Aller au contenu

safirfarid219

Membre
  • Contenus

    1691
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de safirfarid219

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 01/05/1967

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    algerie
  • Intérêts
    aucun

Visiteurs récents du profil

1434 visualisations du profil
  1. il faut aller vivre dans ce cas à Gaza
  2. . Nous nous ne comprenons pas, chacun de nous peut faire des erreurs, serions nous nés français, il ne s’agit nullement de traducteur
  3. safirfarid : Les traditionalistes (...) font partie du livre. genesiis : Un livre est composé de pages et de paroles, pas de personnes. c’est la suite qui va le démontrer. Les traditionalistes mélangeaient entre Coran, livre, dikr, al fourqane…pour eux (les traditionalistes) il s’agit du Coran, alors que ces derniers ( Coran, livre, dikr, al fourqane) font partie du livre
  4. Tu as pris quelque chose toi, qui t’a déséquilibré
  5. J’essaierais au moins d’éclairer Génésis. Tout ce poste parle justement de ça, le coran est universel, c’est la suite qui va le démontrer. Les traditionalistes mélangeaient entre Coran, livre, dikr, al fourqane…pour eux il s’agit du Coran, alors que ces derniers font partie du livre. Pourquoi le coran est universel, tout simplement parcequ' il ne contient ni les lois ni les rites, il parle de la création et de l’histoire de l’humanité à travers les prophètes, c’est ce que nous appelons la prophétie. Et je pense que ceci existe aussi pour les deux autres cultes, la Torah et les Evangiles sont les prophéties et les lois font partie des rites et des commandements. Par conséquent tous ceux qui croient à cette création et son créateur et font du bien sont des musulmans. Dans son livre Dieu n’a pas à prendre de position il est loin de ces enfantillages. Il cite en général les koufars qui sont immédiatement taxés par nos soi disant Ulémas par ceux qui ne sont pas musulmans. Alors que ce mot dont la racine est K.F.R veut dire cacher, dans notre cas c’est cacher la vérité, ceux qui connaissent la vérité mais pour des raisons occultes la cache. Les autres qui sont visés par le livre sont les polythéistes et les hypocrites, qui sont eux aussi appelés Koufar, car ils connaissent la vérité.
  6. safirfarid219

    dieu

    Oui à la différence que satan n’est pas une entité physique et que c’est Adam et non Eve qui a mangé de l’arbre et qu’il se trouvait sur terre dans des jardins. Et que toute cette histoire devait se faire, elle était programmée à l’avance. Dieu voulait montrer que nous sommes ainsi, que malgré ses injonctions, nous ferons ce que nouvoudrons. Voilà ce que j’ai écrit : 120 – Mais Satan l’a induit en erreur en lui murmurant (le mot en arabe et wasswassa donc la traduction est fausse, et ce mot fait appel à l’âme et attawaswisse peut devenir un trouble psychotique, qui peut mener vers la schizophrénie) Ô Adam, veux-tu que je te montre l’arbre de l’immortalité et un royaume absolu ( l’amour de la royauté de l’auréole)? là j'avoue ne pas pouvoir répondre, invonlontaire ou non ça me dépasse
  7. safirfarid219

    dieu

    Moi je n’interprète que ce qui existe dans le coran à la lumière de ce qui se passe aujourd’hui. Et je suis d’accord avec toi sur le fait de ne pas pouvoir démontrer l’existence de Dieu. Si son existence venait à être vérifiée, le monde ne serait plus ce qu’il est, et notre vécu serait morne sans aucun attrait.
  8. safirfarid219

    dieu

    je croyais que tu m'as volé ma photo à moi
  9. safirfarid219

    dieu

    Tu es sur que c’est le mari d’Eve, je ne sais pas mais je pense l’avoir vu quelque part
  10. safirfarid219

    dieu

    Adam alors devrait etre encore plus beau
  11. safirfarid219

    dieu

    ce n'est pas mon interprétation, c'est une interprétation coranique. sourate Ta Ha de 116 à 121 116 – Et lorsque Nous demandâmes aux anges de se prosterner devant Adam, ils le firent, mais Iblis (dans un autre verset Dieu dit qu’Ibliss qui est le nom du Diable est crée de feu) s’y refusa. 117 – Nous dîmes alors : Ô Adam, celui-ci est ton ennemi et l’ennemi de ton épouse. Prends garde à ce qu’il ne te sorte pas du paradis (en arabe al janat qui veut dire jardin qui est très commode dans ce cas), vous seriez malheureux. (Dieu savait au départ qu’il allait sortir de ce jardin) 118 – De façon à ne pas avoir à souffrir de la faim, une fois sorti de là, et à te trouver nu. 119 – À ne pas, non plus, avoir soif ou brûler sous le soleil. 120 – Mais Satan l’a induit en erreur en lui murmurant (le mot en arabe et wasswassa donc la traduction est fausse, et ce mot fait appel à l’âme et attawaswisse peut devenir un trouble psychotique, qui peut mener vers la schizophrénie) Ô Adam, veux-tu que je te montre l’arbre de l’immortalité et un royaume absolu ( l’amour de la royauté de l’auréole)? 121 – Ils mangèrent donc de cet arbre. Leur nudité leur apparut. Ils se mirent à se couvrir précipitamment au moyen de feuilles du paradis. Adam a désobéi à son Seigneur. Il s’est trouvé dans l’erreur. 122 – Mais son Seigneur le rappela à Lui, lui pardonna et le remit dans le droit chemin.
  12. safirfarid219

    dieu

    Le premier qui a mangé le fruit défendu c’est Adam et l’histoire du serpent est un mythe. Il a mangé tout simplement parce qu’il croyait que le fruit de l’arbre procurait l’éternité. Il a compris, aidé par des chuchotements du diable et en voyant des animaux et des arbres mourir près de lui, que lui aussi devrait mourir, le diable, n’est pas une entité physique puisque crée de feu, il est en nous. Il faut savoir qu’Adam se trouvait sur terre et non dans un espace x.
  13. C’est vrai, merci Laurent pour cette remarque, dorénavant j’écrirais des petits textes avec une suite.
  14. Pourquoi je me suis embrigadé dans ce domaine de la théologie alors que des milliers de livres dans ce domaine, n’ont rien laissé en suspens ? je vais en parler spécialement pour toi, car notre pays est entrain de bouger, j’espère que nous serions régis par la démocratie. Mais il y a toujours un mais, il ne faut pas crier victoire, les gens doivent connaitre la réalité de notre vécu dans le domaine théologique, je vais par conséquent te demander de m’aider et pour cela je commencerais par ce post et je continuerais à t’expliquer ma façon de voir la théologie en général. J’ai l’intention après d’aller voir un homme que je sens ouvert à toute discussion, que je connais et qui est le numéro un des islamistes (dont je tairais le nom) pour essayer de le convaincre d’une démarche qui nous aiderait à voir le véritable visage de l’Islam. Si nous prenons le cas de l’union soviétique en son temps le parti était tout l’honneur, la vie, la nation…nous pourrions mettre en face les ulémas : Nous avons pris des idées prêtes à l’emploi pour que nous les employions à notre société, un mode d’emploi pour une machine à laver ou autre : exemple : notre religion qui est l’Islam que nous considérons immuable dans le temps, est universel, le coran est clair la dessus et les érudits aussi.. Dans ce cas les non musulmans doivent-ils suivre l’Islam ou s’en éloigner ? S’ils s’en éloignent l’Islam n’est pas universel dans le cas contraire l’islam est universel. Il faudrait dans ce cas trouver pourquoi les non musulmans ne suivent pas l’Islam alors qu’ils sont pour beaucoup musulmans sans qu’ils ne le sachent? Le discours que les ulémas divulguent est-il universel ? Peux-tu discourir avec des anglais, japonais et autres avec un langage compréhensible comme le stipule le Coran qui est révélé pour tout le monde ? Comment dois-tu le transmettre pour qu’ils comprennent ce discours et l’accepter ? Comment peux-tu te présenter à travers des livres qui sont apparus il y a plus de 1000 ans ? L’Université Al Azhar 1000 ans qu’elle a été instituée, quelle est la différence entre Al Azhar et Cambridge ? Cambridge produit le savoir et Al Azhar répète inlassablement ce qui a été produit depuis plus de 1000ans et demeure toujours à ce stade et c’est le cas de toutes les autres universités théologiques islamiques. Nous disons que l’Islam est valable pour tous les humains et immuable dans le temps. C’est théorique mais est-ce fonctionnel ? Notre compréhension de l’Islam tel prôné par les exégètes montre une totale contradiction entre la réalité et la théorie. Comment montrer cette réalité coranique dans les faits à l’humanité entière et la pratiquer réellement. Pour le moment ce n’est que paroles vides de sens. Comment se présenter à travers des livres venus du moyen âge qui démontrent une contradiction flagrante entre nous et le tangible de la majorité humaine dans ce bas monde. Prenons un exemple d’une institution universitaire islamique en pays musulman et une autre en Europe, Amérique ou beaucoup de pays asiatiques et faisons la différence dans la méthodologie appliquée dans ces pays. Nous verrons une que la première est en totale déphasage de la réalité de notre siècle, alors que l’autre ne cesse de se remettre en question pour se coller au train de la modernité. Les universités en pays musulmans ne produisent pas la science et celles qui prônent un islam des plus rétrogrades, ne font qu’enfoncer encore davantage notre inculture des plus criardes. Un des plus hauts responsables à Al Azhar, avait déclaré que son université avait résolu 1200000 problèmes juridiques islamiques, est-ce que cette pratique s’apparente à une religion qui est valable pour toute l’humanité ? Que signifie pour nous ce nombre incalculable de problèmes juridique islamique résolus pour un citoyen suédois, norvégien, ou autre. Alors que la religion qui est révélée pour l’humanité doit-être simple, pour que tout le monde la comprenne. Ou se trouve la part de la modernité dans cet imbroglio de fatras de lois islamique, alors que nous parlons de démocratie, de droit de l’homme, etc… il est impossible de se coller à la modernité en construisant notre savoir sur des livres qui datent du 8eme, 9eme…siècle. Tu ne peux construire une bâtisse avec des semelles isolées, placées directement sur du sable. Nous ne pouvons vendre un produit qui n’est pas fini, notre connaissance du Coran est tronquée, comment alors prétendre en faire profiter le monde. Le monde autour de nous est-il concret ou imaginaire, c’est la question philosophique qui n’est toujours pas résolu depuis Descartes. Pourrions-nous la résoudre par le livre divin ? Ce sont le genre de question que nous devrions nous poser. Ils disent eux-mêmes que ‘’le licite (al halal) est général, et le péché (al haram) est l’exception’’. Pourquoi alors vous sermonnez ? Le religieux est guidé par la religion, donc par Dieu et ce dernier nous a montré le chemin à suivre pour différencier le péché (al haram) du licite (al hallal). Nous n’avons pas le droit d’en rajouter. Il faudrait un autre prophète qui serait envoyé pour qu’il nous montre de nouvelles choses illicites, et c’est impossible. La religion a désigné une somme de choses illégales que nous devons éviter, celles qui ne correspondent pas à cette somme de péchés, sont licites. Les mots tels qu’al mandoub (action qu’il est préférable que tu la fasses) et al makrouh (il vaut mieux laisser cette action) ne signifient pas haram (péché) ni hallal (licite), le sens n’est pas le même, ils ne valent rien du point de vue théologique car le péché est clair et tout ce qui est licite doit-être géré par les hommes. Ce deux termes peuvent être valables dans un pays et non valables dans un autre. Il reste à la société de gérer les autres problèmes qui freinent le développement de l’humain par la constitution de lois humaines. Si une loi par exemple, instituée par une société interdit la cigarette, l’homme dans ce cas est redevable à la société et non au divin en cas de contrevenant. Car Dieu dans son livre n’a pas interdit la cigarette. Par conséquent la formule est devenue suivant ces soit disant érudits ‘’le péché est général et le licite est l’exception’’ alors qu’ils prétendent eux-mêmes le contraire soit ‘’le péché est l’exception et le licite est général, c’est ça la véritable loi, nous n’avons pas le droit de dire le contraire. Les exégètes disent que tout chose est licite tant qu’un texte n’affirme pas sa violation. La question est ou se trouve dans le texte coranique que la musique et la chanson, les arts,… sont péchés ? al haram (le péché) doit-être mentionné dans le livre, ils disent que la source est le livre et la sunna, voyons alors le livre et cherchons le haram (le péché). Nous sommes tous d’accord que le livre n’est pas du prophète, bien qu’il existe des personnes qui le disent et que certains parmi les musulmans ont des doutes sur sa véracité. Le péché par sa définition, est permanent, invariable (choumouli oua abadi) donc personne ne peut inventer des péchés, ce n’est qu’au créateur qu’incombe cette fonction et ce dernier a scellé pour de bon ses lois, puisque nous disons que ce livre entre nos mains est de Dieu, nous devons alors le prendre pour guide afin de discerner les péchés qui s’y trouvent. Il doit être l’unique source de la connaissance dans ce domaine. Ibn Katir et d’autres disent que le coran s’auto s’explique. C’est une règle qui est des plus excellente, car le problème concernant les sciences islamiques qui proviennent d’une culture léguées depuis des lustres, est le fruit des personnes et non du divin. Cette culture repose sur des bases, forgées par des humains, et non par Dieu, qui donnent des règles pièges prônant les fameuses quatre règles qui sont : le livre, la sunna, al Ijmaa (consensus) et al kiasse (analogie), ces trois bases peuvent-elles être fixes, immuable dans le temps ? Comment pourrions-nous alors les corriger si ces bases sont fixes et immuables comme le coran ? Le coran lui-même, en son sein, possède la clé sa compréhension, pourquoi alors s’adresser à ses saints ? Ils disent si le livre devient difficile pour toi (le livre), aide toi alors de la sunna (ida a3yaka al kitab isstandaj bi assouna). Cette idée justement est devenue générale, l’aide de l’extérieur est devenue la loi et le coran l’exception. Pourtant les clés de la compréhension sont au sein du livre et non en dehors. Et les versets sans équivoques, (al mouhqamates), sont non seulement clairs, mais ils sont en même temps détaillés (taffsil al kitab= détail du livre). Ce sont ces versets qui déterminent le licite et le péché. Tandis que les versets moutachabihates ne peuvent-être compris qu’avec le temps, le verset suivant le démontre 41-53 – « Nous leur montrerons Nos signes dans tout l’horizon et à l’intérieur d’eux-mêmes jusqu’à ce que la Vérité leur apparaisse dans sa plus grande évidence. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit au courant de tout ? » Quelle est la production en matière de cerveaux, des nations arabes depuis Ibn Rochd par exemple. Rien, alors que les européens ont profité de ce cerveau pour le dépasser, et de loin. Que signifie pour l’humanité aujourd’hui cet érudit ? Presque rien. Nous sommes restés ankyloser, scléroser par une histoire qui nous dicte jusqu’à aujourd’hui notre vécu. Nous imaginons que tout a été fait depuis les quatre ou cinq siècles passés depuis l’hégire, nous pouvons désormais dormir sur nos deux oreilles et suivre un héritage qui est devenu empoisonné par des interprétations tronquées. La rénovation ne peut venir uniquement de l’ancien, L’héritage exégétique ne peut-être, une base scientifique de ce siècle. Je donnerai comme exemple le miracle scientifique dans le coran et je me poserais la question de savoir, comment les anciens exégètes avaient expliqué les versets qui contiennent ces miracles. Qui ont découvert les vérités scientifiques dans le coran ? Honte à nous le livre est entre nos mains, et ce sont les non Mohammadiens qui découvrent ces vérités. Avec une moyenne des plus basses pour accéder à une université islamique, je ne vois pas comment, les futurs prédicateurs, pourraient rivaliser dans le domaine scientifique. Il faudrait outrepasser l’héritage et ne point craindre de rénover dans un cadre moderniste. Le livre divin appelle à la connaissance, les problèmes des théories dans le monde sont connus ou inconnus. Le monde qui nous entoure est une image ou réalité ? Nos prédécesseurs ont-ils posés ces questions philosophiques ou non ? L’imaginaire en général de nos cerveaux est assuré que l’histoire fait marche arrière. Puisque le hadith qui est à chaque fois réitéré est ‘’ Le meilleur des siècles est le mien, puis vient celui d’après ‘’… si c’est une loi, alors pourquoi protester, nous sommes convaincu que nous sommes des nullards, les derniers de la classe, tout à fait au fond puisque les meilleurs vivaient au sixième siècle et à chaque demi siècle le niveau régresse que reste t-il pour nous ? Et pourtant, c’est au premier siècle que la plus grande arnaque des hadiths a vu le jour un million de hadiths ont été écrits, qui a écrit ces hadiths, l’écriture du coran est très clair, mais ces hadiths pourquoi ils ont attendu l’an 86 de l’hégire pour être écrits ? Le problème en réalité n’est pas l’écriture de ces hadiths, mais la manière de les gérer qui fut une catastrophe. Après ces écritures apparait Achafi’i qui promulgue une loi assassine, il affirme que le prophète a été ‘détenteur des deux révélations’’, le Coran et la Sunna. Ils savent très bien que la conjonction de coordination ‘’et’’ en arabe dans ce cas signifie l’égalité parfaite entre ces deux entités. Ils devaient dire ‘’puis’’. Il y en a qui disent que la sunna n’a pas besoin du coran alors que le coran a besoin de la sunna. Et depuis c’est la catastrophe, presque tous les versets sont expliqués à l’aide d’histoire qui ont surgit des fins fonds de l’histoire.
  15. des règles que les traditionalistes sous le nom de ''sciences de critiques et rétablissement'' ont eux meme inventés depuis le 9ème siècle pour dire qu'un hadith est vrai ou faux. ils ont établit des règles qu'ils ont par la suite reniées. comme par exemple qu'il faut voir pour la véracité du hadith le matn en premier (qui la logique, la véracité suivant le moment et qu'il ne contredit pas le coran), puis al sanad (qui est l'historicité du hadith suivant la chaine généalogique des narrateurs). ils n'ont en fin de compte pris pour preuve que la seconde règle et ce furt la catastrophe. ce hadith est pour moi vrai car il sied à la réalité d'aujourd'hui. c'est ma seule règle.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité