Aller au contenu

La raison John Locke


fipe@vxmail.top

Messages recommandés

Nouveau, 20ans Posté(e)
fipe@vxmail.top Nouveau 2 messages
Baby Forumeur‚ 20ans‚
Posté(e)

'''MERCI D'AVOIR CLICKER! :)''':)

J'ai un DM en philo dont je ne comprend vraiment pas le texte! Bien evidemment j'ai des piste de recherche et vous n'alllait pas me macher le travail je le comprend bien! Mais je sis pas contre un peu d'aide!
LE TEXTE EN QUESTION:

''John LOCKE, Essai sur l'entendement humain, De la raison (1689)''
'''Celui qui croit, sans avoir aucune raison de croire, peut être amoureux de ses propres fantaisies, mais il n’est pas vrai qu’il cherche la Vérité dans l’esprit qu’il la doit chercher, ni qu’il rende une obeïssance légitime à son Maître qui voudroit qu’il fît usage des Facultez de diſcerner les Objets, desquelles il l’a enrichi pour le préserver des méprises & de l’Erreur. Celui qui ne les employe pas à cet usage autant qu’il est en sa puissance, a beau voir quelquefois la Vérité, il n’est dans le bon chemsin que par hazard ; & je ne sai si le bonheur de cet accident excusera l’irrégularité de sa conduite. Ce qu’il y a de certain, au moins, c’est qu’il doit être comptable de toutes les fautes où il s’engage : au lieu que celui qui fait usage de la Lumiére & des Facultez que Dieu lui a données, & qui s’applique sincerement à découvrir la Vérité, par les secours & l’habilité qu’il a, peut avoir cette satisfaction en faisant son devoir comme une Créature raisonnable, qu’encore qu’il vînt à ne pas rencontrer la Vérité, sa recherche ne laissera pas d’être récompensée. Car celui-là règle toûjours bien son Assentiment & le place comme il doit, lorsqu’en quelque cas ou sur quelque matiére que ce soit, il croit ou refuse de croire selon que sa Raison l’y conduit.'''

Je n'est pas vraiment d'idee du theme du texte si se n'est la raison.
Je pense que la réponse de l'auteur au probleme dans ce texte est de suivre son instinct, ou sa le mene...

Suivant cele j'ai plein d'interrogation tel que -A quel probleme s'attaque le text.
                                                                      -En quoi ce probleme est il vraiment un probleme philosophique.

'''MERCI D'AVOIR LUE! :)''':)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 61ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 61ans‚
Posté(e)
il y a 54 minutes, fipe@vxmail.top a dit :

a

Pas de reponse ;-;

Ce n'est pas moi qui vous aiderai. Sorry ! (j'écris en anglais parce que c'est la mode.)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Abigaïl.
Invités, Posté(e)
Invité Abigaïl.
Invité Abigaïl. Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 2 heures, fipe@vxmail.top a dit :


Je pense que la réponse de l'auteur au probleme dans ce texte est de suivre son instinct, ou sa le mene...

 

Non c'est une erreur, une mauvaise interprétation du texte.

Pour Locke, Dieu à donné aux hommes la  "faculté de discerner les objets", c'est à dire la faculté de réflexion. L'auteur explique qu'il est tout à fait possible d'être parfois dans le vrai sans user de sa raison mais ce n'est dû qu'au hasard, auquel cas l'homme n'en a aucun mérite et devient responsable de ses erreurs. Tandis que si, dans sa recherche de vérités (dans ses jugements), il utilise toujours les outils de réflexion dont il est doté, l'homme fait alors "son devoir comme une créature raisonnable". Et quand bien même il se tromperait, ce qui importe c'est l'effort de réflexion dont il a fait preuve avant de décider de croire ou ne pas croire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
g.champion Membre 700 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

il faut analyser le texte idée par idée : vous citez le texte et vous lui donnez son sens, pour chaque idée. Puis vous synthétisez en dévoilant les présupposés. Puis vous faites votre introduction avec le problème de Locke : pourquoi il faut faire confiance à sa raison et ne pas se laisser aller à sa fantaisie. S'agit-il d'un simple problème de connaissance ou bien est-ce une question d'éthique ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
g.champion Membre 700 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Abigaïl. a dit :

Et quand bien même il se tromperait, ce qui importe c'est l'effort de réflexion dont il a fait preuve avant de décider de croire ou ne pas croire.

pourquoi est-ce ce qui importe ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 48ans Posté(e)
CAL26 Membre 5 261 messages
Mentor‚ 48ans‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, fipe@vxmail.top a dit :

'''MERCI D'AVOIR CLICKER! :)''':)

J'ai un DM en philo dont je ne comprend vraiment pas le texte! Bien evidemment j'ai des piste de recherche et vous n'alllait pas me macher le travail je le comprend bien! Mais je sis pas contre un peu d'aide!
LE TEXTE EN QUESTION:

''John LOCKE, Essai sur l'entendement humain, De la raison (1689)''
'''Celui qui croit, sans avoir aucune raison de croire, peut être amoureux de ses propres fantaisies, mais il n’est pas vrai qu’il cherche la Vérité dans l’esprit qu’il la doit chercher, ni qu’il rende une obeïssance légitime à son Maître qui voudroit qu’il fît usage des Facultez de diſcerner les Objets, desquelles il l’a enrichi pour le préserver des méprises & de l’Erreur. Celui qui ne les employe pas à cet usage autant qu’il est en sa puissance, a beau voir quelquefois la Vérité, il n’est dans le bon chemsin que par hazard ; & je ne sai si le bonheur de cet accident excusera l’irrégularité de sa conduite. Ce qu’il y a de certain, au moins, c’est qu’il doit être comptable de toutes les fautes où il s’engage : au lieu que celui qui fait usage de la Lumiére & des Facultez que Dieu lui a données, & qui s’applique sincerement à découvrir la Vérité, par les secours & l’habilité qu’il a, peut avoir cette satisfaction en faisant son devoir comme une Créature raisonnable, qu’encore qu’il vînt à ne pas rencontrer la Vérité, sa recherche ne laissera pas d’être récompensée. Car celui-là règle toûjours bien son Assentiment & le place comme il doit, lorsqu’en quelque cas ou sur quelque matiére que ce soit, il croit ou refuse de croire selon que sa Raison l’y conduit.'''

Je n'est pas vraiment d'idee du theme du texte si se n'est la raison.
Je pense que la réponse de l'auteur au probleme dans ce texte est de suivre son instinct, ou sa le mene...

Suivant cele j'ai plein d'interrogation tel que -A quel probleme s'attaque le text.
                                                                      -En quoi ce probleme est il vraiment un probleme philosophique.

'''MERCI D'AVOIR LUE! :)''':)

Ce texte me fait penser à la recherche scientifique qui doit être rigoureuse (donc rationnelle) dans sa démarche. Seule cette rigueur, cette rationalité devant s'appliquer dans la recherche de la vérité. On est pourtant avant les philosophes des lumières, mais me semble-t-il proche dans l'idée. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
Loufiat Membre 1 690 messages
Forumeur forcené ‚ 31ans‚
Posté(e)
Il y a 20 heures, fipe@vxmail.top a dit :

Je n'est pas vraiment d'idee du theme du texte si se n'est la raison.
Je pense que la réponse de l'auteur au probleme dans ce texte est de suivre son instinct, ou sa le mene... 

Suivant cele j'ai plein d'interrogation tel que -A quel probleme s'attaque le text.
                                                                      -En quoi ce probleme est il vraiment un probleme philosophique.

Franchement, quel foutage de gueule.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×