j'ai besoin d'un indice


nini la chance Membre 1 128 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

pour vous une giffle , un claque qui part comme cela sans avoir était métrisé par son conjoint et elle répréhensible.

est ce que cette claque va faire d'elle une de plus dans les rangs des femmes battue

comment oublier ce geste .

J'aimerais avoir votre avis

sujet triste si les responsables veulent l'enlever je comprendrais!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

danaxia Membre 1 354 messages
Cool‚ 66ans
Posté(e)

Bien sûr que c'est répréhensible il faut se maitriser quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gandalf Membre 6 763 messages
Le pillier du bar ‚ 40ans
Posté(e)

tout a fait d'accord avec danaxia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gisou Animateur 108 568 messages
Pie méphitique‚ 54ans
Posté(e)

Rien ne justifie un tel geste. Il peut en entraîner tant d'autres ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maki Membre+ 10 092 messages
Maki Sard... Tsar... euh Star ! ‚ 25ans
Posté(e)

pour moi c'est un crime...et aucun homme ne doit faire ça...aucune femme n'a a supporter une chose pareil peu importe le degré de force utilisé.c'est un signe de lacheté de frapper une femme.

Pour moi,

"l'homme doit protéger la femme et la femme doit protéger l'homme..." ;)

ou encore :

"les deux (la femme et l'homme)forment un ensemble,prenons un rosier, si l'homme était le rosier et la femme la rose et si on séparai les deux, le rosier pourirai et ne ressemblerai plus à rien et la rose fanerai..." ;) Tout cela est bien émouvant n'est-ce pas ?

Maintenant ce n'ai pas le sujet... ;)

Modifié par thetatsumaki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alfred Membre 758 messages
Forumeur accro‚ 106ans
Posté(e)
A voir dans le Monde, tout d'abord l'article mais aussi les fictions filmées sur les violences conjugales...Des actes inadmissibles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lupita Membre 3 533 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Il y a deux types de maltraitance: physique et moral

Les mots sont comme les coups ils font mal.

Recevoir une giflle ne fait pas de nous une personne battue si elle est excepetionnelle.Ce geste n'est pas excusable mais on ne peut pas encore parler de maltraitance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tontonmacoute Membre 526 messages
Forumeur forcené‚ 41ans
Posté(e)

Un coup porté est un passage à l'acte qui sous-tend une impuissance du dire. En gros, c'est un aveu manifeste de lacheté. Ca n'est jammais anodin. Maintenant, il appartient à chacun d'évaluer la gravité de l'atteinte et de pardonner ou pas.

On pourrait également soulever le problème du harcellement moral dans le couple où l'un des conjoints déstabilise l'identité et diminue la valeur de l'autre aimé. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zycos Membre 952 messages
Forumeur accro‚ 36ans
Posté(e)

Il est bien evidemment inadmissible qu'un homme donne une gifle a sa femme. Cependant, je ne pense pas que si le cas se presente une fois, on peut parler de femme battu. Il faut que cela se reproduise plusieur fois, que l'homme essaye d'exercer une pression via la force physique pour que l'on parle de femme battue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lupita Membre 3 533 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Un coup porté est un passage à l'acte qui sous-tend une impuissance du dire. En gros, c'est un aveu manifeste de lacheté. Ca n'est jammais anodin. Maintenant, il appartient à chacun d'évaluer la gravité de l'atteinte et de pardonner ou pas.

On pourrait également soulever le problème du harcellement moral dans le couple où l'un des conjoints déstabilise l'identité et diminue la valeur de l'autre aimé. ;)

oui et non. je prend un autre exemple que le couple.Les enfants par exemple. Tu es avec ton môme et la un caprice.

tu lui expliques que non tu ne cederas pas. Mais tu as beau lui expliquer 15 fois que non tu ne cederas pas ton mômes crie toujours autant. Au bout d'un moment la giffle tombe (en ce qui me concerne) Pourtant on ne peut pas dire que je n'ai pas essayer de communiquer.Puis est ce qu'on peut qualifier mon enfant d'enfant battue pour une giffle?

En ce qui concerne les couples c'est different. En réalité je ne sais pas tres bien ou commence la violence conjugale. Aux mots peut être.

Comme tu l'affirmes maintenant il appartient à chacun d'evaluer la gravité de l'atteinte et de pardonner ou pas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
darknightmare Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

je dirai qu'une gifle exceptionnelle, ça peut malheureusement arriver à chacun de nous d'en donner une.Cela devient une maltraitance à partir du moment où ce geste risque de devenir coutumier et d'etre la seule réponse à des problèmes quotidien.On peut aussi considérer le début des violences conjugales avant les coups dans les cas où la femme (ou l'homme car cela arrive,rarement,mais ça arrive) est victime de menace de la part de son conjoint, des menaces à son intégrité physique qui peuvent ainsi influencer son comportement et la faire vivre dans une crainte quotidienne, la peur est un moyen de pression sur autrui dans nos société et il ne faut pas en négliger l'impact moral.Vivre dans la peur c'est déjà etre privé d'une grande partie de ses libertés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marina_v Membre 2 392 messages
Forumeur alchimiste‚ 66ans
Posté(e)

je ne pense pas qu'une gifle veuille dire "femme battue"...

ça arrive, à l'homme et même à la femme de ne pas se maitriser parfois...

tant que ça ne se reproduit pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité raph33
Invité raph33 Invités 0 message
Posté(e)

je suis d'accord avec le fait qu'il y a soufrance physique et soufrance morale.

dans le cas de la souffrance morale, les femmes sont bien plus fortes à ce jeu.les mots, les actions, l'attitude de certaines sont bien pires qu'une giffle assénée.

cette souffrance là, elle est bien pire parce que plus "subtile", plus insidieuse, et d'autant plus qu'elle ne laisse pas de marques (peut on voir les cicatrices de l'âme?).

je prefere me prendre une baffe dans la gueule, voire un pain, qu'etre asséné perpetuellement de façon insidieuse, une giffle, ça fait mal sur le coup, mais ça passe vite.il y a des femmes specialistes pour ça.evidemment, si tu ne sais pas jouer leur jeu, si tu ne sais pas etre pire qu'elles, alors tu petes les plombs et tu risque la giffle.evidemment, ce seront les premieres à se plaindre si elles en prennent une.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dragon-de-feu Membre 857 messages
Forumeur accro‚ 41ans
Posté(e)

je suis d'accord avec raph33, certaines femmes poussent à bout les hommes moralement et parfois ça dégénère...

je me rappelle de mon père frappant ma mère quand j'étais jeune ado pour la faire taire car impossible avec les mots... je ne lui donne pas raison mais je peux comprendre que certaine personnes poussées et n'aimant pas gueuler pètent les plombs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Angelo Membre 8 752 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

à mon avi le fait de se oser la question est déjà un indice en soit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
roman66 Membre 213 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

19 hommes assassinés par leur conjkoint en Espagne en 2005.

C'est sûr le chiffre est plus élevé pour les femmes... est-ce une raison pour le cacher misérablement sous prétexte de "bonnes intentions"?

Le tribunal de violence contre la femme existe en Espagne, où j'ai témoigné en faveur d'un ami pour de fausses plaintes (au pluriel) déclarées par son ex-conjointe. Ces fausses plaintes ont été reconnues comme telle. La plaignante, qui n'a à aucun moment été inquiétée par la justice, continue à diffamer son ex-conjoint à qui veut l'écouter.

Pas de tribunal de la violence contre l'homme en Espagne. Dans le cas contraire, l'homme était passible de trois ans de prison.

En Espagne, un Institut de la Femme (je sais pas vous, mais ça me fait frémir). Où la femme trouvera aide psychologique et judiciaire, foyer d'accueil, alphabétisation etc.

Pas d'Institut pour l'homme en Espagne, on crierait au machisme.

Plusieurs amies avocates (oui oui, des femmes) m'ont informé d'une ahurissante hausse de fausses plaintes de femmes soit disant battues, galvanisées par les médias; qui font pression sur les juges qui n'osent plus déclarer contre ces femmes de peur d'apparaître dans les médias comme laxiste envers les mauvais traitements.

En Espagne, selon un avocat que je connais : un journaliste très médiatique risque la prison pour violence sur enfant : il a collé une giffle à son rejeton de 16 ans qui a porté plainte... On s'est demandé si cela en aurait été de même pour une femme.

Rassurez-vous, je suis outrageusement contre la violence, c'est pour ça que j'aimerais assez qu'une VRAIE justice soit faite, au lieu du consensuel qui ramollit les esprits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Je ne crois pas qu'une giffle soit suffisante pour parler de femme battue. Apres tout dépend de la force avec laquelle elle a été émise et du motif... Marie Trintignant en est morte...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Entourloupe Membre 1 683 messages
Entourloupette à roulettes‚ 50ans
Posté(e)

Une gifle reste une giffle. Cela prouve simplement que la personne n'est pas capable de se dominer. Alors la question se pose : va t'elle recommencer et la prochaine fois effectivement se sera peut être pire.

De toute façon, on ne doit jamais frapper une femme, même avec une rose.

Je deteste se genre de type incable de se défendre par les mots et qui utilise leur avantage physique.

Pour moi, il n'y a aucune escuse possible. On est plus à l'époque de Cromagnon tout de même!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Je ne pense pas moi aussi qu'UNE gifle fasse une femme (ou un homme, c'est vrai on le zappe trop souvent) battue. Tout dépend de beaucoup de critères.

J'ai vu quelqu'un de proche prendre une gifle un jour par son conjoint parce qu'elle était dans un état de nerfs, proche de l'hystérie tel que son ami n'a trouvé que cette solution pour la ramener à la réalité. Ils en ont parlé après, elle ne lui en tient aucunement rigueur et comprend sa réaction, à l'heure actuelle ils sont toujours ensemble et aucune autre gifle n'est venue entachée leur bonheur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant