Aller au contenu

C’est quoi l’amour ?

Noter ce sujet


safirfarid219

Messages recommandés

Membre, 55ans Posté(e)
safirfarid219 Membre 2 087 messages
Forumeur forcené ‚ 55ans‚
Posté(e)

 

A travers vos propres expériences de la vie, nous pourrions peut-être découvrir ce sentiment trop subjectif, car nous ne pouvons pas, pour l’instant, démarrer ce sujet en posant des clairement des prémices.  Au lieu de théoriser soyons pragmatiques  et que chacun de nous donne une idée pratique en nous citant son expérience depuis son enfance et que tout le monde y compris les enfants sont invités.  Ce sujet accepte tous les domaines mis à part la politique, le racisme, le nationalisme…pour moi  ces éléments sont liés et c’est un sujet universel, par contre la culture est partie prenante dans ce sujet. Peut-être qu’au bout nous reconnaitrons ce sentiment étrange.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 153ans Posté(e)
hell-spawn Membre 13 588 messages
Maitre des forums‚ 153ans‚
Posté(e)

L'amour homme-femme, l'amour sexué ?

Il se pourrait que cela soit ça :

L'homme veut investir la femme, comme un retour inconscient au petit être bienheureux qu'il était au centre de la matrice maternelle.

Et la femme veut un homme qui l'investit de sa présence, comble un manque, un vide, comme l'enfant au sein de sa matrice ( peut etre pour cela qu'une fois l'enfant conçu, certaines femmes délaissent l'homme ).

Il se peut que toute notre vie on rejoue inconsciemment l'acte de la venue au monde.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
jimetpam Membre 4 073 messages
Maitre des forums‚ 51ans‚
Posté(e)
Le 03/11/2021 à 07:50, safirfarid219 a dit :

 

A travers vos propres expériences de la vie, nous pourrions peut-être découvrir ce sentiment trop subjectif, car nous ne pouvons pas, pour l’instant, démarrer ce sujet en posant des clairement des prémices.  Au lieu de théoriser soyons pragmatiques  et que chacun de nous donne une idée pratique en nous citant son expérience depuis son enfance et que tout le monde y compris les enfants sont invités.  Ce sujet accepte tous les domaines mis à part la politique, le racisme, le nationalisme…pour moi  ces éléments sont liés et c’est un sujet universel, par contre la culture est partie prenante dans ce sujet. Peut-être qu’au bout nous reconnaitrons ce sentiment étrange.

 

Un dérèglement des hormones avant tout.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
landbourg Membre 1 676 messages
Forumeur accro‚ 55ans‚
Posté(e)
Le 03/11/2021 à 08:56, jimetpam a dit :

Un dérèglement des hormones avant tout.

Dans ce cas là, tout est hormone,la colère la joie la tristesse...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 18 642 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

L'HOMME ET L'AMOUR

L'amour est un sentiment authentiquement sauvage, qui ne reconnaît aucune norme ni aucune limite, et capable de tous les excès.

En Occident, il a fallu attendre une époque récente pour que l'amour soit partie prenante dans le mariage et fasse son entrée dans le droit. Encore maintenant, la plupart des langues sont impuissantes à le nommer. On peut aimer Mozart ou le fromage de chèvre.

 

L'amor, amour-passion qui n'a rien d'une affection.

L'éros qui est la sexualité.

La caritas qui est une affection, mouvement altruiste qui succède normalement à l'amour toujours précaire et provisoire.

Ces trois éléments sont antagonistes

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
fidel castor Membre 2 629 messages
Forumeur accro‚ 51ans‚
Posté(e)

une démarche de bienveillance avec l'autre ...regarder considérer l'autre dans ce qu'il a de bien et accessoirement accepter ses defauts

 

un type de relation de bienveillance avec l'autre ... soutenir aider partager

 

une façon de vivre dans la complicité dans l'amusement dans le fait de faire a 2

 

une relation sexué ... être dans le désir et le plaisir

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
safirfarid219 Membre 2 087 messages
Forumeur forcené ‚ 55ans‚
Posté(e)
Le 03/11/2021 à 07:06, hell-spawn a dit :

L'amour homme-femme, l'amour sexué ?

Il se pourrait que cela soit ça :

L'homme veut investir la femme, comme un retour inconscient au petit être bienheureux qu'il était au centre de la matrice maternelle.

Et la femme veut un homme qui l'investit de sa présence, comble un manque, un vide, comme l'enfant au sein de sa matrice ( peut etre pour cela qu'une fois l'enfant conçu, certaines femmes délaissent l'homme ).

Il se peut que toute notre vie on rejoue inconsciemment l'acte de la venue au monde.

 

Mais là, je pense, qu’il ne s’agit nullement de l’amour. Nous choisissons en général une femme parmi tant d’autres femmes, et la femme fait autant.  Toi tu parles de sexué, de matrice, d’un vide que l’homme possède…moi je parle d’amour que nous connaissons, que nous pensons réel ou irréel. Pour  Ma quête de cet inconnu,  je demande qu’elle se fasse d’une manière expérimentale, donc  des histoires que nous connaissons ou des expériences que nous avons eues.

Le 03/11/2021 à 07:51, G2LLOQ a dit :

Deux sentiments qui con verge  ;

Jeux de mots intéressant, mais tu parles de sexe, qui est la négation de l’amour pour moi. Le sexe fait partie du désir en premier lieu puis de l’envie, qui peut devenir de la luxure.

  • Peur 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 153ans Posté(e)
hell-spawn Membre 13 588 messages
Maitre des forums‚ 153ans‚
Posté(e)
Le 03/11/2021 à 10:58, safirfarid219 a dit :

Toi tu parles de sexué, de matrice, d’un vide que l’homme possède…moi je parle d’amour que nous connaissons, que nous pensons réel ou irréel. Pour  Ma quête de cet inconnu,  je demande qu’elle se fasse d’une manière expérimentale, donc  des histoires que nous connaissons ou des expériences que nous avons eues.

Je parle des grands sentiments.

Mais il y a quand meme un truc a remarquer dans tout ça :

Ce sont toujours les hommes qui parlent de l'amour, jamais les femmes.

C'est pas un peu bizarre ça ?

( bien sur elles diront un truc du genre: " l'amour ça se vit, il y a pas a en parler", mais en fin de compte c'est bien décevant )

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 102ans Posté(e)
maddy Membre 5 395 messages
Maitre des forums‚ 102ans‚
Posté(e)

vaste sujet, pour moi c'est une forte attirance pour une personne que ce soit l'amour maternel par exemple, où l'amour tout court 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
safirfarid219 Membre 2 087 messages
Forumeur forcené ‚ 55ans‚
Posté(e)
Le 03/11/2021 à 07:56, jimetpam a dit :

Un dérèglement des hormones avant tout.

Les hormones sexuelles féminines pilotent la libido oui. Les hommes aussi possèdent leur libido et là tu parles du sexe. Ce qui est intéressant est que nous sommes toujours branchés sexes, classant ainsi ce sentiment noble dans nos organes génitaux

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
safirfarid219 Membre 2 087 messages
Forumeur forcené ‚ 55ans‚
Posté(e)

Ce sentiment en premier lieu, je l’ai eu pour ma mère. Je fais un petit peu de publicité. Don mon topic, ‘mon histoire’’ en littérature, je développe cet amour. Ma mère m’avait toujours rejeté, quand j’avais six mois mon père était mort, elle croyait alors que j’étais l’incarnée de la malchance et que je l’avais privé de mon père, mais  en moi. Mais je l’ai toujours aimée, c’st mon premier amour.  

Puis ce fut mon oncle, que je croyais être mon père car j’avais senti qu’il  m’aimait beaucoup.  Ce fut mon second amour.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
safirfarid219 Membre 2 087 messages
Forumeur forcené ‚ 55ans‚
Posté(e)
Le 03/11/2021 à 10:21, safirfarid219 a dit :

 

je n'ai jamais aimé mes frères et ma soeur car je devinais en eux de l'égoisme, sans que je ne les déteste bien sur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
safirfarid219 Membre 2 087 messages
Forumeur forcené ‚ 55ans‚
Posté(e)
Le 03/11/2021 à 10:27, safirfarid219 a dit :

je n'ai jamais aimé mes frères et ma soeur car je devinais en eux de l'égoisme, sans que je ne les déteste bien sur.

Ce sentiment en premier lieu, je l’ai eu pour ma mère. Je fais un petit peu de publicité. dans ‘mon histoire’’un topic, en littérature, je développe cet amour. Ma mère m’avait toujours rejeté, quand j’avais six mois mon père était mort, elle croyait alors que j’étais l’incarnée de la malchance et que je l’avais privé de mon père. Mais, moi, je l’ai toujours aimée, c’est mon premier amour.  

Puis ce fut mon oncle, que je croyais être mon père car j’avais senti qu’il  m’aimait beaucoup.  Ce fut mon second amour.

Donc un amour inné en nous, un autre disons partagé  et altruiste venant de mon oncle. Et mes frères que je devais normalement aimer puisqu’’ils sont de mon sang, je n’ai jamais eu des sentiments envers eux. peut-être  par ce que les ai connu tardivement et que je n’ai jamais rien partagé avec eux… donc innéité et comportement provoquent l’amour et l’indifférence qui je pense est le point o entre l’amour fou et la haine folle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
jimetpam Membre 4 073 messages
Maitre des forums‚ 51ans‚
Posté(e)
Le 03/11/2021 à 11:10, safirfarid219 a dit :

Les hormones sexuelles féminines pilotent la libido oui. Les hommes aussi possèdent leur libido et là tu parles du sexe. Ce qui est intéressant est que nous sommes toujours branchés sexes, classant ainsi ce sentiment noble dans nos organes génitaux

Toutes les les hormones ne sont pas sexuelles , loin de là.

Le 03/11/2021 à 09:04, landbourg a dit :

Dans ce cas là, tout est hormone,la colère la joie la tristesse...

Non. TU confonds hormones qui se dérèglent et humeurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
landbourg Membre 1 676 messages
Forumeur accro‚ 55ans‚
Posté(e)
Le 03/11/2021 à 11:05, hell-spawn a dit :

Ce sont toujours les hommes qui parlent de l'amour, jamais les femmes.

Ah bon , t sûr de ça ? Tu as jamais connu de grandes amoureuses?  Se sont celles qui souvent  galère avec les hommes. Trop facile. Mais si tu en aimes une  alors là t leur trésor. C trop bon.  Elles sont des cœurs fragiles , perso j'ai jamais abusé de celles là. Moi aussi je suis un grand amoureux et j'ai une idée bien défini de ce qu'est le grand amour. Je me suis bien planté plusieurs fois mais j'ai aussi connu de grandes amoureuses.

Modifié par landbourg
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
landbourg Membre 1 676 messages
Forumeur accro‚ 55ans‚
Posté(e)
Le 03/11/2021 à 12:45, jimetpam a dit :

Non. TU confonds hormones qui se dérèglent et humeurs.

 "La cortisol est souvent caractérisé comme une hormone négative, explique-t-elle, parce qu'une élévation chronique est associée à la dépression, l'obésité et d'autres problèmes de santé."

tout est hormones!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
jimetpam Membre 4 073 messages
Maitre des forums‚ 51ans‚
Posté(e)
Le 03/11/2021 à 11:05, hell-spawn a dit :

Je parle des grands sentiments.

Mais il y a quand meme un truc a remarquer dans tout ça :

Ce sont toujours les hommes qui parlent de l'amour, jamais les femmes.

C'est pas un peu bizarre ça ?

( bien sur elles diront un truc du genre: " l'amour ça se vit, il y a pas a en parler", mais en fin de compte c'est bien décevant )

 

"Ce sont tjs les hommes qui parlent d'amour, jamais les femmes" affirmation stupide. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, ans Posté(e)
MelleNoir Membre 1 164 messages
Mentor‚ ans‚
Posté(e)

L'amour apporte une vision plus globale de notre existence, placée sous le signe de l'échange et du partage.

Une opportunité essentielle et privilégiée d'épanouissement personnel et à deux.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 153ans Posté(e)
hell-spawn Membre 13 588 messages
Maitre des forums‚ 153ans‚
Posté(e)
Le 03/11/2021 à 13:54, jimetpam a dit :

"Ce sont tjs les hommes qui parlent d'amour, jamais les femmes" affirmation stupide. 

Stupide toi-même eh benêt !

Je parlais ici, et sinon parler de l'amour c'est autre chose que de parler des "petits papillons dans le ventre", il faut avoir un point de vue psychologique, philosophique, spirituel.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×