Aller au contenu

Vous ne pourrez peut-être bientôt plus poster de GIF ou de mèmes sur Internet en toute liberté


Messages recommandés

tic-tac Membre 4 416 messages
Qui est là ?‚ 29ans
Posté(e)

Vous ne pourrez peut-être bientôt plus poster de GIF ou de mèmes sur Internet en toute liberté

POUR OU CONTRE Un projet de directive européenne sur le droit d’auteur fait craindre aux défenseurs des droits numériques une atteinte à la liberté d’expression sur Internet…

Le mème est (peut-être) mort. Un projet de directive européenne sur le droit d'auteur, qui doit être soumis ce mercredi au vote du Parlement, entend limiter la réutilisation de contenus protégés sur le Web, tels que des images, des vidéos ou encore des GIF.

L’article 13 de ce projet demande aux plateformes en ligne de « prendre des mesures pour assurer le fonctionnement des accords conclus avec les titulaires de droits pour l’utilisation de leurs œuvres ». En d’autres termes, les plateformes devront « installer des technologies (comme des filtres) empêchant les utilisateurs de télécharger ou partager tous les contenus protégés par des droits d’auteur présents sur celles-ci », explique Anna Mazgal, membre de Wikimédia.

Changement dans le mode d’expression sur Internet

Parmi les contenus protégés : mèmes, images, vidéos, GIF ou encore chansons. « Avec le filtre, différentes formes d’expression seront bloquées, comme partager un GIF amusant sur les réseaux sociaux en guise de commentaire, explique Anna Mazgal. Cette loi va changer la façon dont les gens ordinaires qui ne créent pas eux-mêmes d’œuvres 100 % originales vont s’exprimer. »

Cependant pour Agnès Tricoire, avocate à la cour et représentante de la Ligue des Droits de l'Homme, « l’article cherche à mettre en œuvre concrètement le filtre qui permet de s’assurer que les contenus échangés respectent l’application des droits d’auteur ». Cette dernière rappelle en effet que le fait de diffuser une œuvre sans autorisation de l’auteur, « c’est de la contrefaçon, même si c’est sur Facebook ou Twitter ». « Les auteurs ont besoin d’être rémunérés pour leur travail. Leur demander l’autorisation que leur image soit diffusée, c’est aussi s’assurer que celle-ci ne sera pas déformée. C’est le droit moral qui veille au respect de l’œuvre », explique-t-elle à 20 Minutes.

Suite de l'article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Kid_Ordinn Membre 3 751 messages
Forumeur discret‚ 56ans
Posté(e)
il y a 41 minutes, tic-tac a dit :

le fait de diffuser une œuvre sans autorisation de l’auteur, « c’est de la contrefaçon

A partir du moment ou l'auteur décide de le mettre à la vue de tous,il est conscient qu'il y aura partage et non contrefaçon,à moins de transformer l'oeuvre originale.

Et qui dit partage,dit publicité,donc "logiquement" tout benef pour l'auteur au final,non ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LulzLamo Membre 2 683 messages
#GauloisRéfractaire‚
Posté(e)

En fait cette loi est surtout pratique pour museler l'opinion, on ne pourras plus citer les propos d'un homme politique sans sont consentement, donc tout l'intérêt est de museler la liberté car ces bien de ca qu'il s'agit et pas des gif ou je ne sais quoi d'autre, le contrôle de l'information, le rêve de tout dictateur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité