Aller au contenu

Comment un instit soupçonné de pédophilie a échappé 23 ans à la justice


Messages recommandés

DroitDeRéponse Membre 45 560 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 46ans
Posté(e)
Un enseignant de Paris a été mis en examen le 15 février pour trois agressions sexuelles sur des élèves de 3 à 5 ans entre 1991 et 2013. Décrit comme "brutal" dans ses méthodes, l'homme de 57 ans avait été signalé à plusieurs reprises sans être poursuivi.

Comment ce pédophile présumé a-t-il pu échapper à la justice pendant vingt-trois longues années? Alors que depuis 2015, l'Education nationale passe au crible les antécédents judiciaires de ses fonctionnaires, le comportement d'un instituteur parisien suscite l'effroi. Âgé de 57 ans, l'homme a été mis en examen le 15 février pour trois agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans par personne ayant autorité, indique ce jeudi une source proche de l'enquête à L'Express, confirmant une information de M6.

Les trois affaires sont distinctes et concernent des périodes étendues de sa carrière. Selon nos informations, l'enseignant est soupçonné d'avoir pratiqué des attouchements sexuels sur un élève de 5 ans en 1991, un autre de 4 ans en 2008 et un troisième de 3 ans entre 2012 et 2013. Ces agressions auraient été commises dans deux écoles maternelles du 17e arrondissement de Paris.

..........

Manque de preuves, "rumeurs", rétractations...

Manque de preuves, "rumeurs" insuffisamment étayées, rétractations... Pendant plus de deux décennies, la confusion règne. Et l'enseignant n'est jamais inquiété. En 1991 puis en 2008, les plaintes sont classées sans suite. En 2012, le signalement auprès de l'Education nationale n'est pas transmis à la justice. "Des parents avaient accusé l'enseignant, d'autres ne voulaient pas être associés aux rumeurs, ce qui a généré un contexte compliqué", confie à L'Express une source éducative. Ce n'est que quand la fillette réitère ses accusations deux ans plus tard que la machine judiciaire se lance.

Avec le recul, certains parents d'élèves se souviennent d'un instituteur un peu "brutal dans sa pédagogie". Une observation inscrite dans un rapport de l'inspection académique. "Des incidents dans sa manière de s'adresser aux élèves ont notamment été relevés", raconte la même source éducative.

..............

Reste une interrogation: le fonctionnaire a-t-il profité de failles? "A ce stade de l'enquête, absolument pas", rétorque cette source. Et de souligner que "les autorités ne peuvent pas sanctionner un professeur à la moindre rumeur ou s'il n'est pas mis en examen". Le quinquagénaire n'apparaissait pas sur le fichier des auteurs d'infractions sexuelles et son casier judiciaire était resté vierge.

=====================================================================

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
BadKarma Membre 6 903 messages
Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata..."‚ 55ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 32 561 messages
©‚ 101ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, DroitDeRéponse a dit :

"les autorités ne peuvent pas sanctionner un professeur à la moindre rumeur ou s'il n'est pas mis en examen".

On ne veut pas protéger les enfants en France, rien à faire. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 45 560 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 46ans
Posté(e)
il y a 41 minutes, January a dit :

On ne veut pas protéger les enfants en France, rien à faire. 

D'autant que l'article dit que l'EN n'a pas signalé , donc il ne risquait pas d'y avoir mise en examen ...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 32 561 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Il y a quand même un foutu problème dans cette structure ! On ne voit pas les pédophiles, on ne signale pas les maltraitances sur enfants, pfff... 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 45 560 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 46ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, January a dit :

Il y a quand même un foutu problème dans cette structure ! On ne voit pas les pédophiles, on ne signale pas les maltraitances sur enfants, pfff... 

 

Mon gamin a eu un accident assez grave à l'école , quand tu vois la difficulté ne serait ce que pour faire remplir la déclaration d'accident ....

Il m'a fallu insister pendant deux semaines avant que le dirlo arrête d'oublier de remplir le papier ( après rappel à la loi :D ) .

Alors pour ce genre de cas ...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sterod Membre 1 154 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)

C'est à croire que la pédophilie est un sujet tabou et que certains préfèrent  taire .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 32 561 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Et il paraît qu'on prend vachement plus soin des enfants que "dans le temps". Ben voyons...

J'ai participé à une réunion en fin d'année dernière avec les atsem des écoles maternelles du coin. J'étais là avec une intervenante de la PMI, pour la sensibilisation à la maltraitance infantile y compris les abus sexuels. Franchement, toutes sans exception disaient qu'elles questionnaient un enfant quand il était pas bien ou marqué mais qu'il n'était pas question qu'elle signale quoi que ce soit "tant que c'est pas sûr". Quatre d'entre elles (elles étaient bien une trentaine), seulement quatre, ont dit "ce n'est pas à nous de dire quoi que ce soit mais à la maîtresse". 

Les enseignantes elle disent : "ce n'est pas à nous de dire quoi que ce soit mais on en réfère à la direction".

Ouf, on est sauvé ! Il y a donc en bout de chaîne enfin quelqu'un qui accepte de voir son nom inscrit quelque part ? (parce que c'est vraiment ça le problème en fait).

A quand de vraies campagnes pour le signalement et pas seulement des images à la c! avec des portes qui s'ouvrent dans la nuit ou des gamins vieillis par photoshop ? (Ce que je peux les trouver nulles ces campagnes franchement...)

 

il y a 3 minutes, sterod a dit :

C'est à croire que la pédophilie est un sujet tabou et que certains préfèrent  taire .

C'est tabou, absolument. Et je te parle même pas de l'inceste !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sterod Membre 1 154 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, January a dit :

C'est tabou, absolument. Et je te parle même pas de l'inceste !

Parfois j'en viens à me demander si nos institutions ne redoutent pas le spectre d'Outreau et  préfèrent finalement taire ces abominations tout en souhaitant que tout reste dans un coffre verrouillés au fins fonds de couloirs administratifs

Modifié par sterod

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 32 561 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Les gens c'est pour leurs fesses qu'ils craignent. La plupart ne signaleront jamais parce-qu'ils ont peur non pas de se tromper mais justement de ne pas se tromper et ensuite d'avoir des problèmes avec la famille, et pire que tout voir se profiler à l'horizon un procès aux assises où il leur faudrait témoigner. 

Lorsqu'on interroge des victimes une fois devenue adultes, elles ont quasiment toutes cette réflexion : Tout le monde savait, personne n'a rien dit ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité