Aller au contenu

Droit d'asile : un interprète afghan de l'armée française débouté


Messages recommandés

Promethee_Hades Membre 12 443 messages
Chien Fou forumeur‚ 84ans
Posté(e)

Droit d'asile : un interprète afghan de l'armée française débouté

Menacé dans son pays, Mohammad Basir Ibrahimi s'est réfugié en France, mais pourrait être expulsé à tout moment rapporte France Bleu.

Son histoire, racontée par France Bleu Champagne-Ardenne, est emblématique. Entre août 2011 et septembre 2012, Mohammad Basir Ibrahimi a travaillé pour l'armée française comme interprète anglophone. Une façon pour lui "d'oeuvrer pour la paix", explique-t-il à a radio. En 2015, les troupes de l'OTAN quittent le pays et, sur les conseils d'un officier, Mohammad Basir Ibrahimi demande auprès de l'ambassade de France à bénéficier d'une procédure de relocalisation. Mais pour 100 dossiers qui sont acceptés, 252 demandes de visa, dont celle de Mohammad Basir Ibrahimi, sont rejetées.

Après des menaces en novembre 2015, il décide de quitter l'Afghanistan ou l'avancée des talibans le met en danger. Comme de nombreux autres réfugiés, il débute un long périple jusqu'à l'Europe dans l'idée de rejoindre la France. Mais les frontières sont fermées après les attentats de novembre 2015 et c'est finalement aux Pays-Bas qu'il est contrôlé par la police et que ses empreintes sont relevées. En vertu du règlement Dublin, c'est donc là-bas qu'il dépose sa demande d'asile, où elle est refusée. Un élément primordial dans son dossier puisque comme le souligne auprès de France Bleu Caroline Decroix, vice-présidente de l'Association des anciens interprètes afghans de l'armée française, "en France, les anciens auxiliaires afghans de l'armée française qui ont déposé une demande d'asile ont tous obtenu le statut de réfugié."

Lettres de recommandation

Mohammad Basir Ibrahimi a rejoint la France en mai 2017, il se trouve actuellement dans un foyer pour migrants de Charleville-Mézières. Sous le coup d'un arrêté de transfert vers les Pays-Bas, qui équivaudrait pour lui à un retour en Afghanistan, il a fait appel de cette décision préfectorale devant la cour administrative d'appel de Nancy. France Bleu souligne qu'une autre cour de justice administrative, dans l'Essonne, a, dans le même cas de figure, obligé la France à examiner la demande d'asile d'un autre demandeur afghan.

Le cas de Mohammad Basir Ibrahimi n'est pas isolé. Comme lui ils sont plusieurs, anciens auxiliaires de l'armée française, à ne pas obtenir de papiers sans explications. Nombre d'entre eux, comme Baktash Sediqi dont Buzzfeed racontait l'histoire en juillet dernier, ont pourtant travaillé pendant plusieurs années pour l'armée française avec des contrats de travail en bonne et due forme et bénéficient de lettres de recommandation de leurs anciens supérieurs militaires louant leurs services. Interrogée par le site, l'administration avançait l'absence de menaces concrètes pesant sur ces hommes. Un argument auquel Caroline Decroix répondait : "Aujourd'hui, ceux qui sont encore en Afghanistan vivent tous à Kaboul pour être plus en sécurité que dans leurs provinces d'origine. Ils sont répertoriés par le H.C.R (Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés) comme des cibles. Ceux qui sont arrivés en France sont considérés comme des cibles par l'OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides)."

Protection fonctionnelle

Pour ces anciens employés de l'armée française, menacés dans leur pays pour ce même motif, Caroline Decroix tente de s'appuyer sur la protection fonctionnelle. Une loi qui prévoit que "l'agent public bénéficie de la protection fonctionnelle s'il est victime d'une infraction à l'occasion ou en raison de ses fonctions." Mohammad Basir Ibrahimi en a fait la demande, mais elle est restée sans réponse. Sur ce point-là aussi, il compte faire appel à la justice administrative, précise France Bleu.

Source et suite: http://www.lepoint.fr/societe/droit-d-asile-un-interprete-afghan-de-l-armee-francaise-deboute-02-01-2018-2183651_23.php#xtor=RSS-221

Je trouve ça franchement honteux de la part de l'administration française,  et vous qu'en pensez vous ?

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
zebusoif Membre 4 372 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ça va être de plus en plus difficile de trouver des interprètes qui bossent pour la France 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BadKarma Membre 7 422 messages
Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata..."‚ 55ans
Posté(e)

Le sens du déshonneur dans toute sa splendeur, la France réduite à l' état d' ombre du pays des droits de l' homme, déjà en son temps avec le dossier des harkis... L' assimilation tant vantée par certains de nos compatriotes oblige-t-elle ainsi à adopter pour vertus le sens du déni et l' abandon immoral de ceux qui ont oeuvré pour votre propre sécurité...? Comme un fumet de pourriture dans cette République...

  • Like 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 33 861 messages
©‚ 101ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, Promethee_Hades a dit :

"en France, les anciens auxiliaires afghans de l'armée française qui ont déposé une demande d'asile ont tous obtenu le statut de réfugié."

Je suis bien contente de lire ça. Il y a quelques années j'avais posté sur ce sujet. Les auxiliaires afghans étaient abandonnés là-bas, il a fallu moult articles de presse pour que, là ce n'était pas l'administration, la France se rende compte à quel point ce qu'elle faisait était honteux. 

Ce qui se passe aujourd'hui est différent.

Il y a 5 heures, Promethee_Hades a dit :

administration française

Voilà, tu l'as dit, c'est une honte cette machine infernale ! Tout ceci devrait être vite réglé comme pour tous les autres auxiliaires qui ont obtenu leur statut. Mais non ! Il faut en arriver à alerter la presse pour qu'enfin quelqu'un (espérons-le) intervienne.

 

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 10 546 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

la France , ou plutôt certains de son administration , à traité des problèmes avec une certaine incompétence qui , à la limite , ressemble à une trahison envers ceux qui ont oeuvrés pour elle .

bonne journée et bonne année

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lepequenot Membre 2 752 messages
Bouffeur de cocos‚ 50ans
Posté(e)

La moindre des choses serait que la France soit reconnaissante vis à vis des gens qui lui ont apporter leur aide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pirlouit2017 Membre 1 462 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Le ‎03‎/‎01‎/‎2018 à 01:31, Promethee_Hades a dit :

. Entre août 2011 et septembre 2012, Mohammad Basir Ibrahimi a travaillé pour l'armée française comme interprète anglophone. 

 

Je ne comprends pas. Cet homme a servi d'interprète entre l'armée française et l'armée britannique ? Comme cela semble peu vraissemblable, j'imagine que l'armée française en est désormais réduite à utiliser l'anglais comme lingua franca même par le truchement d'interprètes, renonçant donc à toute présence du français au sein même du personnel censé la servir.

D_s lors, en quoi un non francophone manifeste-t-il un attachement viscéral à la France ? Que cet ancien contractuel temporaire dépose une demande de visa auprès d'un pays anglophone.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité