Aller au contenu

Le respect des animaux en Belgique

Messages recommandés

Francis-Charles Membre 3 096 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La Belgique est probablement le seul pays à l’heure actuelle à avoir adopté une loi de stérilisation obligatoire de tous les chats, et ce dans l’intérêt même des félins, actuellement en surnombre dans les refuges ou errants. Car laisser faire la nature peut engendrer plus de 20.000 naissances en l’espace de 4 ans et revient souvent à leur donner la mort.

Plus de 10.000 euthanasies ont ainsi lieu chaque année en Belgique, faute d’adoptants. Et ne perdons pas de vue qu’un chat errant est souvent issu d’un chat domestique non-stérilisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Francis-Charles Membre 3 096 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

L’année dernière, la Wallonie et la Flandre ont adopté un décret mettant fin à l’abattage sans étourdissement de moutons et de bovins. Mais une situation de statu quo règne encore en Région de Bruxelles-Capitale.

Le Gouvernement et les députés de la Région peinent en effet à trancher sur la question, malgré l’urgente nécessité de mettre fin à la vive souffrance de l’égorgement en pleine conscience de moutons et de bovins lors de l’abattage rituel.

Pourtant, toutes les associations vétérinaires belges et européennes jugent inadmissible l’abattage d’animaux sans étourdissement en raison de la souffrance évitable, scientifiquement démontrée, que cela engendre. En outre, 77 % des Bruxellois en âge de voter soutiennent l’adoption d’une loi interdisant également cette pratique en Région bruxelloise. 

La célébration de la fête musulmane du sacrifice du mardi 21 août sera une occasion pour les belges ( et d'autres nationalités ) de faire entendre leur voix concernant ces milliers d’animaux égorgés en pleine conscience que la législation régionale autorise encore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis-Charles Membre 3 096 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Comme signalé dernièrement, la ‘fête’ du sacrifice de ce mardi 21 août a été une occasion de plus de faire entendre la voix des défenseurs de la cause animale, et d'une autre façon celle des milliers d’animaux égorgés en pleine conscience que la législation régionale autorise encore.

Pour marquer le coup, une action spéciale a été menée devant la Maison de la Région bruxelloise, afin de demander une interdiction légale de l’abattage d’animaux sans étourdissement en Région de Bruxelles-Capitale avant la fin de la législature actuelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité