Aller au contenu

« Nous sommes en crise » : pour les professionnels du livre, l'heure du choix


Messages recommandés

Invité Jane Doe
Invité Jane Doe Invités 0 message
Posté(e)

Nous sommes des professionnel·les du livre et représentant·es de maisons d’édition indépendantes de l’espace francophone. « Indépendantes » : cela signifie que les entreprises représentées ici n’appartiennent pas à un groupe et que leur capital, s’il y a lieu, est détenu par des personnes individuelles, et non par des financiers ou fonds de pension.

Dans cette crise inédite que nous traversons, nos pensées vont d’abord aux malades et aux soignant·es, à toutes celles et ceux qui assurent au quotidien la poursuite de la vie. Chacun le sait, une fois la crise sanitaire endiguée, son impact économique frappera de plein fouet nombre d’entreprises, dont celles de notre secteur. Ce quasi-arrêt temporaire de nos activités nous fait mesurer autant la détermination qui nous anime que les fragilités peuplant nos rangs en « temps normal ». Il nous invite également à penser la suite, car l’étymologie grecque du mot « crise » nous le rappelle : krisis, c’est aussi la nécessité de faire un choix.

 

Nous sommes en crise, mais qui sommes-nous ?

En France, la filière du livre est extrêmement diverse et fait vivre, sur tout le territoire, un nombre considérable de professionnel·les (près de 81.719, en 2018), personnes individuelles, structures indépendantes ou groupes industriels et intégrés. Outre les auteurs·trices, libraires et éditeurs·trices, en voici une liste non exhaustive : traducteurs·trices, agent·es littéraires, attaché·es de presse, graphistes, correcteurs·trices, photographes, illustrateurs·trices, relations libraires, animateurs·trices littéraires, formateurs·trices, organisateurs de festivals et salons, bibliothécaires, imprimeurs, papetiers, représentant·es et diffuseurs, distributeurs qui gèrent le transport et le stockage des ouvrages, coursiers spécialisés, toute une variété de postes administratifs, comptables… De plus, les textes peuvent irriguer d’autres domaines de la vie culturelle, spectacle vivant, cinéma, audiovisuel…

 

suite de l'article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
January Animatrice 45230 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

Beaucoup trop de monde sur ce marché. C'est triste, certains vont mourir. Cela améliorera peut être la qualité de la production, c'est la bonne nouvelle à laquelle il faut se raccrocher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virtuose_en_carnage Membre 1784 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

En même temps à force de ne vendre que des ouvrages Francophones et, dans de très rares cas, que des Anglophones pourris, il est évident que je ne finis que par commander par Amazon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sexophone Membre 2005 messages
Les hommes viennent de Tatooine, les femmes de Jakku‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, Virtuose_en_carnage a dit :

En même temps à force de ne vendre que des ouvrages Francophones et, dans de très rares cas, que des Anglophones pourris, il est évident que je ne finis que par commander par Amazon.

Ta remarque ne concerne même pas 1% des professions citées. Auteurs, éditeurs, traducteurs, agents littéraires, attachés de presse, graphistes, correcteurs, photographes, illustrateurs... tu crois que ce sont les livres en langues étrangères qui les font vivre ? Leur taf se fait en français.

Le but du message de @Jane Doe c'est de montrer que le secteur littéraire est plus vaste que ce que les gens pensent.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virtuose_en_carnage Membre 1784 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Sexophone a dit :

Ta remarque ne concerne même pas 1% des professions citées. Auteurs, éditeurs, traducteurs, agents littéraires, attachés de presse, graphistes, correcteurs, photographes, illustrateurs... tu crois que ce sont les livres en langues étrangères qui les font vivre ? Leur taf se fait en français.

Le but du message de @Jane Doe c'est de montrer que le secteur littéraire est plus vaste que ce que les gens pensent.

 

Oui toutes ces professions parasites qui exploitent les autres. Je n'ai aucun problème à les voire crever.

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jane Doe
Invité Jane Doe Invités 0 message
Posté(e)
il y a 6 minutes, Virtuose_en_carnage a dit :

Oui toutes ces professions parasites qui exploitent les autres. Je n'ai aucun problème à les voire crever.

C'est certain qu'il vaut mieux engraisser le pdg d'amazon, ce grand humaniste :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crève Membre 1595 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Sexophone a dit :

Ta remarque ne concerne même pas 1% des professions citées. Auteurs, éditeurs, traducteurs, agents littéraires, attachés de presse, graphistes, correcteurs, photographes, illustrateurs... tu crois que ce sont les livres en langues étrangères qui les font vivre ?

 

Le traducteur, oui. (indirectement) 

 

Il y a 3 heures, Virtuose_en_carnage a dit :

Oui toutes ces professions parasites qui exploitent les autres. Je n'ai aucun problème à les voire crever.

à l'inverse de vous, j'ai une grande sympathie pour le milieu éditorial, qui aura apporté mon seul rayon de bonheur dans cette courte vie, des romans. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sexophone Membre 2005 messages
Les hommes viennent de Tatooine, les femmes de Jakku‚
Posté(e)
Le 04/05/2020 à 20:34, Crève a dit :

Le traducteur, oui. (indirectement) 

Ok, tu as raison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×