Aller au contenu

Croire en une vie aprés la mort est plus raisonnable.


contrexemple

Messages recommandés

Membre, Enigmologue, Posté(e)
contrexemple Membre 6 293 messages
Enigmologue,
Posté(e)

Salut,

On fait abstraction des religions existantes, et on raisonne :

Si après ma mort il y a un enfer et un paradis, et que je n'y crois pas alors je perd ma vie après la mort. (on perd)

Si après ma mort il n'y a rien, donc tout ma vie aura le sens que je lui ai donné, mais et à ma mort elle n'en aura plus aucun sens pour moi, car je n'existerais plus. (On perd, ni on gagne cela n'a tout simplement aucun sens).

Si après ma mort il y a un enfer et un paradis, et que j'y crois alors je m'y préparerais augmentant ainsi, mes chances d'obtenir un salut éternelle. (on diminue ses chances de pertes).

Donc si on est raisonnable le choix est tout trouver.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 78
  • Créé
  • Dernière réponse
Invité dominette999
Invités, Posté(e)
Invité dominette999
Invité dominette999 Invités 0 message
Posté(e)

Tu verras bien toutes façons, le moment venu :dev:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pere_vert Membre 3 856 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Salut,

Et pourquoi faudrait croire au paradis pour y accéder si le paradis existe ? Y a un trou dans ta liste.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour, pourquoi le sous titre, c'est écrit pascal...Ce texte vient de lui ? Sinon, je ne dirais pas que cela peut être plus raisonnable, ça n'a pas de rapport avec cela mais par contre sûrement plus rassurant pour la personne qui croit en une vie après la mort.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 40 641 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Ne te tracasse donc pas autant ;ta vie n'a aucun sens !(Ni la mienne d'ailleurs!)

PS on ne peut pas parler de paradis/enfer en faisant abstraction de la religion .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Enigmologue, Posté(e)
contrexemple Membre 6 293 messages
Enigmologue,
Posté(e)

Salut,

Et pourquoi faudrait croire au paradis pour y accéder si le paradis existe ? Y a un trou dans ta liste.

On se prépare mieux à quelque chose aux quels on croit, mais je ne connais aucune civilisation qui crois à un paradis pour tous, sinon il a fallut attendre qu'on y crois plus en France, pour que Polnareff ose en faire une chanson.

Bonjour, pourquoi le sous titre, c'est écrit pascal...Ce texte vient de lui ? Sinon, je ne dirais pas que cela peut être plus raisonnable, ça n'a pas de rapport avec cela mais par contre sûrement plus rassurant pour la personne qui croit en une vie après la mort.

Ne te tracasse donc pas autant ;ta vie n'a aucun sens !(Ni la mienne d'ailleurs!)

PS on ne peut pas parler de paradis/enfer en faisant abstraction de la religion .

A vous de trouvez des failles dans mon raisonnement (qui ne doit peut-être pas en manquer).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pere_vert Membre 3 856 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

On se prépare mieux à quelque chose aux quels on croit, mais je ne connais aucune civilisation qui crois à un paradis pour tous, sinon il a fallut attendre qu'on y crois plus en France, pour que Polnareff ose en faire une chanson.

A vous de trouvez des failles dans mon raisonnement (qui ne doit peut-être pas en manquer).

Il n'empêche que ça fait partie des possibilités.

Tu as deux états et deux choix, ça fait quatre possibilités.

Et puis tu avais dit de faire abstraction des religions existantes. On doit s'absoudre des religions mais pas de ce que tu nommes civilisation ? Là mes capacités d'abstraction atteignent leurs limites.

Enfin, si je continue à te suivre (je suis joueur), ok on peut mieux se préparer à quelque chose qu'on croit, mais le problème c'est pas d'y croire pour se préparer, c'est d'avoir la méthode, les codes etc...

Par exemple, si je crois que je peux passer une bonne soirée dans la boîte la plus select de Paris, ça me suffit pas de savoir que c'est bien à l'intérieur. Je devrais peut-être me renseigner sur quel est le dress code, s'il faut être accompagné, à quelle heure le physio est moins sévère etc....

Bref, ton raisonnement ne manque pas de failles je trouve en effet.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Enigmologue, Posté(e)
contrexemple Membre 6 293 messages
Enigmologue,
Posté(e)

1/Il n'empêche que ça fait partie des possibilités.

Tu as deux états et deux choix, ça fait quatre possibilités.

Et puis tu avais dit de faire abstraction des religions existantes. On doit s'absoudre des religions mais pas de ce que tu nommes civilisation ? Là mes capacités d'abstraction atteignent leurs limites.

2/Enfin, si je continue à te suivre (je suis joueur), ok on peut mieux se préparer à quelque chose qu'on croit, mais le problème c'est pas d'y croire pour se préparer, c'est d'avoir la méthode, les codes etc...

Par exemple, si je crois que je peux passer une bonne soirée dans la boîte la plus select de Paris, ça me suffit pas de savoir que c'est bien à l'intérieur. Je devrais peut-être me renseigner sur quel est le dress code, s'il faut être accompagné, à quelle heure le physio est moins sévère etc....

Bref, ton raisonnement ne manque pas de failles je trouve en effet.

1/Effectivement, laisse moi le temps de voir comment intégrer ce cas dans mon raisonnement.

...

Pari de Pascal 2.1

Si après ma mort il y a un enfer et un paradis, et que je n'y crois pas alors je perd ma vie après la mort. (on perd)

Si après ma mort il n'y a rien, donc tout ma vie aura le sens que je lui ai donné, mais et à ma mort elle n'en aura plus aucun sens pour moi, car je n'existerais plus. (On perd, ni on gagne cela n'a tout simplement aucun sens).

Si après ma mort il y a un enfer et un paradis, et que j'y crois alors je m'y préparerais augmentant ainsi, mes chances d'obtenir un salut éternelle. (on diminue ses chances de pertes).

Si après ma mort paradis pour tous, alors quoi que je fasse je gagne. (on gagne)

Si après ma mort enfer pour tous, alors quoi que je fasse je perd. (on perd)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pere_vert Membre 3 856 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ok pourquoi pas.

Maintenant je voudrais te faire remarquer qu'on peut imaginer une vie après la mort sans qu'il n'y ait de paradis ou d'enfer.

Certains croient en la réincarnation perpétuelle.

J'aimerai savoir ce qui te fait croire que l'existence d'un paradis et d'un enfer serait plus raisonnable que de croire que je me transformerais en koala après ma vie d'humain ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Enigmologue, Posté(e)
contrexemple Membre 6 293 messages
Enigmologue,
Posté(e)

Ici aussi il y a enfer et paradis, être réincarner en une personne ayant une vie pleine et heureuse (paradis), n'est pas être réincarner en animale de laboratoire, utiliser pour tester des médicaments anti-douleurs (enfer).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Vox forumi, Vox déi, viocs ahuris, 26ans Posté(e)
KamatisFantasia Membre 2 110 messages
26ans‚ Vox forumi, Vox déi, viocs ahuris,
Posté(e)

Et c'est faux: Il s'agit là d'une fausse dichotomie.

Si on fait ABSTRACTION de toute les religions existantes.

Si après ma mort il y a un enfer et un paradis, et que je n'y crois pas alors je perd ma vie après la mort. (on perd)

Si après ma mort il n'y a rien, donc tout ma vie aura le sens que je lui ai donné, mais et à ma mort elle n'en aura plus aucun sens pour moi, car je n'existerais plus. (On ne gagne ni ne perd.)

Si après ma mort il y a un enfer et un paradis, et que j'y crois alors je m'y préparerais augmentant ainsi, mes chances d'obtenir un salut éternelle. (on diminue ses chances de pertes).

Certes mais vous oubliez :

Si après ma mort il n'y a que paradis ?

Si après ma mort il n'y a qu'enfer ?

Si l'on reste en tant qu'esprit ?

Si seuls ceux qui ne croient pas vont au paradis ?

Si seuls ceux qui croient vont en enfer ?

Les possibilités sont infinies, donc dans toute celle là je prends la seule qui ne nécessite pas d'hypothèse sans preuve: Il n'y a rien après la mort, et je choisi de faire le plus de ma vie actuelle. (J'y gagne: Je garde ma lucidité.) Problème de fausse dichotomie dans votre raisonnement, pas dans le mien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Enigmologue, Posté(e)
contrexemple Membre 6 293 messages
Enigmologue,
Posté(e)

Certes mais vous oubliez :

Si après ma mort il n'y a que paradis ?

Si après ma mort il n'y a qu'enfer ?

Si l'on reste en tant qu'esprit ?

Si seuls ceux qui ne croient pas vont au paradis ?

Si seuls ceux qui croient vont en enfer ?

Les possibilités sont infinies, donc dans toute celle là je prends la seule qui ne nécessite pas d'hypothèse sans preuve: Il n'y a rien après la mort, et je choisi de faire le plus de ma vie actuelle. (J'y gagne: Je garde ma lucidité.) Problème de fausse dichotomie dans votre raisonnement, pas dans le mien.

Le truc c'est qu'à chaque fois que tu présentes un scénario, il y a le scénario antagoniste qui vient équilibré.

Le déséquilibre vient du fait que celui (1)qui se prépare sera probablement mieux lotis que celui (2) qui crois que cela n'a pas de sens et quoi qu'il fasse cela n'en aura pas, sauf celui qu'il choisit de donner alors autant bien choisir (et la situation (1) est plus profitable).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pere_vert Membre 3 856 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ici aussi il y a enfer et paradis, être réincarner en une personne ayant une vie pleine et heureuse (paradis), n'est pas être réincarner en animale de laboratoire, utiliser pour tester des médicaments anti-douleurs (enfer).

peux-tu définir paradis et enfer s'il te plaît ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Vox forumi, Vox déi, viocs ahuris, 26ans Posté(e)
KamatisFantasia Membre 2 110 messages
26ans‚ Vox forumi, Vox déi, viocs ahuris,
Posté(e)

Le truc c'est qu'à chaque fois que tu présentes un scénario, il y a le scénario antagoniste qui vient équilibré.

Le déséquilibre vient du fait que celui (1)qui se prépare sera probablement mieux lotis que celui (2) qui crois que cela n'a pas de sens et quoi qu'il fasse cela n'en aura pas, sauf celui qu'il choisit de donner alors autant bien choisir (et la situation (1) est plus profitable).

Faux, tu n'as pas lu:

Par exemple la possibilité, si tu crois tu iras pourrir en enfer alors le meilleur choix est de ne PAS croire.

Alors nous ne sommes sûrs de rien. Dès lors le seul choix qui nous reste est celui d'être lucide.

Pas celui de se fourvoyer dans une des milliards de possibilités hypothétiques post mortem.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Salut,

On fait abstraction des religions existantes, et on raisonne :

Si après ma mort il y a un enfer et un paradis, et que je n'y crois pas alors je perd ma vie après la mort. (on perd)

Une personne peut se dire, je vais profiter de la vie à fond car il n’y a rien après donc pas sûr qu’elle y perd si elle vit beaucoup plus intensément qu’une personne qui va moins en tenir compte en pensant que de toute façon après la mort, il y a une autre vie.

Si après ma mort il n'y a rien, donc tout ma vie aura le sens que je lui ai donné, mais et à ma mort elle n'en aura plus aucun sens pour moi, car je n'existerais plus. (On perd, ni on gagne cela n'a tout simplement aucun sens).

Une personne qui n’aura pas cru à une vie après la mort peut avoir donné un sens à sa vie donc c’est ce qui comptera pour celle-ci et non ce qui se passe après vu qu’il n’y a rien et ce qu’elle aura gagné, c’est au moins ça.

Si après ma mort il y a un enfer et un paradis, et que j'y crois alors je m'y préparerais augmentant ainsi, mes chances d'obtenir un salut éternelle. (on diminue ses chances de pertes).

Donc si on est raisonnable le choix est tout trouver.

Pas sûr qu’il suffit d’y croire pour augmenter ses chances d’obtenir un salut éternel, admettons qu’il faut avoir une certaine bonté, une personne peut l’être par nature alors qu’une personne qui se prépara dans l’intérêt d’obtenir le salut éternel, ce n’est pas sûr qu’elle le mérite plus.

Donc si on est raisonnable le choix est tout trouver.

Ce raisonnement s'applique à toi parce que c'est comme cela que tu le vois mais pour que ce que tu cites soit considéré comme raisonnable pour tous, il faudrait que cela s'applique à tout le monde alors que ce n'est pas le cas car chacun réagira différemment du fait de croire ou non qu'il existe une vie ou pas après la mort.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Enigmologue, Posté(e)
contrexemple Membre 6 293 messages
Enigmologue,
Posté(e)

Par exemple la possibilité, si tu crois tu iras pourrir en enfer alors le meilleur choix est de ne PAS croire.

La possibilité antagoniste : si tu crois tu auras droit au salut éternelle alors le meilleur choix est de croire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Enigmologue, Posté(e)
contrexemple Membre 6 293 messages
Enigmologue,
Posté(e)

1/Une personne peut se dire, je vais profiter de la vie à fond car il n’y a rien après donc pas sûr qu’elle y perd si elle vit beaucoup plus intensément qu’une personne qui va moins en tenir compte en pensant que de toute façon après la mort, il y a une autre vie.

2/Une personne qui n’aura pas cru à une vie après la mort peut avoir donné un sens à sa vie donc c’est ce qui comptera pour celle-ci et non ce qui se passe après vu qu’il n’y a rien et ce qu’elle aura gagné, c’est au moins ça.

3/Pas sûr qu’il suffit d’y croire pour augmenter ses chances d’obtenir un salut éternel, admettons qu’il faut avoir une certaine bonté, une personne peut l’être par nature alors qu’une personne qui se prépara dans l’intérêt d’obtenir le salut éternel, ce n’est pas sûr qu’elle le mérite plus.

4/Ce raisonnement s'applique à toi parce que c'est comme cela que tu le vois mais pour que ce que tu cites soit considéré comme raisonnable pour tous, il faudrait que cela s'applique à tout le monde alors que ce n'est pas le cas car chacun réagira différemment du fait de croire ou non qu'il existe une vie ou pas après la mort.

1/Non, car il faut distinguer le cas où effectivement il n'y a rien après et alors quelque soit la vie que tu es vécu alors tu n'as aucun gain.

2/Non, encore une fois, s'il n'y a rien après alors tout ce vaut et à ta disparition (éternelle) rien n'aura de sens, et donc il n'y a aucun à gain espérer dans ce cas, ou sinon il faut que tu me dises lequel.

3/Oui, mais il est évident que préparer on augmente ces chances d'accéder au salut éternelle, même si cette peut tout de même rester faible.

4/Ce que cela prouve, c'est que l'espérance de gain est plus important quand on croit en une vie après la mort que non, et que donc le choix rationnelle c'est croire en une vie après la mort.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

La possibilité antagoniste : si tu crois tu auras droit au salut

éternelle alors le meilleur choix est de croire.

Tu crois que Dieu offre le salut éternel

à des calculateurs qui n'ont d'autre intérêt

que leur salut et le paradis au ciel ?

Tu crois que Dieu ne donne pas le paradis

aux mécréants qui militent pour l'égalité

et la justice !

Crois-tu que Dieu pourrait être injuste

avec ceux qui combattent le mensonge, l'hypocrisie,

la rouerie, la couardise, le charlatanisme

la dissimulation, la duplicité ,

la fausseté, la malignité, la perfidie

la roublardise, la ruse, la scélératesse ....

Le truc c'est qu'à chaque fois que tu présentes un scénario, il y a le scénario antagoniste qui vient équilibré.

Le déséquilibre vient du fait que celui (1)qui se prépare sera probablement mieux lotis que celui (2) qui crois que cela n'a pas de sens et quoi qu'il fasse cela n'en aura pas, sauf celui qu'il choisit de donner alors autant bien choisir (et la situation (1) est plus profitable).

Le bon Dieu ne préserve donc pas les innocents,

ceux qui sont sans calcul et qui agissent sans

rien attendre en retour ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Enigmologue, Posté(e)
contrexemple Membre 6 293 messages
Enigmologue,
Posté(e)

Tu crois que Dieu offre le salut éternel

à des calculateurs qui n'ont d'autre intérêt

que leur salut et le paradis au ciel ?

Je crois que lorsqu'on est calculateur véritable pour son salut, alors on a pas d'autre choix que de revoir sa croyance, et de s'accrocher avec encore plus de force à la vérité, au bien et à la justice.

Le bon Dieu ne préserve donc pas les innocents,

ceux qui sont sans calcul et qui agissent sans

rien attendre en retour ....

Seul les fous agissent véritablement de manière gratuite, sinon quand on raisonne, on trouve toujours une raison.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, I. C. Wiener, 30ans Posté(e)
konvicted Membre+ 26 925 messages
30ans‚ I. C. Wiener,
Posté(e)

Imaginons qu'on soit assez crédule pour faire le pari de Pascal, comment fait-on pour servir un dieu auquel on ne croit pas ? On tire une religion au hasard parmi toutes celles qui promettent la damnation de l'âme à ceux qui ne s'y soumettent pas ? Admettons qu'on ait le cul assez bordé de nouilles pour choisir la bonne, dans l'éventualité impossible où il y en aurait une, est-ce que le grand manitou ne va pas nous trouver un peu hypocrite et nous réserver le même sort qu'aux autres impies ?

Au final, la valeur des arguments censés nous pousser à prétendre croire en Dieu est intimement liée à la vision du Dieu auquel on veut bien prétendre croire. Qu'est-ce qui m'empêche de supposer que si Dieu existe, il bénit ceux qui ont bon cœur indépendamment de leur religion ou même de leurs croyances ? Auquel cas je n'ai pas besoin d'aller m'emmerder sur les bancs d'une église.

La réponse de Brassens au pari de Pascal dans Le mécréant :

Est-il en notre temps rien de plus odieux,

De plus déspespérant, que de n'pas croire en Dieu ?

J'voudrais avoir la foi, la foi d'mon charbonnier,

Qui est heureux comme un pape et con comme un panier.

Mon voisin du dessus, un certain Blais' Pascal,

M'a gentiment donné ce conseil amical :

Mettez-vous à genoux, priez et implorez,

Faites semblant de croire, et bientôt vous croirez.

J'me mis à débiter, les rotules à terre,

Tous les Ave Maria, tous les Pater Noster,

Dans les ru's, les cafés, les trains, les autobus,

Tous les De Profundis, tous les morpionibus.

(...)

Mais sur l'chemin du ciel, je n'ferai plus un pas,

La foi viendra d'ell'-même, ou elle ne viendra pas.

Je n'ai jamais tué, jamais violé non plus,

Y a déjà quelque temps que je ne vole plus.

Si l'Éternel existe, en fin de compte il voit

Qu'je m'conduis guèr' plus mal que si j'avais la foi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×