Aller au contenu

Le topic des pythoniens

Noter ce sujet


Messages recommandés

Invités Posté(e)
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour,

C'est un sujet généraliste sur python, le langage de programmation, je le précise parce que vous allez me poster des photos de pythons et des extraits de Monty Python.

donc si vous êtes utilisateur habitué ou occasionnel ou pas du tout, venez poster ce que vous avez pour ou contre ce langage qui ne cesse de grandir, si vous utiliser d'autres langages, merci de nous faire une comparaison...etc

Bref c'est un sujet pythonique pour les pythoniens.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 66ans Posté(e)
Plouj Membre 77 176 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, riad** a dit :

je le précise parce que vous allez me poster des photos de pythons et des extraits de Monty Python.

Voilà, voilà, comme quoi ce langage ne semble pas à la portée de tout le monde :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, Plouj a dit :

Voilà, voilà, comme quoi ce langage ne semble pas à la portée de tout le monde :)

Oui pour un non informaticien (surtout un non intéressé), mais ça reste le langage le plus abordable et le plus facile à apprendre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Hérisson_ Membre 450 messages
Forumeur survitaminé‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, riad** a dit :

mais ça reste le langage le plus abordable et le plus facile à apprendre.

Le Pascal est encore plus clair - mais cela reste bien sûr un avis subjectif ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, Hérisson_ a dit :

Le Pascal est encore plus clair - mais cela reste bien sûr un avis subjectif ...

Oui, quand j'ai dit qu'il est facile, je parle de son utilisation la plus basique, si tu commences à faire du poo avec python, c'est sûr que ça va devenir plus compliqué.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Hérisson_ Membre 450 messages
Forumeur survitaminé‚ 75ans
Posté(e)

Je suis passionné de programmation, d'analyse numérique et de synthèse des images, et pratique le Pascal depuis longtemps, alors que je n'ai fait qu'aborder la programmation de base en Python; je ne saurais donc les comparer d'une manière pertinente - pour autant d'ailleurs que la comparaison soit légitime.

Lorsque je poste un algorithme sur un forum de programmation, je livre le programme source en Pascal; sa traduction en un autre langage est relativement facile (moyennant quelques précisions) compte tenu justement de sa clarté, qui en fait pratiquement un pseudo-code compilable; de mon côté, l'exécution du programme m'assure qu'il n'y subsiste pas d'erreur.

Python m'épate en ce qui concerne le maniement des grands nombres; le calcul de (1000!) en précision absolue, ou l'affichage de 5000 décimales de 10^(1/3) est très rapide.

J'ai eu récemment l'occasion de comparer, avec un collègue matheux, les temps d'exécution de deux programmes, l'un rédigé en Pascal et l'autre en Python; le millionième nombre premier s'obtenait, dans les deux cas, au bout de délais comparables.

Python étant devenu le langage de programmation officiellement enseigné dans l'Éducation Nationale, je vais devoir m'y remettre car je m'occupe d'accompagnement scolaire; les jeunes sont très demandeurs.

 

Modifié par Hérisson_
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 5 semaines après...
Membre 87ans Posté(e)
Promethee_Hades Membre 23 025 messages
Chien Fou forumeur‚ 87ans
Posté(e)
Le 06/11/2020 à 17:02, Hérisson_ a dit :

Le Pascal est encore plus clair - mais cela reste bien sûr un avis subjectif ...

Bonjour le Herrison, poigne de mains

Le pascal, pour avoir pas mal programmé avec est un langage exceptionnel, il demande de la rigueur. Mais il permet de faire des folies, surtout quand il a intégré les objets.

Quand j'ai vaguement abordé, le python, j'ai pas continué car je fut dissuadé par son manque de rigueur. J'aime bien que les variables soit identifié correctement.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Hérisson_ Membre 450 messages
Forumeur survitaminé‚ 75ans
Posté(e)

Bonjour Promethee_Hades,

Le Pascal a été dès ses premières versions orienté objet, ce qui lui a ouvert un champ très vaste d'applications. Sa clarté exceptionnelle vient de ce qu'il a été initialement conçu à des fins éducatives; certains à cet égard le trouvent un peu lourd. Les performances des dernières versions mises à jour (Free Pascal, Delphi) soutiennent la comparaison avec celle des autres langages.

Il demande comme tout langage de programmation de la rigueur; sa rigidité vient du typage statique des variables, qui alloue à chacune d'elle un nombre de bits déterminé. Cette contrainte peut cependant être aisément contournée, éventuellement par le recours aux pointeurs.

Python, lui, recourt au typage dynamique, ce qui lui confère une grade souplesse mais ne manque pas de déstabiliser les néophytes (dont j'ai fait partie).

Je n'ai pas poursuivi son étude pour de mauvaises raisons:

a) parce que je suis rôdé à la pratique de Pascal, et continue tout naturellement de m'investir dans l'acquisition de nouveaux procédés; et

b) parce que des difficultés d'affichage très techniques aboutissaient à la détérioration typographique des textes, ce je trouvais très déplaisant.

Pour des raison indiquées auparavant, je m'y remettrai sans doute.

Je maîtrise aussi le Basic des calculatrices Texas, sur lesquelles je me suis initié à la programmation; la mémoire des premières mises sur le marché étaient si limitées que je devais effacer tous les programmes pour en rédiger un nouveau ! C'est à cette occasion que j'ai découvert que l'important c'est ce que l'on a dans la tête, et non pas le contenu des mémoires électroniques ... Les jeunes découvrent toujours avec enthousiasme les possibilités que leur offre l'usage d'un code de programmation.

M'intéressant essentiellement au traitement des images, à l'analyse numérique et à l'évolution ds systèmes dynamiques, la grande précision  offerte par le Pascal (2^-63 ~ 10^-19 , soit 19 chiffres) suffit largement.

image.png.057b399ce1b04a888b1ee6437c64125b.png

Je passerai éventuellement au langage C ou à l'un de ses dérivés si l'exécution de certains programmes monstrueux exigeaient une plus grande rapidité.

Le langage de POV-Ray, logiciel générateur d'images 3D, est apparent au (C); les calculs numériques et la rédaction des macros ont été effectués en Pascal:

image.png.64c10732e3c73ab0ee21c139dfce5b25.png

PS: Je ne suis pas curieux, mais j'aime bien savoir:

je n'ai réussi à traduire ni le grec (δαίμων κύων), ni l'hébreu ( אש ארש ).

Modifié par Hérisson_
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 10 heures, Promethee_Hades a dit :

Bonjour le Herrison, poigne de mains

Le pascal, pour avoir pas mal programmé avec est un langage exceptionnel, il demande de la rigueur. Mais il permet de faire des folies, surtout quand il a intégré les objets.

Quand j'ai vaguement abordé, le python, j'ai pas continué car je fut dissuadé par son manque de rigueur. J'aime bien que les variables soit identifié correctement.

Bonjour Promethee,

Python possède un typage fort, fort mais dynamique, t'as pas besoin de déclarer le type de ta variable mais le langage la traite avec rigueur tout de même, si tu donnes 5+"4" à JavaScript il fait le malin et te répond "54", alors que python t'engueule avec un message d'erreur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 87ans Posté(e)
Promethee_Hades Membre 23 025 messages
Chien Fou forumeur‚ 87ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Hérisson_ a dit :

Bonjour Promethee_Hades,

Le Pascal a été dès ses premières versions orienté objet, ce qui lui a ouvert un champ très vaste d'applications. Sa clarté exceptionnelle vient de ce qu'il a été initialement conçu à des fins éducatives; certains à cet égard le trouvent un peu lourd. Les performances des dernières versions mises à jour (Free Pascal, Delphi) soutiennent la comparaison avec celle des autres langages.

Il demande comme tout langage de programmation de la rigueur; sa rigidité vient du typage statique des variables, qui alloue à chacune d'elle un nombre de bits déterminé. Cette contrainte peut cependant être aisément contournée, éventuellement par le recours aux pointeurs.

Python, lui, recourt au typage dynamique, ce qui lui confère une grade souplesse mais ne manque pas de déstabiliser les néophytes (dont j'ai fait partie).

Je n'ai pas poursuivi son étude pour de mauvaises raisons:

a) parce que je suis rôdé à la pratique de Pascal, et continue tout naturellement de m'investir dans l'acquisition de nouveaux procédés; et

b) parce que des difficultés d'affichage très techniques aboutissaient à la détérioration typographique des textes, ce je trouvais très déplaisant.

Pour des raison indiquées auparavant, je m'y remettrai sans doute.

Je maîtrise aussi le Basic des calculatrices Texas, sur lesquelles je me suis initié à la programmation; la mémoire des premières mises sur le marché étaient si limitées que je devais effacer tous les programmes pour en rédiger un nouveau ! C'est à cette occasion que j'ai découvert que l'important c'est ce que l'on a dans la tête, et non pas le contenu des mémoires électroniques ... Les jeunes découvrent toujours avec enthousiasme les possibilités que leur offre l'usage d'un code de programmation.

M'intéressant essentiellement au traitement des images, à l'analyse numérique et à l'évolution ds systèmes dynamiques, la grande précision  offerte par le Pascal (2^-63 ~ 10^-19 , soit 19 chiffres) suffit largement.

image.png.057b399ce1b04a888b1ee6437c64125b.png

Je passerai éventuellement au langage C ou à l'un de ses dérivés si l'exécution de certains programmes monstrueux exigeaient une plus grande rapidité.

Le langage de POV-Ray, logiciel générateur d'images 3D, est apparent au (C); les calculs numériques et la rédaction des macros ont été effectués en Pascal:

image.png.64c10732e3c73ab0ee21c139dfce5b25.png

PS: Je ne suis pas curieux, mais j'aime bien savoir:

je n'ai réussi à traduire ni le grec (δαίμων κύων), ni l'hébreu ( אש ארש ).

Bonjour Hérisson, poigne de mains

Je répondrai plus longuement à @riad** comme à toi, mais là faut que j'y aille

Mais pour répondre à tes interrogation, sur le grec et l'hebreu.

En grec c'est écrit Vésania Kuôn ce qui veut dire Vesanie chien, Vésanie c'est un terme médical qui signifie folie,  ce qui en langage courant signifie Chien fou , Chien car philosophiquement je suis rattaché à l'école d'Antistène qui est le chien, ou cynisme.

En Hébreu, car j'ai étudié dans ma jeunesse la cabale, et je me suis choisi un nom hébreu qui est très dur à porter, car on peut changer de nom, la bible regorge de personnage ayant porter plusieurs noms en même temps. Faut lire de droite à gauche qui est le feu, et après c'est la promise, la fiancée, donc ce nom signifie la promise ou la fiancée du feu . Mais ce mot feu est aussi bien le feu créateur que le feu destructeur. Pour un chrétien ce serait promise à l'enfer, mais je suis pas chrétien. 

Voilà, après je répondrai ultérieurement à l'informatique.  comme je l'ai dit faut que j'y aille.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Hérisson_ Membre 450 messages
Forumeur survitaminé‚ 75ans
Posté(e)

δαίμων κύων = daimôn kuôn

Il y a 6 heures, Promethee_Hades a dit :

En grec c'est écrit Vésania Kuôn ce qui veut dire Vesanie chien, Vésanie c'est un terme médical qui signifie folie,  ce qui en langage courant signifie Chien fou , Chien car philosophiquement je suis rattaché à l'école d'Antistène qui est le chien, ou cynisme.

Je n'ai pas compris ce qui est rapporté du premier terme.

"Le terme de daimôn (δαίμων) est souvent utilisé pour désigner une puissance divine inconnue de celui qui la mentionne ; son identité échappe au locuteur. Il est la puissance non-identifiée qui cause ... "

La polysémie du terme grec rend difficile la conciliation de tous ses sens.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Daimôn

Le terme "vésanie", qui désigne effectivement un désordre mental, un affaiblissement psychique, provient du latin vesanus, « insensé ».

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vésanie

Quand au mot kuôn (κύων = chien), il se rapporte comme tu dis au lieu où fut fondée l'école philosophique dite des cyniques.

le Cynosarge est un gymnase où sont acceptés les demi-citoyens, issus d'unions dont l'un des parents n'est pas citoyen de la ville. Antisthène, élève de Socrate, fondateur d'une école à laquelle il a donné le nom d'école cynique, y a fondé son école à la mort de son maître

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cynosarge.

Antisthène a énoncé le fondement logico-moral du stoïcisme, à savoir que le bonheur se trouve dans le bon usage des représentations, autrement dit dans ce qui dépend de nous.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Antisthène

Je saisis mal le sens de l'expression δαίμων κύων = daimôn kuôn mise en exergue.

Ceci dit, la recherche et la consultation des articles a été intéressante et instructive.

 

 

 

Modifié par Hérisson_
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×