Aller au contenu

Alternative à l'autonomie en énergie

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 72ans Posté(e)
piedalu Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 72ans
Posté(e)

Bonjour,

J'ai finalisé, étayé et démontrer une théorie qui nous permettrait l'autonomie en énergie.

Je lirais avec attention les remarques des personnes qui pourraient démontrer que mon raisonnement est incorrecte.

Pour les inconditionnels je suis désolé, je n'ais plus l'énergie de les convaincre. Car les protes du changement ne s'ouvrent que de l'intérieur.

Voici le lien de mon document ici

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 21ans Posté(e)
Ohissa Membre 1 857 messages
Forumeur alchimiste‚ 21ans
Posté(e)
il y a une heure, piedalu a dit :

Bonjour,

J'ai finalisé, étayé et démontrer une théorie qui nous permettrait l'autonomie en énergie.

Je lirais avec attention les remarques des personnes qui pourraient démontrer que mon raisonnement est incorrecte.

Pour les inconditionnels je suis désolé, je n'ais plus l'énergie de les convaincre. Car les protes du changement ne s'ouvrent que de l'intérieur.

Voici le lien de mon document ici

Bonsoir Monsieur

J'ai téléchargé, votre petit précis. Je vais le lire, si cela s'avère trop compliqué... Mais tout d'abord, je vais m'henhardir à me confronter à mon ignorance crasse.

D'avance merci pour ce travail qui m'a l'air de prime abord très intéressant, de là à vous donner un avis. Je ne suis que Candide.

Bonsoir Piedalu,

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
PASCOU Membre 67 305 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, piedalu a dit :

Bonjour,

J'ai finalisé, étayé et démontrer une théorie qui nous permettrait l'autonomie en énergie.

Je lirais avec attention les remarques des personnes qui pourraient démontrer que mon raisonnement est incorrecte.

Pour les inconditionnels je suis désolé, je n'ais plus l'énergie de les convaincre. Car les protes du changement ne s'ouvrent que de l'intérieur.

Voici le lien de mon document ici

Piedalu?

N'est  pas dangereux en cas de contact  électrique?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 549 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, piedalu a dit :

Bonjour,

J'ai finalisé, étayé et démontrer une théorie qui nous permettrait l'autonomie en énergie.

Je lirais avec attention les remarques des personnes qui pourraient démontrer que mon raisonnement est incorrecte.

Pour les inconditionnels je suis désolé, je n'ais plus l'énergie de les convaincre. Car les protes du changement ne s'ouvrent que de l'intérieur.

Voici le lien de mon document ici

L'homme ne sait pas créer de l'énergie il ne peut que la transformer.

Ainsi la chaleur de combustion ou de la fission de l'atome va se transformer en énergie électrique dans un turboalternateur. idem à partir de l'énergie potentielle d'une réserve d'eau en altitude ou de l'énergie mécanique du vent ou de la houle. Ou bien encore à partir du rayonnement solaire dans des panneaux photovoltaïques.

Depuis le début je te demande la source initiale de l'énergie avec laquelle tu fais tourner ta machine et surtout quelle est l'énergie produite.

Le quotient de la seconde par la première indiquera le rendement de ta machine. Si ce rendement est inférieur à 1, tu as inventé un mécanisme complexe que tu peut faire breveter.

Si le rendement est supérieur à 1 il y a une imposture et une impossibilité physique.

Inutile d'essayer de la faire bréveter, le dossier sera refusé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 73ans Posté(e)
hybridex Membre 4 777 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, Répy a dit :

L'homme ne sait pas créer de l'énergie il ne peut que la transformer.

Ainsi la chaleur de combustion ou de la fission de l'atome va se transformer en énergie électrique dans un turboalternateur. idem à partir de l'énergie potentielle d'une réserve d'eau en altitude ou de l'énergie mécanique du vent ou de la houle. Ou bien encore à partir du rayonnement solaire dans des panneaux photovoltaïques.

Depuis le début je te demande la source initiale de l'énergie avec laquelle tu fais tourner ta machine et surtout quelle est l'énergie produite.

Le quotient de la seconde par la première indiquera le rendement de ta machine. Si ce rendement est inférieur à 1, tu as inventé un mécanisme complexe que tu peut faire breveter.

Si le rendement est supérieur à 1 il y a une imposture et une impossibilité physique.

Inutile d'essayer de la faire bréveter, le dossier sera refusé.

Il y a le mouvement perpétuel et le défi perpétuel à tenter de persuader que ça ne marche pas.

Certains s'épuisent à l'obtenir quand même en y déployant des trésors d'énergie et de créativité pendant que d'autres déploient les mêmes efforts et autant de trésors d'inventivité pour leur prouver leurs erreurs.

On ne convaincra pas le sympathique @piedaluà qui je souhaite une heureuse retraite.

@piedalule domaine dans lequel tu t'aventures est exploité par de nombreux escrocs. Soit donc prudent si on te propose des investissements coûteux dans ton domaine d'investigation

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 72ans Posté(e)
piedalu Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 72ans
Posté(e)

Bonjour,

Ohissa, l'ignorance est la qualité de ceux qui ne se remettent pas en question. Je pense que ce n'est pas ton cas.

 

Bon humour, Pascou, j'apprécie.

 

Répy, je suis d'accord, pas de création d'énergie. Depuis le début du document, la source d'énergie est précisée.

Tu le reconnais toi même, il est impossible de créer de l'énergie, alors pourquoi tu demande quelle est l'énergie produite, puisque il est impossible d'en produire? Tous mes calculs ont des rendements inférieurs à l'unité.

Tu n'as pas lu mon document ou tu n'as pas cherché à comprendre. Dans le cas contraire, je ne peux pas grand chose pour toi, car les portes du changement ne s'ouvrent que de l'intérieur.

 

Merci hybridex pour tes souhaits de bonne retraite.

Le terme perpétuel ne s'applique même pas à l'univers. Quant à l'investissement, soit rassuré, je fuis l'excès d'argent comme la peste. Je parle ici d'argent, c'est à dire la référence virtuelle pour laquelle les gents s'entre-tuent. Bon, il reste la question: ou s'arrêt le nécessaire et ou commence l'excès. Chacun a sa propre réponse.

C'est un peut similaire au mot perpétuel, qui je pense est une vue de l'esprit. Car perpétuel est synonyme d'infini, illimité. Or, comment peut on avec un cerveau fini, concevoir l'infini.

 

A toutes fins utiles pour les lecteurs, je tiens à préciser pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, que le terme "Or" ne désigne pas ici le métal jaune tant convoité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 72ans Posté(e)
piedalu Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 72ans
Posté(e)

Bonjour,

Effectivement hybridex il y a beaucoup de mouvement dit perpétuel. Nous pouvons considérer que la vie en est un et je pense que comme moi, tu te gardes bien de juger de l'utilité ou non de ce que l'on peut en faire. Je prends ton message comme une constatation des faits, rien que les faits et je suis d'accord.

Répy, Je pense avoir trouvé une alternative pour comprendre ton argumentation. Cela pourrais peut être servir aussi à ceux qui se posent les mêmes questions sans juger nécessaire d’en faire part.

 

Tout d’abord, je précise l’importance de l’interprétation que l’on peut faire des termes utilisés. Interprétation qui peut nous conduire à des aberrances.

Exemple : Le temps qui passe me fait vieillir. S’il passe, il a inévitablement un sens. Comme nous baignons dedans, similaire à l’air qui nous environne. Je peux en déduire arbitrairement que s’il passe de ma droite vers ma gauche, il suffit que je pivote sur moi-même de 180°, pour qu’il passera alors de ma gauche vers ma droite et je rajeunirais. Un coup à droite, un coup à gauche et hop ! J’ai trouvé la soit disant éternité.

 

Cette précision faite, je vais tenter de te comprendre. Je pense que je peux compter sur toi pour me préciser ou je me trompe en suivant ton raisonnement.

 

Tu écris que l’énergie ne se crée pas, c’est OK. Tu écris d’où vient l’énergie que je produis. Alors que je ne prétends pas produire d’énergie et je suis même d’accord avec le fait que l’énergie ne se crée pas et ne se détruit pas. Donc le terme produire pour toi, signifie profiter de l’énergie. Nous sommes d’accord, car dans le cas contraire tu te contredirais.

 

Les ascenseurs à bateaux similaire à la roue de Falkirk roue de falkirk écosse - Bing , ne te posent apparemment pas de problème. Cependant, selon les termes que tu utilises, on leur apporte plus d’énergie qu’ils n’en produisent pour déplacer les bateaux. Je ne comprends pas, en ce cas le rendement est supérieur à 1. Ou alors tu aurais une interprétation différente pour ma théorie, bien que ce soient deux principes identiques d’un potentiel d’énergie en équilibre qui est volontairement déséquilibré par l’énergie qu’on lui apporte.

Mais bon, passons (dans un sens ou dans un autre), car quand j’écris, je ne comprends pas, c’est faut, je comprends très bien.

 

Ce qui nous amène à ta question d’où vient l’énergie.

L’énergie de la roue de Falkirk vient du cycle de l’eau associé à l’attraction terrestre qui se manifeste par l’existence de la terre. S’arrêter là ne répondrait pas à la question, d’où vient l’énergie du cycle de l’eau et de l’existence de la terre ?

Pour l’existence de la terre des cycles de l’univers, pour les cycles de l’eau du soleil et d’où vient l’énergie du soleil, des cycles de l’univers. S’arrêter là ne répondrait pas à la question, d’où viens l’énergie des cycles de l’univers ?

Pour l’univers, l’énergie vient de son origine et d’où vient l’énergie de son origine ? Je n’en sais rien et je pense que toi non plus. Si tu le sais tu sais aussi d’où vient l’énergie de ma théorie. Car elle est basée sur le même principe, un potentiel d’énergie en équilibre qui est volontairement déséquilibré par l’énergie qu’on lui (apporte). J’ai mis apporte entre parenthèses car j’utilise ta terminologie.

 

Pour ma théorie le potentiel d’énergie en équilibre est la réaction qui s’auto-équilibre sur l’axe moteur du TEER. Je le démontre dans mon document, encore faut-il le lire, je ne peux pas le lire à la place du lecteur. Le TEER est tout à fait le même principe. La seule différence est le potentiel naturel d’énergie, qui, pour l’un est créé naturellement, pour ma théorie il est créé artificiellement par la réaction, qui elle est naturelle. Le terme « artificiel » ne concerne que la création de potentiel et non pas l’énergie en elle même. Et oui, ici je peux me servir du terme créer, car on peut créer un potentiel qui est la capacité d’énergie en équilibre, alors que l’énergie qui est la transformation, nous ne pouvons pas la créer n’y la détruire et encore moins la conservé. Le phénomène de transformation en lui-même ne se conserve pas. C’est son potentiel d’énergie en équilibre après transformation que l’on peut conserver, artificiellement ou naturellement.

 

En conclusion, si tu es comme moi, incapable de dire d’où vient l’énergie de l’origine de l’univers, nous sommes d’accord. Dans le cas contraire tu pourrais apporter une information importante à l’humanité.

 

Modifié par piedalu
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 72ans Posté(e)
piedalu Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 72ans
Posté(e)

Je suis impatient d'obtenir la réponse, ça me parait une éternité et l'éternité c'est très très long, surtout vers la fin.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines après...
Membre 72ans Posté(e)
piedalu Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 72ans
Posté(e)

Bonjour,

Je répond d'où vient l'énergie sans remonter jusqu'à l'origine, en espérant arriver à me faire comprendre:

Comparaison des systèmes énergétiques étudiés

 

Pour les systèmes avérés avec contrepoids, ou la charge est égale au contrepoids

1)   La charge et le contrepoids, sont l’expression de la gravité terrestre.

2)   Cette gravité est la réaction de la terre, sur la charge et le contrepoids.

3)   La valeur de la gravité est auto-équilibrée sur l’axe de rotation.

4)   Une énergie en entrée, supérieure aux pertes mécaniques sur cet axe, permet un profit d’énergie en sortie, supérieur à l’énergie d’entrée.

Cependant le système a un rendement inférieur à 1.

Le rapport de facilité entre l’énergie d’entrée sur l’énergie en sortie est supérieur à 1.

L’énergie dont nous profitons vient de la réaction, en l’occurrence du potentiel déséquilibré de la gravité.

 

 

Pour les appareils de levage bis-treuils associé au TEER :

1)   La charge est l’expression de la gravité terrestre.

2)   Cette gravité est la réaction de la terre, sur la charge.

3)   La valeur de la charge est auto-équilibrée par le TEER sur l’axe de rotation moteur.

4)   Une énergie en entrée, supérieure aux pertes mécaniques sur l’axe moteur, permet un profit d’énergie en sortie, supérieur à l’énergie d’entrée.

Cependant le système aurait un rendement inférieur à 1.

Le rapport de facilité entre l’énergie d’entrée sur l’énergie en sortie est supérieur à 1.

L’énergie dont nous profitons vient de la réaction, en l’occurrence du potentiel déséquilibré de la gravité, dans le même environnement qu’actuellement.

 

Pour l’alternateur bis-rotors à aimants permanents associé au TEER :

1)   La charge est le Couple Mécanique de la Réactance d’Induit (CMRI).

2)   Ce CMRI est la réaction du flux induit sur l’inducteur ou les masses magnétiques.

3)   La valeur du CMRI est auto-équilibrée par le TEER sur l’axe de rotation moteur.

4)   Une énergie en entrée, supérieure aux pertes mécaniques sur l’axe moteur, permet un profit d’énergie en sortie, supérieur à l’énergie d’entrée.

Cependant le système aurait un rendement inférieur à 1.

Le rapport de facilité entre l’énergie d’entrée sur l’énergie en sortie est supérieur à 1.

L’énergie dont nous profitons vient de la réaction, en l’occurrence du potentiel déséquilibré du CMRI, dans le même environnement qu’actuellement.

 

Pour le transformateur équilibreur de flux TEF :

1)   La charge est ∆Φs.

2)   ∆Φs est la réaction au déséquilibre du potentiel de la force électromotrice (fém.).

3)   La valeur de la charge ∆Φs se referme sans s’opposer à ∆Φp.

4)   Une énergie en entrée, supérieure aux pertes constantes, permettrait un profit d’énergie en sortie, supérieur à l’énergie d’entrée.

Cependant le système aurait un rendement inférieur à 1.

Le rapport de facilité entre l’énergie d’entrée sur l’énergie en sortie serait supérieur à 1.

L’énergie dont nous profiterions, viendrait de la réaction, en l’occurrence du potentiel (fém.) de réaction déséquilibré sans opposition. C’est le phénomène avéré d’induction électromagnétique, créé dans le même environnement qu’actuellement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 549 messages
scientifique‚
Posté(e)

Depuis le début je t'ai dit que toute ta machine repose sur une hérésie mécanique : produire plus d'énergie en sortie qu'on lui en a fourni en entrée.

Tu habilles cela avec la phrase pompeuse

L’énergie dont nous profiterions, viendrait de la réaction, en l’occurrence du potentiel (fém.) de réaction déséquilibré sans opposition. C’est le phénomène avéré d’induction électromagnétique, créé dans le même environnement qu’actuellement.

Ton grand problème est de ne pas avoir défini le système et l'extérieur au système qui est pourtant la première démarche à toute étude en Mécanique.

Tes fameuses réactions sont internes au système et donc elles s'annulent sans contribuer à un apport énergétique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 53ans Posté(e)
SpookyTheFirst Membre 253 messages
Forumeur activiste‚ 53ans
Posté(e)
Le 22/02/2021 à 18:28, piedalu a dit :

Bonjour,

J'ai finalisé, étayé et démontrer une théorie qui nous permettrait l'autonomie en énergie.

Je lirais avec attention les remarques des personnes qui pourraient démontrer que mon raisonnement est incorrecte.

Pour les inconditionnels je suis désolé, je n'ais plus l'énergie de les convaincre. Car les protes du changement ne s'ouvrent que de l'intérieur.

Voici le lien de mon document ici

J’ai parcouru ton document, mais il est simplement impossible de créer de l’énergie à partir de rien... donc je pense que ton approche est entièrement fausse, peut-être en effet comme suggéré par Repy sur le point de la définition du système (ce qui est dedans et ce qui dehors).

Mais, même si ton travail est en pure perte et sans aucun espoir de succés (et je sais de quoi je parle dans les projets fous...:p), je suis impressioné par la quantité de pages et de shémas que tu as produit!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 72ans Posté(e)
piedalu Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 72ans
Posté(e)

Bonjour,

J'écris pour la nième fois que je ne crée pas d'énergie. Toutes mes formules concernant le TEER sont équilibrées comme dans tout système avec contrepoids.

Effectivement Répy, ta remarque porte sur le TEEF non démontré.

En fonction de ce que tu écrives, SpookyTheFirst, tu es d'accord avec Répy. Donc pour vous tous les systèmes avec contrepoids qui offrent en sortie plus d'énergie qu'en entrée, créent de l'énergie. Cependant toutes les formules qui s'y appliquent sont équilibrées comme dans le TEER.

Tant que l'on en restera à ce stade je ne serais pas convaincu du mal fondé de mon raisonnement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 549 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 17 minutes, piedalu a dit :

Bonjour,

J'écris pour la nième fois que je ne crée pas d'énergie. Toutes mes formules concernant le TEER sont équilibrées comme dans tout système avec contrepoids.

Effectivement Répy, ta remarque porte sur le TEEF non démontré.

En fonction de ce que tu écrives, SpookyTheFirst, tu es d'accord avec Répy. Donc pour vous tous les systèmes avec contrepoids qui offrent en sortie plus d'énergie qu'en entrée, créent de l'énergie. Cependant toutes les formules qui s'y appliquent sont équilibrées comme dans le TEER.

Tant que l'on en restera à ce stade je ne serais pas convaincu du mal fondé de mon raisonnement.

 J'associe 2 de tes phrases contradictoires :

1° J'écris pour la nième fois que je ne crée pas d'énergie.

2° Pour vous tous les systèmes avec contrepoids qui offrent en sortie plus d'énergie qu'en entrée, créent de l'énergie.

Si dans ton étude tu avais défini clairement ton système tu n'aurais pas cette contradiction !

Pour faire encore plus simple : le système est tout ce qu'il y a entre l'axe d'entrée et l'axe de sortie.

Si les forces de pesanteur sont appliquées aux contrepoids, il y a des forces opposées appliquées aux divers axes par les paliers. Idem pour les couples de forces : ceux-ci s'annulent dans tout système mécanique de ce genre. Que ce soit des forces d'origine mécanique ou électromagnétique cette chaîne des (actions/réactions) s'annule en interne.

En supposant que les forces et les couples de frottement soient nuls ( système idéal) l'énergie disponible à l'axe de sortie est égale à l'énergie apportée à l'axe d'entrée mais jamais supérieure sur l'axe de sortie.

Si l'énergie disponible en sortie est supérieure à celle de l'entrée, alors ta machine est un moteur qui transforme une autre énergie (pesanteur) en énergie mécanique de rotation.

effectivement ce n'est pas une création d'énergie dans l'absolu, chose que l'homme ne saura jamais faire mais un dispositif de transformation d'énergie que l'on appelle couramment moteur.

ici c'est  E mécanique -> E mécanique

dans un moteur thermique c'est  E chimique -> E mécanique + chaleur

dans un moteur électrique c'est  E électrique -> E mécanique + chaleur

dans une centrale nucléaire c'est  E nucléaire -> E électrique + chaleur

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 72ans Posté(e)
piedalu Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 72ans
Posté(e)

Bonjour,

Tout d'abord, j'ai bien écris que je ne crée pas d'énergie et j'ai écris (Pour vous), c'est à dire, vos écrits me font croire que (Pour vous) il y a création d'énergie. Pour moi c'est clair il n'y a pas de création donc pas de contradiction.

Si j'ai bien compris tes explications Répy, nous sommes enfin d'accord.

Il y a 14 heures, Répy a dit :

En supposant que les forces et les couples de frottement soient nuls ( système idéal) l'énergie disponible à l'axe de sortie est égale à l'énergie apportée à l'axe d'entrée mais jamais supérieure sur l'axe de sortie.

C'est jamais supérieur, OK. Cela ne nous empêche pas de profiter du potentiel d'énergie déséquilibrée de l'autre coté du système, sans pour cela prétendre à une création d'énergie. J'ai remplacé le terme "sortie" par mieux me faire comprendre. Tous les systèmes à contrepoids (Roue de Falkirk ...) nous fournissent des exemples avérés qui confirment ce que j'essaie d'expliquer.  

Dans le TEER j'ai

E mécanique -> E mécanique (C'est l'énergie des pertes mécaniques). Cela ne nous empêche pas de profiter du potentiel d'énergie déséquilibrée de l'autre coté du système, sans pour cela prétendre à une création d'énergie.

Comme dans tout système avec contrepoids. Cela n'empêche pas de profiter du potentiel d'énergie déséquilibrée de l'autre coté du système, comme nous profiterions du fonctionnement du système TEER.

Ce n'était qu'une question de forme et non de fond.

Pour le TEF ce n'ai qu'aucune hypothèse que je dois encore étayer par une démonstration théorique. Je suis moins à l'aise avec le magnétisme. Peut être l'expérimentation sera plus simple, car c'est moins compliqué à bricoler que le TEER.

C'est l'expérimentation qui me manque.

Modifié par piedalu
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois après...
Membre 72ans Posté(e)
piedalu Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 72ans
Posté(e)

Bonjour,

Une nouvelle édition de « l’autonomie énergétique » est en ligne.

Ici

Plus intelligible, plus simple, plus courte et surtout le pourquoi et le comment c’est possible en page 20.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 549 messages
scientifique‚
Posté(e)

Avant de lire ton texte, il me vient une réflexion : Pourquoi te casse-tu la tête à inventer une machine complexe qui ne transforme pas d'énergie ?

A quoi sert-elle cette machine complexe sinon à satisfaire ton besoin de faire compliqué au lieu de faire simple ?

Je n'y vois qu'un seul avantage : faire fonctionner ton cerveau. C'est mieux que regarder la TV ou un match de foot !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 72ans Posté(e)
piedalu Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 72ans
Posté(e)

Bonjour Répy,

Sous ton pseudo il est noté "scientifique", je vais tenter une réponse équivalente à la question.

Pour la simple raison que j'ai des controverses comme celles que tu fais, qui peuvent se résumées en ces termes.

Il est impossible de rouler sans secousses avec des roues circulaires, car actuellement nous roulons avec des roues carrées et elles nous secouent.

 Donc le seul défaut de ma théorie est le manque d'expérience.

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines après...
MembreR 20ans Posté(e)
arrial MembreR 1 900 messages
Forumeur alchimiste‚ 20ans
Posté(e)
Le 17/04/2021 à 18:05, piedalu a dit :

Bonjour,

Une nouvelle édition de « l’autonomie énergétique » est en ligne.

Ici

Plus intelligible, plus simple, plus courte et surtout le pourquoi et le comment c’est possible en page 20.

L'énergie c'est quoi pour toi ? deux énergies cinétiques qui s'annulent parce que les vitesses sont opposées, c'est faire très fort si c'est ce qui prétend être signifiée. Quant aux énergies potentielles et celles dissipées par les frottements …

Pour moi, tes connaissances scientifiques sont tout simplement nulles et/ou erronées. C'est mon avis, et je le partage ‼

http://loughallencollegefunkyfrench.weebly.com/uploads/9/0/4/5/9045128/6138384_orig.jpg

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreR 20ans Posté(e)
arrial MembreR 1 900 messages
Forumeur alchimiste‚ 20ans
Posté(e)
Le 11/03/2021 à 18:31, piedalu a dit :

Toutes mes formules concernant le TEER sont équilibrées comme dans tout système avec contrepoids.

Ben, seulement s'il n'y a pas de mouvement.

Et s'il n'y a pas de mouvement, le système ne sert à rien.

Le 12/03/2021 à 09:49, piedalu a dit :

E mécanique -> E mécanique (C'est l'énergie des pertes mécaniques).

Cela n'empêche pas de profiter du potentiel d'énergie déséquilibrée de l'autre coté du système, comme nous profiterions du fonctionnement du système TEER.

'C'est quoi ça ????

Énergie mécanique = Énergie potentielle + Énergie cinétique

et pour une énergie mécanique constante (ce qui est plus que rare pour un système non statique), il y a une transformation Énergie potentielle ⇌ Énergie cinétique

… quant à « potentiel d'énergie déséquilibrée », ça ne veut strictement rien dire …

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×