit compatible avec leur activité professionnelle. Au moment de la séparation, on voit un certain nombre de pères qui disent que ce n’est pas possible pour eux car leurs horaires de travail ne me le permettent pas. Cette inégale répartition des tâches entre les parents à la maison comme au travail se perpétue voire se renforce au moment de la séparation des couples.

Article entier (Ouest France)

Citation

Au-delà du cas particulier de la grue, Gilles Devers note que, selon le ministère de la Justice, dans 76,8% des cas de divorce en 2010, les enfants sont hébergés chez leur mère en résidence principale, mais répond:

«Oui, et alors? Ces chiffres ne veulent rien dire, car les 76,8% des cas sont très majoritairement décidés par consensus des parents.»

Extrait d'un article de Slate

Le Parisien rapporte la même chose

(Etc.)

Si cela intéresse @MarcThor également, qu'il comprenne une bonne fois pour toute que si après les divorces, c'est en général la mère qui obtient la garde, c'est parce que les parents se sont arrangés ainsi, pour des raisons professionnelles notamment, et non pas parce que les juges seraient d'affreux misandres qui veulent voir les pères repartir du tribunal les oreilles basses, la queue entre les jambes pour les punir d'être nés hommes. Il faut arrêter de faire dire n'importe quoi aux chiffres !

  • Like 4
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 47ans Posté(e)
MarcThor Membre 1 736 messages
Mentor‚ 47ans‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, Doïna a dit :

Bonjour,

Voilà, si ça vous intéresse, je vous propose ces sources :

Article entier (Ouest France)

Extrait d'un article de Slate

Le Parisien rapporte la même chose

(Etc.)

Si cela intéresse @MarcThor également, qu'il comprenne une bonne fois pour toute que si après les divorces, c'est en général la mère qui obtient la garde, c'est parce que les parents se sont arrangés ainsi, pour des raisons professionnelles notamment, et non pas parce que les juges seraient d'affreux misandres qui veulent voir les pères repartir du tribunal les oreilles basses, la queue entre les jambes pour les punir d'être nés hommes. Il faut arrêter de faire dire n'importe quoi aux chiffres !

Pour le coup, c'est HS (rien à voir avec le sujet , pas plus avec ma réponse) en plus d'être on ne peut plus caricatural...je peux répondre mais là, on est HS... 

Pour en revenir au sujet, Thierry BARDOULAT était une "femme" et Stéphanie DINJIOU son "conjoint"? L'attitude des enquêteurs ? Et pour les autres cas cité?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 14 454 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
à l’instant, MarcThor a dit :

Pour le coup, c'est HS (rien à voir avec le sujet , pas plus avec ma réponse) en plus d'être on ne peut plus caricatural...je peux répondre mais là, on est HS... 

Pour en revenir au sujet, Thierry BARDOULAT était une "femme" et Stéphanie DINJIOU son "conjoint"? L'attitude des enquêteurs ? Et pour les autres cas cité?

 

Je ne puis pas être HS avec mon propre topic ! Et si je l'ai publié, c'est un peu de ta faute : cela fait plusieurs fois depuis tout à l'heure que tu déboules sur des topics qui n'ont rien à voir avec tes digressions, et plusieurs fois aussi que tu cites mon pseudo. Tu m'as reproché de ne pas te répondre, je ne t'ai pas répondu parce que refusant de lire des posts qui n'en finissent plus. Néanmoins, par ce topic, je te réponds finalement.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 42 687 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)

Garde des enfants après le divorce : pourquoi revient-elle plus souvent à la mère

Parce que le père est un sadique , c'est bien connu :hehe:

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 52ans Posté(e)
jimetpam Membre 8 868 messages
Maitre des forums‚ 52ans‚
Posté(e)

Parce que les hommes sont des salauds c'est bien connu. Mais ces gamin(e)s élevé(e)s sans père "tournent svt assez mal".

  • Confus 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Devezh mat, 129ans Posté(e)
soisig Membre 22 014 messages
129ans‚ Devezh mat,
Posté(e)
il y a une heure, jimetpam a dit :

 Mais ces gamin(e)s élevé(e)s sans père "tournent svt assez mal".

sous entends tu que la majorité des pères divorcés ne s'occupent plus du tout de leurs enfants ? 

  • Like 2
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité korvo
Invités, Posté(e)
Invité korvo
Invité korvo Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 11 heures, Doïna a dit :

Garde des enfants après le divorce : pourquoi revient-elle plus souvent à la mère

Parce qu'aucun  enfant ne supportera de regarder des matchs de foot avec un biberon de bière dans la bouche, il ne survivra pas. :unknw:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
ouest35 Membre 20 659 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Il y a 12 heures, Doïna a dit :

Bonjour,

Voilà, si ça vous intéresse, je vous propose ces sources :

Article entier (Ouest France)

Extrait d'un article de Slate

Le Parisien rapporte la même chose

(Etc.)

Si cela intéresse @MarcThor également, qu'il comprenne une bonne fois pour toute que si après les divorces, c'est en général la mère qui obtient la garde, c'est parce que les parents se sont arrangés ainsi, pour des raisons professionnelles notamment, et non pas parce que les juges seraient d'affreux misandres qui veulent voir les pères repartir du tribunal les oreilles basses, la queue entre les jambes pour les punir d'être nés hommes. Il faut arrêter de faire dire n'importe quoi aux chiffres !

Pas obligatoirement aujourd'hui ... j'ai même un exemple "terrible" pour les enfants ... la mère a renoncé "elle-même" a tous droits sur ses enfants ... elle ne veut pas s'en embarrasser ! Parcontre elle a essayé de préssuré le papa côté argent !!!

La mère n'est pas toujours parfaite !

Je crois qu'aujourd'hui parents et juges cherchent plutôt la garde alternée ! De toute façon c'est toujours l'enfant qui morfle car aucune solution n'est parfaite par rapport au désur de l'enfant qui plutôt aurait aimé qu'ils arrêtent de se friter ou qu'ils prennent leurs responsabilités par rapport a eux qui ne sont pour rien dans leur naissance !!!

Ce sera toujours un problème plus que difficile pour les enfants !!! même avec des parents aimants !

Modifié par ouest35
  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 47ans Posté(e)
MarcThor Membre 1 736 messages
Mentor‚ 47ans‚
Posté(e)
Il y a 20 heures, Doïna a dit :

Je ne puis pas être HS avec mon propre topic ! Et si je l'ai publié, c'est un peu de ta faute : cela fait plusieurs fois depuis tout à l'heure que tu déboules sur des topics qui n'ont rien à voir avec tes digressions, et plusieurs fois aussi que tu cites mon pseudo. Tu m'as reproché de ne pas te répondre, je ne t'ai pas répondu parce que refusant de lire des posts qui n'en finissent plus. Néanmoins, par ce topic, je te réponds finalement.

Je me suis trompé de topic effectivement. Je reviendrai sur ta propagande néoféministe ici ,ne t'inquiète pas. Ta mauvaise foi pour éviter de répondre quand les évidences sont énoncées sur certains sujets finirait par être drôle s'il n'y avait tant de victimes à leur propos.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Devezh mat, 129ans Posté(e)
soisig Membre 22 014 messages
129ans‚ Devezh mat,
Posté(e)
il y a 6 minutes, MarcThor a dit :

Je me suis trompé de topic effectivement. Je reviendrai sur ta propagande néoféministe ici 

Non, abstiens toi, tu nous bassines suffisamment avec ta propagande misogyne, à longueur d'année ! 

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 73ans Posté(e)
Pales Membre 23 210 messages
Maitre des forums‚ 73ans‚
Posté(e)

Garde des enfants après le divorce : pourquoi revient elle plus souvent à la mère

Paracerque tout naturellement nous sommes toutes et tous le sang  de son sang et venons des entrailles de nos maman conçus  pendant un maximum de 9 Mois..............la seule capable de nous Procréer et sitôt  nous Allaiter (nourrir)

Et jusqu'à notre Mort elle restera notre seule attache Filiale 

Et donc un enfant ne peut être "Protégé" que par sa Maman............... Nourricière en tout

Et c'est tout a fait Normal et ne peut-être autrement car le "Bon sens" (Logique)

1)En effet, une mère dans l’Islam est une cime infini d’affection et de dévotion envers son enfant. Dans notre religion, elle a toujours eu un rôle très distinct et distinctif sur le rôle d’un père parce qu’elle donne la vie à son enfant, le nourrit et le protège, parfois au détriment de sa propre santé.

 

2)Quand le fils eut terminé de lire ce que sa maman avait écrit, deux grosses larmes coulaient sur ses petites joues . Le petit bonhomme regarda sa mère et lui dit : “MAMAN, COMME JE T’AIME!”

3)Un homme vint chez le Messager d’Allah et lui dit: « Ô Messager d’Allah ! Quel est celui qui mérite le plus que je lui tienne compagnie ? ».
Il dit: « Ta mère ».
Il dit: « Et qui encore? », il dit: « Ta mère ».
Il répéta: « Et qui encore? », il dit: « Ta mère ».
Il répéta de nouveau: « Et qui encore? », il dit: «Ton père» .

 

Les mères en Islam : La religion d’Allah et ses recommandations (ajib.fr)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 14 454 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a une heure, MarcThor a dit :

Je me suis trompé de topic effectivement. Je reviendrai sur ta propagande néoféministe ici ,ne t'inquiète pas. Ta mauvaise foi pour éviter de répondre quand les évidences sont énoncées sur certains sujets finirait par être drôle s'il n'y avait tant de victimes à leur propos.

Je ne fais pas de propagande néoféministe, tu débloques complètement. Je n'ai fait que citer des articles qui expliquent pourquoi les femmes sont majoritaires à avoir la garde des enfants après un divorce, parce qu'il y a une explication en effet, et ce n'est pas celle que tu donnes en permanence, faisant passer les juges pour des menshamers. Et qui es-tu d'abord pour imputer une quelconque mauvaise foi aux autres ? Toi tu te permets bien de faire mentir les chiffres : le pourcentage de femmes est plus élevé alors c'est forcément que les femmes sont des voleuses d'enfants, et encore quand on te prouve par A + B que c'est pour d'autres raisons en rapport avec la situation professionnelle du père. C'est inutile de discuter avec toi : soit on est pro-patriarcat et on est de ton côté, soit on est féministe et on est ton ennemi. Si c'est juste ça tu peux te contenter de l'exprimer en une ligne, pourquoi pondre tous ces pavés interminables à toutes occasions ? Evidemment qu'on n'a pas envie des les lire, comme si on n'avait que ça à faire ! Quant à moi, oui je suis féministe, je ne suis pas anti-homme mais pour ce qui est de la phallocratie, je la conchie, faut pas compter sur moi pour en dire du bien.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 14 454 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Il y a 9 heures, ouest35 a dit :

Pas obligatoirement aujourd'hui ... j'ai même un exemple "terrible" pour les enfants ... la mère a renoncé "elle-même" a tous droits sur ses enfants ... elle ne veut pas s'en embarrasser ! Parcontre elle a essayé de préssuré le papa côté argent !!!

La mère n'est pas toujours parfaite !

Je crois qu'aujourd'hui parents et juges cherchent plutôt la garde alternée ! De toute façon c'est toujours l'enfant qui morfle car aucune solution n'est parfaite par rapport au désur de l'enfant qui plutôt aurait aimé qu'ils arrêtent de se friter ou qu'ils prennent leurs responsabilités par rapport a eux qui ne sont pour rien dans leur naissance !!!

Ce sera toujours un problème plus que difficile pour les enfants !!! même avec des parents aimants !

Personne n'a jamais dit que la mère était toujours parfaite, en plus c'est pas le sujet : les pourcentages concernant la garde ne font qu'expliquer que les parents, dans la plupart des cas, s'arrangent comme ça, c'est une question de pratique, il ne s'agit pas de montrer du doigt les mères ou les pères en particulier ou de dire que les pères ou les mères soient méchants. 

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 47ans Posté(e)
MarcThor Membre 1 736 messages
Mentor‚ 47ans‚
Posté(e)

@Doïna,je vois que tu continues à être très active pour diffuser la propagande néoféministe et contribuer à faire perdurer les inégalités subies par les hommes ( et par là les enfants !). Tu as réussi à trouver 2 articles simplistes à dessein pour justifier une inégalité qui t’est chère, à toi et à ton lobby inégalitaire quand bien d’autres sources bien plus sérieuses montrent l’évidence non seulement de l’injustice mais de l’ineptie consistant à la faire perdurer.

Je suis en outre surpris que le topic ne soit pas fermé car j’ai ouvert un topic sur le même sujet et un autre connexe (action d’un collectif avec pétition).

 

Je détaillerai davantage ultérieurement mais, pour faire court et simplifier, pourquoi les hommes demandent moins la garde ? En plus de questions socio-économiques qui ont leur importance, et de « rôle genré » auquel des hommes se sentent obligés de se conformer, c’est parce que la jurisprudence montre qu’ils ont bien moins de chance de l’obtenir, même si les choses évoluent un peu mais très lentement , faute de loi , que le lobby féministe politique parvient à empêcher depuis 10 ans en France( il en existe ailleurs et qui portent leurs fruits !) ; ils préservent ainsi les meubles et acceptent un strapontin dans la vie de leur enfant pour éviter le conflit avec la mère et les JAF et d’être exclu définitivement de la vie de leur enfant.

Pour mieux faire comprendre les choses, prenons une extrapolation osée : si la décision de garde était prise après un combat de boxe entre père et mère en cas de désaccord, ce seraient les mères qui feraient preuve de pragmatisme et feraient profil bas, acceptant les compromis et se contentant du minimum…dans notre réalité actuelle, c’est la mère qui a « les poings costauds » :la justice familiale pro-mère.

 Heureusement, nombre  de mères pensent à l’intérêt de tous et notamment de l’enfant et veulent une garde partagée, quand d’autres veulent « se débarrasser »  du père en utilisant cet avantage, en instrumentalisant la justice familiale pro-mère.

Tout est bien expliqué ici de manière feutrée :

https://www.lemonde.fr/idees/article/2013/02/22/defendre-les-peres-sans-attaquer-les-meres_1836980_3232.html

EXTRAITS :

Pour autant, notre position est tout aussi claire pour exiger la reconnaissance de discrimination faite aux pères dans le cadre de séparation par l'institution judiciaire. Cette discrimination résulte d'une culture juridique qui s'appuie sur des conceptions, selon nous, dépassées du cadre familial.

La garde principale des enfants confiée au père reste exceptionnelle et se justifie à chaque fois par des situations où les mères rencontrent de graves problèmes, ou sont elles-mêmes désireuses de ne pas avoir la garde de leur enfant, ce qui est rare.

En revanche, la garde principale confiée aux mères se justifie par le fait qu'elles sont des mères, alors même que le père ne rencontre pas de difficultés particulières. La garde alternée, qui fait l'objet de nombreux débats, reste marginale, et toujours au détriment du père.

Cette asymétrie qui entraîne une discrimination envers les pères, se fonde sur un présupposé culturel : les mères s'occupent mieux que les pères de leur enfant,

Cette jurisprudence ne fait qu'entériner finalement ce que beaucoup dénoncent par ailleurs : l'inégalité entre les hommes et les femmes dans les tâches domestiques et l'éducation des enfants, à l'heure où les discours sur l'absence des pères, l'absence de référence fiable abondent. Elle nous semble présupposer un ordre naturel d'une réalité qui est un fait culturel.

 A ce sujet, les nouveaux pères qui s'occupent de leur enfant, selon de nouvelles modalités, traduisent une évolution culturelle jamais pris en compte par les juges dans leur décision.

 Cette jurisprudence, et ce en contradiction avec la loi de mars 2002 qui établissait une égalité entre les droits du père et de la mère, entraîne, dans la vie de millions d'enfants, un déséquilibre que les professionnels de l'éducation connaissent bien : le manque, voire l'absence du père dans la construction de l'enfant.

. Le fait que 25% seulement des pères demandent à avoir la garde de leur enfant ne peut être considéré seulement comme un manque d'investissement de leur part. Cette proportion a différentes explications. A partir du moment où la règle générale appliquée de fait depuis quarante ans est que dans 75 % des cas, la garde est confiée à la mère, elle en devient forcément dissuasive.

Les premiers à dissuader les pères à demander davantage de temps avec leur enfant sont leur propre avocat… De plus, ce qui n'apparait jamais dans le débat est la dimension socio-économique du problème

 

 Une procédure coûte très cher à celui qui l'engage, qui peut se retrouver condamner à devoir payer, en plus des frais de son avocat, les frais de la procédure engagée. Le prix des pensions est souvent insupportable au regard des efforts des pères à maintenir parallèlement une résidence alternée, car il n'est pas vrai que la résidence alternée suppose ipso facto la fin des versements mensuels. Le respect de l'exercice en commun de l'autorité parentale est donc fondée sur un déséquilibre puisque le fait qu'une mère puisse élever seule son enfant sans vraiment faire participer le père ou le faire occasionnellement n'entrainera aucune conséquence pour elle. De fait, l'exercice en commun de l'autorité parentale reconnue par la loi de 2002 n'a que peu de poids dans les situations quotidiennes des enfants de parents séparés.

On peut énoncer un principe comme le fait la loi, l'autorité parentale commune, mais si ce principe n'a que peu d'effet en pratique, dans l'usage et l'économie de la relation dysimétrique, ce principe est vide de sens. De nombreux pères le vérifient chaque jour pour les décisions à l'égard du médecin, de l'école, des activités extra sportives. Par ailleurs, les accusations de violence sur la mère et/ou son enfant portées à l'encontre du père ne sont jamais suivies de condamnation lorsque les faits dénoncés se révèlent infondés par un juge. En revanche, ces accusations ont régulièrement un impact réel sur la vie de l'enfant dans la mesure où celui-ci peut se retrouver privé de son père pour une durée importante, le temps qu'une décision intervienne pour statuer sur les faits….

 Ce débat soulevé mérite donc une réflexion que le politique doit porter sereinement, afin d'éviter des amalgames, des abus, des souffrances qui touchent en premier lieu des enfants, c'est-à-dire le devenir de notre société.

Sébastien Ledoux, enseignant-chercheur

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 14 454 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 25 minutes, MarcThor a dit :

je vois que tu continues à être très active pour diffuser la propagande néoféministe et contribuer à faire perdurer les inégalités subies par les hommes ( et par là les enfants !).

Vous voyez, quand je disais que ce n'était pas la peine de discuter avec lui ! On n'a rien fait de pire que de citer quelques sources sur quantités d'autres, tellement nombreuses de par le monde qu'il faudrait une vie pour les citer toutes, et il persiste à y voir de la "propagande néoféministe" ! Pourquoi me l'imputer ? Il faut aller trouver les journalistes qui ont publié ces articles d'après des enquêtes, ce qui implique d'aller trouver les gens qui ont participé de près ou de loin auxdites enquêtes, pour les accuser de néoféminisme propagandiste. :cool:

il y a 25 minutes, MarcThor a dit :

Je suis en outre surpris que le topic ne soit pas fermé car j’ai ouvert un topic sur le même sujet et un autre connexe (action d’un collectif avec pétition).

S'il n'y en avait eu que deux, venant de toi, d'articles sur le sujet : tu ne fais que cela, et tu trouves en prime le moyen d'en rajouter à tous propos, y compris sur des topics qui n'ont rien à voir. Au demeurant, la pétition d'un collectif orienté et pleinement dans le parti pris ne vaudra jamais une enquête neutre publié par des organismes ou journalistes neutres.

il y a 25 minutes, MarcThor a dit :

Je détaillerai davantage ultérieurement mais, pour faire court et simplifier

Non, ne détaille pas davantage, même en faisant court et en simplifiant c'est déjà trop interminable !

Que serait-ce si cela n'avait pas été simplifié, je n'ose même pas y penser ! :doh:

il y a 25 minutes, MarcThor a dit :

Cette asymétrie qui entraîne une discrimination envers les pères, se fond un présupposé culturel : les mères s'occupent mieux que les pères de leur enfant

C'est faux ! Ce n'est pas ce que disent les articles cités en intro.

Il faut prendre en compte aussi l'allaitement des enfants en bas âge, ce qu'un homme est incapable de faire, et n'y voyez aucune discrimination, il ne s'agit que d'une réalité biologique.

Modifié par Doïna
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 47ans Posté(e)
MarcThor Membre 1 736 messages
Mentor‚ 47ans‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Doïna a dit :

Vous voyez, quand je disais que ce n'était pas la peine de discuter avec lui ! On n'a rien fait de pire que de citer quelques sources sur quantités d'autres, tellement nombreuses de par le monde qu'il faudrait une vie pour les citer toutes, et il persiste à y voir de la "propagande néoféministe" ! Pourquoi me l'imputer ? Il faut aller trouver les journalistes qui ont publié ces articles d'après des enquêtes, ce qui implique d'aller trouver les gens qui ont participé de près ou de loin auxdites enquêtes, pour les accuser de néoféminisme propagandiste. :cool:

S'il n'y en avait eu que deux, venant de toi, d'articles sur le sujet : tu ne fais que cela, et tu trouves en prime le moyen d'en rajouter à tous propos, y compris sur des topics qui n'ont rien à voir. Au demeurant, la pétition d'un collectif orienté et pleinement dans le parti pris ne vaudra jamais une enquête neutre publié par des organismes ou journalistes neutres.

Non, ne détaille pas davantage, même en faisant court et en simplifiant c'est déjà trop interminable !

Que serait-ce si cela n'avait pas été simplifié, je n'ose même pas y penser ! :doh:

 

Comme d'habitude, pas de vraie réponse: juste mépris, dénigrement et une expression ( de l'enseignant chercheur à la base de l'article du monde) sortie de son contexte pour en détourner l'objet; as-tu au moins lu son article( qui répond parfaitement à tes propres questions!!!)?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 14 454 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 26 minutes, MarcThor a dit :

Le fait que 25% seulement des pères demandent à avoir la garde de leur enfant ne peut être considéré seulement comme un manque d'investissement de leur part.

Là encore, ce n'est pas ce que disait les articles cités. Il n'est pas question "d'un manque d'investissement" mais de questions pratiques : le père travaille à plein temps et ne peut faire autrement, du reste avec son salaire il peut du coup mieux participer aux besoins de ses enfants, c'est de l'implication. C'est toi qui persiste à voir le mal là où il n'y en a point !

Laisse donc les gens s'organiser comme ça les arrange sans porter de jugement sur les femmes ou inventer des accusations de toutes pièces à décharge contre elles.

il y a 30 minutes, MarcThor a dit :

Les premiers à dissuader les pères à demander davantage de temps avec leur enfant sont leur propre avocat

Tu es dans le cabinet bien entendu, et à chaque fois !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 14 454 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, MarcThor a dit :

Comme d'habitude, pas de vraie réponse: juste mépris, dénigrement et une expression ( de l'enseignant chercheur à la base de l'article du monde) sortie de son contexte pour en détourner l'objet; as-tu au moins lu son article( qui répond parfaitement à tes propres questions!!!)?

Je ne vois pas où je ferais preuve de mépris, au contraire je ne crois pas me vanter en assurant que je te réponds avec beaucoup de calme et de patience, parce que pour ta part je te trouve très agressif, j'ai l'impression d'être devant un tribunal d'inquisition en te lisant. Je constate que tu es dépité de ne pouvoir manipuler tout le monde à ta guise avec ta propagande masculiniste, dépité d'avoir été précédemment démasqué dans tes vaines tentatives de faire avaler des articles néofachistes, dépité de n'être pas cru au pied de la lettre quand tu cherches à faire mentir des chiffres. C'est tellement facile de tirer des conclusions de simples chiffres. C'était bien la moindre des choses d'y opposer les vérités qui se cachent derrière, à savoir que les couples divorcés s'arrangent comme ils veulent... et peuvent ! 

Modifié par Doïna
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 47ans Posté(e)
MarcThor Membre 1 736 messages
Mentor‚ 47ans‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, Doïna a dit :

Je ne vois pas où je ferais preuve de mépris, au contraire je ne crois pas me vanter en assurant que je te réponds avec beaucoup de calme et de patience, parce que pour ta part je te trouve très agressif, j'ai l'impression d'être devant un tribunal d'inquisition en te lisant. Je constate que tu es dépité de ne pouvoir manipuler tout le monde à ta guise avec ta propagande masculiniste, dépité d'avoir été précédemment démasqué dans tes vaines tentatives de faire avaler des articles néofachistes, dépité de n'être pas cru au pied de la lettre quand tu cherches à faire mentir des chiffres. C'est tellement facile de tirer des conclusions de simples chiffres. C'était bien la moindre des choses d'y opposer les vérités qui se cachent derrière, à savoir que les couples divorcés s'arrangent comme ils veulent... et peuvent ! 

propagande masculiniste,  faire avaler des articles néofachistes,

Hallucinant!

Tu es prête à tout pour refuser d'aborder le problème sur le fond !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 14 454 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, MarcThor a dit :

des articles néofachistes

Je n'ai pas été la seule à te le faire remarquer.

Tu as cité Julien Rochedy, on n'est pas dupe !

D'ailleurs il suffit de voir dans quels partis on retrouve les masculinistes : en ce moment, il quitte le rassemblement national pour aller soutenir Zemmour. Suivre une dame qui aime les chats, c'était impensable pour eux : ils ne mangent pas de ce pain là !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×