Aller au contenu

L'actu de territoires zéro chômeur

Noter ce sujet


DroitDeRéponse

Messages recommandés

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 690 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

http://www.liberation.fr/france/2017/04/10/territoires-zero-chomeur-on-fait-des-gens-heureux_1561814

 

https://www.atd-quartmonde.fr/mot-cle/territoires-zero-chomeur-de-longue-duree/

 

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/territoire-zero-chomeur-comment-ca-fonctionne-7787804944

 

http://www.zerochomeurdelongueduree.org/

 

"Territoire zéro chômeur" : comment ça fonctionne ?

Myriam El Khomri a lancé jeudi 23 mars le dispositif à Mauléon, dans les Deux-Sèvres. La zone fait partie des dix territoires retenus pour tester ce plan inédit.

 

utter contre le chômage de longue durée, c'est l'objectif de ce dispositif inédit baptisé "Territoire zéro chômeur", qui concernera dans un premier temps 800 personnes. Voté à l'unanimité par l'Assemblée nationale il y a plus d'un an (le 29 février 2016, ndlr), il est progressivement mis en place dans dix zones tests en France. Myriam El Khomri, la ministre du Travail a fait le déplacement à Mauléon, dans les Deux-Sèvres, pour lancer l'opération. 

Outre cette ville de 8.700 habitants, celles de Colombelles (Calvados), Colombey (Meurthe-et-Moselle), Jouques (Bouches-du-Rhône), Pibriac (Ile-et-Vilaine), Thiers (Puy-de-Dôme) mais aussi la Métropole de Lille, la communauté de communes Nièvre et Forêt, le quartier de Villeurbanne Saint-Jean (Rhône) et le XIIIème arrondissement de Paris participent à cette expérimentation. 

Un CDI payé au SMIC

Que propose ce dispositif, imaginé en 2011 par le mouvement caritatif ATD Quart Monde ? Il s'adresse aux demandeurs d'emploi travaillant moins de 78 heures par mois et inscrits depuis plus d'un an à Pôle emploi. Ces derniers se verront proposer un CDI, payé au SMIC dans des entreprises de l'économie sociale et solidaire. L'État et les collectivité locales, qui financent la mesure, ont jugé plus utile de verser un SMIC à des personnes sans-emploi plutôt que de compenser leur inactivité par des prestations sociales.

 

Le député PS Laurent Grandguillaume, qui a porté ce projet expliquait à LCI que les activités des entreprises participant à cette phase test "sont très différentes selon les territoires. En milieu rural, celles-ci peuvent concerner le secteur du maraîchage, de l'artisanat, ou encore de nouvelles filières dans la chaufferie du bois par exemple. Dans les zones urbaines, du travail se développe notamment dans l'économie du partage", détaillait l'élu de Côte-d'Or. 

Par exemple à Mauléon, 22 chômeurs ont été recrutés par l'Entreprise solidaire d'initiative et d'action des Mauléonais, installée dans un bâtiment communal. "Ils interviennent dans différents chantiers : remise en valeur du patrimoine, développement durable en lien avec la Communauté d'agglomération, tourisme, pour des particuliers ou des entreprises", précise à l'AFP le maire de la commune, Pierre-Yves Marolleau. À termes, 50 salariés en plus devraient être embauchés

 

==================================================================

Une belle initiative politique / société civile qui n'a pas eu je trouve suffisamment d'écho . Qu'en pensez vous ?

 

Modifié par DroitDeRéponse
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)
à l’instant, DroitDeRéponse a dit :

http://www.liberation.fr/france/2017/04/10/territoires-zero-chomeur-on-fait-des-gens-heureux_1561814

 

https://www.atd-quartmonde.fr/mot-cle/territoires-zero-chomeur-de-longue-duree/

 

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/territoire-zero-chomeur-comment-ca-fonctionne-7787804944

 

"Territoire zéro chômeur" : comment ça fonctionne ?

Myriam El Khomri a lancé jeudi 23 mars le dispositif à Mauléon, dans les Deux-Sèvres. La zone fait partie des dix territoires retenus pour tester ce plan inédit.

 

utter contre le chômage de longue durée, c'est l'objectif de ce dispositif inédit baptisé "Territoire zéro chômeur", qui concernera dans un premier temps 800 personnes. Voté à l'unanimité par l'Assemblée nationale il y a plus d'un an (le 29 février 2016, ndlr), il est progressivement mis en place dans dix zones tests en France. Myriam El Khomri, la ministre du Travail a fait le déplacement à Mauléon, dans les Deux-Sèvres, pour lancer l'opération. 

Outre cette ville de 8.700 habitants, celles de Colombelles (Calvados), Colombey (Meurthe-et-Moselle), Jouques (Bouches-du-Rhône), Pibriac (Ile-et-Vilaine), Thiers (Puy-de-Dôme) mais aussi la Métropole de Lille, la communauté de communes Nièvre et Forêt, le quartier de Villeurbanne Saint-Jean (Rhône) et le XIIIème arrondissement de Paris participent à cette expérimentation. 

Un CDI payé au SMIC

Que propose ce dispositif, imaginé en 2011 par le mouvement caritatif ATD Quart Monde ? Il s'adresse aux demandeurs d'emploi travaillant moins de 78 heures par mois et inscrits depuis plus d'un an à Pôle emploi. Ces derniers se verront proposer un CDI, payé au SMIC dans des entreprises de l'économie sociale et solidaire. L'État et les collectivité locales, qui financent la mesure, ont jugé plus utile de verser un SMIC à des personnes sans-emploi plutôt que de compenser leur inactivité par des prestations sociales.

 

Le député PS Laurent Grandguillaume, qui a porté ce projet expliquait à LCI que les activités des entreprises participant à cette phase test "sont très différentes selon les territoires. En milieu rural, celles-ci peuvent concerner le secteur du maraîchage, de l'artisanat, ou encore de nouvelles filières dans la chaufferie du bois par exemple. Dans les zones urbaines, du travail se développe notamment dans l'économie du partage", détaillait l'élu de Côte-d'Or. 

Par exemple à Mauléon, 22 chômeurs ont été recrutés par l'Entreprise solidaire d'initiative et d'action des Mauléonais, installée dans un bâtiment communal. "Ils interviennent dans différents chantiers : remise en valeur du patrimoine, développement durable en lien avec la Communauté d'agglomération, tourisme, pour des particuliers ou des entreprises", précise à l'AFP le maire de la commune, Pierre-Yves Marolleau. À termes, 50 salariés en plus devraient être embauchés

 

==================================================================

Une belle initiative politique / société civile qui n'a pas eu je trouve suffisamment d'écho . Qu'en pensez vous ?

 

Que 40 milliards pour 800 personnes c'est un bon ratio

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 690 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
il y a 2 minutes, fx. a dit :

Que 40 milliards pour 800 personnes c'est un bon ratio

Il faudra en parler aux assoces, heureusement que des gens positifs comme toi existe , sinon on n'avancerait pas .

Capture-du-2017-01-03-190334-509x450.png

 

Après des mois, voire des années de préparation et de bataille pour obtenir une loi l’autorisant, l’expérimentation Territoires Zéro chômeur de longue durée, initiée par ATD Quart Monde, se met en place. Dès janvier, des entreprises à but d’emploi (EBE) ouvriront leur portes dans plusieurs territoires parmi les dix retenus. Ce qui paraissait à certains un projet utopique au départ est en passe de devenir réalité.

Un peu partout, les directeurs des nouvelles entreprises à but d’emploi, au coeur du projet, ont été nommés. Certains ont choisi de travailler en tandem, reflet de l’esprit collectif qui prévaut.

Des locaux ont aussi été trouvés. Mais il faudra encore les aménager. Les anciens chômeurs qui seront recrutés vont y contribuer, d’autant que le carnet de commandes des entreprises ne sera pas plein tout de suite. De même pour l’encadrement et la partie administrative, on va d’abord chercher les compétences parmi les nouveaux salariés.

Les situations diffèrent d’un lieu à un autre. Certains territoires – les « historiques » – sont partis très tôt et devant les retards pris par la loi, il a fallu parfois remobiliser les chômeurs las d’attendre. D’autres, arrivés plus tard, se sont lancés dans l’aventure avec une belle énergie, profitant des expériences accumulées. Chez les « ruraux » comme les « urbains », on se dit prêt à relever le défi.

Lors d’entretiens individuels, les demandeurs d’emploi ont exposé leurs compétences, leurs envies de travailler dans tel secteur ou de s’essayer dans tel autre. Des activités utiles ont été identifiées avec le souci de ne pas concurrencer les entreprises locales – services à la personne (transport de personnes âgées, réparation d’ordinateurs…), bâtiment (entretien du petit patrimoine…), animation (bibliothèque itinérante, jardin partagé…), agriculture (maraîchage, circuit court), etc.

Dans un premier temps, les EBE vont être financées par le Fonds d’expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée (voir ci-dessous). Pour se constituer une trésorerie de départ, elles ont aussi cherché des fonds auprès de partenaires locaux. Il faudra tenir avant qu’elles perçoivent le fruit de leurs activités.

Nous avons interrogé des acteurs au cœur du projet dans plusieurs territoires. Enthousiastes, impatients et parfois anxieux, tous ont le sentiment de participer à une expérience inédite qui pourrait révolutionner la façon de voir et de traiter le chômage.

Un projet co-construit

Des habitants et des chômeurs planchent à Villeurbanne.

Il est 14 heures, la réunion débute à l’Espace 30, la Maison des services publics du quartier Saint Jean à Villeurbanne. Chaque jeudi, un comité d’habitants puis un comité de chômeurs s’y retrouvent pour préparer l’expérimentation Territoires Zéro chômeur de longue durée. En cette fin octobre, on attend l’annonce des dix candidats qui pourront se lancer.

Paul Bruyelles, le futur directeur de l’entreprise à but d’emploi, commence par donner des nouvelles. Il a bon espoir de voir la candidature retenue, « sinon ce sera le plan B ». Puis il évoque la réunion publique avec le maire où l’on a débattu du nom de la future entreprise – « Canal Job », « Excédent Brut d’Emplois », « Elévation », « Saint Jean en marche », « L’entreprise de l’espoir »…

Chacun rend compte ensuite de l’avancement du dossier sur lequel il a travaillé. Christine était dans le groupe sur les cours de soutien scolaire. Paul Bruyelles rappelle : on part du fait que « ça n’existe pas ». « Nous avons de très bonnes relations avec le centre social qui en fait pour les enfants, explique Christine, pour ne pas les inquiéter, on proposera des sessions à partir de la 5e ou de la 4e. »

À ses côtés, Philippe, qui a fait de la manutention, est intéressé par le projet avec la Cuisine centrale – récupération de repas invendus et de déchets bios des cantines. René, vieil habitant de Saint Jean, souligne que le quartier doit avoir « la chance » de mener le projet : « pour montrer qu’il est positif et qu’il n’attend pas tout des institutionnels ».

Lire d’autres témoignages d’acteurs du projet

Le financement du projet

Les entreprises à but d’emploi seront financées par la réaffectation des coûts du chômage et par leur propre chiffre d’affaires. Mais pour démarrer, le Fonds d’expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée, abondé par l’Etat et les collectivités territoriales volontaires, financera le projet. Présidé par Louis Gallois et dirigé par Patrick Valentin, il est doté de 14 millions d’euros pour 2017.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, DroitDeRéponse a dit :

Il faudra en parler aux assoces, heureusement que des gens positifs comme toi existe , sinon on n'avancerait pas .

Mais je crois qu'on est en plein dans le positivisme qu'évoquait Lordon :

cette classe nuisible assistée de tous ses porte-voix, va nous régaler de sa philosophie d’open space, de son impayable sabir, de ses visions de la vie et de sa pensée positive. L’écœurement général, au milieu d’un irrépressible sentiment de grotesque, va connaître de foudroyants progrès. Et avec lui, comme toujours dans les périodes de crise, la conscience politique.

 

Je sens que je vais rêver de Licornes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 690 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
il y a 3 minutes, fx. a dit :

Mais je crois qu'on est en plein dans le positivisme qu'évoquait Lordon :

cette classe nuisible assistée de tous ses porte-voix, va nous régaler de sa philosophie d’open space, de son impayable sabir, de ses visions de la vie et de sa pensée positive. L’écœurement général, au milieu d’un irrépressible sentiment de grotesque, va connaître de foudroyants progrès. Et avec lui, comme toujours dans les périodes de crise, la conscience politique.

 

Je sens que je vais rêver de Licornes.

C'est vrai que dans les vrais moment de crise la conscience politique s'est éveillée fort fort, avec en prime moins de chômage , du taff pour creuser les fosses et balancer de la chaux, et moins d'entrants sur le marché de l'emploi .

Modifié par DroitDeRéponse
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)
il y a 3 minutes, DroitDeRéponse a dit :

C'est vrai que dans les vrais moment de crise la conscience politique s'est éveillée fort fort, avec en prime moins de chômage , du taff pour creuser les fosses et balancer de la chaux, et moins d'entrants sur le marché de l'emploi .

On va peut être légaliser le shit remarque pour laisser leur chance à ceux qui ne deviendront pas chauffeurs Uber.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 690 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
il y a 4 minutes, fx. a dit :

On va peut être légaliser le shit remarque pour laisser leur chance à ceux qui ne deviendront pas chauffeurs Uber.

C'est un projet longtemps porté par la gauche , l'opium du peuple a changé de main .

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Magus
Invités, Posté(e)
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Trolls mis à part, je me demande tout de même si cette initiative, a priori louable, ne vient pas concurrencer l’insertion par l’activité économique comme les ateliers chantier d'insertion, dont les fonds levés auraient pu leur être dévolus tandis qu'ils peinent à couvrir leurs projets aux résultats très positifs, qui eux disposent d'un véritable accompagnement avec formation, et surtout insertion dans le secteur privé, ce qui signifie alors fin du coût pour la collectivité. Les entreprises, qui déjà en difficultés, se refont pour certaines sur le non concurrentiel par l'externalisation des collectivités territoriales vont se faire chiper ces travaux... Le coût de l’insertion par l’activité économique est comparable pour un équivalant temps plein à cette mesure : alors je suis assez étonné, et me demande si au fond on n'a pas là un coup de com' de court terme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Pierrot89 Membre 4 597 messages
Forumeur vétéran‚
Posté(e)

Bonjour ce dispositif est intéressant et commence à être mis en place dans mon arrondissement à paris, mais c'est très lent à se concrétiser.

Bonne journée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 34ans Posté(e)
Mariblabla Membre 6 messages
Baby Forumeur‚ 34ans‚
Posté(e)

Ce projet d'entreprise, un CDI , .. Ces nouvelles perspectives peuvent engendrer un déploiement d'énergie, un renouveau remplie d'optimisme ! Je trouve ce projet très porteur ! 

Je pense qu'il diffère de l'insertion par l'activité économique justement par les projets qu'il peux engendrer pour chacun. Une vision plus longues des perspectives qui permettent de nouveaux buts, une envie de s'inscrire dans l'activité de sa commune qui crée ou stimule le liens social et l'esprit de partage, et tout ceci détaché de pôle emploi dans sa mise en place non ? 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 690 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
Il y a 6 heures, Magus a dit :

Trolls mis à part, je me demande tout de même si cette initiative, a priori louable, ne vient pas concurrencer l’insertion par l’activité économique comme les ateliers chantier d'insertion, dont les fonds levés auraient pu leur être dévolus tandis qu'ils peinent à couvrir leurs projets aux résultats très positifs, qui eux disposent d'un véritable accompagnement avec formation, et surtout insertion dans le secteur privé, ce qui signifie alors fin du coût pour la collectivité. Les entreprises, qui déjà en difficultés, se refont pour certaines sur le non concurrentiel par l'externalisation des collectivités territoriales vont se faire chiper ces travaux... Le coût de l’insertion par l’activité économique est comparable pour un équivalant temps plein à cette mesure : alors je suis assez étonné, et me demande si au fond on n'a pas là un coup de com' de court terme.

Ça fait un bail que des assoces comme ATD bossent dessus , donc je pense que parler de coup de com est un mauvais proces , d'autant qu'il n'y a précisément pas eu beaucoup de com autour de cette initiative . À discuter avec une responsable de chantier d'insertion j'ai l'impression que ca peine à se développer . Cette initiative est une expérimentation , si ça fonctionne il sera toujours possible de fusionner sinon d'abandonner.

Vous semblez plus avancé dans la réflexion sur ce sujet, quelle difference de fond entre les deux dispositifs ?

 

Il y a 6 heures, Magus a dit :

Trolls mis à part, je me demande tout de même si cette initiative, a priori louable, ne vient pas concurrencer l’insertion par l’activité économique comme les ateliers chantier d'insertion, dont les fonds levés auraient pu leur être dévolus tandis qu'ils peinent à couvrir leurs projets aux résultats très positifs, qui eux disposent d'un véritable accompagnement avec formation, et surtout insertion dans le secteur privé, ce qui signifie alors fin du coût pour la collectivité. Les entreprises, qui déjà en difficultés, se refont pour certaines sur le non concurrentiel par l'externalisation des collectivités territoriales vont se faire chiper ces travaux... Le coût de l’insertion par l’activité économique est comparable pour un équivalant temps plein à cette mesure : alors je suis assez étonné, et me demande si au fond on n'a pas là un coup de com' de court terme.

Ça fait un bail que des assoces comme ATD bossent dessus , donc je pense que parler de coup de com est un mauvais proces , d'autant qu'il n'y a précisément pas eu beaucoup de com autour de cette initiative . À discuter avec une responsable de chantier d'insertion j'ai l'impression que ca peine à se développer . Cette initiative est une expérimentation , si ça fonctionne il sera toujours possible de fusionner sinon d'abandonner.

Vous semblez plus avancé dans la réflexion sur ce sujet, quelle difference de fond entre les deux dispositifs ?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 690 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
il y a 32 minutes, Mariblabla a dit :

Ce projet d'entreprise, un CDI , .. Ces nouvelles perspectives peuvent engendrer un déploiement d'énergie, un renouveau remplie d'optimisme ! Je trouve ce projet très porteur ! 

Je pense qu'il diffère de l'insertion par l'activité économique justement par les projets qu'il peux engendrer pour chacun. Une vision plus longues des perspectives qui permettent de nouveaux buts, une envie de s'inscrire dans l'activité de sa commune qui crée ou stimule le liens social et l'esprit de partage, et tout ceci détaché de pôle emploi dans sa mise en place non ? 

 

Quelles différences sur les projets voyez vous par rapport aux ateliers d'insertion ?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Henry Martin Membre 4 459 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, fx. a dit :

Que 40 milliards pour 800 personnes c'est un bon ratio

Je pense que tu devrait changer ton clavier parce qu'il est défectueux.

Parce qu'à peine tu t'en approches qu'il vomit des trucs sur le forum.

 

Plaisanterie mise à part, je suis suspicieux envers les dispositifs d'une façon générale, pour le simple fait que les emplois aidés n'ont jamais créé de l'emploi à long terme.

C'est un peu comme la planche à billet de la BCE. S'il s'agit de faire face à une crise de liquidité, très bien. Si c'est une crise de solvabilité ça va mal finir.

Bon, on verra ce que ces projets vont donner. Surtout que le coté test, labo, expérience est toujours intéressant.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)
il y a 20 minutes, Henry Martin a dit :

Je pense que tu devrait changer ton clavier parce qu'il est défectueux.

Parce qu'à peine tu t'en approches qu'il vomit des trucs sur le forum.

 

Plaisanterie mise à part, je suis suspicieux envers les dispositifs d'une façon générale, pour le simple fait que les emplois aidés n'ont jamais créé de l'emploi à long terme.

C'est un peu comme la planche à billet de la BCE. S'il s'agit de faire face à une crise de liquidité, très bien. Si c'est une crise de solvabilité ça va mal finir.

Bon, on verra ce que ces projets vont donner. Surtout que le coté test, labo, expérience est toujours intéressant.

 

Oh tu dis ça parce que t'es encore vexé d'avoir écris des conneries sur les 35 heures et l'Allemagne.

Sinon, puisque seul DDR a le droiit de troller les sujets traitant des insoumis, je trouve que médiatiser un projet qui concerne 800 personnes en matière d'emploi, c'est un peu comme lire la rubrique des chiens écrasés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Henry Martin Membre 4 459 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
il y a 10 minutes, fx. a dit :

Oh tu dis ça parce que t'es encore vexé d'avoir écris des conneries sur les 35 heures et l'Allemagne.

Sinon, puisque seul DDR a le droiit de troller les sujets traitant des insoumis, je trouve que médiatiser un projet qui concerne 800 personnes en matière d'emploi, c'est un peu comme lire la rubrique des chiens écrasés.

C'est toi qui racontes sans arrêt des conneries.

La sidérurgie est un peu comme le ciment une activité très capitalistique et où les flux sont tels que la charge salariale est relativement faible.

Conséquemment et avec des syndicats puissants il est possible de négocier un nombre d'heures vraiment bas d'un travail plutôt pénible, mais réalisé par des ouvriers très bien formés, dynamiques, motivés et travailleurs. Sortir ce cas d'espèce comme représentatif de la question posée est précisément emblématique des raisonnements idéologiques biaisés que tu ne cesses de mener entre deux affirmations trollesques.

Modifié par Henry Martin
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, Henry Martin a dit :

C'est toi qui racontes sans arrêt des conneries.

La sidérurgie est un peu comme le ciment une activité très capitalistique et où les flux sont tels que la charge salariale est relativement faible.

Conséquemment et avec des syndicats puissant il est possible de négocier un nombre d'heures vraiment bas d'un travail plutôt pénible, mais réalisé par des ouvriers très bien formés, dynamiques, motivés et travailleurs. Sortir ce cas d'espèce comme représentatif de la question posés est précisément emblématique des raisonnement idéologiques biaisés que tu ne cesses de mener entre deux affirmation trollesques.

Sauf qu'il n'était pas question que de la sidérurgie puisque la métallurgie englobe aussi l'automobile ...

Modifié par fx.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 81 690 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
il y a 11 minutes, fx. a dit :

Sauf qu'il n'était pas question que de la sidérurgie puisque la métallurgie englobe aussi l'automobile ...

Rappelle nous le coût MO dans cette activité ?

Pour le reste est il vraiment utile de troller y compris dès expérimentations sociales pour cracher sa bile et non du sang ?

 

Modifié par DroitDeRéponse
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)
à l’instant, DroitDeRéponse a dit :

Rappelle nous le cout MO dans cette activité ?

Pour le reste est il vraiment utile de troller y compris dès expérimentations sociales pour cracher sa bile et non du sang ?

 

Le cout de Mo de quoi ? puisque l'activité concerne un panel allant de l'ajusteur soudeur au commercial assimilé cadre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 62ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 62ans‚
Posté(e)

Gadget. Zéro chômeur en France; c'est une TVA à 40% sur les produits importés. On embauche pas si on ne trouve pas de clients.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×