Aller au contenu

Messages recommandés

InstantEternité Membre 818 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)
il y a une heure, Zerethoustre a dit :

Hum, j'ai l'impression que @Don Juan m'a chipé les mots de la bouche. Mais oui en somme, pour moi, il ne s'agit pas d'y voir là un sacrifice pour autrui ou pour soi. Ce n'est pas sur le autrui ou le soi qu'il faut se concentrer, mais sur le sacrifice. Qu'est-ce que réellement le sacrifice ? Un constat que je peux faire, est que si je me sacrifie pour autrui, je me sacrifie pour moi, mais que si je me sacrifie pour moi, je me sacrifie pour personne.

"

L’homme est une corde tendue entre la bête et le Surhumain, — une corde sur l’abîme.

Il est dangereux de passer de l’autre côté, dangereux de rester en route, dangereux de regarder en arrière — frisson et arrêt dangereux.

Ce qu’il y a de grand dans l’homme, c’est qu’il est un pont et non un but : ce que l’on peut aimer en l’homme, c’est qu’il est un passage et un déclin.

J’aime ceux qui ne savent vivre autrement que pour disparaître, car ils passent au delà.

"

-> Pour moi cet extrait de Zarathoustra est une définition de ce que Nietzsche entend par "sacrifice", il faut en effet un sacrifice de soi pour arriver à se surpasser...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Don Juan Membre 1332 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, InstantEternité a dit :

"

L’homme est une corde tendue entre la bête et le Surhumain, — une corde sur l’abîme.

Il est dangereux de passer de l’autre côté, dangereux de rester en route, dangereux de regarder en arrière — frisson et arrêt dangereux.

Ce qu’il y a de grand dans l’homme, c’est qu’il est un pont et non un but : ce que l’on peut aimer en l’homme, c’est qu’il est un passage et un déclin.

J’aime ceux qui ne savent vivre autrement que pour disparaître, car ils passent au delà.

"

-> Pour moi cet extrait de Zarathoustra est une définition de ce que Nietzsche entend par "sacrifice", il faut en effet un sacrifice de soi pour arriver à se surpasser...

Oui, mais lorsqu'on écrit avec son sang, je peux y voir encore un sacrifice qui n'est pas que pour se dépasser.

Un penseur comme N. ne se commet pas que pour lui, le penser serait de notre part une méconnaissance de ce que nous lui devons.

 

Nord.

Modifié par Don Juan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 8776 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Don Juan a dit :

Je ne les vois pas antagonistes, ou pas plus que le yin et le yang.

Oui ! L'un tire l'autre pousse !

ca peut faire un équilibre... C'est pas d'un pt de vue moral qu'il faudrait juger, mais physique.

Il y a la force centrifuge et la force centripète* (j'adore ce mot !) les deux sont antagonistes ou s'équilibrent.

 

 

*Dans le Var, il y a un gros village "Barjol"  réputé pour sa fête des "tripettes". (Je pense que ça doit avoir à voir avec la charcuterie ?)

"Les Tripettes de Barjol", c'est un must absolu ! J'y suis jamais allé, mais bon, c'est une évidence...

Je crois même qu'il existe une danse des tripettes : il faut sauter sur place ! ça doit être pour mieux digérer les tripes ?...

GRANDIOSE ! :

 

Cette année-là il y avait même les "escopétaïrés" de St Tropez, il me semble avec leurs tromblons !

C'est pas du "surhomme", ça ?!

Bon, je crois que j'ai un peu égaré, là...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 1332 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Blaquière a dit :

Oui ! L'un tire l'autre pousse !

ca peut faire un équilibre... C'est pas d'un pt de vue moral qu'il faudrait juger, mais physique.

Il y a la force centrifuge et la force centripète* (j'adore ce mot !) les deux sont antagonistes ou s'équilibrent.

*Dans le Var, il y a un gros village "Barjol"  réputé pour sa fête des "tripettes". (Je pense que ça doit avoir à voir avec la charcuterie ?)

"Les Tripettes de Barjol", c'est un must absolu ! J'y suis jamais allé, mais bon, c'est une évidence...

 

C'est pas du "surhomme", ça ?!

Bon, je crois que j'ai un peu égaré, là...

Ah le Var ! Barjol, j'ai du quitté ce pays dare dare!.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 8776 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Don Juan a dit :

Ah le Var ! Barjol, j'ai du quitté ce pays dare dare!.

Pardon pour la faute : j'avais écrit "je crois qu j'ai un peu bifurqué, là" j'ai changé "bifurqué" par "égaré" il fallait donc lire "je crois que je me suis un peu égaré" et non pas "je crois que j'ai un peu égaré" !

"Ah le Var ! Barjol, j'ai du quitté ce pays dare dare!."

Je te comprends ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nolibar Membre 918 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Il y a 6 heures, Don Juan a dit :

C'est sur ce principe précisément que l'évolution peut "avancer". Le principe me semble immuable. L'humain est devenu ce qu'il est devenu parce qu'il a fait des choix. Ce "pouvoir" de faire des choix, il l'a hérité du principe en action dont on parle, il ne peut, à mes yeux, qu'avoir eu à faire les choix que lui permettaient sa conscience et sa compréhension. Au regard d'aujourd'hui, on peut porter un jugement sur la qualité de ces choix, mais seulement pour comprendre mieux les choix que nous aurons nous-mêmes à faire.

C’est ce qu’il croit. Mais dans la réalité, la vraie celle-là, il n’en est rien… il ne fait qu’obéir aux lois de la sélection naturelle…

La possession d’un libre-arbitre ne peut-être qu’illusoire… par contre, en faisant preuve de beaucoup plus d’intelligence et d’une grande sagesse qui devrait normalement en découler, il devrait acquérir toujours plus de liberté et pouvoir ainsi continuer à jouer à l’apprenti sorcier sans faire courir de gros danger à la biodiversité de notre Planète…

Il y a 6 heures, Don Juan a dit :

Mais il me semble que ce n'est pas à l'évolution naturelle d'évoluer, elle n'est qu'un principe mécaniquobiologique.

Et c’est bien là le drame… l’Homme obéit aux mêmes lois de la sélection naturelle que le faisait  l’Homme de Cro-Magnon.

Il faut-être, me semble-t-il, léger du côté des neurones pour ne pas voir le terrible danger que cela représente pour le devenir de la vie sur notre Planète…

C’est pourquoi, il n’a pas d’autres choix que de devenir un surhomme qui, lui, n’obéit plus aux lois de la sélection naturelle mais à ses propres règles pleines de bon sens et de sagesse lui permettant ainsi d’aller toujours plus loin dans la recherche scientifique tout en maîtrisant efficacement les risques encourus par l’utilisation de certains produits issus des techno-sciences, …

Or actuellement, mettre entre les mains de l’Homme les produits issus des techno-sciences c’est un peu, me semble-t-il, comme donner une boîte d’allumettes à des singes en leur montrant comment les utiliser ; ils auront tôt fait de mettre le feu à la forêt qui les abrite …

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 1332 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, nolibar a dit :

C’est ce qu’il croit. Mais dans la réalité, la vraie celle-là, il n’en est rien… il ne fait qu’obéir aux lois de la sélection naturelle…

 

La possession d’un libre-arbitre ne peut-être qu’illusoire… par contre, en faisant preuve de beaucoup plus d’intelligence et d’une grande sagesse qui devrait normalement en découler, il devrait acquérir toujours plus de liberté et pouvoir ainsi continuer à jouer à l’apprenti sorcier sans faire courir de gros danger à la biodiversité de notre Planète…

 

Je suppose que c'est ce que beaucoup espèrent, à défaut de mieux.

 

Nord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 818 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)
Il y a 17 heures, nolibar a dit :

C’est ce qu’il croit. Mais dans la réalité, la vraie celle-là, il n’en est rien… il ne fait qu’obéir aux lois de la sélection naturelle…

 

La possession d’un libre-arbitre ne peut-être qu’illusoire… par contre, en faisant preuve de beaucoup plus d’intelligence et d’une grande sagesse qui devrait normalement en découler, il devrait acquérir toujours plus de liberté et pouvoir ainsi continuer à jouer à l’apprenti sorcier sans faire courir de gros danger à la biodiversité de notre Planète…

 

Et c’est bien là le drame… l’Homme obéit aux mêmes lois de la sélection naturelle que le faisait  l’Homme de Cro-Magnon.

 

Il faut-être, me semble-t-il, léger du côté des neurones pour ne pas voir le terrible danger que cela représente pour le devenir de la vie sur notre Planète…

 

C’est pourquoi, il n’a pas d’autres choix que de devenir un surhomme qui, lui, n’obéit plus aux lois de la sélection naturelle mais à ses propres règles pleines de bon sens et de sagesse lui permettant ainsi d’aller toujours plus loin dans la recherche scientifique tout en maîtrisant efficacement les risques encourus par l’utilisation de certains produits issus des techno-sciences, …

 

Or actuellement, mettre entre les mains de l’Homme les produits issus des techno-sciences c’est un peu, me semble-t-il, comme donner une boîte d’allumettes à des singes en leur montrant comment les utiliser ; ils auront tôt fait de mettre le feu à la forêt qui les abrite …

 

Je suis complètement d'accord. Nous sommes beaucoup trop petits pour pouvoir influer sur les lois cosmiques dont la sélection naturelle. Et effectivement si nous ne faisons rien pour nous surpasser nous sommes condamnés à l'extinction. Clairement : Surpasse toi ou bien crève !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 8776 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 13/09/2019 à 09:48, Blaquière a dit :

La preuve qu'il n'y a aucun plan préétabli est bien là.

J'y vois deux forces antagonistes La sélection naturelle et la destruction naturelle...

@Don Juan

Je ne les vois pas antagonistes, ou pas plus que le yin et le yang. 

 

Tu as plus que raison !

J'avais mal jugé :

Mieux que pas antagonistes, la sélection naturelle et la destruction naturelle, sont précisément la même chose !

il ne s'agit pas de gagner, mais juste de ne pas perdre !

La sélection naturelle, c'est "un moins pis aller" ! C'est tirer son épingle du jeu, laisser perdre les autres...

C'est le petit poisson qui passe au travers des mailles du filet.

Le mieux adapté sera foutu à tous les coups !

C'est le plus inadapté des adaptés qui s'en sortira...

(Là je m'arrête : j'ai le cerveau qui fume !)

 

Modifié par Blaquière
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 818 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, Blaquière a dit :

C'est le plus inadapté des adaptés qui s'en sortira...

Ça c'est philosophiquement profond ! ou plus précisément : "Comment une chose peut-elle naître de son contraire"

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 1332 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 17 minutes, Blaquière a dit :

@Don Juan

Je ne les vois pas antagonistes, ou pas plus que le yin et le yang. 

 

Tu as plus que raison !

J'avais mal jugé :

Mieux que pas antagonistes, la sélection naturelle et la destruction naturelle, sont précisément la même chose !

il ne s'agit pas de gagner, mais juste de ne pas perdre !

La sélection naturelle, c'est "un moins pis aller" ! C'est tirer son épingle du jeu, laisser perdre les autres...

C'est le petit poisson qui passe au travers des mailles du filet.

Le mieux adapté sera foutu à tous les coups !

C'est le plus inadapté des adaptés qui s'en sortira...

(Là je m'arrête : j'ai le cerveau qui fume !)

 

Tu veux dire finalement que les spermatozoïdes qui ne sont pas parvenus à gagner la course sont peut-être ceux qui ont eu le plus de chances ?

 

Ça se discute en effet ! :)

Ouest.

 

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 8776 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 16 minutes, Don Juan a dit :

Tu veux dire finalement que les spermatozoïdes qui ne sont pas parvenus à gagner la course sont peut-être ceux qui ont eu le plus de chances ?

 

Ça se discute en effet ! :)

Ouest.

 

 

Tu es dur avec moi !

En fait mon raisonnement est surtout basé sur l'idée que

adapté = spécialisé.

ce qui n'est pas faux.... Le plus adapté = le plus "conforme".

Survient un changement important du cadre de vie et le trop spécialisé est foutu.

Le moins spécialisé, le moins adapté, reste le plus universel. Ce serait celui-là le surhomme ?

(On peut se dire que dans l'esprit de Nietzsche, le surhomme c'est bien celui qui ne s'en laisse pas compter par son environnement immédiat. Par "la pensée du tout venant". Ce qui est bien la moindre ds choses.)

 

Modifié par Blaquière

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 1332 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Blaquière a dit :

Tu es dur avec moi !

En fait mon raisonnement est surtout basé sur l'idée que

adapté = spécialisé.

ce qui n'est pas faux....

Survient un changement important du cadre de vie et le trop spécialisé est foutu.

Le moins spécialisé, le moins adapté, reste le plus universel. Ce serait celui-là le surhomme ?

(On peut se dire que dans l'esprit de Nietzsche, le surhomme c'est bien celui qui ne s'en laisse pas compter par son environnement immédiat. Par "la pensée du tout venant". Ce qui est bien la moindre ds choses.)

 

Oh ce n'est pas de la dureté mais amusement de source de l'Ouest, Je comprends profondément ce que tu avances et je le partage, mais je n'ai pas osé creusé plus le sillon, j'aurais peut-être dû.

J'ai bûché dans une de mes publications la question du plus fort ou dominant, et du plus faible ou dominé, j'en suis arrivé à une conclusion provisoire (je suis un incapable de conclusion définitve) qui est celle ci : La nature n'aime pas les forts, mais elle le fait "croire". Peut-être afin qu'ils finissent par le croire eux-mêmes. :)

Regard bienveillant sur un homme qui sait lire. :)

Sud.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 225 messages
Forumeur activiste‚ 22ans
Posté(e)
Le ‎13‎/‎09‎/‎2019 à 11:03, InstantEternité a dit :

"

L’homme est une corde tendue entre la bête et le Surhumain, — une corde sur l’abîme.

Il est dangereux de passer de l’autre côté, dangereux de rester en route, dangereux de regarder en arrière — frisson et arrêt dangereux.

Ce qu’il y a de grand dans l’homme, c’est qu’il est un pont et non un but : ce que l’on peut aimer en l’homme, c’est qu’il est un passage et un déclin.

J’aime ceux qui ne savent vivre autrement que pour disparaître, car ils passent au delà.

"

-> Pour moi cet extrait de Zarathoustra est une définition de ce que Nietzsche entend par "sacrifice", il faut en effet un sacrifice de soi pour arriver à se surpasser...

"Ceux qui ne savent vivre autrement que pour disparaître" n'ont plus de "soi". Ils ne peuvent donc que se sacrifier universellement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 818 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)
il y a 39 minutes, Zerethoustre a dit :

"Ceux qui ne savent vivre autrement que pour disparaître" n'ont plus de "soi". Ils ne peuvent donc que se sacrifier universellement.

Je pense qu'il ne faut pas prendre cette citation de Nietzsche au premier degré. Cela ne veut pas dire qu'il faut être suicidaire dans la vie.

Il faut penser à la notion de "la volonté de puissance" dans cette phrase, la volonté de puissance ne peut que s'intensifier, par conséquent le Surhomme n'a d'autre choix que d'accompagner sa volonté de puissance dans son intensification croissante tout en étant conscient des risques qu'il encourt en faisant cela, mais c'est là la voie du dépassement de soi.

Si je voulais philosopher un peu plus, je dirais que même celui qui pense ne prendre aucun risque dans sa vie, il n'est pas pour autant à l'abris des accidents de la vie, personne ne l'est. Donc à partir de ce constat le Surhomme ne peut pas être considéré comme un être suicidaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 225 messages
Forumeur activiste‚ 22ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, InstantEternité a dit :

Je pense qu'il ne faut pas prendre cette citation de Nietzsche au premier degré. Cela ne veut pas dire qu'il faut être suicidaire dans la vie.

Il faut penser à la notion de "la volonté de puissance" dans cette phrase, la volonté de puissance ne peut que s'intensifier, par conséquent le Surhomme n'a d'autre choix que d'accompagner sa volonté de puissance dans son intensification croissante tout en étant conscient des risques qu'il encourt en faisant cela, mais c'est là la voie du dépassement de soi.

Si je voulais philosopher un peu plus, je dirais que même celui qui pense ne prendre aucun risque dans sa vie, il n'est pas pour autant à l'abris des accidents de la vie, personne ne l'est. Donc à partir de ce constat le Surhomme ne peut pas être considéré comme un être suicidaire.

Je n'ai jamais parlé de suicide, me semble-t-il. Le suicide est le contraire du sacrifice. Le Surhomme est un être sacrificiel. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 225 messages
Forumeur activiste‚ 22ans
Posté(e)
Le 15/09/2019 à 17:24, Zerethoustre a dit :

Je n'ai jamais parlé de suicide, me semble-t-il. Le suicide est le contraire du sacrifice. Le Surhomme est un être sacrificiel. 

Il est bon que j'apporte ici une modification à ce qui est dit au-dessus : le suicide est l'opposé du sacrifice, et non pas son contraire.

Ceci étant dit, l'homme, selon Nietzsche, n'étant pas un but mais un pont vers le Surhomme, un pont vers la mort de notre animalité, et qu'au passage, il n'y a que ça que nous puissions aimer en l'homme, il m'intéresse de savoir comment vous vivez avec votre animalité ?

Modifié par Zerethoustre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 818 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)
il y a 27 minutes, Zerethoustre a dit :

Il est bon que j'apporte ici une modification à ce qui est dit au-dessus : le suicide est l'opposé du sacrifice, et non pas son contraire.

Ceci étant dit, l'homme, selon Nietzsche, n'étant pas un but mais un pont vers le Surhomme, un pont vers la mort de notre animalité, et qu'au passage, il n'y a que ça que nous puissions aimer en l'homme, il m'intéresse de savoir comment vous vivez avec votre animalité ?

Et vous ? Comment vous la vivez ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 225 messages
Forumeur activiste‚ 22ans
Posté(e)
il y a une heure, InstantEternité a dit :

Et vous ? Comment vous la vivez ?

Pour commencer, je ne vois pas mon animalité comme une ennemie, une tare, un péché. La masturbation, par exemple, fait partie du monde animal et je l'accepte, dans le monde animal. Comme il n'est pas dans mon désir le plus profond de rester un animal, je ne l'accepte pas dans ma "quête" du Surhomme. C'est-à-dire qu'à "terme", le monde animal ne doit plus exister en moi.

Je suis donc en guerre contre mon animalité. Mon animalité n'est pas mon ennemie, elle est le pont que je dois traverser, le lion que je dois dresser. C'est une guerre courtoise où la ruse et l'humour sont mes meilleurs alliés, car c'est une guerre qui ne peut être gagnée de front.

À vous.  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 8776 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 15 minutes, Zerethoustre a dit :

Pour commencer, je ne vois pas mon animalité comme une ennemie, une tare, un péché. La masturbation, par exemple, fait partie du monde animal et je l'accepte, dans le monde animal. Comme il n'est pas dans mon désir le plus profond de rester un animal, je ne l'accepte pas dans ma "quête" du Surhomme. C'est-à-dire qu'à "terme", le monde animal ne doit plus exister en moi.

Je suis donc en guerre contre mon animalité. Mon animalité n'est pas mon ennemie, elle est le pont que je dois traverser, le lion que je dois dresser. C'est une guerre courtoise où la ruse et l'humour sont mes meilleurs alliés, car c'est une guerre qui ne peut être gagnée de front.

À vous.  

 

La question qui se pose est : est-ce que sans animalité aucune, il resterait assez de force, assez d'énergie en l'homme pour être seulement homme ? J'en doute. J'aurais tendance à penser que c'est parce qu'il y a en nous (encore) beaucoup d'animalité, de vigueur animale, inassouvissable en tant qu'humain, (dans notre cadre humain) qu'on peut se permettre de la réinvestir humainement, (dans ce cadre humain). Le travail, l'art, la recherche scientifique, le questionnement philosophique, le divertissement... etc.

C'est peut-être ce "moteur animal" qui manque à l'Intelligence Artificielle pour qu'elle soit vraiment une intelligence ? L'intelligence pourrait se définir comme un dépassement de l'animalité, une négation (en partie nécessairement névrotique, absurde ! ) de l'animalité...

Modifié par Blaquière
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité