Aller au contenu

Les ménages risquent de payer davantage d'impôts

Messages recommandés

alkoolik Membre 5 672 messages
Pas cavalier mais grand amateur de Cheval Blanc‚ 50ans
Posté(e)
Gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge!»Jean-Marc Ayrault, qui vient de lancer le chantier de la fiscalité des ménages, n'a pas fini de méditer la célèbre citation de Voltaire. Deux députés socialistes, et non des moindres, viennent en effet de dégoupiller une grenade en mettant sur la table la question explosive de la déductibilité de l'impôt sur le revenu dont bénéficie une partie de la CSG. «Il y a là une injustice à corriger: seuls ceux qui paient de l'impôt sur le revenu profitent de cet avantage fiscal», a justifié vendredi dans Le Parisien Christian Eckert, le rapporteur général du budget. «C'est une question qui doit être examinée sans tabou», a renchéri Dominique Lefebvre, le coprésident du groupe de travail sur la fiscalité des ménages.L'enjeu est de taille. Rendre entièrement non déductible de l'impôt sur le revenu (IR) la partie qui l'est - 5,1 % sur les 7,5 % de CSG sur les revenus d'activités - rapporterait 9 à 10 milliards à l'État, en augmentant d'autant la fiscalité des classes moyennes et supérieures.

Source

Ces deux (futurs ex) députés, se rendent-ils compte du matraquage fiscal qui sévit déjà dans notre pays et des difficultés que rencontrent de plus en plus de ménages des classes moyennes? Surement pas, il faut dire que les deux lascars bénéficient de tels avantages qu'ils sont déconnectés de la réalité. Augmenter encore l'imposition reviendrais a détruire encore un peu plus l'économie en privant les français de revenus qu'ils utilisent au quotidien pour soutenir la consommation donc ales emplois de ce secteur d'activité.

C'est quand même pitoyable d'avoir des représentants pareils à l'Assemblée.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 61ans
Posté(e)

Je laisse de côté la diatribe partisane, pour remarquer qu'il est patent que notre emberlificotage fiscal nécessite une remise à plat complète.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alkoolik Membre 5 672 messages
Pas cavalier mais grand amateur de Cheval Blanc‚ 50ans
Posté(e)

Oh mais loin de moins de prétendre qu'il ne faut pas revoir le système fiscal, mais si c'est pour alourdir encore la pression qui pèse sur les ménages, ça risque d'être totalement contre-productif. Dans ce pays, on semble incapable de penser autrement qu'augmentation de l'impôt pour répondre aux problèmes de déficit, alors que la logique voudrait qu'on commencer par baisser les dépenses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 29 290 messages
A ghost in the shell‚ 43ans
Posté(e)

Etant donné l'ampleur du chantier, peut être qu'il faudrait attendre un peu de voir l'ensemble des mesures envisagées pour se faire une idée ...

Crier à la hausse des impôts à partir d'une seule piste de réflexion, ça me semble léger quand même.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Ces deux (futurs ex) députés, se rendent-ils compte du matraquage fiscal qui sévit déjà dans notre pays et des difficultés que rencontrent de plus en plus de ménages des classes moyennes? Surement pas, il faut dire que les deux lascars bénéficient de tels avantages qu'ils sont déconnectés de la réalité. Augmenter encore l'imposition reviendrais a détruire encore un peu plus l'économie en privant les français de revenus qu'ils utilisent au quotidien pour soutenir la consommation donc ales emplois de ce secteur d'activité.

C'est quand même pitoyable d'avoir des représentants pareils à l'Assemblée.

Matraquage fiscale ?

Ce qui n'est peut-être pas pitoyable, mais de en plus flagrants ce sont vos manipulations, cette mauvaise foi quasi quotidienne : ces non-dits volontaires, par ignorance des sujets, ou refus d'exercer esprit critique et effort de recherche.

Vous auriez mieux fait de bachoter un peu, cela vous aurez permis de taper sur le gouvernement avec pertinence, plus que d'être ici à côté de la plaque.

Ainsi pourquoi cette proposition vient-elle maintenant ? Parce que la promesse de campagne de F. Hollande sur la fusion CSG-Impôt sur le revenu fut - et a toujours été - complètement grotesque, irréalisable et finalement socialement dangereuse au point d'être définitivement enterrée. Mais il fallait tout de même s'attaquer aux niches fiscales : voila plus d'une décennie que la Cour des Comptes en exhorte les gouvernements, et même une C. Lagarde, qu'on ne pourra pas taxer de gauchisme, commençait à trouver le système passablement indécent.

Rendons d'abord à César ce qui lui appartient : la proposition vient en effet de la Cour des Comptes elle-même, dans un rapport publié cet automne et sis sur les travaux d'Antoine Durrleman, un pur UMP de la chiraquie (c'est consultable ici). Ce qui expliquerait, politico-politiquement, que seuls deux députés socialistes se risquent à la proposition dans l'hémicycle.

Deuxio, le matraquage fiscale comme vous dite, un bel élément de langage tant nous cultivons l'impôt moins rapidement que ses exonérations... Petit cour de rattrapage sur la différence entre l'impôt théorique et l'impôt réel (c'est-à-dire réellement payé) disponible ici... Avec plus de 500 niches fiscales, qui bénéficient avant tout aux hauts revenus, il était temps d'arrêter de se foutre de la tronche de classe moyenne basse qui paie de plus en plus d'impôts sans pouvoir s'offrir une armada d'experts fiscaux et autres investissements à niches. Les classes moyennes basses ne seront pas concernées : ce ne sont pas elles qui font jouer la loi Girardin, par exemple.

Oui, car il s'agit d'une niche fiscale totalement injuste, bénéficiant par exemple à des bailleurs. Exonérations d'impôts qui ne sont pas comptées comme un manque à gagner par l'Etat, mais carrément inscrites dans la colonne dépense du budget de l'Etat.

Vous n’étiez pas de ceux qui demandiez une réduction des dépenses de l'Etat, justement ?

Et bien la proposition est sur la table ;-) Il doit me rester aussi quelques kleenex, ou vérifiez dans la boîte à gants de la M5 :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9 754 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 34ans
Posté(e)

Et bien, heureusement que nous ne sommes pas en Suède ou au Danemark...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alkoolik Membre 5 672 messages
Pas cavalier mais grand amateur de Cheval Blanc‚ 50ans
Posté(e)

Matraquage fiscale ?

Ce qui est pitoyable, ce sont vos manipulations, cette mauvaise foi quasi quotidienne : ces non-dits volontaires, par ignorance, ou refus d'exercer esprit critique et effort de recherche.

Coté mauvaise fois j'ai un concurrent sérieux... On croirait que tu as la manuel du parfait petit militant socialiste...

Vous auriez mieux fait de bachoter un peu, cela vous aurez permis de taper sur le gouvernement avec pertinence, plus que d'être ici à côté de la plaque.

Ainsi pourquoi cette proposition vient-elle maintenant ? Parce que la promesse de campagne de F. Hollande sur la fusion CSG-Impôt sur le revenu fut - et a toujours été - complètement grotesque, irréalisable et finalement socialement dangereuse au point d'être définitivement enterrée. Mais il fallait tout de même s'attaquer aux niches fiscales : voila plus d'une décennie que la Cour des Comptes en exhorte les gouvernements, et même une C. Lagarde, qu'on ne pourra pas taxer de gauchisme, commençait à trouver le système passablement indécent.

Rendons d'abord à César ce qui lui appartient : la proposition vient en effet de la Cour des Comptes elle-même, dans un rapport publié cet automne et sis sur les travaux d'Antoine Durrleman, un pur UMP de la chiraquie (c'est consultable ici). Ce qui expliquerait, politico-politiquement, que seuls deux députés socialistes se risquent à la proposition dans l'hémicycle.

Deuxio, le matraquage fiscale comme vous dite, un bel élément de langage tant nous cultivons l'impôt moins rapidement que ses exonérations... Petit cour de rattrapage sur la différence entre l'impôt théorique et l'impôt réel (c'est-à-dire réellement payé) disponible ici... Avec plus de 500 niches fiscales, qui bénéficient avant tout aux hauts revenus, il était temps d'arrêter de se foutre de la tronche de classe moyenne basse qui paie de plus en plus d'impôts sans pouvoir s'offrir une armada d'experts fiscaux et autres investissements à niches. Les classes moyennes basses ne seront pas concernées : ce ne sont pas elles qui font jouer la loi Girardin, par exemple.

Oui, car il s'agit d'une niche fiscale totalement injuste, bénéficiant par exemple à des bailleurs. Exonérations d'impôts qui ne sont pas comptées comme un manque à gagner par l'Etat, mais carrément inscrites dans la colonne dépense du budget de l'Etat.

Vous n’étiez pas de ceux qui demandiez une réduction des dépenses de l'Etat, justement ?

C'est quand même gonflé de parler de niche fiscale à propos de la CSG, car la déduction bénéficie à TOUS les contribuables assujettis à l'IR.

Il doit me rester aussi quelques kleenex, ou vérifiez dans la boîte à gants de la M5 :D

Pour ma part, je demanderai à mon épouse si elle n'a pas un médicament miracle dans un tiroir au fond de sa pharmacie qui permettrait de faire recouvrer la vue aux militants socialistes. Si tel est le cas, je suis prêt à l'envoyer à titre gracieux, j'ira jusqu'à payer les frais de ports pour qu'une entreprise publique l'achemine.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Ah l'étiquetage... cette argumentation châtrée. Non, je ne suis pas socialiste : pas faute de l'avoir déjà écrit.

Le fait est que dans la partie non déductible, l'exonération favorisait les revenus les plus hauts revenus. En retirant la partie non déductible, l'impôt CSG redevient plus progressif. La fin de l'exonération fait aussi partie du rapport :o°

Ainsi, la déduction de la CSG est de mémoire autour de 5% pour les revenus d'activités, et aussi élevé pour les revenus du patrimoine : ce qui me semble pour le moins injuste.

Mieux, plus tu places, plus tu es déductible, puisque le taux de déduction sur les placements de la CSG est de 5,8% (cf. par exemple la Loi Girardin, qui exonère en plus derrière). Ce qui est donc bien une niche fiscale. Désolé.

Qu'est-ce qu'une déduction maintenant, sinon un cadeau fait par l'Etat et qui est inscrit comme dépense dans son budget ? On en revient donc à ma première réponse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 10 529 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

il faut dire que d'augmenter les charges , taxes divers et impots est un excellent moyens d'apporter de l'argent dans l'escarcelle du gouvernement mais aussi ,d'augmenter la paralysie de l'économie et accélérer le ralentissement de celle-ci .

pourtant , il semble y avoir certaine possibilité pour booster la reprise réel .

d'abord , réduire au maximun la paperasserie reçue par les employeurs ainsi que les doublons inutile .

baisser les charges d'une façon sensible sur les entreprises et les ménages .

encourager et aider les jeunes entrepreneurs pour ne pas qu'ils partent exercer ailleurs leurs talents .

il semble que messieurs les politiciens ,vivent en dehors de la réalité économique et que leurs réélection est plus importante à leurs yeux que d'œuvrer avec raison pour résoudre les problèmes sans surcharger de taxes leurs concitoyens qui leurs ont fait confiance . ils sont élus et payés pour cela , ils ne faudrait pas qu'ils l'oublient une bonne fois pour toute .

bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

Le fond de ton analyse me semble contradictoire : tu écris que ce serait une mesure impopulaire, mais derrière tu argues que les politiques ne pensent qu'à leur réélection... N'y aurait-il pas une erreur de logique ?

En l’occurrence, il y a bien longtemps que le dynamisme économique est impacté par les errements de la finance, au détriment de l'économie réelle. Ainsi parles-tu des entreprises, sais-tu que depuis 20 ans leurs charges diminuent ?

Et si on en vient à se demander si on va augmenter encore la TVA ou cesser de déduire la CSG, c'est parce que ces entreprises, enfin les grosses, réclament 30 à 60 milliards d'euros pour un "choc de compétitivité" ;-) Enfin un choc de plaisir dans leur poches quoi ^^'

Ce nouveau chèque, le gouvernement l'a appelé "le pacte de responsabilité"... ça claque quand même, niveau com' :D

Cela étant dit, et comme je l'ai dit plus haut, ne vous en faites pas pour nos entrepreneurs et nos plus riches... "Matraquaaaaages" qu'ils hurlent, tandis que la France est aujourd'hui le pays européen qui compte le plus de millionnaires et que les inégalités n'ont jamais été aussi criantes... Si je devais en rajouter une couche, je vous inviterai à consulter ce que coûte les plus de 500 niches fiscales, c'est-à-dire les cadeaux de l'Etat, qui profitent pour l’essentiel aux plus favorisés de nos concitoyens.

Que ce soit à la cour des comptes, lors de précédents débats sur la fiscalité, l'élargissement de l'assiette de l'impôt et son aspect plus progressif faisaient consensus : et bien ma foi, il en est question ici dans cette proposition qui, encore une fois, n'émane pas seulement du gouvernement ou de députés PS, mais aussi de fonctionnaires UMP... J'ai donné les références plus haut.

Il me semble d'ailleurs urgent d'avoir des débats adultes qui dépassent les "blalbla socialo" "blablalba réac'" pour exercer un peu de réflexion sur les tenants et aboutissants des différentes propositions politiques. Oui, j'en demande beaucoup, mais bon, sait-on jamais ^^"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Frankygoztovalhalla
Invité Frankygoztovalhalla Invités 0 message
Posté(e)

Je serais prêt à payer 500 euros de + par mois... si c'était dans le cadre d'une politique volontariste. Pas tellement l'impôt qui étouffe, peut-être autre chose qui me reste en travers la gorge.

Petit passage de "L'effondrement des sociétés complexes" (Tainter) :

1/ Les sociétés humaines sont des organisations faites pour résoudre les problèmes.

2/ Les systèmes sociopolitiques ont besoin d'énergie pour se maintenir.

3/ La complexité accrue porte en elle des coûts accrus par habitants.

4/ L'investissement dans la complexité sociopolitique, en tant que réponse à la résolution des problèmes, atteint souvent un point de rendements marginaux décroissants.

5/ À mesure que le rendement marginal de l'investissement dans la complexité décline, la société investit toujours plus lourdement dans une stratégie proportionnellement moins rentable. Il faut alors faire face aux poussées de tensions en dehors du budget de fonctionnement courant.

6/ Les rendements marginaux décroissants font de la complexité une stratégie d'ensemble de moins en moins séduisante, si bien que des parties d'une société perçoivent un avantage croissant à une politique de séparation ou de désintégration. Logiquement, divers segments de la population accroissent leur résistance active ou passive, ou tentent ouvertement de faire sécession.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nanou04 Membre 6 messages
Baby Forumeur‚ 50ans
Posté(e)

on a tous mare de payer des imoots et autres taxes !! parfois ,le matin je me demande pourquoi je vais travailler !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 61ans
Posté(e)

Paradoxalement, les gens qui s'indignent de la destruction des niches fiscales sont ceux qui en bénéficient le moins.

Ils feraient bien de se demander qui payent des impots à la place des très riches qui en bénéficient le plus....

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mite_Railleuse Membre 15 929 messages
Grégairophobe...‚ 151ans
Posté(e)

Je trouve que le concept de "revenu net imposable" résume bien la situation...

Nous sommes imposés sur un salaire que nous ne touchons pas !

C'est fort quand même biggrin.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 61ans
Posté(e)

Je trouve que le concept de "revenu net imposable" résume bien la situation...

Nous sommes imposés sur un salaire que nous ne touchons pas !

C'est fort quand même biggrin.gif

????????????????????????????????????????????????????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mite_Railleuse Membre 15 929 messages
Grégairophobe...‚ 151ans
Posté(e)

Le net imposable est supérieur au net réel, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 61ans
Posté(e)

Le "net réel" c'est quoi ???

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mite_Railleuse Membre 15 929 messages
Grégairophobe...‚ 151ans
Posté(e)

Ce que tu touches réellement à la fin du mois !

C'est moi ou bien ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 61ans
Posté(e)

Ben désolé mais là je ne vois pas où serait l'écart.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 442 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)

En finir avec la déduction de la CSG, ça ne va pas pénaliser les petits ménages. Ça tient en une phrase :

De plus, la CSG étant proportionnelle aux revenus, l’avantage fiscal de la déductibilité est d’autant plus fort que les revenus sont élevés.

http://www.bfmtv.com...enu-700700.html

Et de toute façon, il y a d'autres niches et encore plein de moyens d'optimisation fiscale. Les habitués le savent bien et il y a une sorte de détestation de l'impôt totalement hypocrite de la part de ceux qui le contournent le plus.

Le gouvernement n'a pas encore tranché d'ailleurs. Il y a plusieurs pistes possibles à bien évaluer. Pour une fois, je ne trouve pas que ce soit une réforme pesante - même si c'est facile de gueuler après l'impôt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité