Sauver le Darfour

Hern Membre 128 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

En silence, tout comme il y a douze ans au Rwanda, se déroule le premier génocide du 21ème siècle dans une région de l'Ouest du Soudan, le Darfour.

Depuis l'hiver 2003, 300 000 hommes, femmes et enfants y sont morts dans la quasi l'indifférence médiatique et politique.

Les milices janjaweeds, alliées du gouvernement soudanais de Khartoum, s'appuient sur les tribus musulmanes "arabes" pour massacrer les tribus musulmanes "africaines" contestataires de l'Ouest du pays.

Des Organisations Non Gouvernementales et des journalistes sont même chassés du Darfour par le gouvernement soudanais.

Le régime dictatorial de Khartoum orchestre ainsi sciemment la famine des populations du Darfour et le silence autour des massacres.

Aujourd'hui, 2,5 millions de personnes ont été déplacées de cette région de 6 millions d'habitants.

Seule l'intervention des casques bleus en vertu de l'article 42 du chapitre 7 de la Charte des Nations Unies permettrait de prévenir ou de réagir, contre les attaques sur les populations civiles du Darfour et de protéger les travailleurs humanitaires afin qu'ils remplissent leurs missions en toute sécurité.

La décision de faire cesser le génocide au Darfour par les casques bleus incombe en premier ressort aux 5 Etats membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU.

Si une résolution n'est pas prise en ce sens, c'est notamment parce que les peuples des membres du Conseil de sécurité ne les interpellent pas sur ce sujet.

De l'indifférence des peuples naît l'inaction des gouvernants.

Vidéo sur le Darfour : http://hern.over-blog.com/article-4115095.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 45ans
Posté(e)

c'est horrible ce qu'il se passe là bas.

mais pourquoi tout le monde s'en fout? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
De l'indifférence des peuples naît l'inaction des gouvernants.
Un peuple mal informé est forcément indifférent.
La décision de faire cesser legénocide auDarfour par les casques bleus incombe en premier ressort aux 5 Etatsmembres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU.
lors du discours du 14 juillet, il me semble que Jacques a dit que l'union africaine s'y oppose.
Seule l'intervention des casques bleus envertu de l'article 42 du chapitre 7 de la Charte des Nations Unies permettrait de prévenir ou de réagir, contre les attaques sur les populations civiles du Darfour et de protéger les travailleurs humanitaires afin qu'ils remplissent leurs missions en toute sécurité.
Ca a l'air un peu plus compliqué que ça. Le président du soudan refuse toute intervention, disant que le vrai but de celle-ci ne serait pas d'empécher le génocide, mais d'affaiblir et diviser le soudan afin de protéger israel. http://news.yahoo.com/s/nm/20060920/wl_nm/sudan_darfur_un_dc
At a news conference at the United Nations on Tuesday, Bashir said the Khartoum government would approve an extension of the AU force but adamantly rejected an eventual transition to a U.N. force, saying it was a cover for aiding Israel.

"It is very clear there is a plan to redraw the region," he said. "Any state in the region should be weakened, dismembered in order to protect the Israelis, to guarantee the Israeli security."

Une intervention au soudan, ça ne semble donc pas se limiter à une simple protection de travailleurs humanitaires, mais à une vrai guerre contre l'état soudannais et les milices arabes, comme en irak et en afghanistan, et on peut s'attendre au même résultat.

Les occidentaux seront très mal acceuillits dans ce pays, sauf par les populations victimes du génocide et par les chrétiens ou animistes du sud soudan.

Seule l'intervention des casques bleus
Si les casques bleu en questions viennent des pays arabo-musulmans, ça aiderait pas mal, la ligue arabe pourraient aussi se bouger, l'iran aussi, mais de simples dessins on l'air de les préoccuper beaucoup plus qu'un génocide.
Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité reves-vengeurs
Invité reves-vengeurs Invités 0 message
Posté(e)
La décision de faire cesser le génocide au Darfour par les casques bleus incombe en premier ressort aux 5 Etats membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU.

La Chine (avec l'appui de la Russie) est en partie responsable de la lenteur de l'ONU a réagir dans ce conflit, ayant systématiquement utilisé son droit de véto aux propositions de l'Organisation pour envoyer une force de paix.

Juste pour signaler une fois de plus le coté parfois absurde des prises de décisions à l'ONU...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
temperence Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
En silence, tout comme il y a douze ans au Rwanda, se déroule le premier génocide du 21ème siècle dans une région de l'Ouest du Soudan, le Darfour.

Depuis l'hiver 2003, 300 000 hommes, femmes et enfants y sont morts dans la quasi l'indifférence médiatique et politique.

Les milices janjaweeds, alliées du gouvernement soudanais de Khartoum, s'appuient sur les tribus musulmanes "arabes" pour massacrer les tribus musulmanes "africaines" contestataires de l'Ouest du pays.

Des Organisations Non Gouvernementales et des journalistes sont même chassés du Darfour par le gouvernement soudanais.

Le régime dictatorial de Khartoum orchestre ainsi sciemment la famine des populations du Darfour et le silence autour des massacres.

Aujourd'hui, 2,5 millions de personnes ont été déplacées de cette région de 6 millions d'habitants.

Seule l'intervention des casques bleus en vertu de l'article 42 du chapitre 7 de la Charte des Nations Unies permettrait de prévenir ou de réagir, contre les attaques sur les populations civiles du Darfour et de protéger les travailleurs humanitaires afin qu'ils remplissent leurs missions en toute sécurité.

La décision de faire cesser le génocide au Darfour par les casques bleus incombe en premier ressort aux 5 Etats membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU.

Si une résolution n'est pas prise en ce sens, c'est notamment parce que les peuples des membres du Conseil de sécurité ne les interpellent pas sur ce sujet.

De l'indifférence des peuples naît l'inaction des gouvernants.

Vidéo sur le Darfour : http://hern.over-blog.com/article-4115095.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
temperence Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

le monde d'aujourd'hui:moi!

quand les gens reagiront ils a ce qui les entoure????????????

on est loin de la liberté exprimée autre fois et loin de ces beaux ideots qui ont fait autre fois la fierté de ces pays se disant oeuvrer pour 1 monde meilleur!

le choix revient maintenant a chacun d'entre nous de tolerer cette situation ou bien de changer les choses:

abraham lincon:a la fin de votre vie ce qui compte ce ne sont pas les années qui ont écoulées votre vie mais la vie qui a innondée vos années.

alors donnant sa chance a la vie pour plus de vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)

C'est vrai que la vision de l'oxydant est un peu réducteur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
C'est vrai que la vision de l'oxydant est un peu réducteur.

;):o:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Fred Membre+ 15 765 messages
Noyé dans un océan de couleurs‚ 32ans
Posté(e)

si tu veux éviter que ça s'oxyde tu peux toujours mettre du citron ;)

bref, sinon, je t'avoue que j'ai rien compris au sujet ...

Modifié par _FunKy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Seule l'intervention des casques bleus envertu de l'article 42 du chapitre 7 de la Charte des Nations Unies permettrait de prévenir ou de réagir, contre les attaques sur les populations civiles du Darfour et de protéger les travailleurs humanitaires afin qu'ils remplissent leurs missions en toute sécurité.
Ca a l'air un peu plus compliqué que ça. Le président du soudan refuse toute intervention, disant que le vrai but de celle-ci ne serait pas d'empécher le génocide, mais d'affaiblir et diviser le soudan afin de protéger israel. http://news.yahoo.com/s/nm/20060920/wl_nm/sudan_darfur_un_dc
At a news conference at the United Nations on Tuesday, Bashir said the Khartoum government would approve an extension of the AU force but adamantly rejected an eventual transition to a U.N. force, saying it was a cover for aiding Israel.

"It is very clear there is a plan to redraw the region," he said. "Any state in the region should be weakened, dismembered in order to protect the Israelis, to guarantee the Israeli security."

De toute façon, pour les gouvernements et la rue arabe, quoi qu'il se passe, c'est toujours de la faute d'Israël.

Toujours. ;)

---

C'est l'argument ultime et parfaitement consensuel pour pouvoir tranquillement génocider en rond.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meloudidounou Membre+ 13 089 messages
Indiscernablement perceptible‚ 32ans
Posté(e)

Oxydant Co² dioxyde de carbonne, hum l'un des composant essentiels à la matiere vivante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
bref, sinon, je t'avoue que j'ai rien compris au sujet ...

Moi non plus. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Fred Membre+ 15 765 messages
Noyé dans un océan de couleurs‚ 32ans
Posté(e)

J'ai meme relu plusieurs fois, mais ... sans succès, ma blondeur à atteint un point de non retour je le crains ...

Modifié par _FunKy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Dolph Modérateur 56 890 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)
:o moi je me croyais brune :o mon miroir marche pas bien ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meloudidounou Membre+ 13 089 messages
Indiscernablement perceptible‚ 32ans
Posté(e)

sinon on fait aussi des assurances contre l'oxYdation si ça intéresse ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)

voila après une longue discution politico-scientifico-philosophie nous arrivons au fait que si nous vendons des assurances au darfour sa irait surment mieux. Et dire qu'ils vont d'abort faire la guerre avant de comprendre sa....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

S'il y a de l'oxydation au darfour, c'est qu'il ne doit pas y faire sec !

C'est con pour les fusils chinois qui rouillent vite ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Non Yves c'est une bonne nouvelle. Lorsque nous serons en guerre contre la Chine nous armerons les pacifistes avec des extincteurs à eau. Imparable!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Darfour :

le gouvernement soudanais continue sa politique d'entrave,

rapporte Jean-Marie Guéhenno

Intervention de Jean-Marie Guéhenno au Conseil

27 novembre 2007 ¿

Alors qu'a commencé le déploiement des premières unités de l'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD), le gouvernement du Soudan continue d'imposer des restrictions matérielles et légales de tous ordres, en dépit de ses engagements et de la nécessité accrue de protéger les populations civiles sur le terrain, a affirmé aujourd'hui le responsable du maintien de la paix à l'ONU.

« Il y a cinq mois (le 17 juin), à Khartoum, ce Conseil a reçu du président Bachir l'accord aux plans de l'ONU et de l'UA pour l'établissement d'une opération de maintien de la paix au Darfour, sans conditions préalables. Au cours de la visite du Secrétaire général au Soudan en septembre, le président Bachir lui a donné l'assurance personnelle que son gouvernement faciliterait le déploiement de l'Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD) » a déclaré aujourd'hui le Secrétaire général adjoint aux opérations lors d'une séance du Conseil de sécurité.

Toutefois, « ces dernières semaines, la réticence du gouvernement à faciliter les préparatifs sur le terrain pour la MINUAD, ainsi que les déclarations publiques faites par ses hauts représentants, remettent cet engagement en question », a déploré Jean-Marie Guéhenno qui s'exprimait en présence de Jan Eliasson, Envoyé spécial du Secrétaire général pour le processus de paix au Darfour.

« En particulier, insistant sur le caractère 'purement africain' de la Force, le gouvernement soudanais a rejeté le bataillon d'infanterie de la Thaïlande, les Forces spéciales du Népal et la compagnie d'ingénierie nordique », a expliqué Jean-Marie Guéhenno.

« Comme je l'ai dit au Conseil de sécurité le 14 novembre, il n'y a pas d'alternatives à l'inclusion de ces unités bien entraînées et équipées », a-t-il insisté, soulignant avoir en revanche obtenu de l'Ethiopie et de l'Egypte un déploiement d'éléments avancés de leurs forces pour début janvier 2008.

« Le gouvernement du Soudan a l'importante responsabilité d'influencer de manière positive l'attitude du public vis-à-vis de la MINUAD et des Nations Unies », a poursuivi le Secrétaire général adjoint.

« Nous pensons aussi que les pays fournisseurs de contingents ont besoin d'assurances sans équivoques du fait que leurs efforts pour contribuer à la mise en oeuvre de la résolution 1769 sont bienvenus », a dit le Secrétaire général adjoint.

Pour l'instant, la MINUAD manque toujours des capacités de transport aérien essentielles, à savoir une unité de transport lourde et une moyenne, trois unités militaires d'aviation (18 hélicoptères) et une unité tactique légère (6 hélicoptères).

Par ailleurs, le Secrétaire général adjoint a qualifié de « très préoccupantes » les déclarations de hauts représentants du gouvernement « remettant en question l'approche de l'UA et de l'ONU concernant la composition de la Force », surtout en l'absence de clarification officielle du gouvernement.

De même, la MINUAD n'a toujours pas reçu l'autorisation de déployer six hélicoptères à El Fasher. Elle n'a pas non plus la permission de voler pendant la nuit.

« La mission a le mandat de protéger les civils. Cette responsabilité ne s'arrête pas à la nuit tombée », a fait observer Jean-Marie Guéhenno.

Enfin, a-t-il souligné, « lors d'un récent événement troublant, deux mouvements rebelles, le JEM et une partie de l'ALS ont lancé des menaces contre la composante chinoise de la force de maintien de la paix ».

Il s'agit des 135 membres d'une unité d'ingénieurs arrivée en même temps qu'une unité de 140 policiers du Bangladesh pour apporter un soutien à la Mission de l'Union africaine au Soudan (MUAS).

« Cela est totalement inacceptable et doit être examiné avec le plus grand sérieux par le Secrétariat et par la MUAS, qui fournira des troupes de protection supplémentaires dans les zones où l'unité chinoise est déployée ».

Jean-Marie Guéhenno a exposé devant le Conseil qu'une deuxième unité de police, en provenance du Népal, devait arriver le 15 décembre, soit une centaine de policiers. De plus, 75% du personnel servant au siège de la Force devrait être déployé d'ici à la fin du mois de décembre. Puis, plusieurs unités logistiques et de transport aérien doivent être déployées en janvier 2008.

Pour sa part, Jan Eliasson, lors de son point sur l'avancée des pourparlers de paix sur le Darfour, a rappelé qu'en octobre dernier, 30.000 nouvelles personnes avaient été déplacées du fait des affrontements, portant le nombre total de personnes déplacées cette année à près de 280.000.

En outre, les conflits tribaux relatifs aux terres et à l'eau persistent. « L'on craint de plus en plus une rébellion arabe ainsi qu'une extension du conflit au Kordofan ». « Les tensions dans les camps de réfugiés s'aggravent. Les raids des forces gouvernementales dans les camps » se sont poursuivies et ont fait des morts et des blessés.

Enfin, l'accès humanitaire continue d'être entravé, a dit Jan Eliasson. Ce dernier a déploré que le cessez-le-feu unilatéral déclaré par le Soudan au premier jour des pourparlers à Syrte, en Libye, ait été plusieurs fois violé.

Il a néanmoins insisté sur le fait que « le processus de paix pour le Darfour était maintenant irréversible » et qu'il était déterminant de préserver cet élan, même si « l'atmosphère était moins positive aujourd'hui que l'été dernier lors de l'adoption de la résolution 1769 (2007).

Un des résultats positif des consultations avec les chefs qui n'ont pu se rendre à Syrte, mais qui ont été contactées à Juba, au Sud-Soudan, a été de rassembler 11 factions du SPLM en deux groupes, le SLM-A et le nouveau « Front uni de résistance ».

Source : http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?N...&Cr1=MINUAD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

ça confirme ce que je pense depuis longtemps, l'on fait passer l'argent et le pouvoir avant l'humain sous des prétextes futiles. Le problème c'est que les grandes puissances ne sont pas d'accord entre elles pour faire cesser ces atrocités, peut-être pour des questions géo-politiques où d'influence à caractère dominatif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant