Aller au contenu

Nos cœurs battent à l’unisson lorsque nous écoutons la même histoire

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 38ans Posté(e)
Extrazlove Membre 3 247 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Citation

Nos cœurs battent à l’unisson lorsque nous écoutons la même histoire

Synchro cardiaque 1 21

De précédentes recherches ont montré que les battements cardiaques pouvaient se synchroniser lorsque des personnes participaient à la même activité, qu’il s’agisse d’un public assistant à une représentation théâtrale en direct ou de couples d’amoureux se reflétant mutuellement dans leurs actions. Dans une nouvelle étude, les chercheurs ont constaté que les battements de cœur des inconnus se synchronisent même lorsqu’ils écoutent une histoire seuls, en solitaire, mais uniquement lorsqu’ils prêtent attention à l’histoire. De plus, cette synchronisation subconsciente se produisait également pendant d’ennuyeuses vidéos d’instructions/ éducatives, ce qui suggère qu’il existe une fonction cognitive qui contrôle le cœur.

Image d’entête : résumé graphique de l’étude. (Pauline Pérez et col./ Cell Reports)

Selon Jens Madsen, chercheur postdoctoral au laboratoire Parra du City College de New York et coauteur de l’étude :

Notre rythme cardiaque est modulé par l’attention que les gens portent à un récit, qu’il s’agisse d’un récit auditif ou de vidéos informatives. Essentiellement, si les gens sont attentifs à la narration, leur rythme cardiaque évolue de la même manière que celui des autres personnes qui sont également attentives, mais si les gens sont distraits d’une manière ou d’une autre, l’évolution de leur rythme cardiaque ne suit plus celle des autres personnes.

Il est intéressant de noter que ces personnes ont regardé ou écouté les histoires seules, ce qui signifie qu’il n’y a pas d’interaction sociale ; seule l’histoire peut entraîner la synchronisation. Donc, malgré le fait que nous venons de traverser une pandémie mondiale où nous consommons du contenu par nous-mêmes, nos cœurs réagissent littéralement encore d’une manière très similaire.

Madsen et Pauline Pérez, tous deux premiers auteurs de la nouvelle étude (lien plus bas), étaient intéressés par l’exploration de nouvelles façons de sonder la conscience d’une personne avec le moins d’intrusion possible. Les scanners cérébraux conviennent parfaitement à cette fin, mais ils se sont demandé ce qu’ils pourraient faire avec une technologie encore plus simple.

Pour leur étude, l’équipe a demandé à des volontaires en bonne santé d’écouter le livre audio du classique intemporel de Jules Verne, 20 000 lieues sous les mers. Au fur et à mesure qu’ils écoutaient l’histoire, leur rythme cardiaque changeait en fonction de la narration de l’histoire, comme le montre un électrocardiogramme (ECG).

Bien que chaque participant ait écouté l’histoire seul et que leur rythme cardiaque ait varié, la plupart des participants ont montré une augmentation ou une diminution de celui-ci aux mêmes moments de l’histoire. Mais était-ce parce que le contenu était émotionnellement engageant ?

Dans une autre expérience, le livre audio a été remplacé par une vidéo éducative sans variations émotionnelles sous-jacentes. Les participants présentaient toujours une synchronisation de leur rythme cardiaque. Toutefois, cette synchronisation s’est rompue lorsqu’on a demandé aux participants de regarder la vidéo une deuxième fois tout en comptant à rebours dans leur tête. Cela suggère que l’attention est primordiale pour la synchronisation du rythme cardiaque entre les personnes.

Ce point a été renforcé par une troisième expérience au cours de laquelle les sujets devaient écouter une courte histoire pour enfants. Certains des participants l’ont fait dans un environnement calme, d’autres ont dû faire face à des distractions. Ceux qui présentaient un faible taux de synchronisation cardiaque avaient également tendance à obtenir de mauvais résultats à un test qui posait des questions sur le récit de l’histoire.

Enfin, dans une quatrième expérience, les chercheurs ont fait écouter un livre audio pour enfants à des volontaires sains et à des patients dans le coma ou dans un état végétatif. Les patients présentaient un taux de synchronisation des battements cardiaques nettement inférieur à celui des témoins sains. En outre, les patients présentant le plus haut degré de réactivité et ayant un taux de synchronisation du rythme cardiaque plus élevé avaient retrouvé une certaine conscience 6 mois plus tard.

Toujours selon Madsen :

Dans nos conclusions, il est surprenant que la synchronisation du rythme cardiaque entre les personnes soit statistiquement significative malgré le fait qu’une partie des stimuli étaient des vidéos d’instruction avec très peu d’expression émotionnelle. Cela ne veut pas dire que l’expression émotionnelle dans le contenu n’affectera pas notre réponse à celui-ci, mais il n’est pas nécessaire que le rythme cardiaque fluctue de manière similaire. Nous pensons que l’expression émotionnelle du stimulus peut augmenter le niveau d’attention, attirer l’attention pour ainsi dire, et c’est un aspect que l’on pourrait étudier dans de futures expériences. Nous étudions actuellement la question de savoir si le “cœur” suit le cerveau et nous espérons que les résultats seront bientôt publiés.

Les résultats pourraient s’avérer utiles dans la pratique médicale en formant la base de techniques qui mesurent indirectement la fonction cérébrale en jaugeant les variations du rythme cardiaque. Les appareils de mesure du cœur étant omniprésents, cela pourrait se faire même à l’aide d’appareils simples comme les smartwatches ou les bracelets de fitness.

Cependant, les chercheurs notent que d’autres recherches sont nécessaires pour valider ce modèle, cette fois avec des électroencéphalographies et des IRMf pour examiner également l’activité neuronale. C’est ce que les chercheurs comptent faire dans leur prochaine étude. En attendant d’en savoir plus, ces résultats sont un excellent exemple de la manière dont l’esprit et le cerveau peuvent entrainer des changements dans notre physiologie.

Nous nous intéressons actuellement davantage à la connexion corps-esprit, où le cœur joue un rôle important, ainsi qu’à de nombreux autres signaux que nous pouvons mesurer lorsque les gens s’engagent dans le monde.

 

Source:

https://www.gurumed.org/2021/09/17/nos-curs-battent-lunisson-lorsque-nous-coutons-la-mme-histoire/

https://www.cell.com/cell-reports/fulltext/S2211-1247(21)01139-6

  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre Posté(e)
le merle Membre 15 922 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonsoir monsieur Extrazlove

vous semblez parfois être deux ? l'un semble dire des absurdités et  l'autre des vérités  ?  

ce n'ai un jugement , mais une question .

bonne soirée

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 71ans Posté(e)
Pratika Membre 644 messages
Forumeur forcené‚ 71ans
Posté(e)

L'article proposé m'a paru passionnant. Ce sont là des expérimentations à suivre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 38ans Posté(e)
Extrazlove Membre 3 247 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Il y a 20 heures, le merle a dit :

bonsoir monsieur Extrazlove

vous semblez parfois être deux ? l'un semble dire des absurdités et  l'autre des vérités  ?  

ce n'ai un jugement , mais une question .

bonne soirée

Bonjour le merle,

Surtout je ne raconte pas que des bonnes histoire et des bonnes vérités ,mais des bonnes vérité et mauvaises vérité aussi...

Il y a 3 heures, Pratika a dit :

L'article proposé m'a paru passionnant. Ce sont là des expérimentations à suivre.

Oui ,et surtout que le cœur a un grand rôle dans les émotions, et que tous ne viens pas que du cerveau...

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×