Aller au contenu

Messages recommandés

Calla Membre 192 messages
Forumeur inspiré‚ 16ans
Posté(e)

Cher lecteurs / lectrices !

J'ai un sérieux problème... Depuis mon déménagement en ville,j'ai croisé un type, la première fois c'était en me poussant par surprise (en fauteuil roulant), j'ai eu peur sur le coup mais j'ai reussi à m'en débarrasser rapidement.

A la troisième rencontre, il me fait la bise alors qu'on ne se connaît pas, il insiste pour que j'aille chez lui, j'ai refusé mille et une fois mais insistait encore... Sous la peur, et ne sachant pas comment me débarrasser de lui j'ai accepté... Alors nous allons chez lui, je suis prise de panique, je ne controlais plus mon corps.

En montant dans l'ascenseur il carresse mes cheveux, passe ses doigts dedans. Je commence à sérieusement paniquer.

On discute, il veut me faire visiter sa chambre...

Nous arrivons dans sa chambre, il ferme la porte. Je l’observe toujours, et je me dis que je suis dans une situation … Indescriptible.

 

Il s’assied sur son lit : « Tu veux t’asseoir sur le lit ? »

« Non non, c’est bon. »

« Ne t’inquiète pas, je ne vais pas te violer. »

Il se lève, me redemande : « Tu as peur ? »

« Hum »

Il descend les volets de la pièce afin qu’on soit dans la pénombre, je le regarde faire en faisant les gros yeux.

« Ça te va comme ça ? »

« Hum »

Je n’arrivais plus à réfléchir, ni à parler, ni à bouger. Je voulais partir de cette endroit le plus vite possible, mais je reste figée.

Il s’approche de moi : « Ha que tu es gentille ! » et me prends par les joues et m’embrasse sur ma première lèvre… Je le repousse.

Il me demande quel âge j’ai, quand je lui réponds il dit comme s’il pensé à voix haute : « Ça va, ça va. » (J'ai 16 ans...)

Je regarde l’heure sur mon téléphone pendant qu’il ouvrait cette porte, je le regarde en disant qu’il fallait que j’y aille.

 

 

On retourne dans le salon on discute... Tente d'autres approches mais je reste calme et j'essaie d'être distante.

Il me propose à boire, je refuse catégoriquement, il me dit que c’est important de boire, je lui dis que non, j’ai ma bouteille d’eau sur moi que ça me suffisait.

Il retourne s’asseoir sur ce canapé, il me dit : « Je te trouve sympa, gentille, belle attirante, je ne regarde pas le handicap mais le physique et le cœur. »

« Merci… »

 

 

Je lui redis que je dois vraiment rentrée, et il me demande comment je peux le contacter, si je pouvais lui donner mon numéro de téléphone ou mon Facebook.

« Non je ne le passe pas à n’importe qui » disais – je

« Ce n’est pas vrai ça »

« Ha si, je le passe rarement. »

« Comment on va faire si tu veux revenir ici en tant qu’amis, ce n’est pas pour le sexe ni pour te violer » en souriant comme d’habitude.

« En se croisant je ne sais pas » toujours en souriant, mais ayant peur, je voulais me barrer d’ici le plus vite.

Il finit par m’écrire sur un papier son prénom, nom et numéro de téléphone. ‘’Au cas ou si je voulais le contacter et revenir’’

 

Nous descendons ensemble, il continu à toucher mes cheveux, je regarde le sol.

Enfin sortis, et n'ayant plus avec Lui, je roule plus loin pour appeler une amie et tout lui raconter en étant calme, avec la voix légèrement tremblante, elle essayer de me rassurer.

Le soir arrive, je suis dans le noir, je tremble, je fais une crise d’angoisse. Je décide d’en parler à deux autres amis proches de moi en même temps…

L’une veut absolument que j’en parle à mes parents parce que c’est grave… Ou je lui ai fait jurer de ne rien dire… Ni à mes parents ni aux membres du personnel du lycée.

L’un qui veut aller parler directement à ce « type » en lui passant la feuille…

Puis… J’ai craqué en discutant avec eux par messages, j’ai fondu en larmes pendant deux bonnes minutes.

Je faisais une crise d’hystérie parce que je revoyais son visage s’approchant du miens.

J’ai avalé quatre euphytoses qui n’ont fait aucun effet cette nuit – là.

 

La journée se suit, je ne sors pas – J’ai la trouille – donc je reste dans mon lit pour la journée.

J’en reparle à l’une des trois dans la journée, elle m’a clairement dit que je devais en parler à quelqu’un, qu’elle, elle n’avait pas jurée et ne le fera pas. Je lui avais dit de ne rien faire, de me laisser au moins la semaine du lycée pour me sentir en sécurité. Elle attend, mais veut que j’en parle à quelqu’un impérativement.

Je regarde des films, des séries mais toute la journée je ne pensais qu’à ça, je revoyais les images, je tremblais, je me crispais. Quand je fermais les yeux, je voyais son visage s’approchant du miens.

Je me retourne, je vois que le rideau est tombé, j’ai commencé une crise de parano, d’angoisse. J’avais laissé la fenêtre ouverte pour la chaleur –Pas grand ouvert – j’ai pensé que c’était Lui qui était là. La crise a durée 5 à 10 minutes avant que je puisse me résonner.

J’ai dû faire un mini – malaise durant l’après – midi et un peu plus tard une petite crise de tétanie.

Le soir arrive, dans le noir et la musique, j’éclate en sanglot pendant un bon moment. Je faisais une crise d’hystérie, je le voyais, encore et encore. Je me battais dans ma couverture, je n’arrivais pas à me calmer, j’ai envoyé un message à l’un des trois qui était au courant et tenter de me rassurer comme il pouvait, continuait à me proposer son idée de lui envoyer un message. J’ai encore refusé.

J’ai passé la matinée sur la terrasse avec mes parents, on mangeait dehors tout allait bien.

Ils voulaient se promener et me demandait si j’y allais avec eux, je ne savais pas quoi répondre, j’ai répondu « Oui… Nan je ne sais pas j’ai pas très envie de bouger… »

J’étais crispée, je contrôlais mes tremblements.

J’ai fini par dire oui… J’avais peur.

Donc j’ai envoyé un message à ma mère pour au final dire non. Et eux non plus ne voulait plus bouger.

Je mourrais d’envie de sortir, mais la peur était trop présente, et si je le re croisais ?

Je suis allée sur la terrasse une dizaine de minutes avec ma mère je roulais tranquillement histoire de me défouler un peu, quand j’entends un bruit extérieur, je me suis figée et crispée, je tremblais à nouveau.

 

Je me sens… Sale ! Plus je prends de douche pour oublier cette sensation, plus ça empire.

J’ai toujours les sensations de ses lèvres sur les miennes, de ses doigts dans mes cheveux… C’est… Horrible.

Je revois chaque moment, chaque geste, chaque mimique de son visage sans cesse. J’ai peur quotidiennement… Je ne peux pas sortir… Et s’il me voyait encore ? S’il allait faire ce qu’il voulait faire ? Viol…

Je culpabilise… Pourquoi je me suis pas barrer en roulant ou je ne sais pas… Pourquoi je n’ai pas fait autre chose que de le suivre…

J’ai peur… Constamment… Comment ça va se passer au lycée ?...

Comment vais – je réagir aux contacts physiques ? Alors que ceux de ma propre mère me gêne un peu…  Le fait d’être enfermé qui va me rappeler la chambre ?

Et mes crises de parano ? Mes crises d’hystérie…

Comment vais – je pouvoir expliquer mon changement de comportement sans leur dire ce… Cauchemar ?

Si je pleure sans raison comme ça m’arrive comment vais – je pouvoir expliquer ça ?

Et si mon psychologue pour une raison qui m’échappe voudrait me voir comment je fais ? Etre enfermé… Avec un homme…

 

Ma question : Est - ce une forme d'agression sexuelle ? Est ce normal que je culpabilise... De se sentir sale ?

D'avoir peur du monde extérieur ?

A vos claviers !

  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
BadKarma Membre 9 432 messages
Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata..."‚ 56ans
Posté(e)

Signalement au poste de police de votre arrondissement, la peur va subitement changer de camp...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calla Membre 192 messages
Forumeur inspiré‚ 16ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, BadKarma a dit :

Signalement au poste de police de votre arrondissement, la peur va subitement changer de camp...

Je ne peux pas... Je n'ai même pas parler à mes parents... Et au yeux de la lois ce n'est pas grand chose...

Je culpabilise de trop pour faire quoi soit... Et très peur ^^'

Il n'est pas français, il vien d'Afrique et a débarquer en France il y a quelques années...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BadKarma Membre 9 432 messages
Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata..."‚ 56ans
Posté(e)

Mon Dieu, horrible, vous allez finir excisée...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calla Membre 192 messages
Forumeur inspiré‚ 16ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, BadKarma a dit :

Mon Dieu, horrible, vous allez finir excisée...

Exusez - moi, mais je n'ai pas compris même en ayant la définition sous les yeux, je ne comprends pas le rapport ... ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BadKarma Membre 9 432 messages
Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata..."‚ 56ans
Posté(e)

Comme me disait un vénérable ami africain,  ''l' on n' apprend pas à faire la grimace à un vieux troll de la pire espèce"...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuck Them All Membre 5 968 messages
Membre ++‚ 36ans
Posté(e)

Ben si tu ne veux rien dire à personne (ni à la police, ni à tes parents, ni à un adulte de confiance etc...), la prochaine fois que tu le verras ce sera pire, surtout si tu le suis chez lui (ne jamais suivre les inconnus, c'est bien connu pourtant). 

De quoi as tu peur ? De la réaction de tes parents ? Tes parents sont là pour te soutenir logiquement, je ne comprends pas que tu puisses ne rien vouloir dire, ce n'est pas une honte... Tu préfères vivre dans la peur et ressasser ceci pendant des mois ? La police va prendre ceci au sérieux, il sera sans doute appelé et n'aura plus le droit de t'approcher, peut être même aura t-il un casier. Pour moi ce n'est pas un viol car tu l'as suivis chez lui, chose à ne pas faire, tu l'as repoussé quand il t'a embrassé et n'a visiblement pas insisté même si il a continué les sous-entendus, mais je pense qu'il faut quand même le remettre en place, il a besoin de ceci. 

Faut en parler, sinon tu ne t'en sortiras pas. Tu as eu chaud, ça aurait pu être pire, faut aussi être plus prudente. Bon courage ! 

 

 

 

Modifié par Fuck Them All

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 8 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Parles en à tes parents. Ils sont là pour t'aider. Cet homme doit être mis hors d'état de nuire. Tu ne peux pas tout assumer seule.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calla Membre 192 messages
Forumeur inspiré‚ 16ans
Posté(e)
Il y a 14 heures, Fuck Them All a dit :

Ben si tu ne veux rien dire à personne (ni à la police, ni à tes parents, ni à un adulte de confiance etc...), la prochaine fois que tu le verras ce sera pire, surtout si tu le suis chez lui (ne jamais suivre les inconnus, c'est bien connu pourtant). 

De quoi as tu peur ? De la réaction de tes parents ? Tes parents sont là pour te soutenir logiquement, je ne comprends pas que tu puisses ne rien vouloir dire, ce n'est pas une honte... Tu préfères vivre dans la peur et ressasser ceci pendant des mois ? La police va prendre ceci au sérieux, il sera sans doute appelé et n'aura plus le droit de t'approcher, peut être même aura t-il un casier. Pour moi ce n'est pas un viol car tu l'as suivis chez lui, chose à ne pas faire, tu l'as repoussé quand il t'a embrassé et n'a visiblement pas insisté même si il a continué les sous-entendus, mais je pense qu'il faut quand même le remettre en place, il a besoin de ceci. 

Faut en parler, sinon tu ne t'en sortiras pas. Tu as eu chaud, ça aurait pu être pire, faut aussi être plus prudente. Bon courage ! 

 

 

 

Je sais qu'il ne faut pas suivre les inconnus, seulement.. Si je .. Je ne savais pas comment gérer, je culpabilise. Il aurait pu prendre mon fauteuil est me poussé de force.

Et je ne veux pas en parler parce je sais que c'est de ma faute, et avec mes parents... Quand il s'agit de mes problèmes, on s'engueule...

Il y a 3 heures, Vintage a dit :

Parles en à tes parents. Ils sont là pour t'aider. Cet homme doit être mis hors d'état de nuire. Tu ne peux pas tout assumer seule.

On a quelques soucis de communication avec mes parents.

Et je culpabilise de trop pour en parler...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 8 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Calla a dit :

Je sais qu'il ne faut pas suivre les inconnus, seulement.. Si je .. Je ne savais pas comment gérer, je culpabilise. Il aurait pu prendre mon fauteuil est me poussé de force.

Et je ne veux pas en parler parce je sais que c'est de ma faute, et avec mes parents... Quand il s'agit de mes problèmes, on s'engueule...

On a quelques soucis de communication avec mes parents.

Et je culpabilise de trop pour en parler...

Tu n'as pas à culpabiliser, tout le monde fait des erreurs, comme celle de l'avoir suivi chez lui. Tout le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calla Membre 192 messages
Forumeur inspiré‚ 16ans
Posté(e)
il y a 26 minutes, Vintage a dit :

Tu n'as pas à culpabiliser, tout le monde fait des erreurs, comme celle de l'avoir suivi chez lui. Tout le monde.

Je peux pas m'empêcher de culpabiliser, même si quelques part je sais que... Qu'il pouvais me faire plus de mal si je me serais enfui.

J'en parlerais peut - etre a une adulte du lycée qui me connaît très bien, elle remarquera quelque chose au niveau de mon comportement.

Je verrais bien... Si j'en ai le courage ... ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 8 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Calla a dit :

Je peux pas m'empêcher de culpabiliser, même si quelques part je sais que... Qu'il pouvais me faire plus de mal si je me serais enfui.

J'en parlerais peut - etre a une adulte du lycée qui me connaît très bien, elle remarquera quelque chose au niveau de mon comportement.

Je verrais bien... Si j'en ai le courage ... ^^

Normalement tes parents vont t'emmener chez les flics pas t'engueuler. Tu es mineur en plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calla Membre 192 messages
Forumeur inspiré‚ 16ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, Vintage a dit :

Normalement tes parents vont t'emmener chez les flics pas t'engueuler. Tu es mineur en plus.

Vous serez surprise par les réactions des proches... ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 8 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Alors dis le à l'école. T'es innocente dans cette histoire ne l'oublies pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calla Membre 192 messages
Forumeur inspiré‚ 16ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Vintage a dit :

Alors dis le à l'école. T'es innocente dans cette histoire ne l'oublies pas.

Pas si sûr.. J'en parlerais que si ma professeure remarque quelque chose... Elle insistera pour que je lui parle, je la connais. ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 8 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Calla a dit :

Pas si sûr.. J'en parlerais que si ma professeure remarque quelque chose... Elle insistera pour que je lui parle, je la connais. ^^

Tu t'es faite agressée ! Tu dois en parler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calla Membre 192 messages
Forumeur inspiré‚ 16ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Vintage a dit :

Tu t'es faite agressée ! Tu dois en parler.

Je suis le genre de personne qui garde tout pour soi, et faut insister, pour que je dise quelque chose... Contrairement à ce qu'on peut penser ici, sur le forum ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 8 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Calla a dit :

Je suis le genre de personne qui garde tout pour soi, et faut insister, pour que je dise quelque chose... Contrairement à ce qu'on peut penser ici, sur le forum ^^

Et à quoi ça t'avance de tout garder pour toi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuck Them All Membre 5 968 messages
Membre ++‚ 36ans
Posté(e)

Le problème est que si tu n'en parles pas, ton histoire ne pourra pas se régler pour toi, et que si il te revoit et que ça recommence tu risques d'être encore plus affectée par cette histoire et qu'il peut aller jusqu'au viol la prochaine fois... Tu peux toujours aller voir la police sans tes parents, tu n'as pas besoin d'eux pour ça.

Modifié par Fuck Them All

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calla Membre 192 messages
Forumeur inspiré‚ 16ans
Posté(e)
il y a une heure, Vintage a dit :

Et à quoi ça t'avance de tout garder pour toi ?

Je sais pas, je suis habitué depuis petite quand j'avais pas de personne a qui parler, aujourd'hui j'en ai, mais je ne fais pas la démarche d'en parler automatiquement. ^^'

il y a 24 minutes, Fuck Them All a dit :

Le problème est que si tu n'en parles pas, ton histoire ne pourra pas se régler pour toi, et que si il te revoit et que ça recommence tu risques d'être encore plus affectée par cette histoire et qu'il peut aller jusqu'au viol la prochaine fois... Tu peux toujours aller voir la police sans tes parents, tu n'as pas besoin d'eux pour ça.

Etant mineure, je pense que je dois être accompagnée d'un tuteur, et si j'y vais seule, de grande chance pour que mes parents soient au courant par la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité