Aller au contenu

une pétition pour exclure Finkielkraut de l'académie fait le plein

Messages recommandés

PLS maker Membre 2 982 messages
Un Marx et ça repart‚ 29ans
Posté(e)

Le pire, c'est que les Québecois ont leur propre académie, l'OQLF, qui est toute aussi conservatrice, au niveau linguistique, que l'Académie Française, mais cette dernière refuse de reconnaître l'OQLF comme autorité linguistique :D 

Quand je parlais d'impérialisme, c'est assez claire : l'objectif n'est pas tant la défense du français que la défense du français de France à l'international. Le partage de cette autorité n'est pas admis. Et donc Finkiel y a parfaitement sa place. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Morfou Membre 15 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, PLS maker a dit :

La brader ? 

A qui ? 

Pour quoi ? 

Je crois que vous surestimez notre capacité de nuisance. Et surtout de la mienne. Je suis un des seuls à penser cela dans les établissements que je fréquente. Les profs sont des vecteurs de norme, dont cette norme linguistique. Je suis minoritaire dans ma position, et me suis déjà pris le chou à ce sujet avec mes collègues. 

Le formole n'a jamais du bon, notamment quand un élève arrive, avec sa langue, qu'il entend partout mais se la voit d'un seul coup jugée, critiquée, alors qu'elle n'est pas forcément fausse ou "inaudible". La langue est un facteur d'inégalité précisément parce que la norme linguistique est hyper-rigide est déjà trop éloignée des usages. 

Je n'ai jamais dit ça. 

Je suis pour que chaque pays ait son français, et que l'autorité linguistique de la France soit virée à coup de pompe de ceux des pays qui n'en veulent pas. 

Je veux dire, c'est assez évident, cette disymétrie : quand un film belge arrive en France, on demande aux producteurs belge de redoubler les passages incluant des belgicismes en les remplaçants par des mots utilisés en France ; les Belges ont France TV, nous n'avons pas la RTBF ; les dictionnaires de français dans le commerce belge se réfèrent à l'académie et sont... lavés des belgicismes. 

Et alors? les belges parlent belge, les suisses de langue française parlent suisse, les divers pays parlant une langue à base de français parlent le français et leur particularité, je n'y vois aucun inconvénient, je trouve même plutôt amusant ces "dialectes français"...Avec l'accent, c'est trognon, mais je ne vois pas les français de France parler avec les particularités des francophones....

L'écrire encore moins, s'il me faut lire avec un dictionnaire pour comprendre, autant laisser tomber et apprendre une langue étrangère...

Nous avons nos régions et leurs parlers différents heureusement tous coordonnés par une langue commune, le français de France! je précise, parce que c'est le seul que je connais....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PLS maker Membre 2 982 messages
Un Marx et ça repart‚ 29ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Morfou a dit :

Et alors? les belges parlent belge, les suisses de langue française parlent suisse, les divers pays parlant une langue à base de français parlent le français et leur particularité, je n'y vois aucun inconvénient, je trouve même plutôt amusant ces "dialectes français"...Avec l'accent, c'est trognon, mais je ne vois pas les français de France parler avec les particularités des francophones....

L'écrire encore moins, s'il me faut lire avec un dictionnaire pour comprendre, autant laisser tomber et apprendre une langue étrangère...

Nous avons nos régions et leurs parlers différents heureusement tous coordonnés par une langue commune, le français de France! je précise, parce que c'est le seul que je connais....

C'est bizarre, parce que l'idée même que le Congo puisse normer la langue française vous défrise, alors que vous nous dites là, oklm, qu'imposer le français de France aux autres, c'est pas grave, c'est même souhaitable. 

Quand je parlais d'impérialisme linguistique :rolle:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 9 092 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, PLS maker a dit :

Le pire, c'est que les Québecois ont leur propre académie, l'OQLF, qui est toute aussi conservatrice, au niveau linguistique, que l'Académie Française, mais cette dernière refuse de reconnaître l'OQLF comme autorité linguistique :D 

 

:smile2: pas mal l'anecdote, en cherchant je vois que eux quand même s'adaptent vite, par exemple pour le mot podcast qui est très récent voilà la réponse de l'académie française

La Commission générale rappelle qu’elle a recommandé comme équivalent
français à podcasting le termediffusion pour baladeur,le mot employé au
Québec étant baladodiffusion (Journal officieldu 25 mars 2006). Seuls les mots diffuser, diffusion...correspondent à la notion exprimée en anglais par
podcast et par ses dérivésto podcast, podcasting
 
en gros les québécois vous êtes stupides :)
 
Parallèlement, le verbe franglais podcaster s’est répandu dans l’usage,
employé abusivement, notamment par les chaînes de radio, avec le sens de
télécharger. Cette dérive crée un amalgame entre deux notions pourtant bien
distinctes, la diffusion et le téléchargement.

 

et ben non complètement à coté de la plaque les gars , puisque les français utilisent bien téléchargement  et le podcast est apparenté à des enregistrements utilisables sur les appareils numériques

 
...

 

Sinon je viens d'aller sur le site du dictionnaire de l'académie française  ( http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/generic/form.exe?7;s=4027522020; )

ça fait mal à mon internet, j'ai l'impression de revenir aux débuts de mes navigations sur le en 2000

  • Like 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PLS maker Membre 2 982 messages
Un Marx et ça repart‚ 29ans
Posté(e)

:smile2:

Sinon, ya aussi la rubrique "dire, ne pas dire" qui est pas mal en la matière. 

Une fois, je leur envoyé un message pour avoir leur opinion sur le mot "malaisant". Un des lexicographes de l'Académie m'a répondu par mail en disant "il vaut mieux ne pas employer ce mot" sans autre forme de procès. 

  • Like 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 9 092 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, Morfou a dit :

Et alors? les belges parlent belge, les suisses de langue française parlent suisse, les divers pays parlant une langue à base de français parlent le français et leur particularité, je n'y vois aucun inconvénient, je trouve même plutôt amusant ces "dialectes français"...Avec l'accent, c'est trognon, mais je ne vois pas les français de France parler avec les particularités des francophones....

donc tu conviens bien que l'académie française ne peut défendre la langue française comme tu le revendiques plus haut

 

il y a 9 minutes, Morfou a dit :

L'écrire encore moins, s'il me faut lire avec un dictionnaire pour comprendre, autant laisser tomber et apprendre une langue étrangère...

Nous avons nos régions et leurs parlers différents heureusement tous coordonnés par une langue commune, le français de France! je précise, parce que c'est le seul que je connais....

ben non, par exemple on a le fameux exemple chocolatine / pain au chocolat , dans un coin des vosges pour les sachets plastiques on dit cornet, dans le sud on dit une poche,  la flamenkuche n'est pas un mot français et pourtant plutôt connu dans tous le pays, idem pour les mot feria , chouchen pour citer les plus connus

sur les sonorités avec le fameux vingt , -t- prononcé ou pas selon les régions qui se voit se formaliser non par l'académie française mais par l'usage et en l’occurrence la disparition des particularités régionales est plus dû aux radios et télévisions nationales ( parisiano centré) que grâce à l'académie française

 

bref tous ces exemples démontrent que c'est l'usage qui définit la langue et que l'académie ne la protège en rien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 15 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, PLS maker a dit :

Euh... 

Nope.

le taux de bilinguisme au Québec atteint péniblement les 40%. 

 

Le français et l'anglais sont les deux langues officielles!

Bilinguisme

 

Le bilinguisme est la capacité d'un individu d’alterner entre deux langues selon ses besoins.

Par extension à un territoire, le bilinguisme est la coexistence de deux langues officielles dans un même état.

Le bilinguisme constitue la forme la plus simple du multilinguisme, qui s'oppose au monolinguisme.

---------Dans le sens de la deuxième phrase!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 9 092 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, PLS maker a dit :

:smile2:

Sinon, ya aussi la rubrique "dire, ne pas dire" qui est pas mal en la matière. 

Une fois, je leur envoyé un message pour avoir leur opinion sur le mot "malaisant". Un des lexicographes de l'Académie m'a répondu par mail en disant "il vaut mieux ne pas employer ce mot" sans autre forme de procès. 

si je ne me trompe pas, ce mot existe dans le vieux français

et je viens de voir qu'il est utiliser au Québec, sinon mais depuis 2 ans il y a aussi une expression québécoise utilisé par la jeune génération française assez fréquemment, dommage je n'arrive plus à mettre le doit dessus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 15 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, PLS maker a dit :

C'est bizarre, parce que l'idée même que le Congo puisse normer la langue française vous défrise, alors que vous nous dites là, oklm, qu'imposer le français de France aux autres, c'est pas grave, c'est même souhaitable. 

Quand je parlais d'impérialisme linguistique :rolle:

Ca ne me défrise pas comme vous dites, mais à quoi bon être la France et avoir une langue qui peut être prise en main par un pays étranger?

Le Congo est territoire français?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PLS maker Membre 2 982 messages
Un Marx et ça repart‚ 29ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Morfou a dit :

Ca ne me défrise pas comme vous dites, mais à quoi bon être la France et avoir une langue qui peut être prise en main par un pays étranger?

C'est précisément la question qui se pose pour les pays francophones vis-à-vis de la France :D A quoi bon être (Le Congo, la Côte d'Ivoire, la Belgique, la Suisse, le Québec etc.) et avoir une langue qui puisse être prise en main par un pays étranger, la France ? Or c'est bien ce que fait l'Académie. 

il y a 44 minutes, Morfou a dit :

Les québécois sont bilingues! le français et l'anglais sont leurs langues maternelles, faut pas confondre!

Vous parliez de langue maternelle, pas de langues officielles ;) faut pas confondre !

Avoir plusieurs langues officielles ne signifie pas que tous les habitants les parlent toutes. Regardez la Belgique. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 15 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, cheuwing a dit :

donc tu conviens bien que l'académie française ne peut défendre la langue française comme tu le revendiques plus haut

 

ben non, par exemple on a le fameux exemple chocolatine / pain au chocolat , dans un coin des vosges pour les sachets plastiques on dit cornet, dans le sud on dit une poche,  la flamenkuche n'est pas un mot français et pourtant plutôt connu dans tous le pays, idem pour les mot feria , chouchen pour citer les plus connus

sur les sonorités avec le fameux vingt , -t- prononcé ou pas selon les régions qui se voit se formaliser non par l'académie française mais par l'usage et en l’occurrence la disparition des particularités régionales est plus dû aux radios et télévisions nationales ( parisiano centré) que grâce à l'académie française

 

bref tous ces exemples démontrent que c'est l'usage qui définit la langue et que l'académie ne la protège en rien

Le parler d'usage et le parler français qui traduit le parler d'usage comme l'exemple de la chocolatine et du pain au chocolat...C'est un parler régionale, pas un parler d'usage d'ailleurs, parce qu'avant cette "polémique" seuls ceux du coin connaissaient la chocolatine, non?

La bouffe reste de la bouffe et régionale le plus souvent, ça n'empiète pas sur le parler ordinaire!

à l’instant, PLS maker a dit :

C'est précisément la question qui se pose pour les pays francophones vis-à-vis de la France :D A quoi bon être (Le Congo, la Côte d'Ivoire, la Belgique, la Suisse, le Québec etc.) et avoir une langue qui puisse être prise en main par un pays étranger, la France ? Or c'est bien ce que fait l'Académie. 

Vous parliez de langue maternelle, pas de langues officielles ;) faut pas confondre !

Avoir plusieurs langues officielles ne signifie pas que tous les habitants les parlent toutes. Regardez la Belgique. 

C'est la langue maternelle de chacun...j'ai bien écrit langues maternelles, au pluriel...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 15 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, PLS maker a dit :

C'est précisément la question qui se pose pour les pays francophones vis-à-vis de la France :D A quoi bon être (Le Congo, la Côte d'Ivoire, la Belgique, la Suisse, le Québec etc.) et avoir une langue qui puisse être prise en main par un pays étranger, la France ? Or c'est bien ce que fait l'Académie. 

Vous parliez de langue maternelle, pas de langues officielles ;) faut pas confondre !

Avoir plusieurs langues officielles ne signifie pas que tous les habitants les parlent toutes. Regardez la Belgique. 

L'’humoriste burkinabé Roukiata Ouedraogo qui a l’habitude de sillonner le continent africain avec ses spectacles ce qui la conduit à distribuer un lexique aux spectateurs, car le français n’est pas le même partout.

------------------------------Tant qu'à faire je préfère le même français partout en France...

Où est l'impérialisme? ils parlent "comme qu'ils veulent", nous, nous parlons la langue française, sans "francophonie"...tant qu'à faire tous avec le même bescherelle...et le reste!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 9 092 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Morfou a dit :

Le parler d'usage et le parler français qui traduit le parler d'usage comme l'exemple de la chocolatine et du pain au chocolat...C'est un parler régionale, pas un parler d'usage d'ailleurs, parce qu'avant cette "polémique" seuls ceux du coin connaissaient la chocolatine, non?

La bouffe reste de la bouffe et régionale le plus souvent, ça n'empiète pas sur le parler ordinaire!

mais alors quelle version défend l'académie française ? et bien pour chocolatine on n'a rien, donc l'académie française ne protège pas ce mot

mais en tout cas le mot parking est bien défendu par l'académie française, et il vient bien d'ailleurs

ce qui contredit encore ton assertion que l’académie protège la langue française

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 15 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, cheuwing a dit :

si je ne me trompe pas, ce mot existe dans le vieux français

et je viens de voir qu'il est utiliser au Québec, sinon mais depuis 2 ans il y a aussi une expression québécoise utilisé par la jeune génération française assez fréquemment, dommage je n'arrive plus à mettre le doit dessus

https://oreilletendue.com/2012/09/10/au-carre/

Sur mon ancien forum nous en avons déjà discuté!

il y a 1 minute, cheuwing a dit :

mais alors quelle version défend l'académie française ? et bien pour chocolatine on n'a rien, donc l'académie française ne protège pas ce mot

mais en tout cas le mot parking est bien défendu par l'académie française, et il vient bien d'ailleurs

ce qui contredit encore ton assertion que l’académie protège la langue française

 

 

parking

nom masculin

(anglais parking)

 

  • Synonyme de parc (de stationnement).
  • Ensemble d'emplacements pour garer les voitures en sous-sol d'un immeuble ou au pied de celui-ci ; chacun de ces emplacements.
  • Action de parquer un véhicule : Le parking est interdit.

-----------------------Sans doute dû à sa grande similitude avec la version française?

On pourrait aussi rechercher tous les noms anglais ayant une origine française?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 15 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 16 minutes, cheuwing a dit :

mais alors quelle version défend l'académie française ? et bien pour chocolatine on n'a rien, donc l'académie française ne protège pas ce mot

mais en tout cas le mot parking est bien défendu par l'académie française, et il vient bien d'ailleurs

ce qui contredit encore ton assertion que l’académie protège la langue française

 

 

http://www.academie-francaise.fr/la-langue-francaise/le-francais-aujourdhui

il y a 6 minutes, PLS maker a dit :

:D 

Je croyais que c'était sur mon ancien forum!:D

Et vous aviez tort, on n'en parle plus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fihrya Membre 296 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Pour en revenir à nos moutons,,j'aimerai savoir ce qu'il a écrit de si mémorable ce brave finky pour lui valoir un siège à l'académie française

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 23 462 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, l'ours 5785 a dit :

Non, il faut être vieux. :smile2:

Je dirais "sage....:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Scipion0610 Membre 723 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
Il y a 13 heures, Morfou a dit :

Et alors? les belges parlent belge, les suisses de langue française parlent suisse, les divers pays parlant une langue à base de français parlent le français et leur particularité, je n'y vois aucun inconvénient, je trouve même plutôt amusant ces "dialectes français"...Avec l'accent, c'est trognon, mais je ne vois pas les français de France parler avec les particularités des francophones....

perso je suis suisse de langue française et je ne parle pas le suisse, pour la simple et bonne raison que cette langue n'existe pas. A l'école j'avais des cours de français, j'y étudiant principalement des auteurs français. Cette langue et la culture qui en découle, je la PARTAGE avec les autres francophones. Le français n'est pas la langue de la France mais de la francophonie.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation