Aller au contenu

La Faute. (petite nouvelle)


Messages recommandés

azad2B Membre 1 257 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Le VSPSL (Vaisseau spatial à propulsion supra lumineuse) d’exploration extra-galactique, venait d’aborder un système solaire encore inexploré. Les détecteurs d’activités intellectuelles et physiques se mirent à clignoter de façon frénétique indiquant indiscutablement la présence d’une civilisation à haute technologie. Aussitôt les systèmes de protections se mirent en action, rendant le VSPSL totalement indétectable par quelque moyen que ce soit. Et les alarmes retentirent. Le dispositif de localisation pointait vers quelques milliers de centres d’émissions et tous semblaient être concentrés autour de la troisième planète de ce système. Hyménos, chef de la section exploration ordonna la mise en orbite autour de cette planète. Les Myrmécoliens, race dont était issu Hyménos avaient atteints une très haute technologie et depuis quelques millénaires avaient entrepris l’exploration des Mondes Extérieurs dans le but de déceler les espèces les plus intelligentes de l’ Univers. Quand ils en découvraient une nouvelle, ils l’étudiaient, en déduisaient leur niveau scientifique, leurs potentialités et leurs facultés d’adaptation et d’intégration au Réseau Galactique Central qu’ils avaient créés dans le but de voir s’unir toutes ces civilisations en une gigantesque union de savoir dans laquelle chacun se reconnaitrait et pourrait partager dans le bien et la paix ce savoir collectif. En quelques minutes, les ordinateurs de bord traduisirent les différents dialectes utilisés sur cette planète et les analyseurs de syntaxe et d’étymologie eurent tôt fait de livrer leurs résultats. Indiscutablement l’histoire ce cette planète correspondait à celles qu’avaient vécus tous les membres du Réseau Galactique Central. Les mêmes erreurs avaient été commises, guerres, conquêtes, massacres avaient jalonnés leur histoire et comme partout prétendument justifiés par des différences physiques ou philosophiques ou même par de simples habitudes, coutumes ou traditions ancestrales. Rien qui ne puisse s’effacer après une prise de conscience collective, comme le montrait l’évolution de la pensée qui rapidement survenait chez les civilisations qui intégraient le Réseau. Rien ne semblait donc interdire leur assimilation, s’ils l’acceptaient évidemment, les quelques mineures corrections de certains concepts en cours et erreurs fondamentales que l’on rencontrait toujours face à une civilisation inconnue et dont l’origine remontait très loin dans leur passé ne prendraient que quelques décennies pour s’accomplir. Ces corrections semblaient d’ailleurs être un grand sujet de préoccupations chez certains individus parmi les plus brillants de cette planète, comme en faisait foi la lecture approfondie de certains livres, oeuvres poétiques et théories philosophiques qui avaient vus le jour et jalonnés l’ histoire de l’évolution intellectuelle des habitants de cette civilisation. Et cela plaidait en leur faveur. Le résultat de cette collecte d’information fut immédiatement transmis au Conseil de Sages qui siégeait sur Colonia la planète Mère des Myrmécoliens située à quelques milliards d’années lumière du VSPSL Et la réponse fut instantanée : Prenez contact. Les Myrmécoliens ne se soucient guère de la morphologie des membres qui s’associent au Réseau Galactique Central. Pour eux, seules comptent les potentialités et les valeurs morales des Membres. Qu’importent les différences physiques si le moteur principal reste l’amour et le respect de l’autre ? Hyménos donna donc l’ordre de s’approcher de cette planète et d’observer de près le comportement individuel de l’un des habitants de cette planète. …… C’était la campagne. Près de la maison une petite clairière, des fleurs. Dans les arbres du bosquet voisin quelques petits musiciens cachés dans le feuillage emplissaient l’air de leurs compositions, le Chardonneret et la Mésange accordaient leurs vocalises et le Bouvreuil jouait les chefs d’orchestre. Le petit René lui était accroupi dans l’herbe rase et semblait très préoccupé à une mystérieuse tâche. De lui émanaient les ondes cérébrales dont la signature informationnelle indiquait une occupation de la plus haute importance et du plus haut degré d’ intérêt. Le détecteur d’activité psychique frôlait l’indice 140 signe indiscutable d’un mélange d’excitation et de plaisir de très haute intensité. Mais son corps cachait l’objet de cette source de plaisir. Le VSPSL, toujours invisible, descendit plus bas à quelques mètres du garçonnet et s’ orienta de façon à apercevoir ce qui troublait tant l’enfant. A bord du vaisseau les observateurs découvrirent alors ce qui causait sa joie et son excitation. Armé d’une loupe, il en pointait l’image ardente du Soleil sur une colonie de fourmis cheminant au travers des brins d’herbe. Elles se contorsionnaient, crépitaient et s’enflammaient sous l’effet de la chaleur. Quelques-une cherchaient à fuir mais le rayon de lumière, toujours les rattrapait….  Et l’enfant riait. Les observateurs n’en crurent pas leurs yeux à facettes, leurs antennes se dressèrent haut sur leurs têtes, signe de grande émotion chez les Myrmécoliens, leurs huit membres se replièrent sous leur abdomen sous l’effet de la réaction instinctive d’ horreur que l’on éprouve devant un spectacle insoutenable. Le VSPSL fit un bond vers l’espace, les écrans s’éteignirent et trois minutes plus tard, la Terre fut inondée sous une pluie d’acide formique qui en quelques secondes la recouvrit entièrement jusqu’à dépasser la hauteur des plus hautes montagnes. Et, pour faire bonne mesure, une loupe immense fut braquée sur la station spatiale internationale, pour finir le travail.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Blaquière Membre 5 428 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

J'espère qu'il se sont pas trompé d'étiquette et balancé de l'acide for nique... Déjà qu'on est surpeuplés...

Moi, les fourmis je les congelais dans le frigo pour tester l'hibernation et les voyages interplanétaires... ça aurait eu les mêmes conséquences tu crois ?

Courte et bonne histoire !

Modifié par Blaquière

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azad2B Membre 1 257 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Je t'accorde que ça partait d'un bon sentiment.

Le 21/04/2018 à 23:17, Blaquière a dit :

Moi, les fourmis je les congelais dans le frigo pour tester l'hibernation et les voyages interplanétaires... ça aurait eu les mêmes conséquences tu crois ?

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×