Aller au contenu

Mission astéroïde | ARTE

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 17ans Posté(e)
Petit ours Membre 3 832 messages
Forumeur alchimiste‚ 17ans
Posté(e)

En août 2020, la sonde américaine "Osiris-Rex" s’approchait de l'astéroïde Bennu afin d’y prélever des fragments de matières rocheuses.

Le récit épique d’une mission périlleuse qui pourrait nous permettre de percer les mystères de la formation des planètes. Août 2020. La sonde américaine Osiris-Rex s’approche de Bennu, un astéroïde de 500 mètres de diamètre, distant de 147 millions de kilomètres de la Terre et formé il y a 4,5 milliards d’années, pour l'ultime étape d'un voyage dans l’espace entamé quatre ans plus tôt. Initiée par l’université d’Arizona et conduite par la Nasa, la mission d’Osiris-Rex consiste à en rapporter des échantillons susceptibles de livrer de précieuses informations sur les origines du système solaire et les mystères de la formation des planètes.

Mais les choses se compliquent lorsque les chercheurs, qui croyaient que la surface de Bennu était semblable à celle d’une plage sablonneuse, découvrent, grâce aux clichés pris par la sonde, que l'astéroïde est couvert de rochers : ce terrain accidenté risque de rendre la tâche des prélèvements extrêmement périlleuse. D’autant plus que certains fragments de matière lors du prélèvement peuvent percuter et endommager la sonde.

L’équipe va devoir faire preuve de créativité et de cohésion pour surmonter ces obstacles et parvenir à mener à bien une mission qui se terminera en 2023 avec le retour sur Terre d’Osiris-Rex et l’étude de sa précieuse cargaison. Immersion spatiale   Réunissant archives, images de synthèse spectaculaires et interviews d’astrophysiciens et de membres de la Nasa, l’équipe de Terri Randall (Dernier voyage vers Saturne, Au-delà de Pluton) retrace avec un grand souci pédagogique la formidable aventure des scientifiques mobilisés autour de l’expédition Osiris-Rex, de ses prémices, en 2016, quand leur choix s’est porté sur l’astéroïde Bennu, jusqu’à la phase cruciale des prélèvements de poussières et de fragments de matières rocheuses par la sonde grâce à un bras. Cette immersion dans le quotidien d’ingénieurs passionnés permet de partager leurs doutes et leurs espoirs, alors que reposent sur eux l’espoir de découvertes majeures sur la formation des systèmes planétaires.

 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 41ans Posté(e)
samba223 Membre 767 messages
Forumeur accro‚ 41ans
Posté(e)

Dommage que les videos soient bloquées car l'espace m'a toujours fasciné.

Il paraît qu'il y a des planètes plus accueillantes que la terre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 17ans Posté(e)
Petit ours Membre 3 832 messages
Forumeur alchimiste‚ 17ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, samba223 a dit :

Dommage que les videos soient bloquées car l'espace m'a toujours fasciné.

Il paraît qu'il y a des planètes plus accueillantes que la terre.

Je crois que les vidéos son disponible uniquement en France/Europe désolé sinon il y'a d'autres vidéo

 

 

Modifié par Petit ours
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 41ans Posté(e)
samba223 Membre 767 messages
Forumeur accro‚ 41ans
Posté(e)

Merci pour ces vidéos. Je vais me régaler.

La "planète" qui m'a toujours fasciné, c'est Encelade, à cause de ses geysers, je pense.

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×