Aller au contenu

Héritage : lorsque l'argent fait dans le sentiment


January

Messages recommandés

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 882 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

En famille, les histoires de sous peuvent engendrer jalousies et mal-être...

Car, au-delà de la somme ou de la valeur du bien dont on hérite, c’est l’affect qu’on y projette qui compte.
 

Un partage équitable entre héritiers se joue parfois à la petite cuillère près.

Un héritage mal partagé, une faveur pécuniaire accordée à l’un de ses enfants, et à lui seul, ou encore un prêt à une sœur et dont on n’a jamais revu la couleur… L’argent ne fait pas toujours le bonheur des familles. Les successions sont communément le théâtre de discordes et d’animosités, plus ou moins violentes et durables. 

« Les héritiers, qui se sentent affectivement lésés, considèrent secrètement qu’un partage équitable va leur rendre justice. Ce qui est loin d’être acquis ».
 

http://www.lemonde.fr/m-perso/article/2017/03/09/heritage-lorsque-l-argent-fait-dans-le-sentiment_5091854_4497916.html

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Je n'en ai aucun, 49ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
49ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)

J'étais sûr, il t'a donné la golf, hein ?! T'as toujours été son préféré, hein ?!

Les héritages montrent ce que l'humain a de plus laid en lui !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 882 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Tu devrais lire l'article en entier, il est intéressant. Il y a bien plus à en dire. 

L'argent valeur symbolique, frustrations et calculette, limites des parents, et comment ramener l'argent au niveau économique et plus symbolique.

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je n'en ai aucun, 49ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
49ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)

L'histoire de la GOLF c'est à cause de la publicité qui était super bien faite !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
le merle Membre 18 482 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

bonjour

la maison de campagne de mes grands parents aurait put m'appartenir à leurs décès .il y avaient tant de souvenirs d'enfance , tant de joies et de bonheur , de nombreuses années passées dans cette maison et les années sombres de la dernière guerre ou nous fument heureux et protégé par ces deux petits vieux  au courage exemplaire mais discret .

mais sans eux , la maison avait perdue quelque chose d'indéfinissable , de précieux  , d'inestimable ,d'incalculable ... son âme peut-être et surtout , tant d'amour partagé et disparus à jamais . c'est pour cela que je là refusais .

elle fut vendue et des " étrangers " l'achetèrent . des années après , la nostalgie ou je je sais quoi , me ramena dans ce petit village ou j'avais vécu tant de bonheur . je m'arrétais devant la maison , mon coeur battait à tout rompre . une larme coula sur m'à joue et mon imagination et certains souvenirs  se bousculaient dans m'à tête pour me dire : tu te rappel de ... et le jour ou ...et puis aussi le jour que .....

mais tout ces jours heureux n'étaient plus que des souvenirs et une nostalgie qui ne m'à jamais quitté .

bonne journée

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 61ans Posté(e)
S.A.S Membre 3 368 messages
Baby Forumeur‚ 61ans‚
Posté(e)
il y a 20 minutes, le merle a dit :

bonjour

la maison de campagne de mes grands parents aurait put m'appartenir à leurs décès .il y avaient tant de souvenirs d'enfance , tant de joies et de bonheur , de nombreuses années passées dans cette maison et les années sombres de la dernière guerre ou nous fument heureux et protégé par ces deux petits vieux  au courage exemplaire mais discret .

mais sans eux , la maison avait perdue quelque chose d'indéfinissable , de précieux  , d'inestimable ,d'incalculable ... son âme peut-être et surtout , tant d'amour partagé et disparus à jamais . c'est pour cela que je là refusais .

elle fut vendue et des " étrangers " l'achetèrent . des années après , la nostalgie ou je je sais quoi , me ramena dans ce petit village ou j'avais vécu tant de bonheur . je m'arrétais devant la maison , mon coeur battait à tout rompre . une larme coula sur m'à joue et mon imagination et certains souvenirs  se bousculaient dans m'à tête pour me dire : tu te rappel de ... et le jour ou ...et puis aussi le jour que .....

mais tout ces jours heureux n'étaient plus que des souvenirs et une nostalgie qui ne m'à jamais quitté .

bonne journée

 

Vous êtes une personne qui a beaucoup de choses ( positives ) à partager avec les autres ... ce qui est assez rare de nos jours .

Le fait que vous ayez connus tant de choses m'inspire le respect . Vous n'êtes pas aigris par la vie et vous aimez partagés des évènement que la plupart des gens de ce forum n'ont pas connus ( à commencer par moi même )  .

... ça fait du bien de vous lire .    :) 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)

Bien sûr qu'en dehors d'un réel besoin financier, que le partage de l'héritage est affaire d'affect.

Mais dans l'article, il me semble occulté le refus de cet héritage...pour les mêmes raisons....refuser ce que le(la) défunt(e) nous avait refusé de son vivant : l'affection.

J'ai ainsi refusé un héritage conséquent, de la même façon que j'ai refusé toute demande de pension/ argent à l'encontre de mon ex-mari. Plutôt crever à la rue que de devoir quoique ce soit. ...mais ça part du même principe : l'affectif.

Dans la famille de mon mari, tous les cousins s'entendaient et se réunissaient autour de la tata, l'aidant aux réparations de sa baraque, prenant de ses nouvelles, allant la visiter. Au moment de son décès et du partage ça a été un carnage, chacun se lançant des horreurs et leurs frais et leurs temps de présence à la figure....cinq ans plus tard, ils ne se "parlent" toujours plus ! 

Mais moi qui entends/écoute leurs doléances, elles hurlent leur peine de n'avoir pas été le/la plus apprécié(e) :mouai:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 61ans Posté(e)
S.A.S Membre 3 368 messages
Baby Forumeur‚ 61ans‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, Petit pois a dit :

Bien sûr qu'en dehors d'un réel besoin financier, que le partage de l'héritage est affaire d'affect.

Mais dans l'article, il me semble occulté le refus de cet héritage...pour les mêmes raisons....refuser ce que le(la) défunt(e) nous avait refusé de son vivant : l'affection.

J'ai ainsi refusé un héritage conséquent, de la même façon que j'ai refusé toute demande de pension/ argent à l'encontre de mon ex-mari. Plutôt crever à la rue que de devoir quoique ce soit. ...mais ça part du même principe : l'affectif.

Dans la famille de mon mari, tous les cousins s'entendaient et se réunissaient autour de la tata, l'aidant aux réparations de sa baraque, prenant de ses nouvelles, allant la visiter. Au moment de son décès et du partage ça a été un carnage, chacun se lançant des horreurs et leurs frais et leurs temps de présence à la figure....cinq ans plus tard, ils ne se "parlent" toujours plus ! 

Mais moi qui entends/écoute leurs doléances, elles hurlent leur peine de n'avoir pas été le/la plus apprécié(e) :mouai:

Je partage ton point de vue Petit pois . Il parait que l'argent n'a pas d'odeur .

Moi je vois surtout beaucoup de gens sans honneurs .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)
il y a 7 minutes, S.A.S a dit :

Je partage ton point de vue Petit pois . Il parait que l'argent n'a pas d'odeur .

Moi je vois surtout beaucoup de gens sans honneurs .

Ils ne sont par forcément sans honneur, même s'il en existe, ils sont pour beaucoup en souffrance de reconnaissance post-mortem, comme un ultime mot d'amour, une ultime préférence pour leur personne. OK, ce n'est guère glorieux non plus. (l'honneur plus fort que la souffrance psycho-affective, oui, je comprends ton point de vue).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 61ans Posté(e)
S.A.S Membre 3 368 messages
Baby Forumeur‚ 61ans‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Petit pois a dit :

Ils ne sont par forcément sans honneur, même s'il en existe, ils sont pour beaucoup en souffrance de reconnaissance post-mortem, comme un ultime mot d'amour, une ultime préférence pour leur personne. OK, ce n'est guère glorieux non plus. (l'honneur plus fort que la souffrance psycho-affective, oui, je comprends ton point de vue).

Je ne jugeais pas ces gens de ta famille Petit pois ... je parlais en général des gens qui se comportent comme des chacals alors que le défunt est encore chaud ... et se disputent comme des vautours autour d'une bonne carcasse à celui qui aura les meilleurs morceaux .

Si c'est pour en arriver là ... je préfère laisser ma part aux autres .

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)
il y a 12 minutes, S.A.S a dit :

Je ne jugeais pas ces gens de ta famille Petit pois ... je parlais en général des gens qui se comportent comme des chacals alors que le défunt est encore chaud ... et se disputent comme des vautours autour d'une bonne carcasse à celui qui aura les meilleurs morceaux .

Si c'est pour en arriver là ... je préfère laisser ma part aux autres .

 

S.A.S, je ne parlais pas de "ma" famille" mais du comportement de  certains bénéficiaires d'héritages  ;)

Et justement, en dehors de toute expérience personnelle, je tentais de corroborer  le fait que ces gens ne sont pas des chacals pour se disputer une carcasse mais l'affection de cette carcasse. Ils n'en restent pas moins des chacals vu le l'extérieur, mais c'est leur coeur, plutôt que leur porte-monnaie qui est en jeu. Bon, je parle d'héritage du péquin moyen, pas de grosses fortunes où là, l'enjeu financier est peut-être le seul considéré....quoique...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 61ans Posté(e)
S.A.S Membre 3 368 messages
Baby Forumeur‚ 61ans‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Petit pois a dit :

S.A.S, je ne parlais pas de "ma" famille" mais du comportement de  certains bénéficiaires d'héritages  ;)

Et justement, en dehors de toute expérience personnelle, je tentais de corroborer  le fait que ces gens ne sont pas des chacals pour se disputer une carcasse mais l'affection de cette carcasse. Ils n'en restent pas moins des chacals vu le l'extérieurs, mais c'est leur coeur, plutôt que leur porte-monnaie qui est en jeu. Bon, je parle d'héritage du péquin moyen, pas de grosses fortunes où là, l'enjeu financier est peut-être le seul considéré....quoique...

Excuse moi ... je pensais que tu avais vécu ce genre de chose dans ta famille .   :blush:

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 882 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)
il y a 41 minutes, Petit pois a dit :

Dans la famille de mon mari, tous les cousins s'entendaient et se réunissaient autour de la tata, l'aidant aux réparations de sa baraque, prenant de ses nouvelles, allant la visiter. Au moment de son décès et du partage ça a été un carnage, chacun se lançant des horreurs et leurs frais et leurs temps de présence à la figure....cinq ans plus tard, ils ne se "parlent" toujours plus ! 

Ils faisaient un concours depuis le départ (à celui qui en aurait le plus possible) ou quoi ? :snif:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)
il y a 2 minutes, S.A.S a dit :

Excuse moi ... je pensais que tu avais vécu ce genre de chose dans ta famille .   :blush:

 

Si si! j'ai donné l'exemple de cousins, mais seulement comme exemple-témoignage. Pas de souci , S.A.S :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 61ans Posté(e)
S.A.S Membre 3 368 messages
Baby Forumeur‚ 61ans‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Petit pois a dit :

Si si! j'ai donné l'exemple de cousins, mais seulement comme exemple-témoignage. Pas de souci , S.A.S :)

:bisou: amicalement .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Petit pois
Invités, Posté(e)
Invité Petit pois
Invité Petit pois Invités 0 message
Posté(e)
il y a 10 minutes, January a dit :

Ils faisaient un concours depuis le départ (à celui qui en aurait le plus possible) ou quoi ? :snif:

Ben ça n'en avait pas l'air en tout cas, ça semblait sincère et spontané. Ils lui confiaient leurs enfants pour les vacances... ...après, quand on voit leurs réactions, en effet, on peut se demander.

Mais c'est peut-être là la clef de l'affectif, si on écarte le calcul, parce que ça a commencé dés son veuvage quand elle a eu besoin de présence et d'aide.

Ou un mélange des deux, mais aucun n'était dans le besoin. L'héritage,c'était "un plus" dans leurs finances.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 882 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Ca me paraît tellement immature toutes ces disputes pour des héritages. C'est incroyable, quelquefois les animosités perdurent d'une génération à l'autre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chien Fou forumeur, 88ans Posté(e)
Promethee_Hades Membre 25 564 messages
88ans‚ Chien Fou forumeur,
Posté(e)

Héritage, ça me fais rire quand je vois ma famille, des rapaces, des hyennes, manque d'amour non pas cupidités. Ça croit exister car c'est eux qui possède le plus, et ça le fait savoir. Le besoin d'amour ça leur est inconnu, c'est la possession uniquement la possession qui existe.

Puis héritage, la famille, mais quand il n'y a plus de descendant, ou que ceux ci soit complètement inconscients. C'est 'l'État qui récupère, et quand certain bien de grande valeurs se retrouve dans des musée nationaux après, oui tout le monde en profite soit disant, mais quand on entend devant des œuvres d'art des gens qui disent ça vaut tant, et regarde non l’œuvre d'art que la valeurs marchande de celle ci, ça me met dans des états de colère incroyable. Alors personnellement l'héritage de ce genre d'objets, j'ai préféré tout détruire que de savoir qu'une personne va un jour en estimer la valeurs, je transmet pas des perles aux pourceaux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 882 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)
il y a 18 minutes, Promethee_Hades a dit :

Ça croit exister car c'est eux qui possède le plus, et ça le fait savoir. Le besoin d'amour ça leur est inconnu, c'est la possession uniquement la possession qui existe.

:mouai:  je vois malheureusement très bien de quoi tu parles...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 62ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 62ans‚
Posté(e)

Du moment qu'on a de quoi dans l'assiette et de quoi se soigner !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×