Aller au contenu

Traduire Victor Hugo en français contemporain

Messages recommandés

azad2B Membre 2768 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Oui, je sais, mais Perec n'est rien, il n'a pas osé le R. Vous, si !

En me relisant (oui, cela m' amuse) je note que notre sympathique Perec aurait été obligé de signer son exploit PC, et l'on hésiterait alors entre le parti politique ou le papier à usage très connu.

Modifié par azad2B

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
gloup-gloup Membre 514 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
Il y a 17 heures, Gouderien a dit :

Ton prof était un imbécile. Cette histoire doit quand même dater un peu, car ça fait longtemps maintenant que Frédéric Dard/San Antonio est reconnu comme un grand écrivain.

Si un jour tu as du courage et un peu de temps, reprend le "Père Goriot" et surtout continue avec "Illusions perdues" et "Splendeurs et misères des courtisanes". Cette trilogie est l'un des chefs-d'oeuvre de la littérature française (mais il ne faut surtout pas s'arrêter au "Père Goriot", qui n'est qu'un prologue.)

Mon prof n'était pas un imbécile, il a fait une erreur...  encore aujourd'hui on voit des gens qui méprisent  Virginie Despentes, d'autres qui pensent que tout ce qui a été écrit il y a plus d'un siècle est sacré. Peut-on pour autant les traiter tous d'imbéciles? :)

Enfin je ne vois pas en quoi il serait gênant de proposer des versions adaptées des auteurs du XIXe, tant que la version originale reste disponible pour ceux qui auront la curiosité de s'y intéresser.

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 15568 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)
il y a une heure, gloup-gloup a dit :

Mon prof n'était pas un imbécile, il a fait une erreur...  encore aujourd'hui on voit des gens qui méprisent  Virginie Despentes, d'autres qui pensent que tout ce qui a été écrit il y a plus d'un siècle est sacré. Peut-on pour autant les traiter tous d'imbéciles? :)

Enfin je ne vois pas en quoi il serait gênant de proposer des versions adaptées des auteurs du XIXe, tant que la version originale reste disponible pour ceux qui auront la curiosité de s'y intéresser.

 

 

Moi je n'ai pas dit que je méprisais Virginie Despentes… contrairement à ton prof, qui affichait, comme tu l'écris toi-même, une "moue méprisante" parce que tu lisais San Antonio. 

En ce qui concerne les adaptations, je pense que ça ne sert à rien. Il existe déjà des aides qui expliquent les classiques de la littérature, avec des exemples, des notes etc. Mais il faut bien comprendre que dans un roman, la forme est aussi importante que le fond. Si on trouve que "les Misérables", c'est trop long, trop compliqué, écrit dans une langue archaïque etc., on peut tout à fait en faire une version raccourcie et modernisée en 300 pages. Mais ça sera tout ce qu'on veut… sauf du Victor Hugo. Après, on n'oblige personne à lire Victor Hugo, ou Balzac, ou Dostoïevski; on peut préférer "le journal de Mickey", Guillaume Musso ou des mangas.

Modifié par Gouderien
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 15568 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)

J'ajoute qu'il n'est écrit nulle part que la culture, ça doit être facile (ni difficile, d'ailleurs). La culture existe, et là-dedans on choisit ce qui vous intéresse, ce qui vous plaît. Personne n'est obligé de tout aimer.

En plus il existe des tas d'auteurs plus difficiles d'accès que Victor Hugo, y compris parmi les écrivains actuels. Victor Hugo (surtout les romans), c'est vraiment à la portée de tout le monde, et en "version originale", si chose dire. Les gens pour qui on voudrait "traduire" les œuvres d'Hugo en charabia pseudo-moderne sont sans doute les mêmes pour lesquels on a défiguré le baccalauréat, au point d'en faire une simple formalité.

Modifié par Gouderien
  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azad2B Membre 2768 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Et j’ ajouterais, que qu’on le veuille ou non, un Hugo fut et reste un véritable génie de la Littérature française. Et si je m’emporte contre ceux qui prétendent vouloir adapter son style d’ écriture aux normes modernes, c’est tout simplement parce que je trouve l’ idée lamentable.

Si elle devait voir le jour, je n’ose imaginer la responsabilité qui viendra peser sur les épaules du « traducteur »qui s'y risquerait et j’ éprouverais un respect infini devant celui qui dira

- Désolé, rien, pas même une virgule, ne mérite d’ être changé dans ce texte.

Mais il semble évident que ceux qui soutiennent ces idées réformatrices, n’auront jamais ni la modestie ni la sagesse de celui-là !

Ni, pire encore, l’ amour et le respect du beau, tout simplement.

Je crois qu’on devient trop facilement professeur dans ce pays.

 

Modifié par azad2B

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 5646 messages
Foldingue de Felis silvestris catus‚ 42ans
Posté(e)
Il y a 19 heures, azad2B a dit :

Du coté de chez moi, on dit : les amis de mes ennemis, sont mes ennemis. En critiquant les propos que je tiens contre  les réformateurs de la Littérature, même si je le fais maladroitement, vous vous placez en position d' amie de mes ennemis. CQFD. 

Vous êtes obtus ou quoi ? Incapable de citer un fragment de phrase de ma part qui critiquerait vos propos ou applaudirait à ceux de PLS maker vous surenchérissez dans la réprobation et le mépris !

Vous manquez de discernement et de sens de l'humour ; car je crois que c'est l'humour que vous interprétez très mal !

Vous êtes le seul, je crois, à ne pas saisir le sens de mon intervention et à manquer autant d'humour mais je le dis clairement :

JE ME DISSOCIE TOTALEMENT DE CEUX QUI SOUHAITERAIENT UNE REECRITURE D'UNE QUELCONQUE OEUVRE DE LITTERATURE FRANCAISE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azad2B Membre 2768 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

A qui la faute ?

Tu viens d'incendier la Bibliothèque ? 

- Oui.
J'ai mis le feu là.

- Mais c'est un crime inouï !
Crime commis par toi contre toi-même, infâme !
Mais tu viens de tuer le rayon de ton âme !
C'est ton propre flambeau que tu viens de souffler !
Ce que ta rage impie et folle ose brûler,
C'est ton bien, ton trésor, ta dot, ton héritage
Le livre, hostile au maître, est à ton avantage.
Le livre a toujours pris fait et cause pour toi.
Une bibliothèque est un acte de foi
Des générations ténébreuses encore
Qui rendent dans la nuit témoignage à l'aurore.
Quoi! dans ce vénérable amas des vérités,
Dans ces chefs-d'oeuvre pleins de foudre et de clartés,
Dans ce tombeau des temps devenu répertoire,
Dans les siècles, dans l'homme antique, dans l'histoire,
Dans le passé, leçon qu'épelle l'avenir,
Dans ce qui commença pour ne jamais finir,
Dans les poètes! quoi, dans ce gouffre des bibles,
Dans le divin monceau des Eschyles terribles,
Des Homères, des jobs, debout sur l'horizon,
Dans Molière, Voltaire et Kant, dans la raison,
Tu jettes, misérable, une torche enflammée !
De tout l'esprit humain tu fais de la fumée !
As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria.
Ouvre un livre. Platon, Milton, Beccaria.
Lis ces prophètes, Dante, ou Shakespeare, ou Corneille
L'âme immense qu'ils ont en eux, en toi s'éveille ;
Ébloui, tu te sens le même homme qu'eux tous ;
Tu deviens en lisant grave, pensif et doux ;
Tu sens dans ton esprit tous ces grands hommes croître,
Ils t'enseignent ainsi que l'aube éclaire un cloître
À mesure qu'il plonge en ton coeur plus avant,
Leur chaud rayon t'apaise et te fait plus vivant ;
Ton âme interrogée est prête à leur répondre ;
Tu te reconnais bon, puis meilleur; tu sens fondre,
Comme la neige au feu, ton orgueil, tes fureurs,
Le mal, les préjugés, les rois, les empereurs !
Car la science en l'homme arrive la première.
Puis vient la liberté. Toute cette lumière,
C'est à toi comprends donc, et c'est toi qui l'éteins !
Les buts rêvés par toi sont par le livre atteints.
Le livre en ta pensée entre, il défait en elle
Les liens que l'erreur à la vérité mêle,
Car toute conscience est un noeud gordien.
Il est ton médecin, ton guide, ton gardien.
Ta haine, il la guérit ; ta démence, il te l'ôte.
Voilà ce que tu perds, hélas, et par ta faute !
Le livre est ta richesse à toi ! c'est le savoir,
Le droit, la vérité, la vertu, le devoir,
Le progrès, la raison dissipant tout délire.
Et tu détruis cela, toi ! 

- Je ne sais pas lire.
 
 
 
 
 
 
Il y a 20 heures, Barbara lebol a dit :

 

Il y a 21 heures, azad2B a dit :

Et allons y gaiement ! Les Misérables, Les Thibault en Rap sur 3 DVD, ou en SMS ou en patois des banlieues. Les prix littéraires vont exploser. On va avoir droit au Prix du Dealer Insaisissable, à celui du Pétard en Surfusion ou encore au Prix du JteNique Ta Mhaire. Et le Nobel de Littérature deviendra le Prix du J'ai la Haine. Les enseignants vont pouvoir traduire tout cela à tour de bras, en un seul mercredi, le moins prolixe d' entre-eux va nous sortir une version des Fleurs du Mal, revue et corrigée à la sauce qu'il préfère, celle de la médiocrité qu'il dispense à ses élèves.

Merci pour ce moment de littérature revue à la sauce bouffon !

 

 

Modifié par azad2B

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 5646 messages
Foldingue de Felis silvestris catus‚ 42ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, azad2B a dit :

Merci pour ce moment de littérature revue à la sauce bouffon ! 

"Bouffon" ce n'est pas vous !!!

Ce sont ceux qui auraient besoin pour lire Hugo d'une traduction de ses ouvrages !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azad2B Membre 2768 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Peut-être ai-je mal interprété ??

Mais avouez que le doute reste permis .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
120lola120 Membre 2283 messages
120 LOLA 120‚ 100ans
Posté(e)

Il peut arriver entre de grands auteurs (Azad...Lebol..)

des quiproquos délicieux...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 15568 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Gouderien a dit :

 

 c'est vraiment à la portée de tout le monde, et en "version originale", si chose dire. 

Si chose dire! Ach Gross bévue. Et pourtant je me suis relu plusieurs fois. Ceci aurait-il un rapport avec le fait que j'ai commencé à fêter Noël avant l'heure? J'ai honte.:gurp:

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azad2B Membre 2768 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Reste que si les accrochages entre intervenants existent, qu’ils aient pour origine un quelconque quiproquo ou qu’is aillent la chercher dans des conceptions antagonistes et à jamais conciliables, cela n’est pas l’objet le plus important du débat actuel.

Dans mes posts, l’objet visé était toujours le même, à savoir l’auteur de ce sujet. J’ avoue avoir manqué de discernement en attaquant l’ ensemble du corps professoral et en généralisant un peu trop en l’ accusant d’ être aussi malade et malfaisant que le principal coupable. Sur ce plan là au moins, je veux bien faire mon mea culpa et m’auto flageller en vous promettant de copier cent fois :

Un moins que rien dans un groupe, ne fait pas un groupe de minables.

N’empêche qu’en copiant mes cents lignes, in petto je me dirai :

Qu’ attendent les membres sains du groupe pour éradiquer le malsain ?

Que voulez-vous, chez moi l' adrénaline ne s' évapore pas très vite.

Zut, une ligne m' a échappé.

Modifié par azad2B

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azad2B Membre 2768 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)
il y a 21 minutes, Gouderien a dit :

c'est vraiment à la portée de tout le monde, et en "version originale", si chose dire. 

Tu es pardonné, vas en paix.

Ce qui est beau parait tellement simple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

On pourrait remplacer tous les "cependant" signifiant "pendant ce temps", usage considérablement vieilli, si ce n'est disparu, en français actuel. Là, il y a confusion évidente de sens. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité