Aller au contenu

Nadia Bolz-Weber, portrait d'une pasteur punk

Messages recommandés

Léna-Postrof Membre 7 665 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 37ans
Posté(e)

Nadia Bolz-Weber, portrait d'une pasteur punk

nadia-bolz-weber-tt-width-604-height-340.thumb.jpg.0da7737f6e4ea36ee28170d5318e84f0.jpg

Après des années d’alcoolisme et de dépendance, elle a trouvé la foi et posé ses valises à Denver pour fonder une congrégation luthérienne qui compte aujourd’hui plusieurs centaines de membres. 

"Jamais je n’aurais pensé finir pasteur ! Jamais !" Nadia Bolz-Weber lâche un éclat de rire sonore. Avec son mètre 85, ses 75kg de verve et sa cascade de tatouages, la quadragénaire est loin du look traditionnel de la femme d’Église. Et si elle prêche aujourd’hui aux quatre coins des Etats-Unis devant des foules captivées, ce fut au prix d’amères concessions.

Les heures sombres 

Petite, elle était du genre précoce et rebelle, alors dans une famille de chrétiens fondamentalistes, elle a vite fait désordre. "Les femmes n’avaient pas le droit de prier devant les hommes à la maison", s’indigne-t-elle. À l’adolescence, la jeune fille rejette la religion, trop contraignante. Atteinte d’un dérèglement de la thyroïde, elle traverse une période difficile, son visage se déforme et devient le sujet de constantes moqueries et persécutions. "J’avais le choix : soit je devenais l’ombre de moi-même, soit je m’endurcissais et je leur disais 'fuck you !'", explique-t-elle, un brin revêche. Le "f" word devient un credo, et pendant plusieurs années, elle se réfugie dans la colère : "Mais je ne regrette rien, cette colère m’a sauvée avant de manquer de me tuer."

La jeune femme se découvre une prédisposition aux addictions. S’ouvre alors une décennie d’excès, de bagarres et d’accidents.

"Je ne suis pas Saint Paul, je ne me suis pas réveillée un matin en me disant : 'Bon il faut que je me remette sur le droit chemin.' J’étais fière de ma vie à l’époque !"

Mais de jour en jour, sa santé se dégrade, les plaies sur ses mains ne cicatrisent plus, elle comprend qu’elle n’a plus le choix et s’inscrit à un programme de sevrage.

"La religion était devenue mon seul espoir"

C’est là que commence véritablement son cheminement spirituel. "La religion était devenue mon seul espoir", se souvient-elle. Pendant quatre ans, Nadia lutte et tente de mener la même vie, l’alcool et la drogue en moins : "Je continuais de fournir mes copains sans y toucher, je ne supportais pas l’idée de ne pas être dans le coup." Elle part deux ans sur les routes, où elle passe de petites salles en sous-sols miteux présenter un spectacle comique, et rencontre Matthew, son futur mari. Le jeune pasteur met un point final aux heures les plus sombres de sa vie.

L’histoire de Nadia ressemble à une success story version chrétienne, une repentance à la Saint-Augustin, comme l’Amérique en connaît de plus en plus. Mais la quadragénaire tatouée abhorre le cliché du repenti. En devenant pasteur, elle n’a rien perdu de sa gouaille et de son sarcasme, et c’est à coups de "fuck", "bullshit" et "dudes" qu’elle fait entendre La voix.

The House for all sinners and saints 

"Avant même que j’entre au séminaire, mes amis me demandaient de les marier ou de diriger une célébration funéraire, ce sont eux qui ont fait de moi une pasteure", explique- t-elle. Après plusieurs années d’études, elle obtient son premier diplôme à 36 ans et créé une congrégation pour "ses gens". Comprendre : les marginaux, les oubliés, les alcooliques, les drogués, les jeunes en rupture, les gays et les lesbiennes... Son nom : The House for all sinners and saints ("la maison de tous les pécheurs et les saints").

Peu après sa création, la congrégation luthérienne compte des dizaines de nouveaux visages. Au milieu des marginaux, des fidèles en costumes-cravates et jupes plissées se multiplient sur les bancs de l’église. Aujourd’hui chacun de ses sermons, publiés le dimanche sur internet, est téléchargé plusieurs milliers de fois. "Je suis devenue mainstream!", admet-elle dans un éclat de rire.

Expérimenter avec intégrité 

Finalement, Nadia explique assez facilement son succès : "Les gens en ont marre qu’on leur raconte des conneries !" Elle affirme qu’il y a une volonté de vivre le christianisme différemment aujourd’hui, de revenir à une version plus authentique.

"Une grande partie de la culture qui entoure la chrétienté doit disparaître. On a emballé le cadeau dans tellement de couches successives qu’on ne sait plus distinguer le papier bonbon du message" regrette-t-elle.

Nadia n’en doute pas, le Pape François serait fan de sa congrégation. La "House" est un laboratoire où chacun mène ses petites expériences pour faire évoluer les rites et autres coutumes. Dans sa paroisse, tout le monde peut recevoir l’eucharistie, quelles que soient ses pratiques et ses croyances. Une rupture importante qui lui vaut d’être étiquetée "progressiste". Si elle l’accepte, elle relativise toutefois la pertinence du label : "Il faut être très ancré dans la tradition pour innover avec intégrité", précise-t-elle.

L'article se trouve ici :

https://www.lesinrocks.com/2014/09/18/actualite/pasteur-punk-11523647/

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
pila Membre 12 795 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)

Croire en un dieu, c'est capituler. Ne pas assumer ce que nous sommes : un élément condamné à disparaitre.

Je suis un humain "libre".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 7 665 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 37ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, pila a dit :

Croire en un dieu, c'est capituler. Ne pas assumer ce que nous sommes : un élément condamné à disparaitre.

Je suis un humain "libre".

Je partage, néanmoins d’autres ont besoin de croire et cela se respecte tant ils ne versent pas dans l’ultra-croyance/tentent d’imposer en faisant du prosélytisme notamment.

Ceci dit, saluons cette femme, qui apporte un vent nouveau, de modernité, sur la croyance et la façon de la pratiquer. Les parias ont droit de croire et ont trouvé un guide spirituel, là où les religieux sont en général très prompts à les juger, les blâmer et les rejeter. 

Des jeunes filles sont appelées à lui envoyer également des bijoux (bagues de chasteté imposées par les ultra conservateurs), qu’elle projette de faire fondre afin de façonner un « golden vagina », qui sera exposé courant 2019. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 12 795 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)

Les gens font ce qu'ils veulent. Il y a même Cohn-Bendit qui siège dans un parlement de m..... !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 7 665 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 37ans
Posté(e)
il y a 1 minute, pila a dit :

Les gens font ce qu'ils veulent. Il y a même Cohn-Bendit qui siège dans un parlement de m..... !

La pédophilie est une religion ? 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 15 925 messages
Debout les morts...‚ 69ans
Posté(e)
il y a 44 minutes, Léna-Postrof a dit :

Je partage, néanmoins d’autres ont besoin de croire et cela se respecte tant ils ne versent pas dans l’ultra-croyance/tentent d’imposer en faisant du prosélytisme notamment.

Ceci dit, saluons cette femme, qui apporte un vent nouveau, de modernité, sur la croyance et la façon de la pratiquer. Les parias ont droit de croire et ont trouvé un guide spirituel, là où les religieux sont en général très prompts à les juger, les blâmer et les rejeter. 

Des jeunes filles sont appelées à lui envoyer également des bijoux (bagues de chasteté imposées par les ultra conservateurs), qu’elle projette de faire fondre afin de façonner un « golden vagina », qui sera exposé courant 2019. 

On ne nait pas pas avec le besoin de croire, on vous inculque ce besoin dès la naissance...

La preuve, c'est qu'on devient musulman (chiite/sunnite), catholique (protestant, orthodoxe anglican), juif, bouddhiste ou je en sais quoi encore en fonction du lieu de naissance, de la famille, des coutumes/lois du pays, etc...

C'est tout sauf un besoin ou un choix !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 7 665 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 37ans
Posté(e)
il y a 26 minutes, Anatole1949 a dit :

On ne nait pas pas avec le besoin de croire, on vous inculque ce besoin dès la naissance...

La preuve, c'est qu'on devient musulman (chiite/sunnite), catholique (protestant, orthodoxe anglican), juif, bouddhiste ou je en sais quoi encore en fonction du lieu de naissance, de la famille, des coutumes/lois du pays, etc...

C'est tout sauf un besoin ou un choix !

Ah, qui vous a écrit que ce besoin n’était pas culturel ? 

La religion se transmet la plupart du temps par « héritage » oui, les enfants n’ont souvent pas le choix. C’est regrettable. Il faut au contraire une vraie maturité ou une maturation pour aller vers la croyance (ou au contraire confirmer une incroyance). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 15 925 messages
Debout les morts...‚ 69ans
Posté(e)
il y a 17 minutes, Léna-Postrof a dit :

Ah, qui vous a écrit que ce besoin n’était pas culturel ? 

La religion se transmet la plupart du temps par « héritage » oui, les enfants n’ont souvent pas le choix. C’est regrettable. Il faut au contraire une vraie maturité ou une maturation pour aller vers la croyance (ou au contraire confirmer une incroyance). 

Si les gens avaient le choix, il n'y auraient plus beaucoup de croyants.

" Il faut au contraire une vraie maturité ou une maturation pour aller vers la croyance"

Pour aller vers la croyance il faut que l'on vous propose quelque chose c'est à dire une religion et qui dit religion dit invention humaine !

La croyance n'est pas innée !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pales Membre 14 184 messages
Forumeur alchimiste‚ 69ans
Posté(e)
il y a 42 minutes, Anatole1949 a dit :

Si les gens avaient le choix, il n'y auraient plus beaucoup de croyants.

" Il faut au contraire une vraie maturité ou une maturation pour aller vers la croyance"

Pour aller vers la croyance il faut que l'on vous propose quelque chose c'est à dire une religion et qui dit religion dit invention humaine !

La croyance n'est pas innée !

 

La FOI c'est tout autre chose....................Ne  Comprennent que celles/ceux qui Veulent!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 15 925 messages
Debout les morts...‚ 69ans
Posté(e)
il y a 30 minutes, Pales a dit :

La FOI c'est tout autre chose....................Ne  Comprennent que celles/ceux qui Veulent!

La foi n'est rien d'autre qu'un endoctrinement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pales Membre 14 184 messages
Forumeur alchimiste‚ 69ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Anatole1949 a dit :

La foi n'est rien d'autre qu'un endoctrinement.

Si tu le dit c'est que tu le Crois!!!

Et si tu le Crois c'est que tu est a ta manière Endoctriné

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 15 925 messages
Debout les morts...‚ 69ans
Posté(e)
Il y a 18 heures, Léna-Postrof a dit :

Ah, qui vous a écrit que ce besoin n’était pas culturel ? 

La religion se transmet la plupart du temps par « héritage » oui, les enfants n’ont souvent pas le choix. C’est regrettable. Il faut au contraire une vraie maturité ou une maturation pour aller vers la croyance (ou au contraire confirmer une incroyance). 

Et qui a écrit que ce besoin était naturel ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 7 665 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 19 heures, Anatole1949 a dit :

Si les gens avaient le choix, il n'y auraient plus beaucoup de croyants.

" Il faut au contraire une vraie maturité ou une maturation pour aller vers la croyance"

Pour aller vers la croyance il faut que l'on vous propose quelque chose c'est à dire une religion et qui dit religion dit invention humaine !

La croyance n'est pas innée !

 

Tout comme les femmes se doivent, à travers absolument toutes les religions judéo-chrétienne et de l'Islam, d'être des poules pondeuses. Mathématiques. 

Il y a 1 heure, Anatole1949 a dit :

Et qui a écrit que ce besoin était naturel ?

Culturel, culturel.

C'est un leitmotiv pour vous. Ce qui est culturel est-il forcément mauvais ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 15 925 messages
Debout les morts...‚ 69ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Léna-Postrof a dit :

Tout comme les femmes se doivent, à travers absolument toutes les religions judéo-chrétienne et de l'Islam, d'être des poules pondeuses. Mathématiques. 

Culturel, culturel.

C'est un leitmotiv pour vous. Ce qui est culturel est-il forcément mauvais ? 

Je ne vois pas ce qui a de culturel à croire en des conneries.

"Tout comme les femmes se doivent, à travers absolument toutes les religions judéo-chrétienne et de l'Islam, d'être des poules pondeuses. Mathématiques. "

En France la croyance ne représente que 30/35 % de la population et les pratiquants à peine 5% de ceux-ci, le "judéo-chrétienne" mais fait bien rire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 7 665 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 37ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Anatole1949 a dit :

Je ne vois pas ce qui a de culturel à croire en des conneries.

"Tout comme les femmes se doivent, à travers absolument toutes les religions judéo-chrétienne et de l'Islam, d'être des poules pondeuses. Mathématiques. "

En France la croyance ne représente que 30/35 % de la population et les pratiquants à peine 5% de ceux-ci, le "judéo-chrétienne" mais fait bien rire.

Il faudrait peut-être vous décider.

La croyance rassure des hommes. S'accrocher à l'idée qu'il y a un après et que seuls les plus fervents auront les meilleurs places, rassure indubitablement des mortels. 

Parmi les croyants, vous n'avez jamais remarqué des familles nombreuses ? Les enfants ont des prénoms bobos anciens ou composés et sont censés être incarnation de la politesse. Les mamans, un look très MST (mocassins serre-tête) et les papas, le col en érection (et les bateaux à glands). Tout ce petit monde se déplace en benne à cathos (souvent une merguez, genre un monospace citroën ou renault scénic). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 15 925 messages
Debout les morts...‚ 69ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Léna-Postrof a dit :

Il faudrait peut-être vous décider.

La croyance rassure des hommes. S'accrocher à l'idée qu'il y a un après et que seuls les plus fervents auront les meilleurs places, rassure indubitablement des mortels. 

Parmi les croyants, vous n'avez jamais remarqué des familles nombreuses ? Les enfants ont des prénoms bobos anciens ou composés et sont censés être incarnation de la politesse. Les mamans, un look très MST (mocassins serre-tête) et les papas, le col en érection (et les bateaux à glands). Tout ce petit monde se déplace en benne à cathos (souvent une merguez, genre un monospace citroën ou renault scénic). 

La croyance rassure les hommes qui ont été endoctrinés souvent sinon toujours, dès la naissance...

Si la croyance était une décision murie d'un homme capable d'avoir un minimum de réflexion et de pouvoir faire un choix librement, on n'aurait pas besoin de baptiser des bébés et d'inculquer à des enfants et cela durant des années un bourrage de crâne au profit du christianisme, de l'islam ou autre.

Les personnes qui naissent dans des familles non croyantes ne vivent pas plus mal que celles qui se soumettent à une croyance.

"S'accrocher à l'idée qu'il y a un après et que seuls les plus fervents auront les meilleurs places, rassure indubitablement des mortels. "

Sauf que les croyants convaincus au moment de la mort sont aussi inquiets que ceux qui ne le sont pas, persuadés comme ils le sont, ils devraient être heureux de passer à trépas pour accéder au bonheur pour lequel ils ont prié toute leur vie et pourtant s'ils pouvaient retarder l'échéance de la mort ils le feraient, bizarre non ?

"Parmi les croyants, vous n'avez jamais remarqué des familles nombreuses ?"

Les familles nombreuses sont souvent très croyantes, dans le passé l'église incitait à faire des gosses, de futur bons chrétiens prêts à se battre pour répandre la bonne parole aux 4 coins du monde, par la suite l'église a lutté contre les moyens contraceptifs et le fait encore en Afrique, on devine pourquoi vu qu'en Europe la religion décline et devient presque un folklore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 7 665 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 19 heures, Anatole1949 a dit :

La croyance rassure les hommes qui ont été endoctrinés souvent sinon toujours, dès la naissance...

Si la croyance était une décision murie d'un homme capable d'avoir un minimum de réflexion et de pouvoir faire un choix librement, on n'aurait pas besoin de baptiser des bébés et d'inculquer à des enfants et cela durant des années un bourrage de crâne au profit du christianisme, de l'islam ou autre.

Les personnes qui naissent dans des familles non croyantes ne vivent pas plus mal que celles qui se soumettent à une croyance.

"S'accrocher à l'idée qu'il y a un après et que seuls les plus fervents auront les meilleurs places, rassure indubitablement des mortels. "

Sauf que les croyants convaincus au moment de la mort sont aussi inquiets que ceux qui ne le sont pas, persuadés comme ils le sont, ils devraient être heureux de passer à trépas pour accéder au bonheur pour lequel ils ont prié toute leur vie et pourtant s'ils pouvaient retarder l'échéance de la mort ils le feraient, bizarre non ?

"Parmi les croyants, vous n'avez jamais remarqué des familles nombreuses ?"

Les familles nombreuses sont souvent très croyantes, dans le passé l'église incitait à faire des gosses, de futur bons chrétiens prêts à se battre pour répandre la bonne parole aux 4 coins du monde, par la suite l'église a lutté contre les moyens contraceptifs et le fait encore en Afrique, on devine pourquoi vu qu'en Europe la religion décline et devient presque un folklore.

Certains viennent pourtant à la croyance d'eux-mêmes, sans y avoir été poussés. Qu'est-ce qui les séduit ? 

Les mourants aussi inquiets que les autres ? Pas nécessairement, j'ai vu des vieilles dames apaisées et confiantes, également et les proches une fois qu'elles furent parties, habillées en blanc, parler de voyage plutôt que de décès.

L'Église incite toujours à faire des gosses. Les moyens de contraception sont condamnés et les femmes qui avortent, diabolisées. La religion contribue bien évidemment à une reproduction complètement folle, en Afrique. 

Nadia Bolz-Weber n'est pas occidentale, et les courants de religion semblent différents, néanmoins, l'approche, les prêches sont vraiment plus modernes, en adéquation avec notre époque, et pour ma part, je trouve cela encourageant. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 15 925 messages
Debout les morts...‚ 69ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Léna-Postrof a dit :

Certains viennent pourtant à la croyance d'eux-mêmes, sans y avoir été poussés. Qu'est-ce qui les séduit ? 

Les mourants aussi inquiets que les autres ? Pas nécessairement, j'ai vu des vieilles dames apaisées et confiantes, également et les proches une fois qu'elles furent parties, habillées en blanc, parler de voyage plutôt que de décès.

L'Église incite toujours à faire des gosses. Les moyens de contraception sont condamnés et les femmes qui avortent, diabolisées. La religion contribue bien évidemment à une reproduction complètement folle, en Afrique. 

Nadia Bolz-Weber n'est pas occidentale, et les courants de religion semblent différents, néanmoins, l'approche, les prêches sont vraiment plus modernes, en adéquation avec notre époque, et pour ma part, je trouve cela encourageant. 

Certains oui, mais la grande majorité sont musulmans parce qu'ils sont nés dans un pays musulman ou chrétiens parce que nés dans un pays où le catholicisme ou le protestantisme règnent, etc...

Où est l'initiative/choix personnel dans cela ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 4 832 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 11/01/2019 à 17:41, Léna-Postrof a dit :

Ah, qui vous a écrit que ce besoin n’était pas culturel ? 

La religion se transmet la plupart du temps par « héritage » oui, les enfants n’ont souvent pas le choix. C’est regrettable. Il faut au contraire une vraie maturité ou une maturation pour aller vers la croyance (ou au contraire confirmer une incroyance). 

Il est vrai que le baptême catholique, par exemple, donné à de très jeunes enfants et les cérémonies qui suivent, communions, etc... impriment une certaine dépendance et constituent un frein à un vrai libre-arbitre confessionnel.

Il en est de même pour les religions juive et islamique...

Qu'en serait il si ces religions laissaient les enfants tranquilles et proposaient leurs "offres" à des personnes clairvoyantes, soucieuses et désireuses, après réflexions, d'accéder à la Foi ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 7 665 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 23 heures, Anatole1949 a dit :

Certains oui, mais la grande majorité sont musulmans parce qu'ils sont nés dans un pays musulman ou chrétiens parce que nés dans un pays où le catholicisme ou le protestantisme règnent, etc...

Où est l'initiative/choix personnel dans cela ?

Pour ceux-ci, nous savons, mais pour les autres, qu'ont-ils trouvé de séduisant dans l'une ou l'autre, ou encore l'autre religion, puisqu'elles sont toutes poussiéreuses ? Ont la mentalité en adéquation, une mentalité d'autrefois ? 

Il y a 4 heures, versys a dit :

Il est vrai que le baptême catholique, par exemple, donné à de très jeunes enfants et les cérémonies qui suivent, communions, etc... impriment une certaine dépendance et constituent un frein à un vrai libre-arbitre confessionnel.

Il en est de même pour les religions juive et islamique...

Qu'en serait il si ces religions laissaient les enfants tranquilles et proposaient leurs "offres" à des personnes clairvoyantes, soucieuses et désireuses, après réflexions, d'accéder à la Foi ?

Tout à fait.

Eh bien les derniers des croyants emporteraient la religion avec eux, dans leur tombe, et ce serait la fin... ou encore une autre croyance viendrait prendre place. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité