Aller au contenu

Un texte à partager. Je demande vos avis !

Messages recommandés

Naluue Membre 699 messages
Forumeur forcené‚ 16ans
Posté(e)

"Il a sonné à ma porte ce soir là, la neige tombait derrière lui et la nuit soufflait un vent glacé. Son visage était fin, enfantin, aucune ride n'aurait trompé son expression. 

Je l'ai fait rentrer dans un silence paisible, j'avais compris et il avait compris. Tous deux avons marché jusqu'au salon, il s'est assis près du feu le coude sur son genou, le regard fixant les flammes, il attendait que je parle. Je suis resté debout derrière lui quelques minutes avant de le rejoindre, le silence était si profond que j'avais peur de me rater, de le briser par le mauvais mot. 

J'ai tourné la tête pour le voir, le bout de son nez reflétait légèrement la lumière du feu. J'ai regardé la fenêtre à notre droite, la neige ne cessait de tomber, il faisait sombre.

- "A quoi tu as pensé ?"

J'ai finalement lancé ces mots, j'ai eu l'impression de les perdre dans le calme de la pièce, je crois que quelques secondes sont passées avant qu'il réponde.

-"Plus tard, nos vies n'auront plus de valeur aux yeux du monde, je crois que plus personnes ne voudra s'intéresser à ce que nous étions, ils s'attacheront à l'être que nous sommes au présent, mais notre passé sombrera comme s'il n'avait jamais était. Nous serons notre seul souvenir de nous-même."

Sa bouche parlait lentement, son regard me semblait inébranlable ; il venait souvent me confier ses pensées, celle-ci était triste mais juste... peut-être un peu trop pessimiste. Je savais qu'il était brisé quelque part, que son âme tourmentée le resterai. Il avait besoin d'être entendu et moi je l'entendais. 

-"Je ne veux pas ça". C'est ce qu'il a fini par dire.

J'ai tendu la main vers le feu, j'ai senti son regard enfin bouger, il a sorti une cigarette de sa poche avant de l'allumer grâce au feu de cheminée. Il n'avait pas besoin que je réponde, seulement que je l'entende. 

-"Je ne veux pas ça non plus"."

Merci d'avoir lu.

Modifié par Naluue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
fidel castor Membre 956 messages
Forumeur accro‚ 48ans
Posté(e)

alors sur la thématique j'ai pensé deux choses ...

1) les femmes et le mythe de la telephatie... en gros devine ce que je pense ce qui est a mes yeux une logique catastrophique (vaux mieux dire que attendre que l'autre devine)

2) a ce texte

William Shakespeare fait dire à Macbeth (acte V, scène 5) : « La vie n'est qu'un fantôme errant, un pauvre comédien qui se pavane et s'agite durant son heure sur la scène et qu'ensuite on n'entend plus ; c'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien… »

 

sur la forme c'est très bien écrit

j’apprécie que cela soit très court cela a plus d'impact qu'un texte long

Modifié par fidel castor

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naluue Membre 699 messages
Forumeur forcené‚ 16ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, fidel castor a dit :

alors sur la thématique j'ai pensé deux choses ...

1) les femmes et le mythe de la telephatie... en gros devine ce que je pense ce qui est a mes yeux une logique catastrophique (vaux mieux dire que attendre que l'autre devine)

2) a ce texte

William Shakespeare fait dire à Macbeth (acte V, scène 5) : « La vie n'est qu'un fantôme errant, un pauvre comédien qui se pavane et s'agite durant son heure sur la scène et qu'ensuite on n'entend plus ; c'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien… »

 

sur la forme c'est très bien écrit

j’apprécie que cela soit très court cela a plus d'impact qu'un texte long

1) Hum... Je ne crois pas avoir précisé ni l'âge ni le sexe du narrateur, et c'est un choix volontaire, je n'ai pas non plus précisé la relation qu'entretiennent les deux personnes. Donc le narrateur n'est pas une femme, et je ne vois pas ce que le "mythe de la télépathie" vient faire là puisque c'est comme ça que j'ai voulu faire mon histoire au-delà des clichés de ce genre.

2) Très belle citation.

Merci, j'aime moi aussi les courts textes et j'aime faire en sorte qu'ils soient poignant, même si je ne maîtrise pas encore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fidel castor Membre 956 messages
Forumeur accro‚ 48ans
Posté(e)

le coup rien se dire et pour pas briser l’ambiance m'as fait pensé au mythe de la télépathie féminine qui est un rêve de complicité artificiel voir pire ... perso en lecture c'est désagréable mais c'est qu'un avis le mien en rien une vérité

tien si tu connait il y a un film récent "nos étoiles contraires " qui a ce thème aussi (entre autres)

de le mec  peur de tomber dans l'oubli et dit en gros "je sais que nous ne sommes rien dans cette infini mais je suis tombé amoureux de toi" et la fille lui réponds plus tard mais je te spoile pas le film ...vraiment a voir le ba ici

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naluue Membre 699 messages
Forumeur forcené‚ 16ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, fidel castor a dit :

 

 

Je l'ai déjà vu, mais honnêtement je trouve pas ce film super.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tequila Moor Sérial Banneur 7 116 messages
X_|_x‚ 99ans
Posté(e)

Si le narrateur n'est pas une femme, il faut donc virer un certain accord de participe passé qui donne une indication sur son sexe. Et concernant les fautes :

[...] coude sur son genoux, le regard fixant les flammes, il attendait que je parle. Je suis restée debout derrière lui [...] 

plus personnes ne voudra s'intéresser à ce que nous étions, ils s'attacheront à l'être que nous sommes au présent, mais notre passé sombrera comme s'il n'avait jamais était [...] 

Ça bouche parlait lentement [...]

son âme tourmentée le resterai [...] 

ce qu'il a finit par dire [...]

Sinon, je n'ai rien compris au fond du texte, hormis que quand il neige dehors, c'est sympa de faire un feu de cheminée, mais je doute que ce soit ça...  :unknw:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fidel castor Membre 956 messages
Forumeur accro‚ 48ans
Posté(e)
à l’instant, Naluue a dit :

Je l'ai déjà vu, mais honnêtement je trouve pas ce film super.

pourtant philosophiquement c'est pas mal ... on parle de mort handicap d'amour de religion ... avec a mon gout finesse et humour

le seul passage reloud c'est la rencontre avec l’écrivain ... mais c'est une histoire bien raconté soulevant des thèmes fort

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naluue Membre 699 messages
Forumeur forcené‚ 16ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, fidel castor a dit :

pourtant philosophiquement c'est pas mal ... on parle de mort handicap d'amour de religion ... avec a mon gout finesse et humour

le seul passage reloud c'est la rencontre avec l’écrivain ... mais c'est une histoire bien raconté soulevant des thèmes fort

Oui je suis d'accord, c'est un bon film, mais moi il y a quelque chose qui me dérange... Certainement la maladie, ça m'angoisse.

il y a 3 minutes, Tequila Moor a dit :

Si le narrateur n'est pas une femme, il faut donc virer un certain accord de participe passé qui donne une indication sur son sexe. Et concernant les fautes :

[...] coude sur son genoux, le regard fixant les flammes, il attendait que je parle. Je suis restée debout derrière lui [...] 

plus personnes ne voudra s'intéresser à ce que nous étions, ils s'attacheront à l'être que nous sommes au présent, mais notre passé sombrera comme s'il n'avait jamais était [...] 

Ça bouche parlait lentement [...]

son âme tourmentée le resterai [...] 

ce qu'il a finit par dire [...]

Sinon, je n'ai rien compris au fond du texte, hormis que quand il neige dehors, c'est sympa de faire un feu de cheminée, mais je doute que ce soit ça...  :unknw:

Alors je suis d'accord avec toi, je suis une fille j'ai sûrement fait ça par habitude : à corriger. 

Merci d'avoir fait remarquer les nombreuses fautes, je vais les corriger aussi. 

Désolée que tu n'ais pas compris ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fidel castor Membre 956 messages
Forumeur accro‚ 48ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Naluue a dit :

Oui je suis d'accord, c'est un bon film, mais moi il y a quelque chose qui me dérange... Certainement la maladie, ça m'angoisse.

perso je suis handicapé et j'ai 47 ans donc ça vas j'ai passé la phase angoisse ... tiens une phrase que j'aime beaucoup "les bien portant se demande si il y a une vie apres la mort le malade si il y a une vie avant la mort"

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naluue Membre 699 messages
Forumeur forcené‚ 16ans
Posté(e)
il y a 1 minute, fidel castor a dit :

perso je suis handicapé et j'ai 47 ans donc ça vas j'ai passé la phase angoisse ... tiens une phrase que j'aime beaucoup "les bien portant se demande si il y a une vie apres la mort le malade si il y a une vie avant la mort"

C'est très touchant comme phrase, et très vrai.

Force à toi pour ton handicape.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 34 924 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Je ne vais pas faire une bonne critique.. Je n'ai pas la prétention d'écrire correctement, je lis juste beaucoup. Voici ce que je pense :

Le texte est court mais manque de dynamisme, certaines tournures alourdissent beaucoup les phrases et on bute, on ne "ressent" plus du coup. Ex : je l'ai fait rentrer - aïe... 

Tu ne tombes pas trop dans le piège des descriptions éculées à outrance, c'est bien. Il y a quand même quelques trucs malheureux. Ex : le bout de son nez reflétait... - aïe pas très glamour..

Il y a des fautes graves, d'orthographe ou de français je ne sais dire. Ex : notre passé sombrera comme s'il n'avait jamais était - Outch !

100 fois sur le métier il faut remettre l'ouvrage ;)    Relis, corrige, reprends, reformule, sûr que tu peux améliorer ton texte pour que le lecteur saisisse tes mots sans effort. Ce n'est qu'à partir de là que le ressenti peut envahir le lecteur.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virtuose_en_carnage Membre 928 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, fidel castor a dit :

perso je suis handicapé et j'ai 47 ans donc ça vas j'ai passé la phase angoisse ... tiens une phrase que j'aime beaucoup "les bien portant se demande si il y a une vie apres la mort le malade si il y a une vie avant la mort"

Très belle phrase en effet. D'ailleurs, j'ai même envie de dire, avant la phase de l'angoisse fasse à la mort, il y a d'abord le déni de la jeunesse : nous nous pensons immortel et pensons que la maladie, c'est la fin de toute chose. Sauf que ce que l'on ne se rend pas compte, c'est qu'il y a une vie avec la maladie...

Quant au texte, je n'ai pas grand chose à dire. Il est assez pessimiste dans son ensemble et, pour radoter, il mésestime le poids du passé (et du futur donc) et de la culture. Dire que ceux qui viendront après nous n'en aurons rien à faire de nous, c'est faux en parti. Car nous leurs auront transmis notre culture, chose que nous avons hérité de nos ancêtres à nous. Bien souvent quand je lis un livre, et que j'apprends que l'auteur est mort, j'ai un immense respect pour cette personne de m'avoir légué du peu qu'il savait sur la vie. Tu pourras toujours me dire que la vie humaine est une poussière face à l'éternité, et je suis bien d'accord. Mais à regarder trop loin et trop haut, on ne voit plus ce qui est évident : on est en vie.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 6 729 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 16 heures, Naluue a dit :

"Il a sonné à ma porte ce soir là, la neige tombait derrière lui et la nuit soufflait un vent glacé. Son visage était fin, enfantin, aucune ride n'aurait trompé son expression. (Ou trahi ? ou trahi ses sentiments ? Ou "ne dévoilait ses sentiments"? )

Je l'ai fait rentrer dans un silence paisible, j'avais compris et il avait compris. Tous deux avons marché jusqu'au salon, (Ou -moins haché- "Nous avons marché ensemble jusqu'au salon" ?) il s'est assis près du feu le coude sur son genou, le regard fixant les flammes, il attendait que je parle. Je suis restée debout derrière lui quelques minutes avant de le rejoindre, le silence était si profond que j'avais peur de me rater, de le briser par le mauvais mot. (ou "par de/les mauvais mots")

J'ai tourné la tête pour le voir, le bout de son nez reflétait légèrement la lumière du feu. J'ai regardé la fenêtre à notre droite, la neige ne cessait de tomber, il faisait sombre. (ou : ne cessait de tomber "dans la nuit sombre ?")

- "A quoi tu as pensé ?"

J'ai finalement lancé ces mots, j'ai eu l'impression de les perdre dans le calme de la pièce, ("j'avais finalement lancé ces mots et j'ai eu l'impression qu'ils se perdaient dans le calme de la pièce"?)  je crois que quelques secondes sont passées avant qu'il ne réponde.

-"Plus tard, nos vies n'auront plus de valeur aux yeux du monde, je crois que plus personnes ne voudra s'intéresser à ce que nous étions, ils s'attacheront à l'être que nous sommes (plutôt : "serons") au présent, mais notre passé sombrera comme s'il n'avait jamais été. Nous serons notre seul souvenir de nous-mêmes." (ça c'est bien ! "nous serons notre seul souvenir de nous-mêmes !")

Sa bouche parlait lentement, son regard me semblait inébranlable ("inébranlable", c'est peut-être beaucoup pour un regard, "figé" dirait autre chose... simplement "immobile"? "son regard restait immobile ?") ; il venait souvent me confier ses pensées, celle-ci était triste mais juste... peut-être un peu trop pessimiste. Je savais qu'il était brisé quelque part, que son âme tourmentée le resterait. ("âme tourmentée" c'est pas très original, faudrait trouver autre chose...) Il avait besoin d'être entendu et moi je l'entendais. 

-"Je ne veux pas ça". C'est ce qu'il a fini par dire.

J'ai tendu la main vers le feu, j'ai senti son regard enfin bouger, il a sorti une cigarette de sa poche avant de l'allumer grâce au feu de cheminée. Il n'avait pas besoin que je réponde, seulement que je l'entende. 

-"Je ne veux pas ça non plus". (ou "moi non plus"? mais c'est pas sûr/obligé !)

Merci d'avoir lu.

C'est une idée tellement essentielle que notre passé, tout passé n'est qu'à nous... qu'à chacun d'entre nous.

Même le monde, le réel oublie son passé ! Donc ce texte est essentiel ! Court, c'est bien ! Il faut en faire un bijou... Le repolir longtemps. Mais chacun aura sa manière de repolir, sans doute. J'ai proposé ça... et c'est pas parfait !

J'ai supprimé la musique...

Modifié par Blaquière

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naluue Membre 699 messages
Forumeur forcené‚ 16ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, January a dit :

Je ne vais pas faire une bonne critique.. Je n'ai pas la prétention d'écrire correctement, je lis juste beaucoup. Voici ce que je pense :

Le texte est court mais manque de dynamisme, certaines tournures alourdissent beaucoup les phrases et on bute, on ne "ressent" plus du coup. Ex : je l'ai fait rentrer - aïe... 

Tu ne tombes pas trop dans le piège des descriptions éculées à outrance, c'est bien. Il y a quand même quelques trucs malheureux. Ex : le bout de son nez reflétait... - aïe pas très glamour..

Il y a des fautes graves, d'orthographe ou de français je ne sais dire. Ex : notre passé sombrera comme s'il n'avait jamais était - Outch !

100 fois sur le métier il faut remettre l'ouvrage ;)    Relis, corrige, reprends, reformule, sûr que tu peux améliorer ton texte pour que le lecteur saisisse tes mots sans effort. Ce n'est qu'à partir de là que le ressenti peut envahir le lecteur.

 

"Je l'ai fait rentrer" c'est trop lourd tu trouves ? 

"le bout de son nez reflétait" il y a un problème avec cette phrase ? 

Ah merci, vraiment désolée pour les fautes ! "n'avait... été".

Merci pour ton avis très constructif, je l'arrangerai. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 6 729 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Comment sauver ou préserver nos souvenirs ? Au minimum les écrire... Ls partager, les revivre ?... Est-ce si sain ?!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naluue Membre 699 messages
Forumeur forcené‚ 16ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, Blaquière a dit :

C'est une idée tellement essentielle que notre passé, tout passé n'est qu'à nous... qu'à chacun d'entre nous.

Même le monde, le réel oublie son passé ! Donc ce texte est essentiel ! Court, c'est bien ! Il faut en faire un bijou... Le repolir longtemps. Mais chacun aura sa manière de repolir, sans doute. J'ai proposé ça... et c'est pas parfait !

J'ai supprimé la musique...

Ça me fait plaisir que le fond du texte puisse plaire, je vais travailler davantage la forme. Merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cry baby Membre 35 288 messages
chouineur chronique‚ 100ans
Posté(e)

lance toi dans l'écriture de nouvelles!! les histoires sont plus longues que celles que tu écris actuellement mais pas trop,et tu  as le temps de dévellopper ton histoire sans en faire un roman

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naluue Membre 699 messages
Forumeur forcené‚ 16ans
Posté(e)
il y a une heure, cry baby a dit :

lance toi dans l'écriture de nouvelles!! les histoires sont plus longues que celles que tu écris actuellement mais pas trop,et tu  as le temps de dévellopper ton histoire sans en faire un roman

Je ne sais pas si je suis capable d'écrire une histoire, ça demande beaucoup de patience et une bonne maîtrise du français ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cry baby Membre 35 288 messages
chouineur chronique‚ 100ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Naluue a dit :

Je ne sais pas si je suis capable d'écrire une histoire, ça demande beaucoup de patience et une bonne maîtrise du français ! 

des nouvelles ce sont parfois simplement trois-quatre pages,et puis la patience vient avec la passion,le vocabulaire ,justement tu vas le maitriser en faisant des "brouillons"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naluue Membre 699 messages
Forumeur forcené‚ 16ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, cry baby a dit :

des nouvelles ce sont parfois simplement trois-quatre pages,et puis la patience vient avec la passion,le vocabulaire ,justement tu vas le maitriser en faisant des "brouillons"

Ah, je savais que c'était court mais pas à ce point ! Pourquoi pas. Mais plus pour le plaisir qu'autre chose. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité