Aller au contenu

Rennes : un essai clinique tourne mal


Messages recommandés

Invité 187
Invité 187 Invités 0 message
Posté(e)

Rennes : un essai clinique tourne mal

Un essai clinique mené par le français Biotrial a causé l'hospitalisation de six volontaires sains. L'un d'eux est en état de mort cérébrale. La ministre de la Santé a diligenté une enquête de l'inspection des affaires sociales.

Un essai clinique a mal tourné en Bretagne. Cet essai a été réalisé dans un établissement privé autorisé, spécialisé dans la réalisation d'essais cliniques, dans le but d'évaluer la sécurité d'emploi, la tolérance, les profils pharmacologiques de cette molécule, chez des volontaires sains. Cet accident a causé l'hospitalisation à Rennes de six de ces volontaires au CHU de Rennes. L'un d'entre eux, en réanimation, est en état de mort cérébrale.

Le laboratoire a informé l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de l'interruption de l'essai et procède actuellement au rappel de tous les volontaires y ayant participé.

L'ANSM a décidé de procéder à une inspection technique sur le site de réalisation de ces essais cliniques. Dès qu'elle a été informée, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a saisi l'inspection générale des affaires sociales (IGAS) afin de mener une inspection sur l'organisation, les moyens, et les conditions d'intervention de cet établissement dans la réalisation de l'essai clinique.

...

PHO00be9868-bb75-11e5-bce9-0307e0f57d3e-805x453.jpg?itok=vgQVRBiR

LE FIGARO

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité vieilledame
Invité vieilledame Invités 0 message
Posté(e)

Sujet sans réponse après plus d'une journée... Et bien j'y vais de mon petit commentaire.

Pauvre cobaye! Pauvres parents" Pauvres frères et soeurs!

Mais...

Qui sait ou comprend vraiment ce qui se cache derrière cette phrase: Les laboratoires ont testé et testent encore les nouveaux médicaments et vaccins sur des populations africaines?

Qui sait que des bruits courent, peut-être fondés, peut-être infondés, sur la naissance du sida? Et autres?

Modifié par vieilledame

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MC17 Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Populations africaines, mon oeil!

Cela s'est fait en Allemagne dans les années 60. J'en ai été une victime dans un hôpital pour enfants à Bad Godesberg. Médicament avec un numéro (donc encore en phase de test) contre la tuberculose. Ce médicament détruisait le foie - heureusement un organe qui se refait. J'avais 20 ans et à la fin de leur traitement je pesais 35 kg. C'était un produit d'un très grand labo allemand qui existe toujours et dont je me méfie comme de la peste noire!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité vieilledame
Invité vieilledame Invités 0 message
Posté(e)

Ai-je dit "exclusivement?"

Pas seulement, mais en très grand nombre des africains d'Afrique noire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 5 941 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Qui sait ou comprend vraiment ce qui se cache derrière cette phrase: Les laboratoires ont testé et testent encore les nouveaux médicaments et vaccins sur des populations africaines?

Vous avez trouvé cette info où?

Autrement, pour l'essai Biotrial, deux liens ;

http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/La-survenue-d-effets-graves-ayant-entraine-l-hospitalisation-de-6-patients-dont-un-en-etat-de-mort-cerebrale-a-conduit-a-l-arret-premature-d-un-essai-clinique-du-laboratoire-BIAL-Point-d-information

http://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/un_essai_clinique_de_phase_i_vire_au_drame_en_bretagne__156397/document_actu_pro.phtml

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 19 156 messages
Greuh‚ 37ans
Posté(e)

je hais les industriels de la santé, de monstrueux escrocs et des assassins

Mais faut aussi se rappeler que pour développer de nouveaux traitements, il faut bien tester a un moment ou un autre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 33 022 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Il n'y a aucune raison de cesser les essais thérapeutiques en France malgré la mort d'un patient ayant participé à Rennes à l'essai clinique d'un médicament, a affirmé lundi la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Elle a demandé par ailleurs que "toute la solidarité nationale puisse jouer" en faveur des victimes et que le laboratoire dans lequel a été réalisé l'essai clinique "s'engage lui aussi directement, ou à travers ses assureurs, et que des avances financières puissent être apportées à ces personnes".

Trois enquêtes, dont une judiciaire, sont en cours pour tenter de comprendre les raisons de cet accident. La ministre a précisé qu'elle attendait le résultat d'une de ces enquêtes "d'ici la fin du mois".

http://www.leparisie...ws.google.fr%2F

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 33 022 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Ai-je dit "exclusivement?"

Pas seulement, mais en très grand nombre des africains d'Afrique noire.

Source ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 33 022 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Rien compris moi. Comme on parlait d'un essai en France...

Et en France ce sont surtout des étudiants qui les font ces essais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rasibus Membre 4 080 messages
Forumeur alchimiste‚ 84ans
Posté(e)

Qui sait que des bruits courent, peut-être fondés, peut-être infondés, sur la naissance du sida? Et autres?

Les bruits n'ont aucun intérêt, ils ne sont que l'expression de notre imagination collective !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Javiera Membre 13 295 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les bruits n'ont aucun intérêt, ils ne sont que l'expression de notre imagination collective !

Les bruits n'ont aucun intérêt pour les sourds mais heureusement tout le monde n'a pas une banane dans l'oreille...

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 33 022 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

La ministre de la Santé a indiqué lundi, lors d’une conférence de presse, que la responsabilité de Biotrial, qui a conduit un essai clinique mortel à Rennes en janvier dernier, était "engagée à plusieurs titres". Marisol Touraine s'appuie sur les conclusions d'un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales, qui souligne plusieurs manquements de la part du centre d'essais cliniques.

Marisol Touraine a souligné que la responsabilité du laboratoire Bial et de Biotrial, qui conduisait l'essai au cours duquel un volontaire est décédé le 17 janvier au CHU de Rennes, était "engagée à plusieurs titres". C’est ce qui ressort de l’enquête menée par l'Inspection générale des affaires sociales (Igas).

Comme dans son rapport préliminaire rendu en février, la police sanitaire relève dans son rapport final publié ce lundi "trois manquements majeurs" commis par Biotrial. Il reproche notamment au centre d’essais cliniques l'absence de recherche d'information en temps et en heure sur l'évolution de l'état de santé du premier volontaire, l'absence ensuite de confirmation de leur consentement adressée aux autres volontaires le lundi 11 janvier, avant l'administration du produit, une molécule, BIA 10-2474, visant à traiter les troubles de l'humeur et de l'anxiété ainsi que les troubles moteurs liés aux maladies neuro-dégénératives (comme Alzheimer ou Parkinson). Enfin, Biotrial aurait tardé à informer les autorités sanitaires.

http://www.franceinf...touraine-791813

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité