Aller au contenu

Hongrie: première manifestation de l'année contre la loi travail de Viktor Orban


Messages recommandés

Bluehawk Membre 2757 messages
NegMarron‚ 26ans
Posté(e)

Nouvelles manifestations en Hongrie : la première manifestation de l'année contre la très controversée loi travail du Premier ministre Viktor Orban a rassemblé ce samedi 5 janvier plusieurs milliers de personnes dans les rues de la capitale, Budapest.

Relancer le mouvement de protestation après les fêtes de fin d'année, c'était l'objectif affiché des opposants du Premier ministre hongrois Viktor Orban. Et le défi a été largement relevé : ce samedi 5 janvier, ils étaient en effet plusieurs milliers à marcher de la Place des Héros jusqu'au siège du Parlement, sur les rives du Danube.

Z
En décembre dernier, la signature d'une réforme du droit de travail avait suscité une vague d'indignation en Hongrie. Le texte étend à 400 le nombre d'heures supplémentaires qu'un employeur pourra demander à ses salariées chaque année. Depuis, la colère contre ce que certains qualifient de « droit à l’esclavage » s’est mêlée à la colère contre la réforme de la justice. Sans parler du mécontentement général face à la mainmise du parti gouvernemental sur tous les secteurs de la vie publique.

Résultat : ce ras-le-bol a fini par unir les opposants du Premier ministre hongrois, opposants qui étaient jusqu'ici divisés. Désormais, les partis de l'opposition tout comme les syndicats et la société civile sont déterminés à faire bloc face au chef du gouvernement hongrois. Affichant leur unité, ils ont promis de faire de 2019 « l'année de la résistance » à Viktor Orban.

« Une véritable force politique nouvelle »

Pour Peter Niedermüller, député hongrois du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen, cette première mobilisation de l'année contre la politique de Viktor Orban est un succès.

« Cette nouvelle manifestation s'est tenue malgré le très mauvais temps, la neige, la pluie et le froid. Les syndicats y étaient présents, tout comme la société civile, différentes ONG et bien évidemment tous les partis politiques d'opposition. C'est une nouvelle alliance. Et après ces cinq, six manifestations massives, il me semble qu'il s'agit désormais d'une véritable force politique nouvelle qui s'est constituée ces dernières semaines, se réjouit-il. Ceci nous donne beaucoup d'espoir pour l'avenir. L'espoir que nous puissions travailler ensemble, que nous puissions faire de la politique ensemble contre les politiques illégales du gouvernement Orban. »

Même s'il se veut optimiste, Peter Niedermüller sait que cette nouvelle alliance est semée d'embuches. « Notre situation est franchement difficile. Tout d'abord parce qu'il n'y a plus aucune liberté de la presse ni plus aucun pluralisme médiatique en Hongrie, souligne-t-il. Presque tous les médias sont contrôlés par le gouvernement. Donc pour expliquer aux Hongrois nos objectifs politiques et nos idées pour l'avenir de notre pays, nous devons nous replier sur d'autres moyens de communication comme sur les réseaux sociaux. »

 

article ici http://www.rfi.fr/europe/20190105-hongrie-premiere-manifestation-annee-contre-loi-travail-viktor-orban

Modifié par Bluehawk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
DroitDeRéponse Membre 71005 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 48ans
Posté(e)

Doublon

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×