Aller au contenu

hongrie, des élections passées sous silence.

Messages recommandés

PASCOU Membre 25 698 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Hongrie : la victoire d'Orban marque une vision de l'UE frontalement opposée à celle de Macron

 

http://www.lefigaro.fr/international/2018/04/09/01003-20180409ARTFIG00289-la-victoire-d-orban-marque-une-vision-de-l-ue-frontalement-opposee-a-celle-de-macron.php

VIDÉO - Avec les élections législatives remportées haut la main par le premier ministre hongrois, les courants les plus eurosceptiques de la droite dure prennent leur revanche sur les succès centristes de 2017.

À Bruxelles

2017 fut la saison des victoires électorales au centre, des Pays-Bas à la France s'affranchissant de la droite et de la gauche avec Emmanuel Macron à l'Allemagne neutralisant l'alternance dans une coalition Merkel IV. L'année 2018 se profile au contraire comme la revanche du souverainisme, de la droite dure et des extrêmes: la République tchèque, l'Italie et depuis dimanche la Hongrie de Viktor Orban.

Avec la victoire retentissante de l'homme fort de Budapest, les deux camps sont ainsi délimités et leurs chefs de guerre investis à un an des élections européennes, l'échéance politique qui va convoquer 350 millions d'électeurs aux urnes et changer les visages à tous les étages du pouvoir à Bruxelles. La vision du premier ...

Lire aussi

http://www.lemonde.fr/europe/article/2018/04/08/elections-en-hongrie-orban-donne-vainqueur_5282652_3214.html

Un partisan de Viktor Orban célèbre la victoire électorale du parti du premier ministre sortant, à Budapest, le 8 avril. Un partisan de Viktor Orban célèbre la victoire électorale du parti du premier ministre sortant, à Budapest, le 8 avril. ATTILA KISBENEDEK / AFP

Viktor Orban avait les larmes aux yeux. Tard dans la soirée du dimanche 8 avril, le premier ministre hongrois souverainiste a remercié les électeurs d’avoir « prié pour lui » et voté en masse pour sa formation, le Fidesz. On sentait une pointe de soulagement chez ce personnage habitué à un vocabulaire guerrier, qui avait axé toute sa campagne sur le rejet de l’immigration et, jusqu’au dernier moment, n’était absolument pas certain de voir sa stratégie validée dans les urnes.

Le chef du gouvernement avait tout misé sur la dénonciation de l’immigration, facteur selon lui d’insécurité. Il avait repris à son compte les théories du complot véhiculées jusqu’ici par l’extrême droite, affirmant que Bruxelles et l’ONU désiraient organiser le remplacement des populations d’Europe centrale par les réfugiés venus du Moyen-Orient et d’Afrique.

 

Le maître de Budapest peut désormais dormir tranquille : il régnera encore quatre années de plus sur ce pays d’Europe centrale comptant 9,8 millions d’habitants, une nation qu’il entend « sauver » et « défendre ». Face au monde extérieur, qu’il considère comme un ennemi et un danger, il pourra se targuer d’une légitimité renouvelée.

Viktor Orban salue ses partisans, à Budapest, le 8 avril. Viktor Orban salue ses partisans, à Budapest, le 8 avril. BERNADETT SZABO / REUTERS

Car depuis 2002, jamais les Hongrois, qui d’ordinaire sont peu enclins à se précipiter dans l’isoloir, n’auront été aussi nombreux à se déplacer pour voter. Le taux de participation, à 69,41 %, a fait un bond de sept points par rapport au scrutin de 2014.

Passe de trois

Après le dépouillement de plus de 99 % des bulletins, le parti du dirigeant, âgé de 54 ans, a recueilli 48,5 % des voix. Cette progression de quatre points devrait permettre à M. Orban de décrocher, une fois encore, une majorité des deux tiers au Parlement, avec 133 sièges sur 199. De quoi « écrire l’histoire », selon Zoltan Kovacs, le porte-parole du gouvernement, car le Fidesz devient ainsi le premier parti en Hongrie à gagner des élections trois fois de suite, depuis le début de la transition démocratique.

Et ses militants, rassemblés sur les bords du Danube pour célébrer une belle victoire dans la nuit chaude d’un fier « printemps des peuples », se présentent comme des irréductibles Hongrois résistant aux pressions de l’empire européen. Seuls, assiégés par des régimes hostiles, drapeaux hongrois à la main, ils prouvaient une fois de plus leur « capacité à résister aux envahisseurs », selon plusieurs d’entre eux.

« Vous les Français, vous nous crachez dessus, affirme, par exemple, Lehel, un jeune militant Vraiment, je ne vous comprends pas. Vous n’avez pas vu assez de sang couler le soir du Bataclan ? Vous voulez toujours intégrer les migrants ? Orban est un visionnaire, le plus grand homme politique d’Europe. Sa politique est la bonne ! Vive Trump, vive Poutine et vive Orban ! »

Lire aussi :   Elections législatives en Hongrie : les principaux candidats

Félicitations de Marine Le Pen

Les nationalistes hongrois se complaisent souvent dans une position victimaire. Ils ne paraissent pourtant pas si isolés qu’ils le disent. Ils surjouent l’amitié avec la Pologne. Et ils ont engrangé des messages de félicitations venant de partout en Europe. « L’inversion des valeurs et l’immigration de masse prônées par l’UE sont à nouveau rejetées, a déclaré Marine Le Pen. Les nationaux peuvent être majoritaires en Europe aux prochaines européennes de 2019 ! »

La présidente du Front national (FN) a été l’une des premières à se réjouir du maintien au pouvoir de Viktor Orban en Hongrie. Elle a été imitée par des élus d’extrême droite en Allemagne, en Italie comme aux Pays-Bas, alors que les conservateurs du Parti populaire européen – qui l’ont soutenu pendant la campagne – se sont eux montrés beaucoup plus réservés. C’est pourtant dans leurs rangs que Viktor Orban compte concourir aux élections européennes en 2019.

Si Mme Le Pen se félicite de voir les idées portées par le FN mises en application dans un pays membre de l’Union européenne, la portée des performances du Fidesz doit être relativisée. Et surtout sa valeur exemplaire. « Car il est impossible de comparer la situation en Hongrie avec celle de l’Europe de l’Ouest, selon l’analyste politique Bulcsu Hunyadi, du think tank Political Capital. Dans un pays aux contre-pouvoirs affaiblis depuis huit ans, la majorité des électeurs n’a pas accès à toutes les informations nécessaires pour voter. Toutefois, Viktor Orban a réussi à mobiliser son électorat dans des proportions surprenantes. On pensait que l’opposition ferait un meilleur score. »

à l’instant, PASCOU a dit :

Hongrie : la victoire d'Orban marque une vision de l'UE frontalement opposée à celle de Macron

 

http://www.lefigaro.fr/international/2018/04/09/01003-20180409ARTFIG00289-la-victoire-d-orban-marque-une-vision-de-l-ue-frontalement-opposee-a-celle-de-macron.php

VIDÉO - Avec les élections législatives remportées haut la main par le premier ministre hongrois, les courants les plus eurosceptiques de la droite dure prennent leur revanche sur les succès centristes de 2017.

À Bruxelles

2017 fut la saison des victoires électorales au centre, des Pays-Bas à la France s'affranchissant de la droite et de la gauche avec Emmanuel Macron à l'Allemagne neutralisant l'alternance dans une coalition Merkel IV. L'année 2018 se profile au contraire comme la revanche du souverainisme, de la droite dure et des extrêmes: la République tchèque, l'Italie et depuis dimanche la Hongrie de Viktor Orban.

Avec la victoire retentissante de l'homme fort de Budapest, les deux camps sont ainsi délimités et leurs chefs de guerre investis à un an des élections européennes, l'échéance politique qui va convoquer 350 millions d'électeurs aux urnes et changer les visages à tous les étages du pouvoir à Bruxelles. La vision du premier ...

Lire aussi

http://www.lemonde.fr/europe/article/2018/04/08/elections-en-hongrie-orban-donne-vainqueur_5282652_3214.html

Un partisan de Viktor Orban célèbre la victoire électorale du parti du premier ministre sortant, à Budapest, le 8 avril. Un partisan de Viktor Orban célèbre la victoire électorale du parti du premier ministre sortant, à Budapest, le 8 avril. ATTILA KISBENEDEK / AFP

Viktor Orban avait les larmes aux yeux. Tard dans la soirée du dimanche 8 avril, le premier ministre hongrois souverainiste a remercié les électeurs d’avoir « prié pour lui » et voté en masse pour sa formation, le Fidesz. On sentait une pointe de soulagement chez ce personnage habitué à un vocabulaire guerrier, qui avait axé toute sa campagne sur le rejet de l’immigration et, jusqu’au dernier moment, n’était absolument pas certain de voir sa stratégie validée dans les urnes.

Le chef du gouvernement avait tout misé sur la dénonciation de l’immigration, facteur selon lui d’insécurité. Il avait repris à son compte les théories du complot véhiculées jusqu’ici par l’extrême droite, affirmant que Bruxelles et l’ONU désiraient organiser le remplacement des populations d’Europe centrale par les réfugiés venus du Moyen-Orient et d’Afrique.

 

Le maître de Budapest peut désormais dormir tranquille : il régnera encore quatre années de plus sur ce pays d’Europe centrale comptant 9,8 millions d’habitants, une nation qu’il entend « sauver » et « défendre ». Face au monde extérieur, qu’il considère comme un ennemi et un danger, il pourra se targuer d’une légitimité renouvelée.

Viktor Orban salue ses partisans, à Budapest, le 8 avril. Viktor Orban salue ses partisans, à Budapest, le 8 avril. BERNADETT SZABO / REUTERS

Car depuis 2002, jamais les Hongrois, qui d’ordinaire sont peu enclins à se précipiter dans l’isoloir, n’auront été aussi nombreux à se déplacer pour voter. Le taux de participation, à 69,41 %, a fait un bond de sept points par rapport au scrutin de 2014.

Passe de trois

Après le dépouillement de plus de 99 % des bulletins, le parti du dirigeant, âgé de 54 ans, a recueilli 48,5 % des voix. Cette progression de quatre points devrait permettre à M. Orban de décrocher, une fois encore, une majorité des deux tiers au Parlement, avec 133 sièges sur 199. De quoi « écrire l’histoire », selon Zoltan Kovacs, le porte-parole du gouvernement, car le Fidesz devient ainsi le premier parti en Hongrie à gagner des élections trois fois de suite, depuis le début de la transition démocratique.

Et ses militants, rassemblés sur les bords du Danube pour célébrer une belle victoire dans la nuit chaude d’un fier « printemps des peuples », se présentent comme des irréductibles Hongrois résistant aux pressions de l’empire européen. Seuls, assiégés par des régimes hostiles, drapeaux hongrois à la main, ils prouvaient une fois de plus leur « capacité à résister aux envahisseurs », selon plusieurs d’entre eux.

« Vous les Français, vous nous crachez dessus, affirme, par exemple, Lehel, un jeune militant Vraiment, je ne vous comprends pas. Vous n’avez pas vu assez de sang couler le soir du Bataclan ? Vous voulez toujours intégrer les migrants ? Orban est un visionnaire, le plus grand homme politique d’Europe. Sa politique est la bonne ! Vive Trump, vive Poutine et vive Orban ! »

Lire aussi :   Elections législatives en Hongrie : les principaux candidats

Félicitations de Marine Le Pen

Les nationalistes hongrois se complaisent souvent dans une position victimaire. Ils ne paraissent pourtant pas si isolés qu’ils le disent. Ils surjouent l’amitié avec la Pologne. Et ils ont engrangé des messages de félicitations venant de partout en Europe. « L’inversion des valeurs et l’immigration de masse prônées par l’UE sont à nouveau rejetées, a déclaré Marine Le Pen. Les nationaux peuvent être majoritaires en Europe aux prochaines européennes de 2019 ! »

La présidente du Front national (FN) a été l’une des premières à se réjouir du maintien au pouvoir de Viktor Orban en Hongrie. Elle a été imitée par des élus d’extrême droite en Allemagne, en Italie comme aux Pays-Bas, alors que les conservateurs du Parti populaire européen – qui l’ont soutenu pendant la campagne – se sont eux montrés beaucoup plus réservés. C’est pourtant dans leurs rangs que Viktor Orban compte concourir aux élections européennes en 2019.

Si Mme Le Pen se félicite de voir les idées portées par le FN mises en application dans un pays membre de l’Union européenne, la portée des performances du Fidesz doit être relativisée. Et surtout sa valeur exemplaire. « Car il est impossible de comparer la situation en Hongrie avec celle de l’Europe de l’Ouest, selon l’analyste politique Bulcsu Hunyadi, du think tank Political Capital. Dans un pays aux contre-pouvoirs affaiblis depuis huit ans, la majorité des électeurs n’a pas accès à toutes les informations nécessaires pour voter. Toutefois, Viktor Orban a réussi à mobiliser son électorat dans des proportions surprenantes. On pensait que l’opposition ferait un meilleur score. »

Une mobilisation forte 70% pas comme chez nous ou le président est élu avec moins de 50% du piteux score de participation.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Crabe_fantome Membre 27 822 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Des élections passées sous silence avec des liens du Figaro et du Monde... :smile2:

 

Les journaux en parlent... mais les lecteur ne sont pas là... ça intéresse qui la Hongrie franchement? Si c'était un écolo ou un socialiste qui avait gagné toi même tu n'en aurais jamais parlé. C'est qui d'ailleurs le Président Roumain ou Bulgare ou Moldave? Personne n'en sait rien, tout le monde s'en fout... 

  • Like 2
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 25 698 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Crabe_fantome a dit :

Des élections passées sous silence avec des liens du Figaro et du Monde... :smile2:

 

Les journaux en parlent... mais les lecteur ne sont pas là... ça intéresse qui la Hongrie franchement? Si c'était un écolo ou un socialiste qui avait gagné toi même tu n'en aurais jamais parlé. C'est qui d'ailleurs le Président Roumain ou Bulgare ou Moldave? Personne n'en sait rien, tout le monde s'en fout... 

Tu n'es pas tout le monde non plus .:)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 3 786 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Il est vrai qu'il n'est pas fait grand cas du ras de marée obtenu par Viktor Orban qui remporte près de 49% des suffrages avec un taux de participation de 68,8%. En France, nous élisons nos représentants en prenant soin de voter "contre" celui qui ne doit pas être élu ; ce n'est pas la même démarche.

Le 15 mars, V. Orban a déclaré :

"Nous avons renvoyé le sultan et ses janissaires, nous avons renvoyé l’Empereur Habsbourg et ses soldats, les Soviets et leurs camarades et maintenant nous allons renvoyer Georges Soros et ses réseaux. Nous lui demandons de retourner en Amérique".

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/

Allié à la Pologne, prochainement sans doute avec l'Autriche et l'Italie, Viktor Orban ne s'émeut nullement des critiques de l'UE.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 27 822 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, PASCOU a dit :

Tu n'es pas tout le monde non plus .:)

Alors attaque perso pour éviter de dire qu'effectivement tout le monde s'en branle de la Hongrie? Sérieusement? 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 19 486 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 57ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Crabe_fantome a dit :

effectivement tout le monde s'en branle de la Hongrie? Sérieusement? 

Je confirme.

J'ai essayé de le dire d'une manière imagée, ça n'a pas plu, n'en parlons plus....:hehe:

Modifié par Alain75
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yoannbzh Membre 11 773 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Ça ne plait pas aux fascistes,... et aux pros UE cette élection et cette victoire !!!
En plus, eux qui sont pour l'UE, l'Europe, le métissage,... contre la xénophobie,... s'en foutent de ce pays !!!
Incohérence totale !!!

  • Like 3
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 25 698 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 48 minutes, Crabe_fantome a dit :

Alors attaque perso pour éviter de dire qu'effectivement tout le monde s'en branle de la Hongrie? Sérieusement? 

Attaque perso?

il y a 49 minutes, Crabe_fantome a dit :

Alors attaque perso pour éviter de dire qu'effectivement tout le monde s'en branle de la Hongrie? Sérieusement? 

Je ne crois pas que tout le monde ait le même réflexe que toi.( se branler)

Ne serait ce déjà que les hongrois , tu n'aimes pas les hongrois?

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 27 822 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, PASCOU a dit :

Attaque perso?

Je ne crois pas que tout le monde ait le même réflexe que toi.( se branler)

Ne serait ce déjà que les hongrois , tu n'aimes pas les hongrois?

Alors déjà effectivement les hongrois que j'ai croisé sont absolument inamicaux mais à la limite peu importe parce que j'adore Budapest. Après quand je dis que tout le monde s'en branle (merci de jouer les idiots d'ailleurs) ce n'est pas péjoratif. J'ai rencontré aussi 2 personnes de Moldavie qui après avoir annoncé leur origine se sont empressé de situer la Moldavie entre la Roumanie et l'Ukraine; parce qu'il était évident pour elles que personne ne sait où se trouve la Moldavie.

Et toi tu connais quoi de la Hongrie? Pourquoi tu t'es senti obligé de faire passer cette information comme victimaire? L'information passée sous silence (par qui? pour quoi?)? Qu'est ce qui a motivé ta mise en scène? 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 25 698 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
à l’instant, Crabe_fantome a dit :

Alors déjà effectivement les hongrois que j'ai croisé sont absolument inamicaux mais à la limite peu importe parce que j'adore Budapest. Après quand je dis que tout le monde s'en branle (merci de jouer les idiots d'ailleurs) ce n'est pas péjoratif. J'ai rencontré aussi 2 personnes de Moldavie qui après avoir annoncé leur origine se sont empressé de situer la Moldavie entre la Roumanie et l'Ukraine; parce qu'il était évident pour elles que personne ne sait où se trouve la Moldavie.

Et toi tu connais quoi de la Hongrie? Pourquoi tu t'es senti obligé de faire passer cette information comme victimaire? L'information passée sous silence (par qui? pour quoi?)? Qu'est ce qui a motivé ta mise en scène? 

Oh! Toi tu as lu tintin en Moldavie  ça se  voit..:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 27 822 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, PASCOU a dit :

Oh! Toi tu as lu tintin en Moldavie  ça se  voit..:)

En Sydavie pour être exact, j'ai lu tous les Tintins. Mais je suis allé en Hongrie. On échangera nos photos lorsque tu auras répondu aux questions... si tu souhaites le faire bien sur. Si tu as un peu honte tu n'es pas obligé, personne ne t'en voudras. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 25 698 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, Crabe_fantome a dit :

En Sydavie pour être exact, j'ai lu tous les Tintins. Mais je suis allé en Hongrie. On échangera nos photos lorsque tu auras répondu aux questions... si tu souhaites le faire bien sur. Si tu as un peu honte tu n'es pas obligé, personne ne t'en voudras. 

Que cherches tu au juste?

Que veux tu prouver?

Tu as juste tort, n'est pas déjà suffisant?

Le  reste n'est rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 27 822 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
à l’instant, PASCOU a dit :

Que cherches tu au juste?

Que veux tu prouver?

Tu as juste tort, n'est pas déjà suffisant?

Le  reste n'est rien.

Je veux juste comprendre ton traitement de l'info... pourquoi avoir victimiser ton info en affichant le titre "passé sous silence" alors que de toute évidence les journaux en ont parlé... Maintenant si tu n'as rien à dire oui tu peux tenter de focaliser l'attention sur ma personne, mais là encore tous les monde s'en branle... moi y compris. 

 

Alors tu fais quoi? Tu justifies ton titre mensonger ou tu m'envoies chier parce que tu viens de comprendre que tu étais bloqué? 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 19 486 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 57ans
Posté(e)

Ils en ont parlé à tous les JT. Même Arte réputée pour certains " bobo-europeïste à la solde de Macron et Merckel ".....

Le titre est mensonger

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 25 698 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 10 heures, Crabe_fantome a dit :

Je veux juste comprendre ton traitement de l'info... pourquoi avoir victimiser ton info en affichant le titre "passé sous silence" alors que de toute évidence les journaux en ont parlé... Maintenant si tu n'as rien à dire oui tu peux tenter de focaliser l'attention sur ma personne, mais là encore tous les monde s'en branle... moi y compris. 

 

Alors tu fais quoi? Tu justifies ton titre mensonger ou tu m'envoies chier parce que tu viens de comprendre que tu étais bloqué? 

Rien je zappe juste tes provocations très  stériles.

 

Modifié par PASCOU

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Geraldine334 Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)
Il y a 15 heures, Crabe_fantome a dit :

Alors attaque perso pour éviter de dire qu'effectivement tout le monde s'en branle de la Hongrie? Sérieusement? 

Pourquoi ? La Hongrie est en Europe. Non tout le monde ne s'en branle pas. C'est raciste ce jugement. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 27 822 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Geraldine334 a dit :

Pourquoi ? La Hongrie est en Europe. Non tout le monde ne s'en branle pas. C'est raciste ce jugement. 

Avant de me traiter de raciste as tu lu la partie où je dis que les moldaves que j'ai croisé savent qu'il est nécessaire de situer la Moldavie sur une carte parce que personne ne sait situer la Moldavie? Est ce que tu as l'impression d'être raciste parce que tu ne sais pas situer la Moldavie, le Tadjikistan ou le Lesotho ? Non. Tu ne sais pas où c'est et tu t'en branles... Tu as eu quoi comme info importante de la Bulgarie récemment? Aucune? ça t'inquiète? Non? Donc tu t'en branles aussi... 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 25 698 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Geraldine334 a dit :

Pourquoi ? La Hongrie est en Europe. Non tout le monde ne s'en branle pas. C'est raciste ce jugement. 

Oui puis c'est une info.

Ensuite si on s'en fiche on passe.

Modifié par PASCOU
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
poussiere666 Membre 2 488 messages
Désintégrateur de trolls‚
Posté(e)
Il y a 19 heures, Barbara lebol a dit :

Il est vrai qu'il n'est pas fait grand cas du ras de marée obtenu par Viktor Orban qui remporte près de 49% des suffrages avec un taux de participation de 68,8%. En France, nous élisons nos représentants en prenant soin de voter "contre" celui qui ne doit pas être élu ; ce n'est pas la même démarche.

Le 15 mars, V. Orban a déclaré :

"Nous avons renvoyé le sultan et ses janissaires, nous avons renvoyé l’Empereur Habsbourg et ses soldats, les Soviets et leurs camarades et maintenant nous allons renvoyer Georges Soros et ses réseaux. Nous lui demandons de retourner en Amérique".

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/

Allié à la Pologne, prochainement sans doute avec l'Autriche et l'Italie, Viktor Orban ne s'émeut nullement des critiques de l'UE.

Trés belle analyse !

Esperons que son élection fera boule de neige chez d'autres pays qui en ont marre d'etre les pantins des USA et qui rêvent de souveraineté

Au plus ils seront nombreux, au plus se sera difficile pour les USA d'aller envahir ces pays rebelles, déja qu'ils se cassent les dent en Syrie grace au russes, les impérialismes finissent toujours par manquer de sève sur la fin, napoleon, Hitler etc se sont tous cassés la gueule, entrainant avec eux tous les collabos, le jour du grand procés n'est plus trés loin

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 19 486 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 57ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, poussiere666 a dit :

Trés belle analyse !

Esperons que son élection fera boule de neige chez d'autres pays qui en ont marre d'etre les pantins des USA et qui rêvent de souveraineté

Au plus ils seront nombreux, au plus se sera difficile pour les USA d'aller envahir ces pays rebelles, déja qu'ils se cassent les dent en Syrie grace au russes, les impérialismes finissent toujours par manquer de sève sur la fin, napoleon, Hitler etc se sont tous cassés la gueule, entrainant avec eux tous les collabos, le jour du grand procés n'est plus trés loin

Et c'est @poussiere666 qui gagne le merveilleux:

6ool.jpg

:D

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité