Aller au contenu

Je termine rarement ce que je commence !


Messages recommandés

bihboys Membre 380 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

A la fin de mes études j'ai travaillé durant sept années puis je me suis retrouvé sans emploi, avec des problèmes d'argent et dette, mais ceci est un autre problème .. Depuis que je ne travail plus je me suis rendu compte d'une chose, enfin ce sont mes proches qui l'ont remarqué avant que moi aussi je m'en rende compte ... Quand je ne suis pas sous l'autorité d'un patron, que je ne suis officiellement au travail et que je sais que je ne suis pas obligé de faire quelque chose immédiatement, quoi que je commence, il y a des choses qui peuvent prendre des heures, à partir du moment que j'en ai tout simplement marre, que quelqu'un vient me couper pendant que je fais quelques chose, c'est fini je lâche cela et puis certaines choses peuvent traîner des semaines ..

Pour les papiers par exemple, je commence à faire les démarches nécessaire, mais il suffit qu'il me manque un document au dossier, je vous passer à autre chose et cela peut parfois durer des semaines avant que je décide de m'en occuper à nouveau .. Je répare des ordinateurs et je bricole à la maison, parfois je sais passer 2 jours et une grande partie de la nuit incluse, sans arrêter de assembler des ordinateur ou effectuer des réparations, mais à partir du moment que j’arrête pour passer à autre chose c'est fini je ne m'en préoccupe plus jusqu'à ce je ne sois pas obliger car il dérange ma petite ami, qu'elle souhaite que je remette de l'ordre ... J'ai aussi tendance à souvent être en retard, même si je suis conscient que j'ai rendez vous à 9h, je ne vais jamais pouvoir partir une heure à l'avance, je trouve toujours des choses qui vont m'occuper et mon cerveaux va s'en défaire que quand je serais que c'est la dernière minute pour partir et résultat j'ai toujours au moins 10 min de retard .. Cela ma couté cher il y a quelques semaines car un employeur à refusé de me prendre .. Pourtant j'en suis conscient mais voila c'est deux chose sont deux gros défauts dont je n'arrive pas à contrôler .. Pourtant avant je n'étais pas ainsi ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
konvicted Membre+ 26 469 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)

Avec un titre pareil, je m'attendais à ce que tu t'arrêtes en plein milieu de

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bihboys Membre 380 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

Ha Ha Ha nous somme pas à la télévision sur C ma vie ou tellement vrai

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MacGyver VIP 3 948 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

tu es mon double toi.

ça s'appelle la procrastination. La remise au lendemain.

J'ai pas encore trouvé la solution pour me soigner :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mélanie Membre 1 842 messages
Forumeur alchimiste‚ 25ans
Posté(e)

Pareil pour ce qui est de "ranger". Mais c'est plutôt du "pas envie", "flemme". La seule chose qui m'a forcé à le faire, c'est... quand internet a buggé :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

oulala, je suis pareil ^^

La seule chose que j'ai trouvé, c'est de me concentrer sur le plaisir que je peux avoir lorsque j'ai terminé quelque chose. Me le rappeler en leït motiv : combien j'ai de plaisir à avoir fini les choses que je fini.

J'ai aussi dernièrement eu quelques piste intéressante, sur ma façon de fonctionner, psychologiquement parlant.

Apparemment, je cherche à faire les choses parfaitement, et à m'améliorer en permanence.

Mais ça a deux conséquences :

Premièrement, je suis trop ambitieux.

Ce qui demande beaucoup d'énergie, et j'ai "inconscience" de l'énergie considérable que me demande mes prétentions à bien faire mon travail. D'où une propension à remettre à plus tard, pour emmagasiner (sois disant) d'abords l'énergie qui me sera nécessaire.

Ce qui est faux, car plus on attends, plus ça demande d'énergie.

ça génère qui plus est des angoisses qui génèrent des blocages biens plus difficile à surmonter que la petite flemme qu'on avait au départ.

Solution => faire très attention à ne pas se donner de trop hautes ambitions. À ne pas mettre la barre trop haut. Ne jamais se laisser convaincre par la petite flemme (elle va se transformer en angoisse si on la laisse gagner ) Si flemme on a, on s'oblige d'abords par faire un tout petit pas vers la fin. On verra si on s'arrête après ce petit pas, ou si c'était une flèmme passagère.

Pour reprendre quelque chose, si on n'a pas réussi à s'y remettre, c'est qu'on s'était donné en fait un trop grand pas (si si... il faudra revoir un encore plus petit pas la fois d'après.)

Il faut refuser pour certains trucs la tentation "d'apprendre à faire quelque chose bien", de nouveau, à apprendre ou consolider une compétence. Pour ne faire que la chose qui nous semble beaucoup moins intéressante : ce qu'on sait déjà faire.

Le but c'est pas toujours d'apprendre ou de s'améliorer. Un temps pour tout.

L'idée, c'est justement de ne pas se pousser à en faire plus, mais se pousser dès le départ à en faire le moins possible.

On bloque précisément parce qu'on cherche trop à faire.

Le deuxième, et peut être le plus important. Même si c'est subtil.

Vouloir bien faire les choses, ça n'est pas seulement vouloir faire des choses bien... C'est vouloir que les choses se déroulent bien dans leur réalisation. Ce qui nous pousse parfois à tout reprendre de 0 s'il y a eu le moindre petit accros dans le déroulement des opérations. Où à être considérablement affecté (et démotivé) s'il y a eu un truc qui ne s'est pas déroulé comme on l'aurai souhaité.

C'est l'erreur principale, considérable ! Il faut apprendre à ne plus donner autant d'importance aux déroulement des choses.

ça n'est pas le déroulement qui est important. Il sera toujours imparfait, l'important, c'est de toujours avancer, régulièrement, pas à pas. Même un tout petit pas. (pas ambitieux, cf point du dessus), et ne jamais recommencer. Ce qu'il faut remettre à plus tard, à après la fin de la chose à faire, c'est la question de "est-ce que je recommence pour refaire mieux". C'est une erreur de penser que si on recommence maintenant, ça sera plus simple que de recommencer après avoir fini. (avec le temps que ça nous prend de remettre à plus tard la fin, on aurait eu en fait le temps de finir d'abords et refaire 4 ou 5 fois la chose, en réalité.)

Autre chose aussi, faire un travail demande de l'humilité. Or cette humilité ne peut pas se placer partout en même temps dans notre vie. Il faut donc veiller particulièrement à avoir, (et accepter) des sources de plaisir, d'épanouissement, de reconnaissance important(es) à côté. Quelque chose qui nous comble maintenant. (pas un "projet" qui nous comblera plus tard.)

On reste parfois trop concentré sur notre problème à résoudre. On cherche à trop investir dans un problème (exemple travail), sans assez soigner notre équilibre dans les autres (exemple : personnel, amis, familles...)

Si un investissement est nécessaire, ça signifie qu'il faut être comblé sur d'autres choses.

Je me suis parfois débloqué en fixant sur mon emplois du temps non pas mon temps de travail, mais en m'imposant des temps de loisir "obligatoire". (et de fin de ces loisirs obligatoire, aussi. Genre 2h pour les vidéos, après on arrête les vidéos... ^^ )

Notre inconscient nous bloque dans notre "investissement en travail" parce qu'on manque de ces choses là.

Et notre culpabilité nous empêche de profiter vraiment de notre "temps libre", lors qu'on a repoussé un truc à faire.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
liloshaft78 Membre 581 messages
Forumeur forcené‚ 28ans
Posté(e)

J'ai pas tout lu, mais je suppose que tu as la tête ailleurs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité The Black Cat
Invité The Black Cat Invités 0 message
Posté(e)

tu es mon double toi.

ça s'appelle la procrastination. La remise au lendemain.

J'ai pas encore trouvé la solution pour me soigner :smile2:

Dès lors que tu ne cherches qu'à moitié cette dernière... biggrin.gif

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation