Aller au contenu

Origine de l'Islam-Notes

Messages recommandés

satinvelours Membre 717 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Deuxième état du nord de l’Arabie : le royaume de Palmyre. Royaume éphémère du 3 ème siècle après l’E.C.

Intérieur de l’Arabie, deux états : Lihyan et Thamud. Ils prospérèrent sous l’ère hellénistique. Peu de renseignements sur ces États.

A l’intérieur de l’Arabie la société est organisée autour de la vie nomade. Unité sociale : le groupe. Organisation autour de tribus (liens du sang de la descendance mâle). Pas de propriété privée des terres, droits collectifs sur les pâturages, les sources, les troupeaux. A la tête de la tribu : le sayyid ou le sheikh, chef élu. Assisté par un conseil d’anciens appelé le madjlis. Fonction du chef : arbitrage plutôt que commandement. La vie de la tribu est réglée par la coutume : la sunna, ou pratique des ancêtres. Religion : polydémonisme (croyance en plusieurs divinités). Les « divinités » vivent dans les arbres, près des sources et dans les bétyles (pierres sacrées). Il existait aussi des divinités qui transcendaient les limites des tribus. Les trois plus importantes : Manat, ‘Uzza et Allat ; elles mêmes subordonnées à une déité supérieure appelée Allah. La foi de la tribu se concentre sur un dieu tribal symbolisé le plus souvent par une pierre gardée dans la demeure du sheikh. Seules exceptions à la vie nomade : l’oasis. Des nomades sédentarisés dans les oasis établirent des villes dotées d’une organisation sociale plus avancée (établissement de petites royautés). Ville la plus importante : la Mecque dans le Hedjaz. Dans cette ville : union des pierres sacrées des clans dans un sanctuaire central la Kaaba. Un conseil appelé mala’ remplaça les madjlis des clans. L’autorité des sheikh s’efface au profit d’une oligarchie de familles dirigeantes.

Pénétration des cultures juives et chrétiennes. Les Juifs étaient un peu partout notamment à Yathrib (Médine). Ce sont essentiellement des agriculteurs et des artisans. Nombreux Arabes judaïsés (convertis au judaïsme). Le judaïsme (et dans une moindre mesure les chrétiens) apportent aux Arabes une culture nouvelle : monothéisme, textes de la Torah avec les grands mythes de la Genèse (Abraham). Les chrétiens apportent le mythe de Jésus. Les Arabes judaïsés ou christianisés font leur ces mythes hébraïques et chrétiens.

Situation stratégique de la Mecque : carrefour des lignes de communication. Au sud : Yémen, nord : Méditerranée, ouest : port de Djedda, est : golfe persique. Dominée par la tribu des Qurayshites. Grandes caravanes et foires. Vie économique active : élément central, les Qurayshites de l’intérieur, aristocratie marchande (caravaniers, hommes d’affaires, entrepreneurs, dirigeants du commerce international), Qurayshites de l’extérieur, périphérie de la ville : commerçants, prolétariat d’étrangers et de Bédouins. A l’extérieur de la ville : Arabes des Qurayshites, tribus bédouines. L’expérience commerciale des maîtres de la Mecque leur donnait un pouvoir de coopération, d’organisation et de discipline important. Cette expérience les préparera à l’administration du vaste empire qu’ils allaient bientôt constituer.

C’est dans ce milieu que naît Mahomet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
satinvelours Membre 717 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Compléments : royaume éphémère de Kinda (empêché dans son expansion par les empires byzantins et perse) dans l’Arabie septentrionale. Ce royaume a laissé un fort souvenir dans la poésie arabe. Les tribus nomades acquirent une langue commune grâce à la poésie qui était déclamée en public, oralement. L’écriture était connue mais peu développée.

La tradition musulmane fait précéder l’islam d’un état d’ignorance la jähiliyya. Mais l’Arabie ne passa pas brusquement du paganisme au monothéisme. Longue évolution suite à l’influence du judaïsme et du christianisme qui introduisirent l’idée monothéiste grâce à leur prosélytisme. Pénétration des mythes de ces deux religions dans la société arabe. Abraham est ainsi connu et associé aux cultes encore païens de la Mecque (pèlerinage autour de la pierre noire, la Kaaba). Puissante influence cultuelle de l’écrit (les gens du Livre). Les Arabes n’ont pas d’histoire écrite comme les Judéens ce qui les rend perméables à l’histoire des Hébreux qu’ils vont faire leur quant à leurs origines.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
safirfarid219 Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)
Le 25/11/2018 à 16:33, aliochaverkiev a dit :

Notes éparses sur l'origine des Arabes et de l'Islam.

(Bernard Lewis les Arabes dans l' Histoire)

Première mention du mot arabe  : inscription assyrienne 853 avant l'EC. Le mot désigne le Bédouin des steppes septentrionales de l'Arabie (nomade). Mais il existait aussi une civilisation sédentaire au sud-ouest de l'Arabie (Yémen). Premier usage arabe du mot "arabe" inscription ancienne en Arabie du sud (Yémen). Le mot alors signifie bédouin, nomade, auteur de razzias (tradition de tous les nomades vis à vis des sédentaires).

Pour Mahomet les Arabes sont exclusivement  les bédouins du désert.

La tradition divise le peuple arabe en deux souches principales. Le peuple du sud-ouest de l’Arabie (Yémen) et le peuple du centre et du nord. Les langues sont différentes. Le peuple du centre et du nord est plus proche ethniquement des Hébreux. Chronologie du peuple du sud-ouest obscure. La langue du peuple du nord a donné la langue arabe actuelle.  Sud-ouest : royaume de Saba (reine  en relation avec Salomon). X siècle avant l'EC. les sabéens auraient colonisé l’Afrique, fondation du royaume d'Abyssinie (Éthiopie) dont le nom vient de Habashat, peuple de sud ouest de l’Arabie. Le mot arabe pour désigner l’Éthiopie est toujours Habash. Après conquêtes d’Alexandre les Grecs s"intéressent au Yémen : voie de communication avec l'Inde. Dernier souverain de cette contrée : Dhu Nuwas (v siècle ?) se convertit au judaïsme. En représailles des persécutions contre les juifs de l'empire d’orient ce roi persécute les chrétiens de son royaume. Représailles de l’Éthiopie (chrétiens) qui envahit le Yémen et met fin au royaume de Saba. Puis les Perses (575) occupent le Yémen. Pas longtemps. Ensuite conquête musulmane.

Les frontières de l’univers arabe sont ramenées à deux ou trois arpents de désert stérile mythique. Cet univers a été  caricaturé, presque entièrement enterré par l’occident et le plus grave par les arabes eux-mêmes.

« Les premiers temps de l’histoire des arabes sont encore très obscurs ; nous ne savons ni d’où ils viennent ni quelle fut leur existence primitive. » pour l’encyclopédie de l’Islam, ils sont presque des envahisseurs venus d’une autre planète. Mais l’auteur connait le nom de ces envahisseurs, ils sont appelés des ‘’Sémites’’, celui qui les a baptisé s’appelle A.L Schlozel, ces bougres avaient attendu des siècles pour enfin avoir un nom. Un néologisme issu de Sem, qui n’a aucune valeur historique.

Il ne faut pas se voiler la face, la civilisation au moyen orient a débuté dans un territoire dont les frontières sont le Nil et l’Indus, le Caucase et le détroit de Bab El Mendeb. Quatre nations se sont partagé un Empire de longue durée, les égyptiens, les Syro-cananéens, les Gréco-Hittites et les Babyloniens. Une seule langue écrite et parlée a fini par s’y imposée et par recouvrir ce grand ensemble, c’est l’Araméen et son annexe occidental le Grec, étroitement apparenté l’un et l’autre. L’Araméen a évolué naturellement sans heurt en langue arabe, et cette dernière s’est retrouvée héritière des passées égyptiens, cananéen, hittite et babylonien.

Si quelques bédouins perdus dans le désert à la quête de quelques lézards pour un festin royal sont à l’origine de toute cette civilisation, alors là je suis d’accord avec toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
satinvelours Membre 717 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

La tradition arabe attribue aux Hébreux l’introduction en Arabie de l’irrigation, de la culture des dattes, de la vigne, de la production du miel ; le tissage ; l’orfèvrerie, la métallurgie. Les Hébreux parlent l’arabe. Le poète hébreu al-Samawal ben Adiya marque la littérature arabe préislamique. Les Hébreux sont à l’origine de légendes bibliques qui vont s’arabiser puis s’islamiser. Ainsi en est-il du mythe d’Abraham, père d’Ismaël. Ismaël promet à sa mère Hagar d’en faire une grande nation. Il montre à son père l’emplacement de la Kaaba.

Vers 610 Mahomet inaugure le cycle de ses prophéties monothéistes : lien avec les traditions juives mais aussi chrétiennes. A la Mecque Mahomet parle du caractère unique de Dieu, qu’il appelle le « Miséricordieux ». A noter que le monothéisme et que le mot « le Miséricordieux » furent repris 100 ans avant Mahomet par le souverain du royaume D’Himyar (Yemen) Joseph As’ar Dhu Nuwas.

Mahomet s’appuie sur les enfants d’Israël qui selon lui peuvent témoigner de l’authenticité de son message. Il reprend le discours de Jésus affirmant qu’il n’est pas venu abolir la tradition mais la mettre à jour, la clôturer.

[Voir et commenter la sourate V-La table servie (Al-Ma’ida)]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
satinvelours Membre 717 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Quelques éléments biographiques sur Mahomet. Source : Malek Chebel.

Naissance à la Mecque en 570 ou 571. 591-592 : employé par Khadidja, riche héritière qu’il épouse en 596.

610 : début à la Mecque de la révélation coranique dictée par l’ange Gabriel. Pas d’écrits : les textes sont appris par cœur.

619 : mort de Khadidja. 622 : fuite à Yathrib (Médine). L’hégire. 623 : mariage avec Aïcha (après Sawda)

624-628 : cité-état de Médine. Début des guerres éclairs et conquêtes. Expulsion de la tribu juive des Banu Qaynûqa’.

630 : retour triomphal à la Mecque. Destruction des 360 idoles de la Kaaba.

632 : mort de Mahomet. Début du califat d’Abu Bakr As-Saddiq. Zayd Ibn Thabit, secrétaire du prophète commence à réunir les fragments épars du Coran.

633-644 : califat d’Omar. Première recension des versets coraniques. Victoire musulmane en Palestine.

644-656 : le troisième calife retient une version définitive du Coran.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
safirfarid219 Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, satinvelours a dit :

La tradition arabe attribue aux Hébreux l’introduction en Arabie de l’irrigation, de la culture des dattes, de la vigne, de la production du miel ; le tissage ; l’orfèvrerie, la métallurgie. Les Hébreux parlent l’arabe. Le poète hébreu al-Samawal ben Adiya marque la littérature arabe préislamique. Les Hébreux sont à l’origine de légendes bibliques qui vont s’arabiser puis s’islamiser. Ainsi en est-il du mythe d’Abraham, père d’Ismaël. Ismaël promet à sa mère Hagar d’en faire une grande nation. Il montre à son père l’emplacement de la Kaaba.

Vers 610 Mahomet inaugure le cycle de ses prophéties monothéistes : lien avec les traditions juives mais aussi chrétiennes. A la Mecque Mahomet parle du caractère unique de Dieu, qu’il appelle le « Miséricordieux ». A noter que le monothéisme et que le mot « le Miséricordieux » furent repris 100 ans avant Mahomet par le souverain du royaume D’Himyar (Yemen) Joseph As’ar Dhu Nuwas.

Mahomet s’appuie sur les enfants d’Israël qui selon lui peuvent témoigner de l’authenticité de son message. Il reprend le discours de Jésus affirmant qu’il n’est pas venu abolir la tradition mais la mettre à jour, la clôturer.

[Voir et commenter la sourate V-La table servie (Al-Ma’ida)]

Si nous parlons d’histoire, il n’y a aucune différence entre arabe et hébreux, car ils parlaient tous le même langage qui est l’araméen. La différence ce situe sur l’unicité de Dieu pour les juifs et le polythéisme pour les autres. La nation appartient aux deux communautés, les juifs appelaient ceux qui ne n’étaient pas juifs dans le coran ‘’al oumiyine’’ un mot qui a été mal interprété par nos exégètes. Je suis oummi par rapport au russe, parce que je ne parle pas sa langue et lui aussi est oummi para rapport à moi. Pour les juifs ceux qui ne sont pas monothéistes sont des oummis, C’est ça la différence qui existe entre les juifs et les non juifs. Par conséquent juif n’est pas une race, mais une religion. Concernant l’irrigation et l’agriculture en général, 5000 ans avant J.C, en Mésopotamie, l’agriculture était présente, pas seulement et les jardins suspendus de Babylone, une des sept merveilles du monde en sont des preuves. Il se pourrait qu’en Anatolie, l’agriculture existait depuis 9 à10.000ans avant J.C.

Les poètes préislamiques, il y en a en pagaille et les juifs étaient parmi ces poètes. Vous parlez de légende biblique, la plus ancienne est celle de Gilgamesh et Enkidu qui date de 4000ans avant JC ou plus. Des tablettes  en cunéiforme retrouvées à Ur, et aussi un peu partout en Asie. Si tu les lisais, tu verrais des récits bibliques qui s’apparentent à la création d’Adam, le déluge et autre. Donc si nous parlons de légende, ce sont les babyloniens qui en sont les inventeurs, comme d’ailleurs la plus part des héros grecs, comme Hercule qui est Gilgamesh ou  Aphrodite qui est Ishtar et bien sur d’autres. Des héros des légendes égyptiennes sont aussi cités des siècles après sous d’autres noms par Hérodote.

Le livre envoyé à Mohamed, s’inscrit dans le prolongement des autres livres divins, il vient confirmer, rénover en abrogeant certaines pratiques comme par exemple la lapidation et instituer des lois qui éliminent par exemple tous les cas des peines capitales, allant jusqu’à pardonner au meurtrier. Il n’existe qu’un seul  cas de peine capitale et cette peine pourrait ne pas être prononcée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
safirfarid219 Membre 1 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, satinvelours a dit :

610 : début à la Mecque de la révélation coranique dictée par l’ange Gabriel. Pas d’écrits : les textes sont appris par cœur.

C’est archi faux, les textes étaient écrits sur différents support, allant de la peau d’animaux, jusqu’aux omoplates des dromadaires

619 : mort de Khadidja. 622 : fuite à Yathrib (Médine). L’hégire. 623 : mariage avec Aïcha (après Sawda)

624-628 : cité-état de Médine. Début des guerres éclairs et conquêtes. Expulsion de la tribu juive des Banu Qaynûqa’.

630 : retour triomphal à la Mecque. Destruction des 360 idoles de la Kaaba.

632 : mort de Mahomet. Début du califat d’Abu Bakr As-Saddiq. Zayd Ibn Thabit, secrétaire du prophète commence à réunir les fragments épars du Coran.

 Zayd Ibn Thabit avec ses secrétaires : désigné par Abou Bakr pour réunir tous les supports qui se trouvaient chez les compagnons du prophète. Et ce sont ces écritures que nous voyons aujourd’hui.il les a compiler, Omar qui venait après lui les avait remis à sa fille Hafsa et puis Othmane avait rédigé plusieurs livres pour les envoyer à différents Wali de l’Empire. al Hadjdjad attakafi pendant le règne des Omeyyades proposé la ponctuation du texte coranique, car les non arabes ne pouvaient comprendre le texte sans cette ponctuation.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azed1967 Membre 3 300 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

l'origine de l'islam est le sabéisme, culte des astres. première religion du monde.

le prophète était considéré comme sabéen au début de l'islam.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
satinvelours Membre 717 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Il faut faire attention : l’origine de l’Islam est plus atypique que je ne le pense. Ne pas s’égarer dans les origines linguistiques et ethniques (ne pas s’égarer dans des déterminations raciales). La spécificité de l’Islam vient de la population qui l’a enfanté : des nomades. Il y a plus de ressemblance entre les nomades arabes et les nomades asiatiques dans les comportements qu’entre les Arabes nomades et les Arabes yéménites. C’est la culture séculaire des peuples qui les sépare, pas leurs origines linguistiques et ethniques. C’est bien la pratique quotidienne sociale et économique qui forge les esprits, pas les origines ethniques communes. Les Arabes yéménites sont des agriculteurs (des sédentaires). Comme les Judéens. II y a plus de ressemblance entre les habitants du royaume de Judas et les habitants du royaume du Yémen qu’entre ceux-ci et les nomades. Étudier si possible les nomades asiatiques et leur comportement : il doit y avoir là des clés pour comprendre l’Islam. Il y a aussi la différence de comportement vis à vis de la langue. Les agriculteurs finissent par écrire, apparition de l’écrit comme base culturelle : les nomades reste sur l’oral, la tradition orale.

l’Islam s’enracine dans des pratiques très spécifiques : le nomadisme, la pratique orale de la langue. Ces spécificités peuvent aussi expliquer les divisions actuelles du monde musulman. Il n’y a pas de culture commune entre l’Iran et l’Arabie actuelle par exemple. Il y a beaucoup plus de ressemblance entre les cultures perse et européenne qu’on ne le croit. Peut-être devrais-je aller voir aussi les raisons de la guerre actuelle entre l’Arabie et le Yemen. Il est possible qu’il y ait là des causes qui remontent très loin.

En donnant le primat à la langue et à l’ethnie nous tombons dans la trappe raciale définie par les Européens au 19 siècle et dans la définition de la nation mise au point par les Allemands au 19 et au 20 siècle (la nation est fondée sur la communauté linguistique et ethnique pour les Allemands). Bien noter que la définition de la nation chez Renan transcende complètement la langue et l’origine ethnique. Voir ses débats à propos de l’Alsace contre un intellectuel allemand.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azed1967 Membre 3 300 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, satinvelours a dit :

Il faut faire attention : l’origine de l’Islam est plus atypique que je ne le pense. Ne pas s’égarer dans les origines linguistiques et ethniques (ne pas s’égarer dans des déterminations raciales). La spécificité de l’Islam vient de la population qui l’a enfanté : des nomades. Il y a plus de ressemblance entre les nomades arabes et les nomades asiatiques dans les comportements qu’entre les Arabes nomades et les Arabes yéménites. C’est la culture séculaire des peuples qui les sépare, pas leurs origines linguistiques et ethniques. C’est bien la pratique quotidienne sociale et économique qui forge les esprits, pas les origines ethniques communes. Les Arabes yéménites sont des agriculteurs (des sédentaires). Comme les Judéens. II y a plus de ressemblance entre les habitants du royaume de Judas et les habitants du royaume du Yémen qu’entre ceux-ci et les nomades. Étudier si possible les nomades asiatiques et leur comportement : il doit y avoir là des clés pour comprendre l’Islam. Il y a aussi la différence de comportement vis à vis de la langue. Les agriculteurs finissent par écrire, apparition de l’écrit comme base culturelle : les nomades reste sur l’oral, la tradition orale.

l’Islam s’enracine dans des pratiques très spécifiques : le nomadisme, la pratique orale de la langue. Ces spécificités peuvent aussi expliquer les divisions actuelles du monde musulman. Il n’y a pas de culture commune entre l’Iran et l’Arabie actuelle par exemple. Il y a beaucoup plus de ressemblance entre les cultures perse et européenne qu’on ne le croit. Peut-être devrais-je aller voir aussi les raisons de la guerre actuelle entre l’Arabie et le Yemen. Il est possible qu’il y ait là des causes qui remontent très loin.

En donnant le primat à la langue et à l’ethnie nous tombons dans la trappe raciale définie par les Européens au 19 siècle et dans la définition de la nation mise au point par les Allemands au 19 et au 20 siècle (la nation est fondée sur la communauté linguistique et ethnique pour les Allemands). Bien noter que la définition de la nation chez Renan transcende complètement la langue et l’origine ethnique. Voir ses débats à propos de l’Alsace contre un intellectuel allemand.

faut pas aller si loin, waraqa, bahira et khadija étaient chrétiens avant de se convertir, ce sont les chrétiens qui formaient la première ouma

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 3 274 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
Le 25/11/2018 à 16:32, pila a dit :

On s'en fout, finalement ! Enfin, il y en a au moins un : moi. Qu'est ce qu'on en a à foutre, franchement ! Pour voir le résultat...

image.thumb.png.06d7f079d75786da52cda2f5ef0ed74c.png

Les dernières découvertes en Algérie laisse penser que l'Afrique du nord partage avec l'Afrique de l'Est son titre de berceau de l'humanité.
 

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/homme-origines-homme-afrique-nest-peut-etre-pas-seul-berceau-humanite-28613/

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 3 274 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
Le 25/11/2018 à 16:37, jécoute a dit :

Pourquoi, au moins je viens d'apprendre ou plutôt confirmer que :

Premier usage arabe du mot "arabe" inscription ancienne en Arabie du sud (Yémen).

 Le mot alors signifie bédouin, nomade, auteur de razzias (tradition de tous les nomades vis à vis des sédentaires).

:sleep:

C'est encore la signification qu'on lui donne aujourd'hui, tu habites la moitié du temps au Maroc, t'a jamais entendu le mot : Aroubi ?
 

C'est comme ça qu'on s'insulte entre nous, en se traitant mutuellement d'Arabes.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 3 274 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
Le 27/11/2018 à 09:29, aliochaverkiev a dit :

Origine du mot arabe : obscure.

Rapprochement avec l'hébreu : 'Arabha, pays de steppe ou hébreu 'Erebh, inorganisé par opposition aux sédentaires.

Ou encore racine sémitique : 'Abhar, se déplacer, mot dont le mot "hébreu" est probablement dérivé. Les mots Arabe et Hébreu auraient donc la même origine sémitique.

Ok, mais le titre est un peu différent de sujet, on parle là de l'origine de s Arabes et le titre parle e l'origine de l'islam
 

(L'origine de l'Islam c'est Allah, je sais que certains d'entre vous vont contester, mais ce que vous ne savez pas c'est que Dieu ne supporte pas l'alcool, à chaque fois qu'il se bourre la face il fait une connerie, l'Islam était ça plus grande connerie et sa dernière, depuis il a arrêté l'alcool)
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azed1967 Membre 3 300 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)
Le 27/11/2018 à 10:29, aliochaverkiev a dit :

Origine du mot arabe : obscure.

Rapprochement avec l'hébreu : 'Arabha, pays de steppe ou hébreu 'Erebh, inorganisé par opposition aux sédentaires.

Ou encore racine sémitique : 'Abhar, se déplacer, mot dont le mot "hébreu" est probablement dérivé. Les mots Arabe et Hébreu auraient donc la même origine sémitique.

le mot europe est sémite, el nom d'une princesse phnéicienne fille d'agébor que robert graves identifie à cham.

Europe fille d'Agénor

 

Étymologie[modifier | modifier le code]

L’étymologie couramment admise de ce nom y voit un composé de εὐρύς, « large » et ὤψ, « œil, vue »2. La terre « à l'aspect large » constitue une vieille épithète de la Terre que l'on retrouve dans plusieurs traditions indo-européennes : « la large terre » en grec, « la large terre » ou simplement « la large » en sanskrit, et de même dans les langues germaniques. Europe serait ainsi l'une des figures de la déesse Terre, renouvelée3.

Cette étymologie ne tient pas compte de l’origine phénicienne d’Europe, dont le nom pourrait avoir son origine dans une langue sémitique. En arabe, langue sémitique comptant le plus de locuteurs de nos jours, « aruba » (la lettre a et le phonème eu sont interchangeables, ainsi que les lettres p et b) veut dire belle femme aimante, et c’est une caractéristique plausible d’Europe, fille d’Agénor[réf. nécessaire].

Selon une autre hypothèse, la première mention connue du mot proviendrait d'une stèle assyrienne, qui distingue les rivages de la mer Égée par deux mots phéniciens : Ereb, le « couchant », et Assou, le « levant ». L'origine des noms grecs Eurôpê et Asia se trouverait dans ces deux termes sémitiques4 par lesquels les marins phéniciens désignaient les rives opposées de la Grèce actuelle et de l'Anatolie. La mythologie grecque perpétuerait l’origine sémitique du mot, en en faisant le nom de la princesse phénicienne.

Néanmoins, cette étymologie sémitique est « à peine encore défendue »5 et cette proposition est généralement considérée comme improbable ou indéfendable. Martin Litchfield West fait ainsi observer que « phonologiquement, la correspondance entre le nom de l'Europe et toute forme de mot sémitique est très mauvaise »6,7.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Europe_fille_d'Agénor

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 3 274 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
Le 05/12/2018 à 19:05, safirfarid219 a dit :

Si nous parlons d’histoire, il n’y a aucune différence entre arabe et hébreux,

Au niveau de la langue peut être, mais je ne crois pas à ce mythe de sémitisme, d'abord il n' y a pas de race arabe, les Arabes sont diversifiés génétiquement, il y a peut être un peu de ressemblance entre les juifs séfarades et les arabes de Cham (Palestine, Liban...), mais ça s'arrête là.
 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azed1967 Membre 3 300 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)
il y a 1 minute, riad** a dit :

Au niveau de la langue peut être, mais je ne crois pas à ce mythe de sémitisme, d'abord il n' y a pas de race arabe, les Arabes sont diversifiés génétiquement, il y a peut être un peu de ressemblance entre les juifs séfarades et les arabes de Cham (Palestine, Liban...), mais ça s'arrête là.
 

les sémites arabes sont les ismaélites, descendants d'abraham, ceux là sont les cousins des juifs

 

aussi les hébreux ne sont pas juifs ou arabes, les arabes ismaélites comme les juifs sont des hébreux en fait. car heber est un ancêtre d'abraham

le terme hébreux désigne arabe et juif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jécoute Membre 1 097 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, riad** a dit :

C'est encore la signification qu'on lui donne aujourd'hui, tu habites la moitié du temps au Maroc, t'a jamais entendu le mot : Aroubi ?
 

C'est comme ça qu'on s'insulte entre nous, en se traitant mutuellement d'Arabes.
 

Oui mais moi c'est gaouri :smile2:

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 3 274 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, azed1967 a dit :

les sémites arabes sont les ismaélites, descendants d'abraham, ceux là sont les cousins des juifs

aussi les hébreux ne sont pas juifs ou arabes, les arabes ismaélites comme les juifs sont des hébreux en fait. car heber est un ancêtre d'abraham

le terme hébreux désigne arabe et juif

Oui, et même dans la tradition musulmane on distingue entre Al ARAB AL ARIBA العرب العاربة  (les Arabes d'origine) et AL ARAB AL MOUSTARABA العرب المستعربة  ( les Arabes arabisés) qui sont les fils d'Ismaïl, et donc des juifs arabisés 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hanss Membre 13 496 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 10 heures, riad** a dit :

Ok, mais le titre est un peu différent de sujet, on parle là de l'origine de s Arabes et le titre parle e l'origine de l'islam
 

(L'origine de l'Islam c'est Allah, je sais que certains d'entre vous vont contester, mais ce que vous ne savez pas c'est que Dieu ne supporte pas l'alcool, à chaque fois qu'il se bourre la face il fait une connerie, l'Islam était ça plus grande connerie et sa dernière, depuis il a arrêté l'alcool)
 

اعوذ بالله 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 3 274 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, hanss a dit :

اعوذ بالله 

Ok, je m'excuse, et puis franchement j'en ai marre de présenter mes excuses aux croyants à chaque fois que je fasse une blague sur Dieu, pourquoi votre dieu n'a pas le sens de l'humour? il est omniscient, non ? pourquoi il ne fait pas la distinction entre le sérieux et la rigolade?
 

T'as coupée tes cheveux ou je dois changer de lunettes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité