Aller au contenu

Une république peut en cacher une autre


.Taratata

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
.Taratata Membre 140 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonsoir chers amis fFrancais,

J'ai envie de savoir pourquoi instaure on des republiques qui durent trops ,trops longtemps .Si mes calculs sont bons de la premiere a la cinquieme il s'est passé plus de 250 ans , rien que la derniere c'est deja plus d'un demi siecle.Y aura t il un evenement majeur pour passer d'une republique a l'autre , la constitution sera elle modifieé et pour quoi attend on trops longtemps a une epoque ou tout semble passer rapidement d'ou les siecle sont compressé a des decenies..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Posté(e)
pere_vert Membre 3 856 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

salut, il y a eu 3 républiques relativement courtes.

L'instabilité politique, l'incapicité décisionnelle, la fin des monarchies, les guerres expliquent la plupart des changements de république.

On verra ce que des plus ferrus d'histoire vont en dire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

je pense que comme la république est corrompue (Cahuzac, Tapie, Agnès Saal, Thevenoud, etc.) il faut passer à un autre régime, genre une monarchie.

Après cette monarchie autoritaire qui purifierait le système véreux, on passerait à la VI° république incorruptible.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 73ans Posté(e)
Murat1949 Membre 3 616 messages
Baby Forumeur‚ 73ans‚
Posté(e)

En quoi une nouvelle République fera des escrocs des hommes honnêtes ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Sinon on leur coupe la tête! Genre actuelle :Arabie Saoudite, Corée du Nord, etc.

T'inquiètes pas, avec cette nouvelle république plus autoritaire (genre La Terreur façon Robespierre) ils ne feront pas les malins...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
Compagnon Membre 1 845 messages
Baby Forumeur‚ 55ans‚
Posté(e)

je pense que comme la république est corrompue (Cahuzac, Tapie, Agnès Saal, Thevenoud, etc.) il faut passer à un autre régime, genre une monarchie.

Après cette monarchie autoritaire qui purifierait le système véreux, on passerait à la VI° république incorruptible.

Dans ton énoncé de la corruption républicaine, tu as oublier M.Zarkozy, ses amis et toutes leurs gamelles....

T'en cas la monarchie, déjà que le Président, ça dure 5 ans....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
.Taratata Membre 140 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

je pense que comme la république est corrompue (Cahuzac, Tapie, Agnès Saal, Thevenoud, etc.) il faut passer à un autre régime, genre une monarchie.

Après cette monarchie autoritaire qui purifierait le système véreux, on passerait à la VI° république incorruptible.

Une monarchie ? Avec les Bourbons ?

Vous aurez d'autres Marquise de Pompadour et des Madame de maintenant et ca ne vous suffit des Madames de liegencourt et Rodvheiller..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Maxence22 Membre 8 789 messages
Forumeur accro‚ 44ans‚
Posté(e)

monarchie autoritaire qui purifierait le système véreux, on passerait à la VI° république incorruptible.

Qu'est-ce que ça m'énerve de lire de telles conneries !

La première république a été une dictature.

La deuxième république a vu l'élection d'un président qui est finalement devenu l'empereur Napoléon III.

La troisième république n'a jamais été démocratique et très loin d'être un exemple de liberté de la presse et de liberté d'expression. Rappelons quand même qu'une partie des guerres coloniales se sont faite durant la troisième république.

La quatrième république était un vrai bordel gouvernemental avec des ministres à peine nommés, déjà virés.

Enfin, la cinquième république qui donne au président de la république bien plus de pouvoir que ne l'avait un roi de l'ancien régime. Il faut savoir que le vote démocratique, le vrai, n'a que 50 ans en France.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Sandy8
Invités, Posté(e)
Invité Sandy8
Invité Sandy8 Invités 0 message
Posté(e)

En quoi une nouvelle République fera des escrocs des hommes honnêtes ?

Déjà que faire de la politique soit...

Bénévole!

Ainsi, finis les enjeux de gros sous et bonjours le vrais soucis de bien être générale, que le pays se porte bien!

Un casier judiciaire vierge pour etre éligible!

Plus de referundum...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
.Taratata Membre 140 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Qu'est-ce que ça m'énerve de lire de telles conneries !

La première république a été une dictature.

La deuxième république a vu l'élection d'un président qui est finalement devenu l'empereur Napoléon III.

La troisième république n'a jamais été démocratique et très loin d'être un exemple de liberté de la presse et de liberté d'expression. Rappelons quand même qu'une partie des guerres coloniales se sont faite durant la troisième république.

La quatrième république était un vrai bordel gouvernemental avec des ministres à peine nommés, déjà virés.

Enfin, la cinquième république qui donne au président de la république bien plus de pouvoir que ne l'avait un roi de l'ancien régime. Il faut savoir que le vote démocratique, le vrai, n'a que 50 ans en France.

Salut Maxence 22 , je suis vraiment bluffé par tes commentaires , je reconnais que t'est une encyclopedie , unpatriote et un visionnaire ..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
Compagnon Membre 1 845 messages
Baby Forumeur‚ 55ans‚
Posté(e)

Salut Maxence 22 , je suis vraiment bluffé par tes commentaires , je reconnais que t'est une encyclopedie , unpatriote et un visionnaire ..

Heu...

Tout le contraire....

Pour moi Maxence, n'est pas un patriote, c'est un nationaliste.

En l'occurrence, je n'adhères pas à cette "analyse", quand il dit que le Président actuel à plus de pouvoir qu'un roi, sous l'ancien régime.

Sous la monarchie, le roi avait tous les pouvoirs, y compris celui de dicter, seul, la loi....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
.Taratata Membre 140 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Heu...

Tout le contraire....

Pour moi Maxence, n'est pas un patriote, c'est un nationaliste.

En l'occurrence, je n'adhères pas à cette "analyse", quand il dit que le Président actuel à plus de pouvoir qu'un roi, sous l'ancien régime.

Sous la monarchie, le roi avait tous les pouvoirs, y compris celui de dicter, seul, la loi....

Les pouvoirs du président

Le président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, ainsi que la continuité de l'Etat. Il est le garant de l'indépendance nationale et de l'intégrité du territoire. C'est dans ce cadre qu'il est maître du "bouton" nucléaire, en réalité une clé chiffrée.

Il prend les mesures exigées en cas de crise (article 16, relatif aux "pouvoirs exceptionnels").

Il nomme le Premier ministre. Il met fin à ses fonctions sur la présentation par celui-ci de la démission du gouvernement. Sur proposition du Premier ministre, il nomme les autres membres du gouvernement et met fin à leurs fonctions. Il préside le Conseil des ministres, signe les ordonnances et les décrets. Il nomme les principaux responsables de l'administration. Ces nominations sont mieux encadrées depuis la révision constitutionnelle de 2008.

Il est l'interlocuteur des dirigeants des autres pays, accrédite les ambassadeurs, négocie et ratifie les traités.

Il est le chef des armées.

Il soumet à référendum certains projets de loi.

Il promulgue les lois, peut dissoudre l'Assemblée nationale et convoquer le Parlement en session extraordinaire.

Il est le garant de l'indépendance de l'autorité judiciaire et préside le Conseil supérieur de la magistrature.

Il dispose du droit de grâce, mais cette grâce ne peut plus être accordée qu'à titre individuel, et non plus collectivement.

Il peut être à l'initiative d'une révision de la Constitution (ainsi que le Parlement). Le projet ou la proposition de révision doivent être votés par l'Assemblée et le Sénat en termes identiques. Le président choisit ensuite de le/la faire adopter par référendum ou par le Parlement réuni en Congrès.

Il saisit le Conseil constitutionnel dont il choisit trois membres sur neuf et nomme le président.

Il n'est responsable des actes accomplis dans l'exercice de ses fonctions qu'en cas de "haute trahison". Il est jugé par la Haute Cour de justice.

En contrepartie à la protection qui lui est accordée pendant la durée de son mandat, il peut être destitué "en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat". C'est une sanction politique et non pénale.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
Compagnon Membre 1 845 messages
Baby Forumeur‚ 55ans‚
Posté(e)

Les pouvoirs du président

Le président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, ainsi que la continuité de l'Etat. Il est le garant de l'indépendance nationale et de l'intégrité du territoire. C'est dans ce cadre qu'il est maître du "bouton" nucléaire, en réalité une clé chiffrée.

Il prend les mesures exigées en cas de crise (article 16, relatif aux "pouvoirs exceptionnels").

Il nomme le Premier ministre. Il met fin à ses fonctions sur la présentation par celui-ci de la démission du gouvernement. Sur proposition du Premier ministre, il nomme les autres membres du gouvernement et met fin à leurs fonctions. Il préside le Conseil des ministres, signe les ordonnances et les décrets. Il nomme les principaux responsables de l'administration. Ces nominations sont mieux encadrées depuis la révision constitutionnelle de 2008.

Il est l'interlocuteur des dirigeants des autres pays, accrédite les ambassadeurs, négocie et ratifie les traités.

Il est le chef des armées.

Il soumet à référendum certains projets de loi.

Il promulgue les lois, peut dissoudre l'Assemblée nationale et convoquer le Parlement en session extraordinaire.

Il est le garant de l'indépendance de l'autorité judiciaire et préside le Conseil supérieur de la magistrature.

Il dispose du droit de grâce, mais cette grâce ne peut plus être accordée qu'à titre individuel, et non plus collectivement.

Il peut être à l'initiative d'une révision de la Constitution (ainsi que le Parlement). Le projet ou la proposition de révision doivent être votés par l'Assemblée et le Sénat en termes identiques. Le président choisit ensuite de le/la faire adopter par référendum ou par le Parlement réuni en Congrès.

Il saisit le Conseil constitutionnel dont il choisit trois membres sur neuf et nomme le président.

Il n'est responsable des actes accomplis dans l'exercice de ses fonctions qu'en cas de "haute trahison". Il est jugé par la Haute Cour de justice.

En contrepartie à la protection qui lui est accordée pendant la durée de son mandat, il peut être destitué "en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat". C'est une sanction politique et non pénale.

Tu oublis la séparation des pouvoirs !!!

En autre dans la liste ci-dessus ne figure pas le pouvoir législatif qui appartient aux institutions parlementaires.... qui ont vue le au lendemain de la Révolution. Le Roi avait, lui, le droit de dicter la loi. Cela s'appelé le décret royale.

Ne figure pas dans la liste, le pouvoir judiciaire. Le roi pouvait décider, sans rendre compte à personne, de mettre en prison qui il voulait.

Donc le Président n'a que le tiers des pouvoirs du roi, qui lui, les avait tous...les pouvoirs.

D'ailleurs la monarchie était "de pouvoir absolu"....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pluc89 Membre 6 333 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

Il faut supprimer les élections devenues obsolètes, les remplacer par le tirage au sort qui permettra une représentation fidèle de la population de France : plus de femmes que d'hommes, toutes les classes d'âge éligibles représentées, toutes les catégories professionnelles représentées donc toutes les compétences, même les chômeurs, toutes les régions proportionnellement au nombre d'habitants, tous les courants de pensées politiques, religieux ou pas, philosophiques, ...

La nouvelle assemblée définira la politique du pays et désignera soit sur le volontariat, soit encore par tirage au sort, un Conseil National d'orientation et de surveillance, lequel nommera parmi des personnalités choisies pour leur compétence, leur expérience, leur passé, un Directoire chargé d'exécuter les orientations politiques définies par l'Assemblée sous le contrôle de celle-ci..

Nous en aurons fini avec la politique politicarde, les politicards véreux, cyniques, et incompétents.

L'Etat ne financera plus les partis politiques en fonction du nombre d'élus; il n'y aura plus de parti politique.

Le même schéma se fera à tous les niveaux : municipalités, départements, régions, si toutefois toutes ces strates sont maintenues en l'état, ce qui me semble très contestable.

N'ayant plus d’arrière-pensées politicardes du fait de la suppression des élections, nous serions à même de faire enfin des choses intelligentes.

Comment arriver à cela. En allant voter. C'est paradoxal, mais en allant voter soit pour des hommes et des femmes qui se présenteront pour mettre en place ce système et à défaut pour aller voter blanc.

Plus de 80% des français veulent du changement. S'ils votent tous blanc, il faudra bien que cela change !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
Compagnon Membre 1 845 messages
Baby Forumeur‚ 55ans‚
Posté(e)

Il faut supprimer les élections devenues obsolètes, les remplacer par le tirage au sort qui permettra une représentation fidèle de la population de France : plus de femmes que d'hommes, toutes les classes d'âge éligibles représentées, toutes les catégories professionnelles représentées donc toutes les compétences, même les chômeurs, toutes les régions proportionnellement au nombre d'habitants, tous les courants de pensées politiques, religieux ou pas, philosophiques, ...

La nouvelle assemblée définira la politique du pays et désignera soit sur le volontariat, soit encore par tirage au sort, un Conseil National d'orientation et de surveillance, lequel nommera parmi des personnalités choisies pour leur compétence, leur expérience, leur passé, un Directoire chargé d'exécuter les orientations politiques définies par l'Assemblée sous le contrôle de celle-ci..

Nous en aurons fini avec la politique politicarde, les politicards véreux, cyniques, et incompétents.

L'Etat ne financera plus les partis politiques en fonction du nombre d'élus; il n'y aura plus de parti politique.

Le même schéma se fera à tous les niveaux : municipalités, départements, régions, si toutefois toutes ces strates sont maintenues en l'état, ce qui me semble très contestable.

N'ayant plus d’arrière-pensées politicardes du fait de la suppression des élections, nous serions à même de faire enfin des choses intelligentes.

Comment arriver à cela. En allant voter. C'est paradoxal, mais en allant voter soit pour des hommes et des femmes qui se présenteront pour mettre en place ce système et à défaut pour aller voter blanc.

Plus de 80% des français veulent du changement. S'ils votent tous blanc, il faudra bien que cela change !

Tu as essayé d'arrêter de consommer ? Je ne sais pas à quoi tu carbure, mais c'est du lourd !!!!! :gurp:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pluc89 Membre 6 333 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

Tu as essayé d'arrêter de consommer ? Je ne sais pas à quoi tu carbure, mais c'est du lourd !!!!! :gurp:

C'est tout ce que vous trouvez comme argument ? ... mais c'est bien léger !!!!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×