Aller au contenu

Pour Benoît Hamon, Emmanuel Macron fait preuve de "racisme social"


Messages recommandés

Kâli Animatrice 9 131 messages
Déséquilibrée intemporelle‚ 101ans
Posté(e)

L'ex-candidat PS à la présidentielle dénonce la «profonde indifférence» de Macron face «à la souffrance de ceux qui sont les plus vulnérables».

h.jpg

Invité de l'Instant Politique mercredi 13 juin, l'ancien candidat à l'élection présidentielle de 2017 et fondateur du mouvement Génération.s a réagi à la vidéo d'Emmanuel Macron mise en ligne par son équipe et dans laquelle le président déclare que les aides sociales coûtent «un pognon de dingue»: «Il a toujours une manière grossière de parler des personnes pauvres [...] C'est une forme de racisme social. Derrière tout ça il y a un profond mépris pour ceux qui sont les plus vulnérables».

Source et suite de l'article

  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Mite_Railleuse Membre 15 802 messages
Grégairophobe...‚ 150ans
Posté(e)
à l’instant, Fuck Them All a dit :

Il en dit des conneries celui-ci ! :smile2:

Et c'est un expert qui le dit... ;)

  • Like 1
  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PINOCCHIO Membre 18 391 messages
Pantin contestataire‚ 73ans
Posté(e)

Pauvre vieux, on l'a flingué aux présidentielles, il s'en est pas encore remis, une vrai tâche celui là :dev:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loargan Membre+ 10 180 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Et maintenant c'est le Macron qui est en train de vous flinguer :smile2: Mais lui, c'est pas une tache, n'est-ce pas ? :o° A vos yeux c'est le grand mâle de droite qui a des yeuks parce qu'il casse du pauvre et parle des chômeurs comme si c'était des moins que rien ! Puis sur l'autre bord, ceux qui défendent la population desservie par le système, c'est les gentils donc les faibles, c'est ça ? :o° Vu que :

 

 

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 9 603 messages
Macrocéphale bossu‚ 33ans
Posté(e)

C'est ce mépris de classe qui dessert d'ailleurs complètement son objectif qui étant donné la circonstance devrait être l'amélioration du pouvoir d'achat d'une majorité de français, ainsi que la reprise de l'emploi et concomitamment, empêcher les partis extrêmes de monter (tandis qu'actuellement ils le font inéluctablement).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 11 193 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

J'ai eu un boss de ce genre. Ce qu'il faut bien se dire, c'est qu'ils ne sont pas payés pour offrir des fleurs. Au bout de quelques mois, j'ai compris que le job de Mr Macron est de combler le trou. C'est tout.

Nous ne pouvons que remercier ces messieurs-dames ayant été au pouvoir de 1974 à 2017. Merci pour le cadeau. N'oublions pas également que le FN a eu 35 députés sous François Mitterrand. Ils ont branlé quoi, ces "génies", à l'époque ? Ils ont été mieux que les autres ? Il y en a un qui est monté à la tribune pour dénoncer la dérive des comptes et des élus ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mr_Fox Membre 7 207 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)

Le problème du paradigme PS c'est qu'il se définit par l'ostracisme. Il y a ceux qui ostracisent et ceux qui sont ostracisés.

Et le parangon de vertu alias le membre du PS est celui qui ostracise l'ostraciseur. Et tant pis si l'ostraciseur ostracisé n'ostracise personne. Depuis 1981 pour ostraciser l'ostraciseur on l'appelle raciste. Alors le PS voit des racistes partout. Des racistes anti-noir, anti-gay, anti-femme, anti-pauvre. C'est une forme de pensée niaise et stéréotypée qui invite l'auditeur à adopter des réflexes grégaires. C'est une incitation à la haine et à la violence et franchement ça pue.

Sur le fond je suis pourtant d'accord, Macron affiche un mépris de classe manifeste et récurent en phase avec tout ce qui a échoué durant ces 1000 dernières années. Oui on dépense un fric de dingue c'est vrai. Une autre possibilité serait de donner du travail aux gens, de ne pas organiser la concurrence salariale avec des sous-classes venues illégalement de l'étranger et de travailler ensemble à faire gagner notre pays. Bien traiter les gens a toujours été le seul rapport gagnant-gagnant. Le fric de dingue dépensé vers des pauvres toujours aussi pauvres c'est la rançon de la paix sociale. On peut se dispenser de la payer, on aura alors violence sociale et criminalité.

Que veut Macron ? Veut-il l'emploi rémunérateur et satisfaisant ? Veut-il l'emploi avilissant dont le fruit est versé à la finance ? Veut-il la guerre sociale ?

Il y a des choix à faire qui conduisent chacun à l'une de ces situations. Macron étant l'homme du "en même temps" il veut l'emploi rémunérateur et satisfaisant et en même temps reverser tout l'argent à la finance, ce qui est le plus probable est donc qu'il choisira la guerre sociale en fermant les yeux sur ses carences.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité