Aller au contenu

En Turquie, le parti prokurde HDP dénonce l’assassinat d’une de ses militantes à Izmir.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
goods Membre 28 248 messages
.‚
Posté(e)

En Turquie, le parti prokurde HDP dénonce l’assassinat d’une de ses militantes à Izmir.

Le HDP est la bête noire de la coalition nationalo-islamiste dirigée par le président Erdogan.

v0l6.jpg

Un homme armé a attaqué jeudi 17 juin une permanence du parti démocratique des peuples (HDP, gauche prokurde) à Izmir dans l’ouest de la Turquie, tuant une jeune militante. Deniz Poyraz, la trentaine, militante du HDP, travaillait comme volontaire dans le local du parti à Izmir où elle servait le thé.

Jeudi matin, elle était la seule personne présente sur place lorsque trois assaillants ont pris d’assaut la permanence du local, où une réunion devait se tenir entre militants. Deux des agresseurs ont réussi à s’enfuir. Le troisième, Onur Gencer, a tué la jeune femme par balles après quoi il a tenté d’incendier le local.

Arrêté par la police, l’homme a justifié son acte par sa « détestation du PKK », le Parti des travailleurs du Kurdistan, la bête noire des autorités turques depuis près de quarante ans. Deuxième parti d’opposition du parlement turc, le HDP est accusé d’être une menace à la sécurité nationale ainsi que la « vitrine politique » du PKK par le gouvernement qui tente de le faire interdire pour « activités terroristes ».

Suite de l'article.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 18 minutes, goods a dit :

En Turquie, le parti prokurde HDP dénonce l’assassinat d’une de ses militantes à Izmir.

Le HDP est la bête noire de la coalition nationalo-islamiste dirigée par le président Erdogan.

v0l6.jpg

Un homme armé a attaqué jeudi 17 juin une permanence du parti démocratique des peuples (HDP, gauche prokurde) à Izmir dans l’ouest de la Turquie, tuant une jeune militante. Deniz Poyraz, la trentaine, militante du HDP, travaillait comme volontaire dans le local du parti à Izmir où elle servait le thé.

Jeudi matin, elle était la seule personne présente sur place lorsque trois assaillants ont pris d’assaut la permanence du local, où une réunion devait se tenir entre militants. Deux des agresseurs ont réussi à s’enfuir. Le troisième, Onur Gencer, a tué la jeune femme par balles après quoi il a tenté d’incendier le local.

Arrêté par la police, l’homme a justifié son acte par sa « détestation du PKK », le Parti des travailleurs du Kurdistan, la bête noire des autorités turques depuis près de quarante ans. Deuxième parti d’opposition du parlement turc, le HDP est accusé d’être une menace à la sécurité nationale ainsi que la « vitrine politique » du PKK par le gouvernement qui tente de le faire interdire pour « activités terroristes ».

Suite de l'article.

Erdogan comma toujours se sert de la France et des pays Européens pour se redorer le blason auprès de sa population et des pays Musulmans. 

Il a toujours craint les Kurdes qui représentent 28% de la population Turque.

 

 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×