Aller au contenu

On crache sur le féminisme, et pourtant...

Messages recommandés

riad** Membre 1 700 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
il y a une heure, Quasi-Modo a dit :

Et les femmes au foyer ? Les femmes enceintes ? Combien de ces femmes ont choisi leur situation et combien la subissent ?

Combien de femmes à temps partiel dans ces chiffres ? Combien de femmes qui ont l'agressivité ou la désagréabilité nécessaire pour réclamer une augmentation ?

Pourquoi les patrons n'emploieraient pas plus de femmes si celles ci acceptaient de faire le même travail avec un salaire inférieur sur le marché de l'emploi ?

Combien de femmes handicapées ont choisi de rester à la maison et vivre d'allocations diverses et variées ? Peu importe que l'explication soit sociale et non naturelle, si elles choisissent de rester oisives plus que les hommes aucune politique au monde ne permettra aucun changement.

Combien de femmes sont vraiment carriéristes et prêtes à sacrifier tout leur temps à leur travail (pour ne pas dire y sacrifier leur vie) comme de nombreux hommes le sont ? Combien de femmes ont l'ambition qui permet d'assumer des carrières pareilles ?

etc.. etc..

En réalité il y a tant de zones d'ombres dans tous ces chiffres qu'on ne peut pas dire, sauf à mentir, qu'ils parlent par eux-mêmes. Tant qu'on aura pas à minima (et je sais que ma liste de questions n'est pas exhaustive, la recherche se fait petit à petit, parfois on découvre qu'une tendance n'en est pas vraiment une, etc..) répondu à toutes les questions que je soulève, ce sera impossible de dire s'il y a scandale ou pas.

Tu sais, ma femme est illettrée quand j'ai demandé à ma tante (parce que ma femme est aussi ma cousine) pourquoi elle n'a pas envoyé sa fille à l'école étant petite, elle m'a répondu :

- Je l'ai fait, c'est elle qui ne voulait pas poursuivre sa scolarité, je n'y suis pour rien. Et pourtant ma tante a deux filles et un garçon, comme par magie seul le garçon a poursuivi ses études, apparemment c'était la magie des fessées qu'il a pris pour aller à l'école, mais pour les femmes, c'est pas grave, on les prend pour responsable et puis c'est tout.

Vous méritez des applaudissements, toi et ma tante.app007.gif

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Plouj Membre 25 772 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)
il y a une heure, riad** a dit :

Et alors? le dimorphisme sexuel existe chez tous les espèces, plus marqué chez certains, plus discret chez d'autres, est ce que ça affecte les capacités intellectuelles de la femme? est ce qu'elle a un QI inférieur à celui de l'homme? est ce une raison pour qu'elle soit discriminée?
 

le dimorphisme sexuel existe chez tous les espèces, plus marqué chez certains, plus discret chez d'autres Vrai même si les mâles des fois ...

est ce que ça affecte les capacités intellectuelles de la femme? Bien sûr que Oui ! Le QI n'est pas une preuve !

est ce une raison pour qu'elle soit discriminée? Ben oui, la plupart des religieux le disent !

Après, tout cela je ne le pense pas sauf un peu sur la première phrase ... Et sur la dernière ...

il y a une heure, riad** a dit :

J'ai compté 27 femmes qui ont régné sur l'Égypte ancienne sur une liste wikipedia, y en a surement plus, ce qui me conduit à dire qu'on est en régression par rapport aux temps anciens.

C'est peut-être la raison pour laquelle l'Égypte des Pharaons s'est écroulée !!!

 

Plus sérieusement, j'ai du mal dans ce sujet à faire la différence entre féminité et parité et pourtant elle existe, non ?

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 8 212 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, riad** a dit :

Tu sais, ma femme est illettrée quand j'ai demandé à ma tante (parce que ma femme est aussi ma cousine) pourquoi elle n'a pas envoyé sa fille à l'école étant petite, elle m'a répondu :

- Je l'ai fait, c'est elle qui ne voulait pas poursuivre sa scolarité, je n'y suis pour rien. Et pourtant ma tante a deux filles et un garçon, comme par magie seul le garçon a poursuivi ses études, apparemment c'était la magie des fessées qu'il a pris pour aller à l'école, mais pour les femmes, c'est pas grave, on les prend pour responsable et puis c'est tout.

 

Vous savez ce que vous ne devez pas faire alors, pour votre fille. ;)

j'ai offert ce livre à une petite cousine de 15 ans pour Noel ; https://www.babelio.com/livres/Irving-Leffet-Matilda/979061

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 13 813 messages
Chien Fou forumeur‚ 20ans
Posté(e)
il y a 51 minutes, chanou 34 a dit :

Et vous avez raison. ;)

Rien à voir avec les religions, mais vous connaissez l'effet matilda? https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Matilda

Une application flagrante de cet effet a pu se voir cette année même sur Wiki. c'est une anecdote mais elle est très révélatrice.
parmi les 3 Nobel de physique cette année, une femme, la physicienne Donna Strickland.
En mai 2018, un jeune physicien avait soumis à Wiki une proposition de page sur elle, qui avait été refusée, en gros, pour "manque de notoriété"...

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/10/03/pourquoi-donna-strickland-n-etait-pas-sur-wikipedia-avant-d-avoir-son-nobel-de-physique_5364210_4408996.html

 

Bonjour Chanou, amicalement.

Merci, je ne connaissait pas du tout, ma femme connaissais mais m'en avait pas parlé.

J'ai une amie chercheuse à l'Institut Pasteur, qui avait trouvé une solution, pour soigner la maladie d’Alzheimer, j'ai vu ses travaux, extrêmement prometteur, évidemment fallait continuer la recherche, c'était une femme, elle fut écartée. 

Dans d'autres domaines toujours scientifique des femmes ont fait certaine découvertes, elles furent discrédités, elles portaient préjudices aux hommes.

  • Like 3
  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 540 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)
il y a 25 minutes, chanou 34 a dit :

Et combien sont demeurées inconnues parce que dans l'ombre d'un homme? Vous connaissez Mileva Einstein? Qui sait quelle part prépondérante elle a pris dans les travaux de son mari? Qui sait qu'on lui doit autant qu'à lui le fameux E =mc2?

Il y en a sans aucun doute un certain nombre : mais comment le déterminer ? Et comment criera-t-on au scandale sans connaître exactement ces nombres ? Faut-il vraiment avoir autant de génies féminins que masculins pour faire plaisir aux chiennes de garde ?

il y a 14 minutes, riad** a dit :

Tu sais, ma femme est illettrée quand j'ai demandé à ma tante (parce que ma femme est aussi ma cousine) pourquoi elle n'a pas envoyé sa fille à l'école étant petite, elle m'a répondu :

- Je l'ai fait, c'est elle qui ne voulait pas poursuivre sa scolarité, je n'y suis pour rien. Et pourtant ma tante a deux filles et un garçon, comme par magie seul le garçon a poursuivi ses études, apparemment c'était la magie des fessées qu'il a pris pour aller à l'école, mais pour les femmes, c'est pas grave, on les prend pour responsable et puis c'est tout.

Vous méritez des applaudissements, toi et ma tante.app007.gif

L'école est obligatoire en France. Ou à minima l'instruction. Je sais que mes questions (auxquelles tu n'as certainement pas les réponses) te dérangent, mais sois objectif, merci. Je ne prends pas parti, peut-être qu'il y a réellement scandale, mais peut-être que non.

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 8 212 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Quasi-Modo a dit :

Il y en a sans aucun doute un certain nombre : mais comment le déterminer ? Et comment criera-t-on au scandale sans connaître exactement ces nombres ? Faut-il vraiment avoir autant de génies féminins que masculins pour faire plaisir aux chiennes de garde ?

Non la question n'est pas là ; la question est dans la différence de traitement et de perception dès le départ.

parce que ce sont des femmes, on prend leurs travaux moins au sérieux. C'est vrai encore maintenant. C'est ce biais qu'il faut corriger, parce qu'il commence dès le collège.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 25 772 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, chanou 34 a dit :

Vous savez ce que vous ne devez pas faire alors, pour votre fille. ;)

j'ai offert ce livre à une petite cousine de 15 ans pour Noel ; https://www.babelio.com/livres/Irving-Leffet-Matilda/979061

Pas pour les petites filles mais le cas de cette femme est intéressant aussi !

Mary Shelley, née Mary Wollstonecraft Godwin le 30 août 1797 à Somers Town, un faubourg de Londres, et morte le 1er février 1851 à Belgravia (Londres), est une femme de lettres anglaise, romancière, nouvelliste, dramaturge, essayiste, biographe et auteur de récits de voyage. Elle est surtout connue pour son roman Frankenstein ou le Prométhée moderne. Fille de la philosophe féministe Mary Wollstonecraft et de l'écrivain politique William Godwin, elle perd sa mère alors qu'elle-même n'est âgée que de onze jours. Son père se remarie quatre ans plus tard. Il offre à sa fille une éducation riche et l'encourage à adhérer à ses théories politiques libérales. En 1814, Mary Godwin entame une liaison avec un homme marié, partisan de son père, Percy Bysshe Shelley. Accompagné de Claire Clairmont, une belle-sœur de Mary, le couple voyage à travers l'Europe. Au cours des deux années qui suivent, Mary et Percy affrontent un endettement permanent et la mort de leur fille. Ils se marient en 1816, après le suicide de la première épouse de Percy. En 1816, lors d'un séjour près de Genève, Mary (devenue Mary Shelley) écrit son premier roman Frankenstein. En 1818, les Shelley quittent la Grande-Bretagne pour l'Italie, où meurent leurs deuxième et troisième enfants, avant que Mary Shelley ne donne naissance à son fils, Percy Florence Shelley, qui seul survivra. En 1822, son mari se noie dans le golfe de la Spezia, au cours d'une tempête. Un an plus tard, Mary Shelley retourne en Angleterre et, dès lors, se consacre entièrement à l'éducation de son fils et à sa carrière d'auteur. Les dix dernières années de sa vie sont marquées par la maladie. Elle décède d'une tumeur du cerveau le 1er février 1851.

 

Ce site est sympa aussi !

https://histoireparlesfemmes.com/

  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 8 212 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, Promethee_Hades a dit :

Bonjour Chanou, amicalement.

Merci, je ne connaissait pas du tout, ma femme connaissais mais m'en avait pas parlé.

J'ai une amie chercheuse à l'Institut Pasteur, qui avait trouvé une solution, pour soigner la maladie d’Alzheimer, j'ai vu ses travaux, extrêmement prometteur, évidemment fallait continuer la recherche, c'était une femme, elle fut écartée. 

Dans d'autres domaines toujours scientifique des femmes ont fait certaine découvertes, elles furent discrédités, elles portaient préjudices aux hommes.

Bonjour Prométhee_Hades.

Dans le domaine de votre amie, la recherche biomédicale, le cas de Françoise Barré Sinoussi est symptomatique également. Seul Montagnier a eu le prix Nobel.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 540 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)
à l’instant, chanou 34 a dit :

Non la question n'est pas là ; la question est dans la différence de traitement et de perception dès le départ.

parce que ce sont des femmes, on prend leurs travaux moins au sérieux. C'est vrai encore maintenant. C'est ce biais qu'il faut corriger, parce qu'il commence dès le collège.

C'est possible, surtout à une certaine époque. J'ai par exemple en tête le cas de la femme mathématicienne qui a découvert la solution au paradoxe de Monty Hall, dont ses détracteurs ont proféré diverses menaces, et ses travaux furent rejetés longtemps avant qu'on accepte qu'elle avait trouvé la bonne solution - et la bonne démonstration.

Elles ont sans doute aussi moins eu accès aux études, mais on ne refait pas l'histoire. Et puis poser la question du féminisme c'est poser la question par rapport à la société d'aujourd'hui, non par rapport aux sociétés d'antan ! Tout ce que je dis finalement c'est qu'on ne peut pas vraiment quantifier les injustices (qui d'ailleurs peut-être n'existent plus) sauf à instrumentaliser les chiffres et les sciences à cette fin.

En tous cas pas à la louche de cette façon en balançant des chiffres sans aucun contexte.

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 13 813 messages
Chien Fou forumeur‚ 20ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, chanou 34 a dit :

Vous savez ce que vous ne devez pas faire alors, pour votre fille. ;)

j'ai offert ce livre à une petite cousine de 15 ans pour Noel ; https://www.babelio.com/livres/Irving-Leffet-Matilda/979061

Merci Chanou, je connaissais encore pas, pffff qu'elle ignorant je peut être, je vais l'offrir à mon tout instamment à la petite fille de ma compagne.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 8 212 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
à l’instant, Quasi-Modo a dit :

Tout ce que je dis finalement c'est qu'on ne peut pas vraiment quantifier les injustices (qui d'ailleurs peut-être n'existent plus) sauf à instrumentaliser les chiffres et les sciences à cette fin.

Si, Quasi-Modo. les enfants sont orientés inconsciemment dès le collège en fonction de leur sexe. On attendra automatiquement mieux d'un garçon que d'une fille dans les matières scientifiques, par exemple, y compris les professeurs, qu'ils soient hommes ou femmes ; ce biais est intégré par les femmes aussi, pas que par les hommes. Faudrait que je retrouve les études en question

  • Like 3
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 25 772 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)

C'est un constat. Il y a 50 ans, à l’école primaire, on rencontrait 54 % de femmes enseignantes et 46 % d’hommes. Une quasi-parité professionnelle. Les temps ont changé.

Les femmes représentent 68,3 % de l’ensemble du personnel de l’Education nationale. Et elles sont plus  nombreuses parmi les non-enseignants  (70 %, contre 67,8 % chez les enseignants).

Dans l'enseignement primaire, on comptait 65 % de femmes en 1954. Ce pourcentage dépasse désormais les 82 %. C’est également le cas dans le second degré public, où l’on dénombre 58,2 % de femmes, particulièrement parmi les professeurs certifiés et les professeurs d’éducation physique et sportive (62,1 %). Les données de l'Insee et celles du ministère de l’Education nationale concordent.

En revanche, plus on s'élève dans la hiérarchie, moins elles sont nombreuses. La proportion de femmes a ainsi tendance à baisser en fonction du niveau d’enseignement. Certes, elles sont surreprésentées dans les premier et second degrés, mais elles ne sont plus que 37 % parmi les enseignants du supérieur.

Durant la Seconde République, Alfred de Falloux fait voter le 15 mars 1850, la loi qui porte son nom: Loi Falloux. Cette loi impose une école de filles dans chaque commune de plus de 800 habitants. Elle autorise les institutrices congrégationnistes à enseigner avec une simple lettre d'obédience alors que les institutrices laïques doivent être munies d'un certificat de capacité.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 13 813 messages
Chien Fou forumeur‚ 20ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, chanou 34 a dit :

Si, Quasi-Modo. les enfants sont orientés inconsciemment dès le collège en fonction de leur sexe. On attendra automatiquement mieux d'un garçon que d'une fille dans les matières scientifiques, par exemple, y compris les professeurs, qu'ils soient hommes ou femmes ; ce biais est intégré par les femmes aussi, pas que par les hommes. Faudrait que je retrouve les études en question

Tu as tout a fait raison, j'ai lu aussi ces études  elles sont sans appel. Il y a discrimination des la plus petite enfance envers les filles.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 1 700 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Quasi-Modo a dit :

L'école est obligatoire en France. Ou à minima l'instruction. Je sais que mes questions (auxquelles tu n'as certainement pas les réponses) te dérangent, mais sois objectif, merci. Je ne prends pas parti, peut-être qu'il y a réellement scandale, mais peut-être que non.

Ce n'est pas tes questions qui me dérangent, ce qui me dérange c'est pourquoi tu les poses? les chiffres sont là on constate qu'il n' y a pas d'égalité, après, on peut discuter sur les causes jusqu'au matin, mais ça change rien aux faits.

Je ne comprends pas pourquoi tu poses des questions sur la responsabilité de la femme, tu sais très bien qu'il y a autant de femmes antiféministes que d'hommes, il y avait aussi des esclaves pro-esclavage, il faut blâmer les règles du jeu pas les joueurs.
 

Modifié par riad**
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 540 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, riad** a dit :

Ce n'est que tes questions qui me dérangent, ce qui me dérange c'est pourquoi tu les poses? les chiffres sont là on constate qu'il n' y a pas d'égalité, après, on peut discuter sur les causes jusqu'au matin, mais ça change rien aux faits.

Si tu veux le savoir la seule raison pour laquelle je pose ces questions c'est parce que ta démarche hâtive et politisée pro-féministe me pose question. Par honnêteté intellectuelle, simplement, même si ça te dépasse sans doute je ne me fais que peu d'illusions à ce sujet. On ne peut pas cautionner une politique à l'aveugle sans avoir pleinement conscience des processus et des causes sous jacentes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 13 813 messages
Chien Fou forumeur‚ 20ans
Posté(e)
il y a 38 minutes, Plouj a dit :

le dimorphisme sexuel existe chez tous les espèces, plus marqué chez certains, plus discret chez d'autres Vrai même si les mâles des fois ...

est ce que ça affecte les capacités intellectuelles de la femme? Bien sûr que Oui ! Le QI n'est pas une preuve !

est ce une raison pour qu'elle soit discriminée? Ben oui, la plupart des religieux le disent !

Après, tout cela je ne le pense pas sauf un peu sur la première phrase ... Et sur la dernière ...

C'est peut-être la raison pour laquelle l'Égypte des Pharaons s'est écroulée !!!

 

Plus sérieusement, j'ai du mal dans ce sujet à faire la différence entre féminité et parité et pourtant elle existe, non ?

Comme dirait Monsieur le marquis de la Palice , une femme n'est pas un homme, c'est certain, la réciproque est vrai aussi, mais nous sommes absolument complémentaire, il n'y a pas d'infériorité, il n'y a pas de supériorité il y a une égalité totale, mais il y a différence. Ce n'est pas par ce qu'une femme va faire un travail intellectuel qu'elle va perdre sa féminité, ce n'est pas par ce qu'un homme va faire un travail dit féminin qu'il va perdre sa masculinité, on fait ce que l'on aime faire. Quand je vois des femmes militaire de carrière, aller dans des boutiques de lingeries féminines, je ne les vois pas avoir abandonner leur féminité, et pourtant en combat elles peuvent se révéler terrible, bien plus terribles que beaucoup d'hommes. 

Puis surtout ne pas oublier que l'homme est avant tout une femme raté, il y a un gène X qui s'est cassé la gueule il à perdu un segment pour ce retrouver Y 

  • Like 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 540 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)
il y a 29 minutes, chanou 34 a dit :

Si, Quasi-Modo. les enfants sont orientés inconsciemment dès le collège en fonction de leur sexe. On attendra automatiquement mieux d'un garçon que d'une fille dans les matières scientifiques, par exemple, y compris les professeurs, qu'ils soient hommes ou femmes ; ce biais est intégré par les femmes aussi, pas que par les hommes. Faudrait que je retrouve les études en question

Oui, ma formulation est sans doute maladroite. Mais il y a tout de même instrumentalisation des chiffres, et le ressenti ("Je sais que je suis victime du patriarcat parce que je le ressens.") aura de toute manière le fin mot de l'histoire pour les plus têtues. C'est un peu comme les gilets jaunes, et personnellement ça me dérange : il y a des gens qui protestent alors qu'ils ont 2900 euros dans le mois ou gèrent mal leur argent (ce dont la société n'est absolument pas responsable), tout comme il y a des femmes pleinement responsables de leur situation qui se cachent derrière le féminisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 8 212 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
à l’instant, Quasi-Modo a dit :

Apprenez donc aussi à faire la différence (pour certaines d'entre vous) entre une démarche intellectuelle authentique que j'essaye de promouvoir, et une démarche politique. Je n'ai aucun intérêt à ce que les femmes restent soumises, j'aurais eu le même discours si on m'avait parlé de masculiniste - si vous en doutez, la fonction rechercher du forum est à votre disposition et vous trouverez mes interventions dans les sujets masculinistes.

Mais Quasi-Modo je n'ai remis en question votre démarche à aucun moment, je me suis contentée de vous apporter des faits. :unknw:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 10 540 messages
Macrocéphale bossu‚ 34ans
Posté(e)
il y a 18 minutes, libredeparler a dit :

 

 

 

 

Le double langage de Mr lèche-bottes...féministe et méprisant selon les situations... il me fait penser à Taricq Ramadan

Mais ça marche  ! il reçoit des "bons points" de la part des femmes!!!

Bravo! 

C'est moins une question de femme et d'homme que de s'assumer et d'aimer ou pas être renvoyé à ses propres responsabilités (locus interne ou externe). En France personne n'assume sa vie, c'est un constat hallucinant et qui me répugne. Tout le monde pense qu'il mérite mieux et attend que les autres changent, sans pour autant bouger d'un iota.

Bien sûr que celui qui explique aux gens que s'ils échouent ce n'est pas leur faute sera toujours mieux vu que celui qui les renvoie à leurs responsabilités. Pourtant pour être acteur de sa vie et pouvoir agir à tous les niveaux, il faut se responsabiliser. Pas se laisser flotter.

il y a 5 minutes, chanou 34 a dit :

Mais Quasi-Modo je n'ai remis en question votre démarche à aucun moment, je me suis contentée de vous apporter des faits. :unknw:

Ma remarque nous s'appliquait pas particulièrement à vous, mais à celles qui nous lisent silencieusement. Je ne réfute absolument pas les faits dont vous nous parlez, j'expliquai seulement à quel points la démarche du premier post dans cette discussion était limitée par manque d'informations pertinentes sur le sujet qui nous concerne. Le fait est (oui, c'est aussi un fait) qu'on ne peut pas se baser sur les chiffres du premier message dans cette discussion sans répondre aux questions que je soulève. Mais personne n'a envie de l'entendre. Pas grave j'assume.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 8 212 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, Quasi-Modo a dit :

Ma remarque nous s'appliquait pas particulièrement à vous, mais à celles qui nous lisent silencieusement. Je ne réfute absolument pas les faits dont vous nous parlez, j'expliquai seulement à quel points la démarche du premier post dans cette discussion était limitée par manque d'informations pertinentes sur le sujet qui nous concerne. Le fait est (oui, c'est aussi un fait) qu'on ne peut pas se baser sur les chiffres du premier message dans cette discussion sans répondre aux questions que je soulève. Mais personne n'a envie de l'entendre. Pas grave j'assume.

je suis d'accord que c'est un sujet difficile, et qu'il existe autant de femmes que d'hommes qui sont responsables de cette situation en 2018. Mais le point de départ de cette situation est quand même nettement du fait des hommes, ceux des siècles précédents.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité