Aller au contenu

Reconnaissance du subjectif, de l'objectif, de...l'omnitif ?

Noter ce sujet


Messages recommandés

Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Je pense que ce qu'il manque à la science en général, mais surtout dans le domaine juridique, c'est la reconnaissance de l'âme.
Et c'est là que j'interviens.

Hier, de ce que j'en sais, le patrimoine culturel était moins dense, et il était plus facile de faire entendre un tel concept à quelqu'un.
Aujourd'hui, il faudrait prouver l'existence de dieu pour pouvoir le faire, et je crois qu'aucune question n'aboutira à une conclusion satisfaisante.

Cependant, j'ai une bonne nouvelle, ce n'est pas nécessaire.
Car l'âme théorique n'a pas besoin de vivre, elle n'a pas besoin d'un visage, mais seulement d'un nom.
Aussi est-ce une tâche délicate, et je vais faire de mon mieux.
Il s'agit de ne pas confondre les deux.

Voici ma plaidoirie.
J'invoque le droit universel à la vérité individuelle.
Je crois, de ma petite conscience, que c'est le seul outil démocratique.
Le seul envisageable, et le seul utilisable.

Pour la faire courte :

Vérité individuelle = oui = affirmation = subjectif        = abouti

Vérité collective = non = interrogation = objectif.      = infini

Les deux étant entières, et véritables.

Aussi, pour prétendre une juridiction, il faut prétendre une vérité collective.
Seulement, celle ci ne sera jamais aboutie et immuable, de part son caractère objectif.


Mais qu'est-ce que la réalité ?
J'aimerais appeler cela l'omnitif.
Aussi, et j'ai une autre bonne nouvelle, il n'est nul besoin de la définir pour l'utiliser théoriquement.

Je vois donc une réalité omnitive, fragmentée en vérité individuelles, puis fusionnée en vérités collective.

La question est celle de la poule et de l'oeuf.
Est-ce la vérité individuelle qui fait la collective, ou l'inverse ?

Certains ne penseront pas comme moi, de ce fait ils se trompent.

Moi je dirais que c'est la vérité individuelle, qui, prenant l'ascendant sur d'autres, les avale et les fonds.
Aussi, c'est cela un prophète. C'est quelqu'un d'une grande vérité, mais je n'aime pas du tout ce mot.
Dirais-je que de George Brassens à Platon, tous en étaient, des " influenceurs"

Et si deux personnes chantent Brassens, Celui-là qui chantera Brel sera le maillon faible.
Et c'est le dangereux schéma de la propagande.

A qui laisse t'on l'influence ?

La démocratie dit, à tout un chacun, la dictature dit, au plus fort et rien qu'au plus fort.

Moi je donnerais plus de crédit à Brassens seul, qu'à tout ceux qui chantent en francais aujourd'hui.
Mais doivent-ils se taire pour autant ?

Bref.
Ce n'est pas à moi de trancher cette question.

Deux options, laisser la vérité s'uniformiser, ou la laisser se diversifier.
Si l'on la laisse s'uniformiser, si l'on fait le choix de la question, et du pouvoir central,
Encore ne faut-il pas oublier d'où elle vient.
Et qui la détient, et pourquoi.

Aussi, pour être sur que ce schéma, que je proscris de ma petite vertu, ne nous parvienne pas,
Je recommande l'utilisation du droit fondamental à la vérité individuelle.
Et à sa valeur ultime et infinie.


En effet, une affirmation gratuite, à pour moi autant de valeur que la question d'un siècle.

Une vérité individuelle est cette affirmation gratuite, entière et aboutie.
Une vérité collective est cette question infinie.
Qui, pour trouver forme et réponse, ne doit être qu'une, et se fondre.

Et dans la chaude fonderie diplomatique, je pense qu'il est vital de reconnaitre chacun des morceaux de bois consommé.
Que personne n'oublie de quel bois je me chauffe.

Et je ne saurais l’appeler autrement que l'âme.
L'âme théorique. Qui n'a pas de visage,
Et qui n'en a pas besoin pour être utile.
Et j'aimerais qu'elle soit sacrée, par l'officiel, plus que par l’éternel !

Bon, c'est une ébauche, je sais pas si c'est assez clair, mais je pense que le gros du message est passé !
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 905 messages
scientifique‚
Posté(e)

J'ai lu le pavé en diagonale et je l'ai trouvé "indigeste".

Que vient foutrent l'âme et dieu dans le droit ?

En France le droit se rend en toute laïcité, indépendamment des croyances de chacun.

C'est bien pour cette raison qu'en France il n'y a plus de crucifix dans les prétoires et que le président ne prête pas serment sur la bible.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 151ans Posté(e)
tontonbon Membre 1 226 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 47 minutes, Sans nom sans visage a dit :

La question est celle de la poule et de l'oeuf.

alors , lequel a été le premier ; la poule ou l'oeuf ?

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Kira a modifié le titre en Reconnaissance du subjectif, de l'objectif, de...l'omnitif ?
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
à l’instant, tontonbon a dit :

alors , lequel a été le premier ; la poule ou l'oeuf ?

Même si je te le disais, tu ne me croirais pas

@tontonbon
La question de la hiérarchie ne connait qu'un axe des deux.
Aussi te faudra t'il en oublier un pour comprendre.

Mais je suis formel, le paradoxe n'existe pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 151ans Posté(e)
tontonbon Membre 1 226 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 24 minutes, Sans nom sans visage a dit :

Même si je te le disais, tu ne me croirais pas

@tontonbon
La question de la hiérarchie ne connait qu'un axe des deux.
Aussi te faudra t'il en oublier un pour comprendre.

Mais je suis formel, le paradoxe n'existe pas.

mauvaise réponse

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, tontonbon a dit :

mauvaise réponse

Et qu'elle est la tienne, quêteur de vérité ?

Sais-tu seulement l'existence de ce qui n'existe pas ?
Parles moi de ton spectre de peut-être.
Dis moi ce qu'est la réponse.
Et donnes moi ta réponse.

J'ai super faim.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 151ans Posté(e)
tontonbon Membre 1 226 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Sans nom sans visage a dit :

Et qu'elle est la tienne, quêteur de vérité ?

je te rappelle ta 1ere réponse : " Même si je te le disais, tu ne me croirais pas  " ; enrobée de mots sans rapport .

c'est toi le philosophe , moi je ne demande qu'à apprendre

alors , quel est le 1er : l'oeuf ou la poule ?

je te croirais :pap:

 

  • Waouh 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
PASCOU Membre 64 804 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Sans nom sans visage a dit :

Je pense que ce qu'il manque à la science en général, mais surtout dans le domaine juridique, c'est la reconnaissance de l'âme.
Et c'est là que j'interviens.

Hier, de ce que j'en sais, le patrimoine culturel était moins dense, et il était plus facile de faire entendre un tel concept à quelqu'un.
Aujourd'hui, il faudrait prouver l'existence de dieu pour pouvoir le faire, et je crois qu'aucune question n'aboutira à une conclusion satisfaisante.

Cependant, j'ai une bonne nouvelle, ce n'est pas nécessaire.
Car l'âme théorique n'a pas besoin de vivre, elle n'a pas besoin d'un visage, mais seulement d'un nom.
Aussi est-ce une tâche délicate, et je vais faire de mon mieux.
Il s'agit de ne pas confondre les deux.

Voici ma plaidoirie.
J'invoque le droit universel à la vérité individuelle.
Je crois, de ma petite conscience, que c'est le seul outil démocratique.
Le seul envisageable, et le seul utilisable.

Pour la faire courte :

Vérité individuelle = oui = affirmation = subjectif        = abouti

Vérité collective = non = interrogation = objectif.      = infini

Les deux étant entières, et véritables.

Aussi, pour prétendre une juridiction, il faut prétendre une vérité collective.
Seulement, celle ci ne sera jamais aboutie et immuable, de part son caractère objectif.


Mais qu'est-ce que la réalité ?
J'aimerais appeler cela l'omnitif.
Aussi, et j'ai une autre bonne nouvelle, il n'est nul besoin de la définir pour l'utiliser théoriquement.

Je vois donc une réalité omnitive, fragmentée en vérité individuelles, puis fusionnée en vérités collective.

La question est celle de la poule et de l'oeuf.
Est-ce la vérité individuelle qui fait la collective, ou l'inverse ?

Certains ne penseront pas comme moi, de ce fait ils se trompent.

Moi je dirais que c'est la vérité individuelle, qui, prenant l'ascendant sur d'autres, les avale et les fonds.
Aussi, c'est cela un prophète. C'est quelqu'un d'une grande vérité, mais je n'aime pas du tout ce mot.
Dirais-je que de George Brassens à Platon, tous en étaient, des " influenceurs"

Et si deux personnes chantent Brassens, Celui-là qui chantera Brel sera le maillon faible.
Et c'est le dangereux schéma de la propagande.

A qui laisse t'on l'influence ?

La démocratie dit, à tout un chacun, la dictature dit, au plus fort et rien qu'au plus fort.

Moi je donnerais plus de crédit à Brassens seul, qu'à tout ceux qui chantent en francais aujourd'hui.
Mais doivent-ils se taire pour autant ?

Bref.
Ce n'est pas à moi de trancher cette question.

Deux options, laisser la vérité s'uniformiser, ou la laisser se diversifier.
Si l'on la laisse s'uniformiser, si l'on fait le choix de la question, et du pouvoir central,
Encore ne faut-il pas oublier d'où elle vient.
Et qui la détient, et pourquoi.

Aussi, pour être sur que ce schéma, que je proscris de ma petite vertu, ne nous parvienne pas,
Je recommande l'utilisation du droit fondamental à la vérité individuelle.
Et à sa valeur ultime et infinie.


En effet, une affirmation gratuite, à pour moi autant de valeur que la question d'un siècle.

Une vérité individuelle est cette affirmation gratuite, entière et aboutie.
Une vérité collective est cette question infinie.
Qui, pour trouver forme et réponse, ne doit être qu'une, et se fondre.

Et dans la chaude fonderie diplomatique, je pense qu'il est vital de reconnaitre chacun des morceaux de bois consommé.
Que personne n'oublie de quel bois je me chauffe.

Et je ne saurais l’appeler autrement que l'âme.
L'âme théorique. Qui n'a pas de visage,
Et qui n'en a pas besoin pour être utile.
Et j'aimerais qu'elle soit sacrée, par l'officiel, plus que par l’éternel !

Bon, c'est une ébauche, je sais pas si c'est assez clair, mais je pense que le gros du message est passé !
 

Et Lalanne?

Le maillon rapide...

Modifié par PASCOU
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 13 minutes, tontonbon a dit :

je te rappelle ta 1ere réponse : " Même si je te le disais, tu ne me croirais pas  " ; enrobée de mots sans rapport .

c'est toi le philosophe , moi je ne demande qu'à apprendre

alors , quel est le 1er : l'oeuf ou la poule ?

je te croirais :pap:

 

Si tu veux apprendre de moi, alors considère tout mes mots.
Tous.

Et si tu n'a pas trouvé le rapport, cherches le encore.
Je peux te pondre tout les raccourcis du monde,
Ce qui est important, ce n'est pas ce qui est petit.
Ce qui est important, c'est ce qui est gros.
Trop gros pour être vu.
Et ça, je ne peux pas le pondre pour un autre.
Aussi, je ne t'apprendrais rien, si je ne t'apprenais pas à comprendre.

Pourras-tu savoir, pourras-tu tout savoir, il te faudra aller voir, et connaitre.

Aussi, si je te fais une echelle pour descendre vers le subtil, jamais je ne t'aurais aidé à monter vers le primordial.
Aussi, c'est cela l'éthique, que dis-je, la sainte-éthique et la vertu.

Que de chercher le beau et le gros avant de chercher l'utile et le petit.

Les poules chieraient des oeufs d'or carrés, ceux qui en sauraient la valeur seront ceux qui aimeront la poule.

Là, je viens de te vendre la hierarchie de la beauté.
Il en est une autre, qui cherche l'utile.

Mais sauras-tu connaitre laquelle des deux est un peut-être, et laquelle des deux n'en est pas un ?

Quand tu l'auras fait, demande toi pourquoi.
Et quand tu connaitras pourquoi tu sauras la poule et l'oeuf.

Mais là je ne t'ai rien appris.

là, je viens seulement de t'apprendre à apprendre.

Maintenant, je vais te parler du oui, du non, et du peut-être.
Ensuite iras tu prier les poulaillers.
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

@tontonbon

Savais-tu que le beau est utile ?
Mais que l'utile n'est pas beau avant de le devenir ?

Aussi, plutôt que de la poule et l'oeuf,
Je te parlerais du Soleil et du saint radio-reveil.

Encore faudra t'il te parler de la main et de l'aile.

Mais parlons du oui et du non.
Et bois mes paroles comme une eau non-potable.

Le oui, c'est l'affirmation gratuite. Elle est aboutie, et entière.
Soit-elle fragment, il s'agit d'un fragment entier.
Vérité seule

Le non, c'est l'interrogation, infinie, et infinie d'entier.
Vérités confrontées

Et il est le peut-être.
Infini de mensonge et de vérité.
Mais de mensonge d'abord.

Par dela l'interrogation et l'affirmation, il est la réponse.
Question dans le fond, affirmation dans la forme,
Et toutes les réponses sont des peut-être.
Car elles ont été volées.

Aussi le oui est un bout de peut-être, et le non, pas moins.
Mais en vérité, c'est surtout le peut-être qui est un bout de oui et de non.

Sais-tu si l'oeuf est un oui, un non, ou un peut-être ?
Devras tu comprendre l'état et le comportement, dans la tendance et la nuance.

Parlons du soleil. Ce grand paresseux, qui aurait caché une vérité.
Sais-tu que seule la lumière aveugle ?
Et que les avis compétent excellent dans l'art de la réalité ?

As tu vu le radio-réveil et les religieux ?

Si l'on prend le soleil théorique,
Qu'est-il de beau et d'utile ?

L'utile parle d'une rentabilité infinie, d'un entretien inexistant, d'une consommation inexistante,
Et d'une utilité, sommes-toutes relative, mais néanmoins créateur de la vie.

Bref, le soleil est un outil parfait.

Et le but du radio-reveil, c'est de lui ressembler.

Aussi a t'il beaucoup de chance, car aujourd'hui plus que le soleil, c'est le radio-reveil qui définit le moment où le corps doit être utilisé.
Et ceux qui prient Mademoiselle la Science le matin sont très nombreux.

Cependant, aucun n'osera, et je m'en porte garant, comparer les deux.
Sais-tu pourquoi ?

Car par delà l'utile, le Soleil est beau.

Sais-tu ce que le beau ?
C'est une énergie.
Aussi, les artistes sont ceux qui donnent un visage à ce qui n'en avait pas.
Ceux qui incarnent cette energie.

Aussi, plus que de prétendant à Mademoiselle la Science, le soleil est prétendant à Madame la Chance
Il s'est fait artiste.

Et le radio-réveil ne saura jamais.
Sera t'il plein de noms, il n'aura jamais de visage.

Aussi, l'oeuf est un outil.
Mais la poule est une artiste.

Celui qui considère la question de la poule et de l'oeuf est un abruti de schizophrène.
Aussi te répondrais-je.

Dans la théorie, tu n'as pas le droit de considérer la beauté.
Je dirais même que pour faire de la science, pour nommer, et pour posséder quelque chose,
Il faut lui retirer sa valeur, il faut le tuer.

Aussi, tu ne pourras jamais connaitre la poule avec son nom.
Pas plus que le soleil.

Irais-je immatriculer les grains de sable du Sahara, irais-je nommer les cailloux dans le ciel.
Irais-je trouver tout les noms, de l'humidité, de la température, de la luminosité.. que sais-je.
Rien ne saura jamais parler le beau.
Parceque les mots, les noms, sont des outils.
Et pas de l'art.
Du moins, l'art n'est pas dans les mots.

Aussi, rien de la science ne saura jamais reconnaitre la beauté du soleil.

Et pourtant, je te le dis gratuitement.
Le soleil est beau avant d'être utile.
Et la vie.

Tu vois, je barbouille depuis tout à l'heure dans la question.
Et il m'aura quand même fallut une affirmation gratuite pour te le dire, alors même que ce semblait évident depuis le départ, je n'ai pas su trouver le pont, et je ne suis pas n'importe qui.

Aussi, et c'est tout cela ma réponse,
C'est que la question est infinie, et ne saurait aboutir.
L'affirmation est aboutie, et même si elle ment, elle ne ment jamais.

Et je n'aurais jamais su te répondre sans te mentir.
Sans décapiter l'interrogation.

Je t'aurais vendu une heure de questionnement, et une seconde d'affirmation, pour te vendre la même chose.

Eistein disait cela
Que c'est la théorie qui permet de trouver les données.
Et non pas les données qui permettent de trouver la théorie.

Et je suis d'accord avec lui.

La théorie théorique est belle.
La donnée est utile.

Aussi, c'est la poule qui vient avant l'oeuf.
Et il n'est d'autre chronologie,
Il n'est d'autre hierarchie tangible que le temps.
Sauf que la hierarchie temporelle n'a pas de valeur.

Mais qu'importe, puisque l'intuition sait sans connaitre.

Aussi te dirais-je que la véritable science c'est l'art.
Et que le soleil n'est pas un outil.
Ce n'est pas toi qui le possèdes.
C'est lui qui te possède.

Il est le créateur, tu es la créature.
Parce qu’il était là avant toi.
Mais surtout pour aucune raison, aucune raison nommable.

Ca suffira pour aujourd'hui

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Et tout cela est de l'art avant d'être de la science.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 151ans Posté(e)
tontonbon Membre 1 226 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 34 minutes, Sans nom sans visage a dit :

Aussi, c'est la poule qui vient avant l'oeuf.

faux ; l'oeuf est primordial , c'est la genèse du monde

la poule est dans l' oeuf , et l' oeuf est dans la poule

  • Waouh 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 2 minutes, tontonbon a dit :

faux ; l'oeuf est primordial , c'est la genèse du monde

la poule est dans l' oeuf , et l' oeuf est dans la poule

Et tu l'as pondu tout seul pour me dire que c'est moi le faible ?

C'est une question de nuances et de tendance.

L'oeuf beau, j'ai pas connu, moi.
Où pas encore.

Ah bah si, en fait, c'est le fond qui prend l'ascendant sur la forme.
Par son caractère immuable sur la forme malléable.
J'ai pondu ça y'a quelques années.

Mais tu vois, même si je l'ai fait moi-même, je suis pas convaincu.
Encore y a t'il plus grand.

Aussi suis-je en dessous de mes mots,
Et toi sur les tiens.

De ce fait, qu'importe le mensonge de réponse,
J'ai raison et tu as tord.

En ce sens que je parle ce que je n'ai pas créé,
Et que tu parles l'acquis.

Aussi es-tu plus grand que ta vérité.
Et moi plus petit que la mienne.

En ce sens, c'est la mienne la bonne.
Car c'est elle qui me possède.

Toi, tu possède ta vérité, et elle n'a aucune valeur.

Moi, ma vérité me créé, toi, tu créé ta vérité.
La mienne est la plus grande.
Désolé mon petit.
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

J'entends par là, gratuitement,

Que l’énergie vient avant la matière.

La théorie avant la donnée,

La question et l'affirmation avant la réponse.

Et que rien de cela ne saurait être nommé.
Seulement contemplé.

Et que ce qui n'existe pas, avant ce qui existe.

Je ne saurais pas le prouver.
Pèserais-je la lumière.

Et c'est pour cela que la question est infinie.
Viendrais-je de le faire ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 16 566 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, tontonbon a dit :

alors , lequel a été le premier ; la poule ou l'oeuf ?

Ca c'est facile. Puisque l 'oiseau vient du dinosaure,  qui pondait des œufs, je n'imagine pas un dino se transformer en zozio durant sa vie. Ce zozio est venu d'un œuf.

  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 151ans Posté(e)
tontonbon Membre 1 226 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Talon 1 a dit :

Ca c'est facile. Puisque l 'oiseau vient du dinosaure,  qui pondait des œufs, je n'imagine pas un dino se transformer en zozio durant sa vie. Ce zozio est venu d'un œuf.

voilà une réponse intéressante , et censée . :bravo:

mais alors , quel est le 1er ; le dinausaure ou l'oeuf ?

le poisson répondra tu :facepalm:

il y a 21 minutes, Sans nom sans visage a dit :

@tontonbon
Maintenant dis moi,

C'est la justice ou la justesse qui passe en premier ?

c'est le justificatif

mdr , on s'amuse bien dans ce forum :yahoo:

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 6 minutes, tontonbon a dit :

voilà une réponse intéressante , et censée . :bravo:

mais alors , quel est le 1er ; le dinausaure ou l'oeuf ?

le poisson répondra tu :facepalm:

c'est le justificatif

mdr , on s'amuse bien dans ce forum :yahoo:

J'ai mieux pour toi,
Qu'est-ce qui vient en premier, le nom ou le visage ?
L'art ou la science ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×